La chloroquine c’est bidon, c’est le vaccin Pfizer qu’il vous faut !

Plus ça va, moins ça va !

Je suis quasiment désespérée, et pour qu’une grande optimiste comme moi le soit, c’est vraiment que ça va très mal !

Déjà, en temps « normal », je m’inquiétais depuis longtemps de ce que devenait mon pays. Depuis que les gauchistes s’en étaient emparé, et qu’à la suite de mai 68, ils ont semé partout leur répugnante idéologie du « jouir de tout » On en découvre justement en ce moment un exemple écœurant avec « l’affaire Duhamel »

Mais, avec la catastrophique gestion du Coronavirus, dont se sont emparés nos politiques actuels, de connivence avec des guignols supposés médecins. Mais qui ont oublié depuis longtemps leur serment d’Hippocrate pour ne rouler que pour leurs intérêts personnels bien sentis, tout en bâillonnant les vrais scientifiques. Les méfaits de ces imposteurs s’accélèrent, sans recevoir de violentes réactions de rejets de la part de bien des citoyens, confirmant ainsi que le Général de Gaulle avait raison quand il traitait les Français de veaux !

Alors, bien sûr, lorsque j’entends le Professeur Perronne dire à propos des tests, et avec le calme olympien qui le caractérise, « qu’on ne peut plus avoir confiance dans les statistiques » sur le sujet ; quand il confirme, ce que nous sommes nombreux à supposer, que tous les trépassés actuels sont comptabilisés comme « morts Covid » dès lors qu’ils ont auparavant eu un test positif… Je me désespère de tous ces gens qui persistent à garder leur confiance dans des guignols vaniteux réalisant l’exact contraire de ce qu’il faudrait faire… Et pour cause, puisque leur véritable but n’est aucunement de nous sauver, mais au contraire de nous anéantir !

Ecoutez Christian Perronne, ce vrai scientifique qui, malgré l’acharnement du système à lui nuire, continue le combat avec courage et détermination. Et courez ensuite acheter son livre, qui vient de paraître en Livre de Poche tant il a obtenu de succès ; de préférence, quand c’est possible, chez un petit libraire, plutôt que chez Amazon.

D’une manière générale, et c’est valable pour les soignants comme pour les lanceurs d’alerte, il suffit de constater que tel ou tel scientifique (quelle que soit sa renommée internationale) ou tel ou tel organisme de ré-information, est conspué par la caste dominante, pour en déduire que c’est vers eux qu’il faut se tourner pour avoir des informations valables, notamment en matière de gestion de cette crise du Corona.

Autre sommité boudée et chahutée par les bouffons, le Professeur Raoult, s’exprimait en décembre dernier sur l’emprise de Big Pharma, confirmant largement tout ce qui a été écrit sur ce sujet, tant à Riposte qu’ailleurs, partout où règne le combat pour la vérité.