La Chine et la Russie répliquent à Biden !

Au lendemain d’un déplacement “surprise” à Kiev, le sénescent Biden s’est offert un discours dans les jardins du palais royal à Varsovie, pour commémorer le premier anniversaire du début de la guerre en Ukraine. « Après une année de cette guerre, Poutine ne doute plus de la force de notre coalition, a affirmé Joe Biden. Mais il doute encore de notre conviction. Il doute de notre endurance. Il doute de notre soutien continu à l’Ukraine. Il doute de la capacité de l’OTAN à rester unie. Mais il ne devrait y avoir aucun doute. Notre soutien à l’Ukraine ne faiblira pas, l’OTAN ne sera pas divisée, et nous ne nous fatiguerons pas. » « Un dictateur déterminé à reconstruire un empire ne pourra jamais supprimer l’amour d’un peuple pour la liberté. La brutalité n’écrasera jamais la volonté d’être libre. Et l’Ukraine… l’Ukraine ne sera jamais une victoire pour la Russie. Jamais »…

Passé à nouveau “inaperçu” de la presse hexagonale, la Chine et la Russie viennent de lui répondre par un communiqué publié sur CGTN, la voix de la Chine.

“La Chine et la Russie sont convenues de continuer à renforcer leur coopération dans les cadres multilatéraux et à redoubler d’efforts pour améliorer la gouvernance mondiale.
Ce consensus de vues a été atteint lors d’une rencontre à Moscou entre Wang Yi, directeur du Bureau de la Commission des affaires étrangères du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), et Nikolaï Patrouchev, secrétaire du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie.
M. Wang, également membre du Bureau politique du Comité central du PCC, s’est entretenu avec M. Patrouchev dans le cadre de la consultation sur la sécurité stratégique Chine-Russie, un mécanisme qu’ils dirigent tous les deux.
Les deux parties ont discuté de la situation stratégique internationale actuelle et ont exprimé leur volonté d’appliquer conjointement un véritable multilatéralisme, de s’opposer à toutes les formes d’intimidation unilatérale et de promouvoir la démocratie dans les relations internationales et un monde plus multipolaire.
Les deux parties estiment que la paix et la stabilité dans la région Asie-Pacifique doivent être fermement maintenues, et qu’il est nécessaire de s’opposer aux logiques de guerre froide, de confrontation entre blocs et de conflit idéologique.
Les deux parties ont également échangé des vues sur la question ukrainienne, entre autres sujets de discussion.»

Cette déclaration a le mérite de la clarté et n’appelle ni commentaires ni précisions.

Pour se délecter davantage des prétentions et agitations de matamores de Biden et de l’UE, reste à attendre le discours du président Xi Jinping, un “discours de paix”, vendredi à l’occasion du premier anniversaire de la guerre… quant à « l’intimidation unilatérale »…

Pour mémoire, 80 % du monde ne soutient ni Biden ni l’Otan… quant aux extra-terrestres, avant de se prononcer, ils observent l’Amérique depuis la stratosphère…

Mitrophane Crapoussin

image_pdfimage_print
15

1 Commentaire

  1. poutine et xi ont trouvé la parade à l’impérialisme américain, la dédollarisaion des échanges financiers, ça les ricains ne s’y attendaient pas, il vont devoir arrêter la planche à billet!

Les commentaires sont fermés.