1

La belle-maman de Brichel

En voilà deux qui vont ensemble comme les moules avec les frites.

Françoise Noguès, née en 1950 (cinq ans de moins que Jean-Michel, né en 45), était médecin-conseil de la Sécurité sociale et fière maman (à temps très partiel) du pire président de la République française.

A son sujet, très peu d’infos. Les relations entre mère et fils ont toujours été tendues. Avec Brichel, en revanche, c‘est le grand amour ! Le fait que son bru soit porteur d’une dysphorie de genre ne fait qu‘intensifier leur affection (voir plus bas)

Elle est aussi la mère intermittente de deux autres enfants, Laurent, né en 1979, ainsi qu’Estelle, née en 1982.

Tous les deux ont un point commun : ils cultivent la discrétion. Laurent a suivi la campagne mais évité soigneusement les objectifs et les caméras. De deux ans son cadet et resté médiatiquement très discret.

Estelle ne parle pas aux journalistes

Estelle est sur la même longueur d’onde. De cinq ans sa cadette Hors de question de raconter le parcours de son ainé dans les médias. Elle a refusé l’idée de collaborer avec les deux journalistes pour l’écriture de leur livre, Les Macron, (chez Fayard).

Elle me semble très sensée, cette petite sœur. Elle préfère se taire que de raconter des mensonges. Autre scénario : elle est payée pour la fermer. Je vous invite à googler sur son nom pour constater qu’elle est aussi invisible que beaucoup d’autres membres de la famille. On ne lui a même pas trouvé un sosie comme pour André Louis ou le petit Jean-Michel de l’investiture 2017.

Prudente, la mère de sa suffisance reste en retrait des médias.

Elle se serait sentie éclipsée par la relation exclusive entre le pontifiant et sa grand-mère Germaine, décédée en 2013.

Pendant toute la campagne, la benjamine de la fratrie Macron a refusé de s’exprimer et continue à se taire.

Le lamentable manu a aussi un demi-frère. Gabriel, évoqué par Paris Match dès 2017, ce dernier avait à peine 2 ans au moment du mariage avec Brichel en 2007. Brichel a donc un beau-frère dont elle pourrait être la grand-mère.

Notre virtuose de l’injection forcée est donc au plus intime avec les enfants du premier lit de Brichel, mais pas du tout avec son propre lignage.

Et voici la version édulcorée de GALA :

François Noguès est médecin conseil, une profession qu’à l’époque, elle tint à exercer à temps partiel pour pouvoir « éduquer ses 3 enfants dans les beaux quartiers d’Amiens.

C’est elle qui a raconté ces fadaises aux bobardiers de Gala ?

En tous cas, pour faire plus joli, la gazette prétend qu’elle aurait mis du temps à accepter la relation de son fils et de Brichel, de 24 (+ 9) ans son aînée. De son âge, par conséquent. Il s’agissait tout de même de rien que moins que du Mozart de la finance ! Mais depuis, c’est fusionnel ! On ne se quitte plus, on échange des conseils, des recettes d’œufs au lard, on se partage les faux-cils et les adresses de coiffeurs, on se téléphone tous les soirs….

(C’est le tour de Line vers 17 heures, de Francoise entre 18 et 19 heures, et de Marlène beaucoup plus tard, car « Maman travaille »)

S’il n’y avait pas anguille sous roche, les médias ne s’acharneraient pas à mettre son exquise féminité sous la lumière des projecteurs. Il est vrai qu’il leur faut également gommer l’écart d’âge entre les deux amoureux-fous et le fait que Brichel soit sérieusement périmée. Que d’artifices pour nous vendre du glamour !»

Elle s’est d’ailleurs confiée à Anne Fulda, qui avait brossé un „portrait intime“ du fossoyeur de la France dans son livre « Emmanuel Macron, un jeune homme si parfait ». C’est une blague ?

En attendant, les choses vont mieux. Les deux mamies sont inséparables. Le père du génocideur est un autre Jean-Michel, je sais, c’est difficile à comprendre…. mais si l’on s’appuie sur le nom de famille, c’est plus simple, il s’appelle macron, est médecin et professeur de neurologie à l’université de Picardie, (divorce en 2010).

La maman de manu se serait-elle mise elle aussi à la monochromie ? Même âge, mêmes atours !

Francoise, tout en blanc pour l’investiture

Le saviez-vous ? À la sécurité sociale, la mère de l‘injecteur fou était responsable du suivi des personnes transgenres. Ça ne s’invente pas!(Source F&D)

Attention, ce n’est pas rien… environ 25 millions de personnes dans le monde seraient concernées par cette déviation. Le changement de sexe et la prise d’hormones exigent des démarches particulières. Grâce à l’engagement et au dévouement de personnes telles que Francoise, l’assurance maladie ne néglige pas les Trans.

La chirurgie génitale est remboursée. Elle entre dans le cadre de la classification commune des actes médicaux. La phalloplastie et la vaginoplastie réalisées en France sont intégralement prises en charge par l’assurance maladie.

Les hôpitaux pratiquant ces opérations se font payer via un groupement qui prévoit un forfait correspondant au type de chirurgie réalisée et couvre tous les frais occasionnés par l’opération (frais de bloc, anesthésie, chirurgien, soins). Les perruques, faux seins, talons aiguille en pointures démesurées et cils artificiels sont-ils également remboursés ?

« Je suis prête », a lancé Brigitte Macron le soir du 24 avril. Juste avant de commander ses parures blanches.

« Il faut qu’il y aille en 2017 parce qu’en 2022, son problème, ce sera ma gueule » confiait-iel à ses adorateurs.

La différence d’âge était déjà martelée par tous les médias et Brichel craignait que ses rides, ses cheveux blancs,une éventuelle alopécie complète ou incomplète, certains signes de faiblesse physiques et dérèglements physiologiques (le vieillissement qui toucherait les systèmes immunologique, hématologique (homéosténose) tend à se développer), nuisent à son jeune associé, surtout en cas de réélection en 2022.

Iel craignait aussi l’arthrite, l’arthrose, les rhumatismes, qui font perdre de leur grâce à la démarche et aux gestes. Les performances de sa mémoire pourraient être affectées, une carence en protéine RbAp48 apparaitre du fait de son grand âge.

« Il a une ambition pour la France, je sais où il veut aller et il va tout faire pour y aller. J’espère qu’on va le comprendre et qu’on va le suivre. J’ai une immense confiance en lui« .

Le drame c’est que nous, pas pour un sou !

Anne Schubert