La camionnette des antifas, en stationnement interdit depuis quinze jours, n’est toujours pas en fourrière

Publié le 15 novembre 2013 - par - 4 629 vues
Share

VoitureHollandedehorsJe viens de lire l’article de Jeanne Bourdillon au sujet de la dérive policière frappant l’opposant David Van Hemelryck. En effet, le dangereux terroriste a osé rouler dans sa voiture estampillée « Hollande démission ». Ce séditieux automobiliste a beau porter un nom néerlandophone, il n’est manifestement pas un partisan de Hollande. Après quelques tours de chauffe, le subversif conducteur a été interpellé par des motards de la police et a vu sa voiture embarquée par la fourrière. Or, de nombreux contribuables français admettront que la fourrière parisienne ferait mieux de débarrasser la jolie rue Montmartre de la camionnette des Antifa stationnée depuis plus de deux semaines sur un emplacement destiné aux livraisons. Les deux photos jointes datent de lundi 11 novembre. Le graffiti mentionne le prénom « Clément » et RIP en hommage au jeune militant Meric qui a trouvé la mort en juin dernier suite à une embuscade ratée montée par les Antifa sur des jeunes nationalistes.

Camionetteantifa1

Camionnetteantifa2Pour ma part, je m’interroge sur les dernières dérives de notre vigilant ministre de la police Manuel Valls : création d’un délit de sifflement et de protestation, interdiction du port de T-shirt bleus et roses, interdiction du bonnet rouge,… je me dis que je devrais peut-être perdre l’habitude de sortir à Paris avec une petite cocarde tricolore à la boutonnière, prenant ainsi le risque de me faire embarquer en tant que dangereux patriote.

Guillermo Dias

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.