La commune de Magnanville doit être sanctuarisée

Après le rappeur Médine, qui devait se produire dans la salle du Bataclan – ce qui fut empêché grâce à la volonté de patriotes déterminés –, théâtre d’un massacre de masse au nom de Daech et, par voie de conséquence, de l’islam, voici que Marwan Muhammad, connu pour ses positions intégristes, entend se rendre à une séance de dédicace de son livre – dont le titre assez cynique est : « Nous (aussi) nous sommes la Nation – pourquoi il faut lutter contre l’islamophobie » – à Magnanville.
Cette ville des Yvelines a subi, le 13 juin 2016, un attentat – à nouveau au nom de Daech – ayant causé la mort de deux fonctionnaires de police avec un couteau et devant l’un de leurs enfants, âgé alors de trois ans. Ces deux fonctionnaires s’appelaient Jessica Schneider (agent administratif) et Jean-Baptiste Salvaing (commandant de police). Leur assassin a été, fort heureusement, définitivement neutralisé par le RAID.

Riposte laïque : Bonjour Michel Thooris et merci de nous accorder cet entretien. Je rappelle que vous êtes président du syndicat France Police – Policiers en colère. Syndicat qui vient de demander au ministre de l’Intérieur de faire interdire cette provocation scandaleuse de la part d’un individu qui, ancien directeur du CCIF, a fait crier à une foule – lors d’une manifestation contre l’islamophobie qui s’est déroulée à Paris, le 10 novembre dernier – « Allahu akbar ! », prétendant qu’il entendait ainsi démontrer que les musulmans sont « fiers d’être musulmans et français ». Il oubliait sans doute que ce cri de guerre ponctue presque toujours les massacres perpétrés contre nos compatriotes, dont vos deux collègues assassinés à Magnanville.
Dans son communiqué publié sur les réseaux sociaux à la suite de cette sordide affaire, votre syndicat déclare que par « respect de la mémoire de nos collègues lâchement assassinés, pour le respect de leurs familles et de leurs proches, la commune de Magnanville doit être sanctuarisée ». Que vous inspire, justement, ce mépris de vos morts (je devrais d’ailleurs dire nos morts) ?

Michel Thooris : La commune de Magnanville doit effectivement être sanctuarisée. Aucun discours religieux incitant à la radicalisation ou au repli communautaire ne doit être tenu sur les lieux du double assassinat terroriste de deux fonctionnaires de police par un islamiste en 2016. Il en va du respect dû aux victimes et à leurs familles endeuillées. Cette affaire ravive des plaies toujours ouvertes pour bon nombre de policiers. Le massacre de Jessica et de Jean-Baptiste a été un véritable séisme pour notre profession.

Riposte laïque : À l’heure où votre hiérarchie vous promet monts et merveilles, n’avez-vous pas le sentiment d’être abandonnés dès lors qu’il s’agit de lutter contre l’intégrisme islamique ? Et que dire de la municipalité de Magnanville, qui ne pouvait pas ignorer la venue de Marwan Muhammad ?

Michel Thooris : Il existe deux types de terrorisme. Le terrorisme violent qui consiste à torturer et à tuer des êtres humains pour déstabiliser la société et le terrorisme de la pensée qui consiste à faire passer pour islamophobe toute personne qui oserait critiquer la religion, y compris les extrémistes radicalisés. La trouille d’être traité d’islamophobe paralyse bon nombre de décideurs qui préfèrent pratiquer la politique de l’autruche. Ce phénomène n’est pas nouveau. En 1996 déjà, Jean-Louis Debré alors ministre de l’Intérieur, avait refusé de qualifier le gang de Roubaix de terroristes islamistes malgré les preuves accablantes.

Riposte laïque : Le récent attentat de la préfecture de police de Paris, au lendemain de la Marche de la Colère, organisée par l’ensemble des syndicats de police, dont le vôtre, place plus que jamais les policiers dans une situation extrêmement périlleuse face au terrorisme islamique. Comment vos collègues vivent-ils ce danger permanent qu’ils ont, par ailleurs, la charge d’affronter dans leurs enquêtes et interventions ?

Michel Thooris : Le terrorisme islamiste est l’une des principales nouvelles menaces contemporaines. Les collègues doivent y faire face. Pour se financer, les réseaux terroristes sont souvent impliqués dans la criminalité organisée nationale et transnationale. Les enquêtes, pour démanteler ces réseaux, nécessitent des moyens d’investigation colossaux pour des peines souvent dérisoires. Les réformes pénales successives depuis 1995 nous ont retiré l’essentiel de nos outils d’investigation.

Riposte laïque : Pensez-vous que tout est mis en œuvre par les pouvoirs publics pour lutter efficacement contre ce fléau intégriste ? Et ne croyez-vous pas que laisser se dérouler des événements tels que cette séance de dédicace de Marwan Muhammad participe d’une certaine lâcheté, voire d’une complaisance, de la part de certains élus ?

Michel Thooris : Les pouvoirs publics sont totalement dépassés par l’ampleur du phénomène de la radicalisation. Il est évident que certains élus de la République s’accommodent de cette situation. On paye aujourd’hui trente années d’une politique qui a atteint son paroxysme sous Christiane Taubira. Les moyens mis en œuvre pour enrayer la radicalisation restent dérisoires au regard de l’ampleur du phénomène.

Riposte laïque : Il y a peu, le ministre de l’Intérieur reconnaissait que 59 attentats avaient été déjoués sur le territoire français en six ans, grâce au renseignement humain. Derrière ces chiffres, il y a des hommes et des femmes qui œuvrent sans relâche pour notre sécurité. Pour autant, et avec le retour des djihadistes sur le sol national, on peut craindre le pire. Aussi, ma question est la suivante, et elle est terrible j’en conviens : en l’état actuel, et compte tenu de la surexposition des policiers face au terrorisme, un autre Magnanville est-il possible ?

Michel Thooris : Oui, à l’évidence. Ce n’est pas parce que l’on incarcérera quelques mois ou quelques années les combattants français de Daech qu’ils renonceront, au moment de leur remise en liberté, à commettre des actions criminelles au nom de la guerre sainte. Les policiers sont menacés mais n’importe quel citoyen peut être visé comme cela a été le cas à Nice, sur la Promenade des Anglais, ou au Bataclan.

Riposte laïque : Dernière question. Si jamais vous n’étiez pas entendus par votre hiérarchie, envisagez-vous une action sur place le 23 novembre 2019 ?

Michel Thooris : Notre priorité est d’alerter l’opinion publique pour obliger les décideurs à se positionner. Le gouvernement a une occasion d’affirmer sa fermeté sur la question de l’Islam politique et d’apporter un début de réponse aux défis que cette vision rigoriste de la pratique cultuelle impose à notre vieux pays d’un vieux continent.

Propos recueillis par Charles Demassieux pour Riposte laïque / Photos : Charles Demassieux

Dernière minute : quelques heures après que Michel Thooris nous a accordé cet entretien, l’hôtel Éclipse annonçait qu’il annulait l’initiative. Savourons cette nouvelle victoire, après celle du Bataclan.

https://resistancerepublicaine.com/2019/11/14/magnanville-amis-resistants-vous-avez-gagne-lhotel-annule-la-dedicace-de-lislamo-marwan-muhammad/

image_pdf
0
0

9 Commentaires

  1. La France entière doit être sanctuarisée !
    Le Patriotisme doit devenir la Nouvelle Religion !
    Nous y sommes ! « La Paix par les Armes » !

  2. C’est toute la France qui doit être sanctuarisée. Connaissez-vous un village où l’slam n’a pas apporté sa touche de haine ?

  3. Il y des lieux sacrés qui doivent rester inaccessibles à ceux qui les ont salis, ou ceux issus de la même mouvance.
    Ce sinistre individu à Magnanville, cela relevait de
    la provocation.

  4. Ce syndicaliste relate très bien le ressenti d’une part de plus en plus importante de nos concitoyens. Mais toujours largement insuffisante. Pour compléter mon avis, j’ajouterais simplement :
    Françaises, Français, votez suivant votre conscience, sans tenir compte des avis « d’experts autoproclamés » du « catastrophisme politico-affairiste » qui vous prédisent l’apocalypse si vous choisissez en 2022 une personne qui défendra les Français,nos territoires, nos frontières, nos us et coutumes, notre histoire, nos institutions, la préférence Française, etc…
    Longtemps j’ai été apolitique au sens que j’ai toujours pensé qu’il y avait des gens bien de tous bords.
    Depuis de nombreuses années je ne soutient plus que ceux défendant les idées détaillées ci-dessus !…

  5. Ce policier mou avec les musulmans ne parle pas de la dureté de la répression de la manif des pompiers par ses confrères.

  6. l’hotel l’eclipse les a éclipsé!
    une once de bons sens enfin !
    le combat contre l’islamisme doit être sans faille, déterminé et surtout sans arrêt

  7. J’ai oublié de dire que son morceau de chair qui lui sert de bouche me fait penser à un cul de mandrill.

  8. Plus leur religion-politique les a décervelés, plus ils sont méchants et laids et, par conséquence, plus ils nous haïssent. Impossible, même à Napoléon de les changer hélas ! La seule solution est la mort ou, l’enfermement à vie !

  9. Merci pour la retranscription de cet entretien, mais c’est TOUTE la France qui doit être sanctuarisée !!!

    Parce que les plus de MILLE CRIMES, VIOLS, AGRESSIONS sont majoritairement le faits d’individus issus de la même merde, et la plupart sont des muzzs !!!

    Je pense que nous arrivons à un autre stade, et que cela va se « payer » par une intensification des MEURTRES, ATTENTATS et VIOLS !!!

    Combien je souhaite que tout cela arrivent aux politiques, à leurs familles, enfants !!! idem pour les COLLABOS, les GAUCHOS !!!

    Sachez que si vous, policiers, ne vous rangez pas aux côtés du peuple, vous serez encore plus exposés que vous ne l’êtes actuellement…

    A quand la DESTITUTION de l’enculé à l’Elysée ?

    La liste des ACCUSATIONS, je l’ai écrite, Martin MOISAN l’a publiée !!!

Les commentaires sont fermés.