La Charité-sur-Loire : le maire Valès impose 30 migrants aux habitants

henrivaleslacharite

En 2014, Henri Valès, à droite, succédait à Gaétan Gorce à la mairie de La Charité-sur-Loire, élu au premier tour avec plus de 65 % des voix… 

La municipalité de La Charité-sur-Loire (Nièvre) n’aura jamais aussi bien honoré le nom de sa commune en ouvrant en novembre un centre d’accueil de demandeurs d’asile (Cada), oubliant peut-être que : charité bien ordonnée commence par soi-même ! Autrement dit, il existe certainement là-bas des administrés dans le besoin, voire le dénuement le plus complet. Ceux-là devront hélas se contenter de miettes et supporter le poids d’une violence exogène qui ne manquera pas d’advenir avec la horde migrante, nous en avons des exemples chaque jour ailleurs.

Le maire de La Charité-sur-Loire, Henri Valès, s’est donc porté volontaire pour accueillir des migrants, déclarant : « Il nous a semblé que les conditions étaient favorables pour ouvrir un Centre d’accueil de demandeurs d’asile à La Charité. »

Le même Valès, en janvier 2015, déplorait les baisses de dotation de l’Etat, affirmant à juste titre que : « Les gouvernements prennent des mesures catastrophiques pour les collectivités. De 2010 à 2013, la Ville a perdu 300.000 € de taxe professionnelle. Hollande en a remis une couche. Nous perdons 140.000 € de recettes chaque année. Il faut qu’on partage la pénurie, mais ça fait quatre ans que ça dure, ce n’est plus jouable. On se demande même s’il va nous rester une marge suffisante pour garder une capacité d’investissement, cette année. » Il ajoutait : « Il ne faut pas laisser penser aux gens que les impôts sont une mauvaise chose, s’il y a un projet derrière. Faire payer 10 € de plus aux familles les plus modestes et 40 à 50 € aux familles plus aisées, ce n’est pas un effort considérable pour changer la face du territoire. » (source : http://www.lejdc.fr/nievre/actualite/pays/val-de-loire/2015/01/13/henri-vales-defend-une-hausse-de-la-fiscalite-communautaire_11288458.html)

Avec un centre pour migrants, la face du territoire risque en effet de considérablement changer, au point d’être méconnaissable. Quant aux pertes de recettes, les voilà oubliées, comme si le miracle des migrants, à l’instar de la foi, déplaçait des montagnes. Le Migrant est devenu la nouvelle icône sacrée des pourfendeurs de l’identité nationale, et il faut l’enfoncer dans les têtes dubitatives, les convaincre que leurs impôts seront mieux employés au service des envahisseurs – ce qu’ils sont ! – qu’à celui de Blancs ontologiquement racistes et colonialistes !
Le projet, mené avec la Fédération des œuvres laïques (FOL, la bien nommée !) de la Nièvre et Nièvre Habitat, devrait concerner environ trente individus, « essentiellement des familles », accueillies « dans onze logements vacants Nièvre Habitat, répartis sur sept sites de la ville. Une dizaine d’enfants seront inscrits dans les écoles de la ville. »

(source : http://www.lejdc.fr/nievre/actualite/pays/val-de-loire/2016/09/16/un-centre-d-accueil-des-demandeurs-d-asile-ouvrira-a-la-charite-en-novembre_12074817.html)

Celles et ceux d’entre vous qui ont fait une demande de logement social depuis des années et sans résultat, ne soyez pas égoïstes : le Migrant souffre, lui ! Il y a la guerre chez lui, dont, paraît-il, nous sommes responsables, malgré le refus de la France de participer jadis au conflit en Irak ! Oui, nous, autochtones, portons en nous la faute originelle, celle d’appartenir à une civilisation qui a connu toutes les tempêtes mais, au lieu de s’enfermer dans l’obscurantisme et de pleurnicher sur son sort, s’est fortifiée pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui. Et ça, c’est inadmissible ! Alors taisons-nous et accueillons la bénédiction migrante !

Cerise sur le gâteau : « Ces demandeurs d’asile bénéficieront d’un encadrement « très construit » de la Fédération des œuvres laïques de la Nièvre, qui mobilisera six salariés de manière permanente, à La Charité. […] La Fédération des œuvres laïques travaillera en lien étroit avec le riche tissu associatif charitois : sportif, social et humanitaire, et la population, pour la prise en charge de ces demandeurs d’asile. »

Qu’adviendra-t-il de ceux qui refuseront de se prêter à cette supercherie ? M’est avis que la municipalité leur fera savoir sa désapprobation d’une manière ou d’une autre : on ne blasphème pas  impunément le Migrant ! Et l’on peut bien fermer une Poste, faute de rentabilité, mais pour les migrants on trouvera toujours des solutions, à commencer par des salariés à leur service. C’est beau comme un film, cet amour désintéressé de l’autre jusqu’au sacrifice de soi !

Les Français sont donc sommés d’entretenir leurs bourreaux, comme autrefois l’Occupant nazi. Et qui nous intime cet ordre ? Des nantis, bouffis d’humanité à distance ! Pendant ce temps, nous subissons la terreur dans les transports, rues, écoles, hôpitaux, tribunaux (ces repères de traîtres) où le spectre de l’islam plane ainsi que celui du diable une nuit de sabbat. Spectre qui vient des profondeurs de l’immigration massive, entamée il y a plus de quarante ans. Là-dessus, gauche et droite s’y sont entendues comme larrons en foire !

« Vae Victis ! » (malheur aux vaincus) proclama Brennus, après avoir envahi Rome en 387 avant notre ère. Et si l’on faisait changer le malheur de camp en arrêtant de nous enfoncer toujours un peu plus ? Essayons, juste pour voir, ce que ça fait de se réapproprier la fierté d’être français en commençant par mettre dehors tout ce qui parasite notre attachement à la Patrie.

La Charité-sur-Loire c’est la France de demain, sauf à se révolter enfin…

Charles Demassieux

image_pdf
0
0

13 Commentaires

  1. un realité qui se confirme, francois hollande meprise le peuple. pour repondre a des directives que l europe impose, cette pauvre europe au bord de eclatement.
    avons nous les moyens d entretenir ces refugiers, leur donner du travaille alors que tant vivent en dessous du seuil de pauvreté et sans emplois aussi.

  2. il faut qu’il en prenne chez lui et j’espère que les habitants vont réagir

  3. Et sinon, au niveau de la greffe de neurones, ou en est la recherche médicale ? Ça devient nécessaire il semblerait.

  4. francois à n a rien à foutre de nous il veut notre destruction point bar il aime pas les Français ni la France que les culs en l air et les mosquée vite virons le et plus voire cette tronche d abrutis boutonneux .

  5. Là encore comme à Calais en Bretagne et ailleurs vous l’avez voulu,vous l’avez élu,et bien supportez.Faites attention aux prochaines élections,sinon ne vous plaignez pas.

  6. Vous avez oublier une petite chose Mr Demassieux c’est que ce maire a été élu au premier tour avec 65% des voix , c’est vous qui le dites, ben les 65% sont servit. Quand aux 35% restant il ne leur reste plus qu’à courber le dos.( j’ai de la peine pour eux)

  7. JE LE REDIS ENCORE, LES MIGRANTS A L’ÉLYSÉE ET DANS LES NOMBREUSES ET SPACIEUSES DEMEURES DE NOS ASSASSINS QUI NOUS AFFAMENT ET NOUS TUENT.
    FRANCOIS, TU LA GARDE CHEZ TOI TA MERDE

  8. Après avoir reconnu les lieux ces fuyants la guerre vont repartir en vacances dans leur cher pays. Quand ?
    Selon certaines informations cela se passe déjà dans le pays de la béate Merkel;payé par le système social.
    Le pape a oublié de canonniser cette sainte maquerelle.

  9. Avant : La Charité-sur-Loire
    Après : La Charité- Pour-Migrants….
    🙂

    • la charité pour migrants… musulmans ,uniquement !
      A quand la construction d’une mosquée en augmentant les impôts locaux ?
      Dans pas longtemps…

Les commentaires sont fermés.