La bien pensance est parfois primaire et semée de chausse-trappes

controle-des-espritsAinsi en est-il des réactions outragées qui suivirent la récente campagne d’affichage contre les infections sexuellement transmissibles.

On vit des maires se saisir du sujet ; et interdire les affiches d’une campagne ayant pourtant reçu visa de diffusion. C’est qu’on était en pleines primaires ! Se mettre dans le vent d’un retour des valeurs traditionnelles était tendance –  serait-il aussi artificiel qu’éphémère et durera-t-il plus d’un printemps ? On se le demande. Mais il fallait montrer son offuscation qui fit s’étrangler trop vite bien des parents et des associations ; utiles par ailleurs. Car enfin de quoi s’agissait-il ?

D’avertir les jeunes gens que les maladies sexuelles ne s’attrapent pas par inadvertance mais bel et bien par des pratiques sexuelles et comportements privés que la dernière étude du très officiel  Bulletin épidémiologique hebdomadaire du ministère de la santé qualifie à risques. Je cite : « « Les IST continuent d’augmenter en France d’une manière particulièrement importante chez les HSH, en lien avec une augmentation des comportements sexuels à risque dans cette population ». Un article du Point désigne bien à six reprises celle-ci comme étant celle des homosexuels hommes (HSM) ; il le précise d’ailleurs dès son titre : « Forte recrudescence de MST chez les Homosexuels. Les dernières études montrent un doublement des cas de gonococcie et une augmentation de 60 de syphilis chez ces hommes. »

Là où deux minutes de réflexion auraient dû conduire chacun à attendre les vives réactions des associations du mouvement gay… Outragé d’être montré du doigt et désigné colporteur de bien tristes ou mortelles affections… Là où l’on attendait ceux-ci rappeler à corps exposés et cris d’orfraies que les maladies dites vénériennes sont apportées bien plus par la diversité de partenaires hétérosexuels, ou par les dames de petites vertus que d’aucuns fréquentaient au Bois ; et qu’eux-aussi, les Gay, ont droit comme les prisonniers à faire don de leur sang – moyen détourné de tester leur séropositivité… Au lieu de cela, on eut les réactions outrancières de quelques municipalités.

S’il n’est ici pas question de critiquer la campagne de Béziers qui remettait, non sans quelque humour, les choses à l’endroit, on peut regretter cet excès des milieux cathos et pro-vie : Les affiches étaient en effet bien soft, dans des valeurs de couleurs pastels ne captant que peu le regard et au contraste réduit. Qui plus est, elles atteignaient leur cible en mettant en scène uniquement des hommes. Aussi l’affichage pouvait-il être vu comme souhaitable pour avertir les jeunes gens des risques qu’ils encourraient.

Au lieu de cela, on vit des ténors du mouvement pro-vie, Tugdual Derville et FX Bellamy en tête, voler au secours de la communauté Gay et s’étonner de cette campagne homophobe qui  donnait des homosexuels une image éloignée de celle qu’eux-mêmes veulent (prétendent ?) donner. Le mouvement Pro-Vie qui court au secours de l’homosexualité… Bel exemple de contre-résultat !

In fine cette polémique stérile – sauf en ces IST – engendra de la part de AIDES un affichage tout autrement pornographique, homo et hétérosexuel digne d’illustrer un manuel de sexualité débridée, cher à un certain Frédéric M, amateur de boxeurs de 40 ans – disait-il…

Bertrand du Boullay

image_pdf
0
0

4 Commentaires

  1. OUI PAS DE DISCRIMINATIONS et les gays musulmans ayant deja leurs mosquées,?? AFFICHE DE DEUX GAYS BARBUS EN TENUE TRADITIONNELLE S EMBRASSANTl islam etant tolerant pour les gays et bi comme certains de leurs terroristes islamistes

  2. Sodomites et lesbiennes, faites ce que vous voulez de vos sexes en privé, mais foutez la paix à la République LAÏQUE!

    Pour faire oublier que le SIDA a été transmis par les héroïnomanes et les sodomites, la hollandie taubiresque a popularisé les « fiertés » LGBT. (On dit « gay-prides » en franchouillard)
    Depuis le soir de l’élection de hollande et l’océan de drapeaux palestiniens et algériens à sa gloire, Place de la République,ils en ont rajouté une couche en défilant avec les « islam-prides », les fiertés d’être islamistes.
    Votre « outing », comme disent les médiacrates vos frères, vous l’avez fait.
    Les Citoyens vous crient : »ÇA SUFFIT »! Occupez-vous de vos fesses!

  3. Il est surprenant que les catholiques soient les seuls à réagir contre cet affichage.Pourquoi n’a t’on pas entendu d’ autres communautés? et bien peut
    être tout simplement parce que certains quartiers n’ont pas eu l’honneur de voir leurs arrêts de bus placardés par cet affichage LGBT. Que les maires, poursuivis par Touraine, demande à Decaux de fournir au tribunal tous les lieux ciblés. Il risque d’avoir des surprises. Pensez-vous ce type d’affichage possible dans les quartiers salafistes à Trappes ?

Les commentaires sont fermés.