La botte secrète de Trump au Moyen-Orient

Publié le 17 août 2020 - par - 20 commentaires - 1 368 vues

Palestinian protesters prepare to burn images of Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu, Abu Dhabi Crown Prince Sheikh Mohammed bin Zayed al-Nahyan, and U.S. President Donald Trump, during a demonstration in Nablus in the occupied West Bank on August 14 against a U.S.-brokered deal between Israel and the UAE to normalize relations.

Trump, le Président américain, a été depuis toujours pris pour un hurluberlu ; or en ces dernières semaines, il a dégainé sa botte secrète. Apparemment, sous de fréquentes et anodines rencontres et discussions, le Président américain, comme le ferait tout stratège invétéré, s’est activement attelé à la démolition de toutes les hypothèses concernant la meilleure façon de résoudre le conflit israélo-palestinien.
Pour une fois, Abbas a raison : les Palestiniens ont été laissés pour compte… et il était largement temps. Ils ont, en l’espace de quelques décennies, semé la mort dans leur sillon, tout en coûtant une fortune incommensurable tant au monde arabe, qu’à l’Occident. Sans oublier le joug qu’ils ont imposé à leurs propres ressortissants, lesquels devaient soit les suivre, soit mourir sous la torture.

Le simple fait que cesdits Palestiniens ne représentaient pas une menace existentielle pour le petit État juif seulement, mais aussi pour la stabilité de tout le Moyen-Orient, a servi de joker entre les mains de Trump.
Il faut admettre que dans tout lieu où les Palestiniens se trouvaient et se trouvent, ils sèment la terreur et la mort. Un sommaire hâtif de leurs dégâts est plus qu’édifiant : la Jordanie a dû s’en débarrasser parce qu’ils menaçaient le trône hachémite… Le Liban est foutu, déchiré par des guerres civiles, la création et montée du Hezbollah, entraînant la fuite des chrétiens du Liban. La Syrie a vu les Palestiniens combattre aux côtés des insurgés contre le régime syrien. L’Égypte souffre jusqu’à l’heure actuelle de leurs manigances depuis des décennies, et le Sinaï ainsi que les tunnels souterrains sont monnaie courante et un terrain fertile pour la contrebande et le passage des armes. Le Koweït, qui avait adopté ou embauché des Palestiniens, s’est vu contraint de se confronter à leur alliance avec leur ennemi juré, Saddam Hussein…

En fin de compte, il n’existe pas de place où ils ne sèment pas la pagaille, la violence et la terreur, et il n’y a qu’à observer le quotidien de l’Israélien pour comprendre que ces éléments ne pourront jamais gérer un État décent et indépendant… En fait, ils avaient pris le monde entier en otage.
Et puisque depuis les accords d’Oslo, aucun progrès n’a pu être achevé entre les Palestiniens et Israël, la solution à deux États ne tiendra jamais. Il ne s’agit nullement de concessions territoriales mais bien de l’anéantissement de l’État d’Israël.
Dans ce cas, pourquoi Netanyahou a-t-il accepté la création d’un État palestinien si nous prêtons un crédit quelconque aux déclarations de Jared Kushnir, du Président américain Trump et des dirigeants des Émirats arabes ?
Et c’est là que nous pouvons constater la manœuvre diplomatique dans toute sa splendeur. Toute l’affaire a été conclue d’avance : les Émirats seront les premiers à instaurer une normalisation officielle avec Israël, suivis par Bahreïn, Oman et l’Arabie saoudite. Nous verrons aussi le Maroc sortir des rangs et se ranger à leurs côtés…

Les Émirats arabes seront ceux qui perforeront la première brèche. Le tout a été diplomatiquement et stratégiquement conçu et implémenté par étapes. Une fois le premier choc passé, les Arabes de Palestine vont devoir accepter une réalité qu’ils ont créée de leurs propres mains. Le dos collé au mur, abandonnés financièrement et diplomatiquement par les pays arabes, par les USA et les Occidentaux, les Palestiniens n’auront d’autre alternative qu’avoir recours à une recrudescence de la terreur, ou négocier une paix qui ne concordera jamais avec leurs aspirations.
Le monde arabe a accepté sans le déclarer Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif et en dépit de leur attitude récalcitrante, ils n’ignorent pas que seul Israël sera en mesure de permettre aux trois religions de maintenir une harmonie spirituelle bienfaitrice et vivement souhaitée entre elles.

THÉRÈSE ZRIHEN-DVIR

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Le Réveil

“seul Israël sera en mesure de permettre aux trois religions de maintenir une harmonie spirituelle bienfaitrice et vivement souhaitée entre elles….” M’oui ! sauf que les chrétiens entre les musulmans et les juifs n’ont pas grand chose à espérer là-bas si je ne m’abuse !

FleXo

Thérèse, vous avez oublie un truc, dont personne ne parle…le hezbollah, les autorités palestiniennes..sont tous lies autours du trafic de drogue vers israel…pour l argent mais aussi pour pourrir la jeunesse israelienne..

Plusieurs fois (leaders religieux et politiques du HZ), pris la main dans le sac au Liban par les français qui sont sur place et toujours relâchés..étrange non?

Richard

Fait intéressant : pour la première fois, les forces aériennes israéliennes s’entrainent en Allemagne, à compter du 18 août. Berlin et Jérusalem SOLIDAIRES POUR TOUJOURS !!!

Van Dunord

C’est qui ces palestiniens qui sèment la terreur ? Ce ne sont pas les vraies. Ce sont de bandes d’islamistes venus de tous les pays environnants qui prennent les arabes du coin en otage et qui mènent un djihad contre les juifs et chrétiens. Pourquoi s’acharnent contre Israël ? Ce n’est pas parce qu’ils ont une revendication quelconque, ils trouvent tout prétexte face au monde entier pour mener la guerre contre les juifs tout simplement, et le monde entier les suit par bêtise ou par intérêt ou par antisémitisme. Ce qui habitent dans le coin et qui ont habité toujours là, se comportent tout à fait normalement. Ce sont leur dirigeants islamistes qui les excitent et leur font faire la guerre. C’est ceux là qu’il faut éliminer.Et vous croyez qu’en Europe maintenant on n’a pas le même problème?

Vova

Quand on a le Van Dunord , c ‘ est qu ‘ on a le Sudoku !!

FleXo

seuls 1/100 des palestiniens actuels sont des palestiniens ayant leurs grands parents palestiniens, les autres ont ete importes de tous les pays arabes autours pour faire de l occupation de territoires, et faire chier israel..

Colonel Napoléon de Guerlasse

Ce soudain revirement est aussi une conséquence des accords entre l’Iran et la Chine et la constitution d’un axe Chine Iran Syrie Liban pour l’accès à la méditerranée, la fameuse “route de la soie”.

johnston

Pauvres Palestiniens vires de chez eux.

patphil

virés? revoyez les documents historiques , les déclarations tonitruantes des radios égyptiennes syriennes des années 1948 demandant aux gens de leur laisser la place pour jeter les juifs à la mer

Malou30

Ouah ! Le spécialiste des palestiniens a parlé ! Je lui conseille vivement de réviser son Histoire , la vraie ! Pas celle des gôchistes !

ISWT

Bof… L’Égypte a ouvert la voie il y a longtemps. Pas sûr que cela ait changé grand chose.

Némézis

Trump est un sioniste pur et dur comme vous. Son gendre est juif et est bien placé pour le conseiller aux affaires etrangeres. Donc inutule de nous prouver votre total accord avec lui. Entre 2 sionistes, ça parait évident.

beretvert

Et toi un beau tronc de figuier tu pues

jack37

Tiens.. beretvert, cette citation raisonne bien à mes oreilles. Comme quoi
tout ne se perd pas.En l’occurence et vu le contexte, le tronc et tout le reste.

joel dumont

Les États-unis protégeront toujours la terre oû leur messie religieux reviendra, cela n’a rien avoir les lobbies juifs et le sionisme. C’est mal connaître le peuple américain patriote et dévot que n’y voir qu’un antagonisme sioniste/antisioniste.

patphil

ah nous y voilà trump agent sioniste! le salaud! un juif déguisé en mouton

Paskal

En effet, pas vraiment un scoop.

Lire Aussi