La commission européenne prône un hiver avec pass, vaxxins et Zelensky !

Voir https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-maladies/2844274-nouveau-vaccin-covid-omicron-automne-2022/

C’est un document qui est, comme par hasard, tout en anglais. Document de 15 pages…

Impossible à faire traduire par google puisque PDF donc non copiable, ou alors je n’ai pas trouvé la combine.

https://health.ec.europa.eu/latest-updates/eu-response-covid-19-preparing-autumn-and-winter-2023-2022-09-02_en

On se contentera donc de l’analyse de directeur de Rodolphe Bacquet, directeur de Alternatif bien-être, in extenso dans l’encadré ci-dessous.

Source

Les points principaux à retenir :

-les Etats doivent surveiller le Covid (traduisez remettre en état la batterie de tests PCR et relancer les vaccins).

-Incitation à vaxxiner à la fois contre la grippe et contre le Covid. Nous en avons parlé il y a peu, ce sont les USA qui ont lancé le premier round, suivis immédiatement par la Commission européenne. Dans la foulée, faire de la pub pour les nouveaux vaxxins de Pfizer et Moderna, des fois qu’ils n’aient pas encore gagné assez d’argent.

https://resistancerepublicaine.com/2022/09/07/les-usa-preparent-un-rappel-annuel-de-linutile-et-nuisible-vaxxin-covid/

-Retour aux gestes barrière, pass (sanitaire ou vaxxinal ?), limitation de déplacement…

-Mais, surtout, tout cela s’accompagne de conseils de lutte contre la prétendue désinformation. Cerise sur le gâteau, la bonne et douce commission donne une mission de la plus haute importance aux Etats : lutter contre les salopards qui, comme un seul homme, ne croient ni au vaxxin, ni à la culpabilité de la Russie, ni à la nécessité de s’occuper de l’Ukraine… et qui, mettant en accusation l’UE pour tous ses crimes,  voudraient bien en sortir !

La guerre est déclarée, amis, ouvertement, entre mondialistes dictatoriaux et nous. Cela va finir très mal.

Chers amis,

Comme je suppose que la majorité d’entre vous ne se rend pas spontanément sur le site internet de la Commission Européenne afin de surveiller ce que celle-ci nous prépare pour la prochaine vague de covid, j’y suis allé pour vous.

J’y ai trouvé la confirmation de dispositifs prévus et prévisibles…

… et j’y ai débusqué une mesure bel et bien programmée, mais bien discrète. Surtout, lisez-moi bien jusqu’au bout.

Le plan de bataille pour cet automne-hiver est déjà prêt

Sur le site officiel de la commission européenne a donc été publiée, il y a précisément une semaine, le 2 septembre, la liste des « mesures concrètes » que les pays de l’UE sont censés adopter pour faire face à la énième vague prévue de Covid.

J’écris censés car la Commission européenne n’a pas de pouvoir contraignant à ce stade sur les États :

« La Commission demande instamment aux États membres de mettre en place les stratégies et les structures nécessaires, y compris pour la vaccination et la surveillance contre la COVID-19, afin de réagir rapidement et durablement aux futures épidémies. L’objectif principal des actions proposées par la Commission est d’accroître le recours aux vaccins, y compris les vaccins adaptés et nouveaux, et de veiller à ce que tous les citoyens soient bien protégés. »

Le communiqué, en français, est disponible dans le lien en source[1].

Dans ce communiqué, les principales mesures énumérées sont :

  • Mettre l’accent sur la vaccination et les doses de rappel pour tous ;
  • Rendre prioritaires pour les doses de rappel les personnes âgées de 60 ans et plus, ainsi que les personnes considérées comme plus à risque de développer une maladie grave ;
  • Combiner les campagnes de vaccination anti-covid et anti-grippe;
  • Faire la promotion des « avantages de la vaccination ».

Au surplus, le document de la Commission européenne insiste sur l’effort de déploiement logistique qui doit être mené pour assurer la diffusion des nouveaux vaccins récemment approuvés (sans réelle étude clinique, au passage, ce qui est ahurissant)ciblant Omicron.

(Omicron, qui est déjà un variant en grande partie obsolète… enfin bref…)

Pour le reste, c’est la ribambelle des mesures habituelles : retour des masques faciaux, limitation des rassemblements, etc.

Bref, rien de nouveau sous le soleil en apparence.

Mais en apparence seulement.

Ces « détails » qui n’apparaissent pas dans le communiqué de presse

Le site de la commission européenne laisse la possibilité de télécharger une version imprimable du détail de ces mesures.

Mais assez étonnamment, ce document ne fait… que deux pages.

Si vous restez sur le mode « français » du site, vous ne trouverez pas de documentation plus détaillée.

Pourtant, ce « document de référence » existe.

Mais voici ce qui se passe quand vous essayez d’y accéder :

Vous le voyez, il est indiqué : « ce document n’est pas disponible en français ».

En fait, il n’est disponible qu’en anglais, c’est-à-dire dans la langue du seul pays qui a quitté l’Union Européenne… et qui n’est donc pas concerné par ces mesures.

N’aurait-il pas été légitime qu’un document d’une telle importance soit disponible a minima dans les langues des pays européens les plus peuplés : le français, l’allemand, l’espagnol, l’italien ?…

Mais ouvrons ce fameux document, en anglais, donc. Si vous lisez l’anglais, vous pouvez le faire avec moi en téléchargeant le document via le lien en source[2].

Il fait 15 pages, bien serrées. C’est le genre de document administratif, rébarbatif à lire, et dans lequel les informations importantes sont écrites en petit.

Toute la stratégie de la Commission européenne y est détaillée, sans complexe.

Tout d’abord, la commission reconnaît noir sur blanc qu’il est impossible de prévoir quel variant du Covid sera dominant cet automne (p.2) :

À quoi donc serviront les nouveaux vaccins approuvés la veille de la publication de ce rapport ( ! ) et déjà pré-commandés dans des proportions gigantesques ? Mystère.

Mais surtout, p.4, la Commission livre une feuille de route orwellienne pour assurer, quoi qu’il arrive, la diffusion de ces nouvelles doses :

On apprend dans ce texte que la « promotion » de ces doses supplémentaires et de ces nouveaux vaccins (plus expérimentaux que jamais) passe par la mise en confiance de la population et la « chasse à la désinformation dans médias mainstream et les réseaux sociaux » – autrement dit, non seulement nous aurons toujours le droit aux messages de santé publique effrontément mensongers (« tous vaccinés, tous protégés ») mais aussi à la censure et au pseudo « fact-checking » du gouvernement et des gardiens de sa ligne sanitaire.

Mais le dernier point est le plus surprenant : il lie explicitement l’hésitation vaccinale et les campagnes de désinformation aux « narratifs » anti-occidentaux et anti-UE !!! En particulier aux réseaux de « désinformation » sur… la guerre en Ukraine !

Voilà un mélange des genres qui me paraît surprenant dans un document censé parler de santé : nous ne sommes ici définitivement plus dans le registre des arguments scientifiques, mais de l’idéologie et de la propagande.

Mais accrochez-vous, ce n’est pas terminé.

Les « mesures concrètes » vont plus loin… beaucoup plus loin : RETOUR DU PASS !!!!

Le communiqué par lequel j’ai commencé cette lettre évoque les « mesures concrètes » à adopter en cas de vague épidémique.

Ces mesures sont davantage détaillées à partir de la p.7 du document de référence en anglais : y sont listés, notamment, le recours au télétravail mais aussi la vaccination des enfants en milieu scolaire.

Je rappelle que la vaccination des enfants a provoqué une levée de boucliers de la part de nombreux pédiatres et médecins à cause de la mauvaise balance bénéfices-risques de cette démarche : la recommander sans nuance dans ce document est une folie, tout simplement.

Et puis il y a la bombe, cette information, à partir de la p.11 :

Ces paragraphes nous annoncent tout simplement le retour du Pass sanitaire en Europe.

Je traduis en partie : « Les États membres peuvent utiliser le certificat numérique COVID de l’UE au cas où la situation de cet automne-hiver obligerait les pays à réintroduire temporairement les restrictions de voyage. Le règlement de l’UE sur les certificats numériques COVID, qui a été prolongé jusqu’en juin 2023, fournit le cadre nécessaire pour gérer l’impact des restrictions sur la libre circulation et pour faciliter les déplacements. »

Plus bas, le document formule cette perle (je ne m’en suis toujours pas remis) : « Le certificat numérique COVID de l’UE a été un succès majeur en fournissant au public un outil qui est accepté et approuvé dans toute l’UE (et dans plusieurs pays tiers) et évite la fragmentation de plusieurs systèmes nationaux. »

Peu de gens s’étaient émus de la prolongation du cadre du certificat numérique Covid européen, il y a quelques semaines.

On voit ici que cette prolongation n’a rien d’une mesure administrative, mais vise bel et bien à sa réintroduction « si les circonstances l’exigent ».

Mais… qui sera habilité à « apprécier » ces circonstances ?

Le document est aussi flou sur ce point, que redoutablement précis sur tous les autres.

Je termine toutefois par la seule note positive du rapport à mes yeux : la prise en compte de la réalité du « Covid-long » comme maladie à la symptomatologie spécifique, et par conséquent nécessitant la découverte de traitements adaptés, distincts de ceux du covid classique.

La Commission affirme financer six programmes de recherches sur le covid long ; espérons que cela améliorera la condition des dizaines de milliers de personnes souffrant aujourd’hui à la fois du covid-long et de son absence de prise en charge par la médecine classique.

Pour le reste, nous risquons bien d’avoir, au cours des mois à venir, à pâtir non pas des politiques énergétiques à la place des politiques sanitaires, mais bien des deux à la fois.

Portez-vous bien,

Rodolphe Bacquet

[1] « COVID-19: La Commission réunit les États membres pour se préparer à l’automne et à l’hiver », communiqué de presse de la Commission européenne, 2 septembre 2022 https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/IP_22_5302

[2] « EU response to COVID-19: preparing for autumn and winter 2023 », rapport de la Commission européenne, 2 septembre 2022 (en anglais), https://health.ec.europa.eu/publications/covid-19-preparing-autumn-winter-2023_en

Christine Tasin

https://resistancerepublicaine.com/2022/09/10/la-commission-europeenne-prone-un-hiver-avec-pass-vaxxins-et-zelensky/

image_pdfimage_print
15

21 Commentaires

  1. Merci, ça aurait pu passer inaperçu. On voit donc qu’ils en remettent une couche et que la lutte n’est pas terminée, loin de là. Il va falloir que je diffuse autour de moi ce que j’annoncais aussi cet après midi. Histoire de montrer à ceux qui n’y croyaient pas encore que j’avais raison. Attention cette fois ils mettent l’accent sur les enfants. Les pions sont encore poussés par ces psychopathes.

    • Je parie le contraire, en plus pour le vaccin automnal de la grippe pour les vieux, ceux-ci n’auront d’autre choix que de se faire injecter la mixture covid+grippe, du style « on n’a pas autre chose », conformément aux directives de l’UErss.

      Les franconnais aboient à la lune lorsqu’ils voient omicronescul, mais rentrent vite chez eux.

      Je vois bien la prochaine étape du style : « soins remboursés par SS et mutuelle si et seulement si vous avez un schéma vaccinal agréé correct par les zautorités ».

      Et comme en fait les médecins sont (pour la plupart) des fonctionnaires de la sécu, concluez par vous-même.

      • « pour le vaccin automnal de la grippe pour les vieux, ceux-ci n’auront d’autre choix que de se faire injecter la mixture covid+grippe, du style « on n’a pas autre chose  »

        Si, celui de ne pas se faire vaxxiner du tout, d’autant que le vaccin anti grippe, bien qu’un vrai vaccin, (encore que pour cette année, je ne sais pas) est efficace dans 25% des cas, et encore, si nos « experts » (oxymore) ne se sont pas trompés sur les souches.
        A ma connaissance le vaccin anti grippal n’est pas -encore- obligatoire.

  2. FLORIAN PHILIPPOT NOUS A DEJA EXPLIQUE TOUT CELA DANS UNE DE SES VIDEOS JOURNALIERES . mais c est bien de le reentendre , de le repeter encore car , sans mauvais jeu de mot , c est une piqure de rappel qui fait du bien !

  3. Document exclusif : la vaccination des enfants devient l’obsession de la bureaucratie sanitaire
    https://echelledejacob.blogspot.com/2022/09/document-exclusif-la-vaccination-des.html
    C’est déjà le cas dans de nombreux pays comme l’Allemagne et la Suisse
    Effondrement de la natalité depuis les vaccinations de masse
    Le plus terrifiant c’est le silence total des merdias : RIEN !
    https://reseauinternational.net/effondrement-de-la-natalite-depuis-les-vaccinations-de-masse/
    Quelque chose a dû se produire en avril 2021 qui a entraîné une augmentation soudaine et soutenue de la mortalité dans les groupes d’âge inférieurs à 80 ans, alors qu’aucun effet de ce type sur la mortalité n’avait été observé jusqu’à présent pendant la pandémie de COVID-19. Ensuite, les explications évitant soigneusement de mentionner la vaccination ne tiennent pas la route…
    Stérilisation & Euthanasie ……

  4. N’est-il pas possible d’écrire PASSE en Français ? Ras-la-casquette de l’anglais. On a une langue qui est bien plus précise et intelligente que l’anglais. Non ?!

    MERCI !!!!

  5. Cette Europe que nous subissons et qui n’a absolument rien apporté de bénéfique pour les peuples, a vocation à disparaitre.
    Abandonner cette Europe communautaire de Bruxelles au profit d’une Europe des nations avec le retour au souverainisme des peuples sera forcément la solution, nous ne pouvons pas faire perdurer un système inégalitaire tant par ses distorsions économiques, politiques, diplomatiques et sociétaux qui envoient un à un les pays membres dans le mur.

    Juste pour mémoire, en 2016 l’Allemagne a eu un excédent commercial de 12 milliards d’euros alors que dans le même temps la France accuse un déficit de 70 milliards d’euros.
    Jamais dans ces conditions, la France ne pourra se sortir de l’ornière, faire face à son chômage de masse, au remboursement de sa dette et à la dégringolade du pouvoir d’achat de son peuple si elle ne se désengage pas rapidement de ce bourbier européen!.

  6. POUR mémoire : le procès de Nuremberg a eu lieu pour notamment, des injections obligatoires sur des sujets non informés ! nous savons ce que cela veut dire. nous allons donc recommencer ce cauchemar de vaccin, pass, confinement, etc…..

  7. La salope et le maquereau qui jouent à touche pipi ? C’est là où on voit la force de la non violence et la passivité ! C’est drôle mais toutes les personnes qui ont pris 2 doses de cette merde de pifzer ou moderna n’en veulent plus avec tous les effets secondaires …Ursula l’ashkénaze et le vétérinaire séfarade Bourla peuvent aller se faire voir !

  8. Entre la Boche Ursula Von Der Leyen et son amant Albert Bourla donne naissance à un Bourlayen c’est à dire le chantage vaccinale et la folie sanitaire et le bourbier ukrainien qui a déjà conduit l’Europe à la faillite à cause des sanctions disproportionné vis à vis de la Russie qui sort vainqueur de cette guerre économique et énergétique dont l’Europe est la perdante y compris mon pays la France et les Amerloques ont réussi leur coup en détruisant l’Europe mais ils ne réussiront pas à détruire la Russie qui est leur obsession depuis des années avec la doctrine Monroe ainsi que celui de Zbignew Brzezinski avec l’endiguement utiliser dans son livre le Grand Échiquier.Mais soyons honnêtes l’Ukraine a déjà perdu la guerre contre la Russie et les Occidentaux pro Ukraine et les Amerloques aussi vont connaître la défaite.

  9. ils ont le plan bien en main attendant seulement l’opportunité magique qui fera le relancer, les bunkers-de-repli-pour-dirigeants- individuels et collectifs n’étant pas tous terminés.

  10. Toutes ces contraintes : passe, vaccins, masques, confinements, etc. ne fonctionnent que parce que les peuples européens constitués à 80/90 % de moutons apeurés et émasculés les acceptent. Si des millions de gens disaient NON, les dictatures en place en Europe seraient obligés de faire machine arrière. Mais ce n’est malheureusement pas le cas….

  11. En France , VICTOR FABIUS ( celui de Mc.KINSEY ) vient d’etre nommé président du conseil vaccinal ….Quelle famille !

  12. Je lis qu’il y a une partie sur la gestion de la désinformation, conjointement avec celle de la situation en Ukraine. Cela fait partie d une directive européenne récente visant à notre rééducation.

Les commentaires sont fermés.