La Chine veut dominer les démocraties, y compris en les dépouillant

On sait que l’Empire du Milieu s’est fixé pour objectif d’être le maître du monde avant 2049, échéance du centième anniversaire de la République populaire de Chine. On sait aussi que la Chine est un exemple de pollution industrielle, de négation des vrais droits de l’Homme, un égout à ciel ouvert où elle maltraite les animaux. On a appris enfin que ce pays déjà grand exportateur de virus, a franchi un nouveau palier vers l’abomination avec la « fuite » du coronavirus depuis son laboratoire franco-chinois P4 de Wuhan.

Rompue à tous les mensonges et à la répression violente de la vérité, la Chine a d’emblée caché la gravité de sa situation sanitaire et ses informations au monde entier (1). Autant d’actes gravissimes que l’État-Macron, entre autres, ne réprouve nullement, d’autant que par le biais de la France-China Foundation, nombre de politicards français sont mouillés : Agnès Pannier-Runacher n’osera jamais toucher à la Chine, et pour cause… https://ripostelaique.com/agnes-pannier-runacher-nosera-jamais-toucher-a-la-chine-et-pour-cause.html.

Seul le Parti de la France dénonce le péril chinois depuis avril 2019.

Il avait alors publié une analyse en quatre volets sur la question, et encore, le Covid n’était vraisemblablement qu’en préparation.

Rien d’étonnant donc à ce que nous apprend désormais un rapport officiel australien sur les pratiques de l’empire du milieu (sans majuscules), façon pègre. Il émane de l’Australien Stratégie Policy Institute (ASPI).

Ce document, évidemment rédigé en anglais, est fort heureusement fidèlement traduisible en français. Pour des raisons de copyright, en voici seulement l’esprit.

L’appareil communiste chinois est pris la main dans le sac pour avoir recruté plusieurs milliers de professionnels étrangers dans les plus hauts domaines sensibles, au moyen de vols de propriété intellectuelle et d’espionnage. Dans l’arsenal de conquête de Xi Jinping, plusieurs centaines de plateformes de recrutement, dont le programme des 1 000 Talents.

Autant d’affirmations et de preuves qui accréditent les griefs des États-Unis envers la Chine et montrent que les USA n’ont  désormais plus d’autre choix que de bâtir une muraille militaire contre la Chine.

https://ripostelaique.com/covid-le-monde-creve-de-peur-les-chinois-rigolent.html

À noter que, malgré les ambiguïtés des recrutements, les acteurs de ces transferts de technologie pourraient bien avoir un jour quelques comptes à rendre à leurs pays. Le rapport cite d’ailleurs quelques cas.

Le document australien reprend les déclarations de guerre économique du président de la République populaire de Chine, Xi Jinping. Toutes les démocraties étant à plat ventre devant l’usine du monde, réceptacle de toutes les délocalisations passées vantées par les traîtres à leurs nations, font que le secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois aura bientôt réussi le mariage atavique du communisme, du capitalisme et de l’impérialisme mondial.

Les principaux pays concernés par les agressions continues de la Chine, sont : le Royaume-Uni, l’Allemagne, Singapour, le Canada, le Japon, la France, la Nouvelle-Zélande et la Suisse. À ce propos, l’ASPI fait état de la crédulité des communautés scientifiques qui communiquent ouvertement leurs travaux.

Pour les lecteurs qui souhaitent approfondir ce sujet capital, et notamment le chapitre détaillé sur les Stations de recrutement et les nombreux tableaux, graphiques explicatifs, voici le lien du rapport de l’ASPI : https://www.aspi.org.au/report/hunting-phoenix

Analyse du site Siècle Digital, intitulé : Chine : enquête sur un réseau mondial de stations de recrutement de talents scientifiques et technologiques https://siecledigital.fr/2020/08/26/chine-enquete-sur-un-reseau-mondial-de-stations-de-recrutement-de-talents-scientifiques-et-technologiques/

La Chine veut être l’armée la plus puissante du monde et elle s’en donne les moyens.

https://www.youtube.com/watch?v=gNYcVNTR-Ng

Deux politicards français pro-Chine

L’imbu Raffarin

Dongfeng au capital de PSA : une « bonne nouvelle », selon Copé https://www.youtube.com/watch?v=9SLxFEfLsLk

Le Young Leader Macron, espoir de la France-China Foundation est arrivé au pouvoir. Xi Jinping lui donne ses ordres à Paris : la France à petits pas sur les « routes de la soie », ou Macron à plat ventre devant Xi Jinping.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=UC5O-WMpOOk&feature=emb_logo

(1) Sanctionner la dissimulation malintentionnée de la propagation du Covid-19 et endiguer l’expansionnisme chinois :

https://ripostelaique.com/covid-le-monde-creve-de-peur-les-chinois-rigolent.html

à lire dans le contexte

https://ripostelaique.com/miracle-le-coronavirus-epargne-les-journalistes.html

Jacques CHASSAING

IMPORTANT : Tous les liens et renvois mentionnés dans cet article constituent des éléments factuels corroborés, à l’appui des opinions et des faits exprimés par l’auteur Jacques Chassaing, ici, ainsi que dans tous les articles qu’il signe.

image_pdfimage_print