1

La bouillabaisse : Rubirola démissionne et trahit les Marseillais…

« La bouillabaisse marseillaise : Rubirola démissionne et trahit les Marseillais… »

J’ai grandi à Marseille et je me sens marseillais de cœur, même si je m’y rends de moins en moins pour déjeuner dans l’un de ses nombreux excellents restaurants où j’ai déjà passé tant de bons moments en famille ou entre amis.

Marseille est une belle et grande ville que nous aimons, malgré ses coins moches et crasseux infestés de vermine…

Mais quand on monte à Notre-Dame de la Garde et qu’on fait le tour de la basilique, on découvre la beauté de cette grande métropole méditerranéenne.
Le problème c’est que la circulation y est devenue de plus en plus pénible et périlleuse, les parkings obligatoires ruineux et l’insécurité bien visible…

Marseille-sur-Mer et surtout Marseille-sur-Magouilles.
La tradition des grands maires mafieux Defferre ou Gaudin, continue.
Voilà une femme sortie de nulle part, prétendument écolo, qui est élue maire de la ville et qui, tout à coup, démissionne de son poste pour le refiler à son copain gauchiste.

Les Marseillais ne comprennent pas et ont le sentiment de s’être fait « couillonner », comme on dit ici, pour ne pas dire pire…
Même si les écolos me font vomir, ils avaient voté pour une écolo et vont se retrouver avec un maire gauchiste (socialiste ne veut absolument plus rien dire !). Et on sait que les gauchistes ont la fâcheuse habitude de vider les caisses rapidement et de gouverner dans la gabegie.
Sauf que là les caisses sont déjà vides depuis longtemps, car à Marseille il y a un taux d’évaporation considérable de l’argent public, sans doute dû au mistral et au beau soleil de chez nous… !

Marseille est pourtant une ville avec des potentialités économiques extraordinaires, un grand port magnifique, un commerce qui ne demande qu’à être florissant et une cité où la vie est également très agréable, du moins en a-t-elle les possibilités.
Mais non, tout le pognon va à des cités, des quartiers et des banlieues (nord) pourris par leurs propres habitants venus de la Lune, qui s’empressent systématiquement de détruire tout ce qu’on fait pour eux, crèches, écoles primaires, collèges et lycées, parcs publics, parcs de jeux, etc.

Moi, je dis ça, je ne dis rien.
Le coup de dire « je suis fatiguée et je passe la main à mon copain », ça ne fait pas très sérieux ni très démocratique…
Peut-être que la loi le permet, je ne sais pas, mais elle ne devrait pas le permettre. Et dans ces cas-là il devrait y avoir une nouvelle élection municipale.

Mais bon, quand on voit ce qui se passe aux USA en ce moment et assez fréquemment en France, on se dit que ce doit être normal…

Pour moi, personnellement, je considère que gauche et écolos sont des partis de racailles nuisibles et totalement incapables de gérer quoi que ce soit et surtout pas la seconde ville de France.
Tout ce qu’ils touchent, ils en font de la m… et rien d’autre.
Les gauchistes ruinent le pays économiquement depuis toujours et les écolos, quand on voit que pour « sauver la planète », ils ne trouvent rien de plus idiot que de fermer les centrales nucléaires non polluantes pour créer des dizaines de centrales à charbon et forcément de nouvelles mines de charbon, on ne peut s’empêcher d’être pris d’un immense fou rire inextinguible, faute de pleurer pour la même raison…

Il n’y a eu aucun « Printemps marseillais », comme ils disent.
Michèle Rubirola n’était d’ailleurs pas dans son rôle depuis son élection il y a 5 mois.
En réalité, l’affaire était orchestrée d’avance, planifiée.
Rubirola ne connaissait pas les dossiers et en général c’était Payan qui répondait aux journalistes, alors que Rubirola, en retrait, le laissait s’exprimer.
Ils sont copains comme cochons, tous les deux !

À la fin, on va vraiment regretter Jean-Claude Gaudin…

« Démission de Michèle Rubirola : cinq questions qui se posent après la décision surprise de la maire de Marseille »
https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/demission-michele-rubirola-cinq-questions-qui-se-posent-apres-decision-surprise-maire-marseille-1905884.html

« Marseille : pourquoi la démission de Michèle Rubirola n’est pas vraiment une surprise »
https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/marseille-pourquoi-demission-michele-rubirola-n-est-pas-vraiment-surprise-1905944.html

« Marseille : Michèle Rubirola démissionne pour raison de santé et propose Benoît Payan comme maire »
https://www.lci.fr/politique/en-direct-marseille-michele-rubirola-confirme-sa-demission-et-propose-benoit-payan-comme-maire-2172890.html

« Mairie de Marseille : les dessous de la démission de Michèle Rubirola »
https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/12/16/la-maire-de-marseille-jette-l-eponge-et-abandonne-la-mairie-a-benoit-payan_6063556_823448.html

« PORTRAIT. Qui est Benoît Payan, celui qui pourrait devenir le prochain maire de Marseille ? »
https://www.ouest-france.fr/provence-alpes-cote-dazur/marseille-13000/portrait-qui-est-benoit-payan-celui-qui-pourrait-devenir-le-prochain-maire-de-marseille-7087682

« Qui est Benoît Payan, désigné par Michèle Rubirola pour prendre sa succession à Marseille ? »
https://www.lexpress.fr/actualite/politique/qui-est-benoit-payan-designe-par-michele-rubirola-pour-prendre-sa-succession-a-marseille_2140894.html

« L’heure de Benoît Payan, architecte du Printemps marseillais, est arrivée »
https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/12/16/marseille-l-heure-de-benoit-payan-architecte-du-printemps-marseillais-est-arrivee_6063550_823448.html

« Benoît Payan vers la mairie de Marseille : la revanche d’un apparatchik socialiste »
https://www.lci.fr/politique/benoit-payan-a-la-mairie-de-marseille-la-revanche-d-un-apparatchik-socialiste-2172918.html

« Marseille : la grosse écolo démissionne, et Samia veut pas s’faire niquer… »
https://ripostelaique.com/marseille-la-grosse-ecolo-demissionne-et-samia-veut-pas-sfaire-niquer.html

Laurent Droit