La conscientisation des Blancs ou la rééducation des sous-chiens !

Publié le 9 juin 2020 - par - 39 commentaires - 1 846 vues

La conscientisation des Blancs ! Ce nouveau concept qui à première vue est plus facile à faire entrer sans la vaseline bien-pensante que le concept de sous-chien à rééduquer cher à Houria Bouteldja, Danielle Obono et autres Rokayia Diallo.

Dans les médias gauchistes et indigénistes, nous voyons cette nouvelle expression surgir à tous les niveaux, et des gauchistes blancs approuver ce concept sans réaliser que cela ressemble à la position du chien qui est tout content d’être avec son maître ! Il remue la queue, mais elle ne lui servira pas à autre chose qu’à montrer sa soumission à ses maîtres et à se coucher sur ordre.

Conscientisation des masses blanches, ces Blancs qui par naissance auraient des privilèges. Quels sont-ils dans les faits ?

Un peu d’histoire : ils sont nés en France pour la plupart, sont issus d’un peuple qui a beaucoup souffert. Ils sont issus d’ancêtres  dit « privilégiés » qui cultivaient la terre, travaillaient du lever du jour à la tombée de la nuit, et rentraient harassés de leurs journées pour quelques sous. Ils avaient de nombreux enfants dont la plupart mourraient de maladies, de malnutrition, d’accidents. Les femmes mouraient d’enfantements qui se passaient très mal. « Ces privilégiés » n’avaient pas le Samu à l’époque, ni la Sécurité sociale.

Ces ancêtres, mes ancêtres, « ces privilégiés » sous les rois de France, sous les empires, je les vois à travers la peinture de l’Angélus de Millet. Debout, sur cette terre qui les épuise, mais les nourrit et qui acceptent la fatalité et leurs conditions de pauvres, de misérables et de travailleurs de la terre !

Nos ancêtres blancs privilégiés, et priant à l’écoute de l’Angélus

Mes ancêtres sont d’origine sarthoise, quasiment tous des paysans. Ils ne doivent rien, et surtout n’auraient pas de leçons à recevoir d’immigrés africains à la sauce Bouteldja, Obono, N’Diaye et autres Diallo qui tous, vivaient en tribus et pratiquaient l’esclavage entre eux à ces époques.

« Ces privilégiés blancs » sont issus des mineurs devenus noirs de suie, épuisés dans les mines de charbon, morts très jeunes de la silicose au mieux, ou des coups de grisou, en fournissant l’énergie aux locomotives fabriquées par des ouvriers « privilégiés » qui travaillaient 10 ou 12 heures par jour, avec parfois leurs gamins en haillons, qui eux bossaient en usine dès 6 ans ! Et ils osent parler de privilèges de Blancs ? 

Mon grand-père a fait partie des collègues de la« bête humaine » de Zola, de ces conducteurs de locomotives qui partaient souvent des jours entiers, pour conduire leurs machines, souvent loin des familles ! Il rentrait chez lui, éreinté. Je le vois encore, en retraite, quand il s’entourait la taille, par habitude sans doute, avec une large et longue ceinture de lin. Il prenait en silence son petit déjeuner dans une casserole en ferraille. Du café au lait avec des quignons de pain de la veille. Il n’était pas un privilégié, il avait une femme handicapée, ma grand-mère, qu’il portait chaque matin de son lit au fauteuil, après lui avoir fait sa toilette, y compris intime ! Tous deux sont morts encore jeunes selon nos critères.

« Ces privilégiés blancs » ont subi trois guerres désastreuses qui ont ruiné des millions de familles, et détruit des hommes valides. Les Africains d’aujourd’hui, immigrés de fraîche date, n’ont jamais eu à souffrir comme ceux qu’ils appellent « privilégiés blancs » !

« Ces privilégiés » sont issus d’un peuple qui n’a pas de leçons de souffrance à recevoir, et surtout pas par ceux qui se victimisent alors qu’ils n’ont fait que traverser la Méditerranée, souvent en avions, construits par des Blancs, pour obtenir le droit de parler, de toucher des aides sociales, et qui osent se plaindre, et dire que mon peuple est celui de privilégiés blancs.

Comment ne pas avoir un haut-le-cœur en lisant sous la plume d’un Blanc, Pierre Tevanian, né en février 1970 à Paris, militant associatif français et professeur agrégé de philosophie en Seine-Saint-Denis, qui écrivait le 2 janvier 2008 cette déclaration : la solution consiste à être autant que possible aux côtés des sans-papiers, des filles voilées exclues de l’école, des émeutiers emprisonnés, de tous ceux qui luttent contre l’impunité policière, des Indigènes de la république – à être en somme partout où des non-Blancs se réunissent pour détruire la domination blanche. (Source)

Cet ethnomasochisme est redoutable ! Ce type se targue de son agrégation de philosophie pour affirmer sa négation et son refus historique de la souffrance du peuple de France qui a souffert pour construire en 1 300 ans un pays dans lequel il vit tranquillement. Qui étaient ses ancêtres ? Il l’ignore certainement. Il trahit son peuple et s’en vante ouvertement.

Il fait cyniquement l’éloge de cette trahison : Cette traîtrise est pour moi la meilleure solution. Le passage à l’ennemi est certes immoral lorsqu’on est issu de classe dominée et qu’on choisit de collaborer avec la classe dominante ; mais c’est un acte moral, le seul acte moral possible lorsqu’on est issu de la classe dominante et qu’on ne veut pas vivre ni dans le mensonge, ni dans le cynisme, ni dans l’impuissance et la mauvaise conscience.

 Voilà ce que cet homme enseigne dans les écoles de la République : la trahison.

Pourquoi voulez-vous que ces graines ensemencées par ces « intellectuels » puissent donner autre chose que ce que nous vivons aujourd’hui dans nos rues de France ? La trahison des uns engendre la haine et la violence des autres.

D’autres cherchent à créer des jeux de l’oie de la culpabilité blanche. (Source)

Ces militants d’extrême gauche ont patiemment, méthodiquement cultivé cette haine contre notre société, notre pays et ils ont produit, en le sachant très bien, ces nouvelles sections d’assauts, des nouveaux Röhm dirigeants des Antifas, des Black Blocs, ces blancs décervelés, déculturés si ce n’est acculturés qui mènent un combat contre leurs ancêtres et servent de soutiens à des immigrés récents pour abattre nos 1 300 ans d’histoire !

En face, nous avons des dirigeants qui durant trente ans ont sapé les assises de notre pays. Ces énarques mondialistes veulent en finir avec notre histoire, notre nation et veulent abattre notre pays pour en faire une province européenne sous les ordres d’une Commission non élue et d’un Parlement croupion.

Des Gilets jaunes que nos dirigeants ont, eux, vraiment massacrés alors qu’ils laissent les manifs anti-France se dérouler.

Nous, les patriotes, les résistants, nous sommes entre deux pressions. Celle d’une extrême gauche internationaliste qui agit sous le prétexte de l’humanisme utilisant les “idiots utiles”, et celle de dirigeants mondialistes qui savent bien que, lorsqu’ils en auront fini avec nous, il sera facile de nettoyer l’engeance gauchiste. Le plus bel exemple est ce qu’a fait Lénine en 1917 à la tête d’un parti bolchevique minoritaire.

Mon appel va à tous les partis politiques de droite responsables !

Il nous faut résister à ce discours sur la conscientisation des masses blanches qui rappelle furieusement la mécanique intellectuelle de la lutte des classes !

Remettre les pendules immigrationnistes à l’heure en cessant d’accueillir les envahisseurs et en coupant les ressources financières de ceux qui pratiquent les trafics humains.

Interdire le financement des associations dites humanistes, en déposant des plaintes contre celles-ci lorsqu’elles usurpent les raisons de leur création prévues dans leurs statuts.

Déposer systématiquement plaintes contre tous les président d’associations qui insultent la France en tant que peuple, nation, et qui par leurs discours, provoquent la haine en générale et celle des Blancs en particulier.

Interdire d’enseignements les intellectuels qui déposent dans les jeunes cerveaux malléables, manipulables, les graines de la violence.

Militer pour restaurer cette réalité que notre peuple s’est fait dans le sacrifice, la souffrance, les joies petites ou grandes, pour notre bonheur de descendants de nos ancêtres, qui eux dans le passé, ont tant souffert.

Gérard Brazon

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
wika

Il existe des associations de lutte contre le racisme anti-Blancs, mais je ne sais pas si elles sont aussi bien subventionnées que les sinistres SOS racisme, Licra, etc…
Il serait peut-être intéressant de leur donner de la visibilité chez RL.
Qu’en pensez-vous ?

François BLANC

le formatage remonte à 1945 et l’entrée des marxistes dans les institutions selon le plan de GAULLE -STALINE

FRONT LEPENISTE

LIGUE DE DÉFENSE GAULOISE

Fleur de Lys

Merci M. Brazon pour votre excellent article, analyse très juste que je m’empresse de partager, faites comme moi faites suivre

Geneviève Boyer

Monsieur Brazon, je ne comprends pas qu’on continue partout, et même sous votre plume, à employer le terme indigéne ou indigéniste pour des gens qui sont allogènes ou descendants d’allogènes. En France les indigènes sont les français de souche.
A employer ce terme, dans cinquante ans dans les livres d histoire on lira que les français d’origine (ou indigènes) sont les allogènes arrivés en France au 20e siècle !
Ce n’est pas parce que je dis que je m’appelle miss univers que je suis miss univers !

Denys

Absolument. Preuve que la contamination mentale avec inversion de valeurs à la clé est à l’œuvre. Pas étonnant quand on emprunte les concepts de l’autre en renonçant aux siens, on finit par s’acculturer. Et ceci n’est pas le sous produit de ces idéologies racialo gauchistes mais leur finalité même. Remplacer la réalité par un discours qui l’occulte et la nie en utilisant de nouvelles catégories pour penser le monde. Du pur Orwell.

Olivia

Votre article sonne juste et il est touchant parce que ce que vous dîtes est vrai.
Celui que vous citez et qui affiche sa traîtrise sans honte n’a sans doute pas les mêmes ancêtres que nous, si je me fie à son patronyme… Tout le drame de la France est là : des immigrés de 2ème génération se retournent contre les Français de souche… La plupart sont pour l’accueil de l’étranger parce que leurs parents ou grands-parents viennent d’ailleurs… L’explication est là, simple et tragique.

POLYEUCTE

Jamais compris non plus. Mais l’utilisation des mots est stratégique pour induire en erreur !

Olivia

Polyeucte : merci de préciser. Je ne comprends pas ce que vous voulez dire…

POLYEUCTE

Pardon, je voulais répondre à Geneviève Boyer. Trompé de ligne !

Denys

Gloser sur le « privilège blanc » c’est déjà consentir à cette « conscientisation des blancs ». C’est donner droit de cité dans le débat public à ces foutaises. Raisonner sur des élucubrations c’est déjà être malade. Il faut les congédier simplement avec du bon sens : ces nouvelles exigences ne sont demandées que par des minorités à la majorité en Occident, c’est à dire dans des pays blancs. Est-ce qu’on demande aux noirs et aux jaunes de réfléchir sur leur privilège racial dans leur pays ? Par contre on devrait arrêter d’essayer de les « conscientiser » avec nos droits de l’homme. Tout ça relève de la même utopie dangereuse : évangéliser les peuples avec un universalisme qui relève de la colonisation mentale car il y a plusieurs visions du monde en concurrence. Bienvenue dans la réalité !

Éric des Monteils

L’Angélus…….ce magnifique tableau, dont on entend le son, tant il est réaliste !
Ce tableau, j’ai eu la chance de le vivre en réel, dans une campagne perdue dans un temps sans âge, dans un bonheur ineffable.
Regrets, oui, d’un temps digne, pausé, simple et heureux.
J’AI L’IMPRESSION D’AVOIR TRAVERSÉ MILLE ANS !
Et c’est bien la référence qui manque aux jeunes pour constater l’effondrement de notre civilisation.

Anne-Marie G

Bravo, je n’ai rien à ajouter à votre superbe article. Tout y est dit. Comme vous le remarquez, nous sommes pris en tenaille entre les mondialistes et les hordes gauchos et indigénistes. A la jonction de la tenaille, il y a les ONG mondialistes comme celles de Soros qui financent Black block et antifas, couvertes par les dirigeants mondialistes. Tout cela pour venir plus vite à bout des peuples occidentaux, les plus faciles à déstabiliser car perméables à la rhétorique victimaires. “Le privilège blanc” c’est le même droit que “le privilège noir” en Afrique, “le privilège jaune” en Asie orientale, rien d’autre.

selena78

ps : question “avantages blancs” voici du meme MILLET les glaneuses qui tentent de récupérer apres la recolte quelques subsides pour ne pas crever de faim . je précise que je suis né dans une famille ouvrière de trois enfants ou seul le père pouvait travailler avec un maigre salaire . nous n’avions pas grand chose a manger ( ce quine m’empêchait pas d’aimer mes parents) ma mère comptait les centimes de francs pour acheter du pain et bien souvent nous lui donnions leu peu de centimes que nous avions eu en cadeau pour acheter des bonbons. nous glanions nous aussi des patates oubliées dans les champs quant a mon grand père il était mineur salaire de misere mort a 47 ans de la silicose voilà tous mes “AVANTAGES ET PRIVILEGES BLANCS” http://www.cosmovisions.com/images/Millet-Glaneuses.jpg

selena78

Ce que j en dis ce n’est pas pour vous embetter mais la chronique raconte que l’angélus serait un tableau rectifié par Jean-François Millet car a l’origine il représentait deux paysans en prière devant une tombe ouverte qui vient de recevoir le corps d’un enfant mort, comme le résultat était excessivement triste au goût du peintre et de la personne qui l’avait commandé il a occulté le trou et placé un panier et une brouette a foin en arrière plan .
NOTA / il est très dommage que vous ne fassiez pas comme sur l ancien site “les patriotes” : programmer la page web pour qu’elle puisse afficher les images contenues en lien dans les coms , cela enrichirait vraiment très fort vos pages d’exemples car rien ne parle mieux qu’une image , après modération bien sur !

cloric

Un seul mot : Bravo.

Rita

“Déposer systématiquement plaintes contre tous les président d’associations qui insultent la France en tant que peuple, nation, et qui par leurs discours, provoquent la haine en générale et celle des Blancs en particulier.”

^^^ et, il y a urgence tant que la France a encore une justice qui mérite ce nom !!!

PS: Il manque à l’image des victimes du gouvernement Français encore cette jeune fille:
https://vimeo.com/388467597

Joël

Dans conscience il y a con et science.
Faire de la connerie une science, on a les meilleurs experts du monde pour ça.
Ce ne sont pas les pédagogues qui vous diront le contraire.

François Desvignes

La conséquence ultime des droits de l’Homme, c’est l’abolition du Décalogue : de Dieu

La conséquence immédiate du Decalogue, c’est la négation des Droits de l’Homme.: de l’Homme -dieu.

Chacun doit répondre à cette question : Qui est souverain, Dieu ou l’Homme ?

Celui qui répond “Dieu” est pour le Déclaogue, donc pour la race, la famille et la Patrie

Celui qui répond “l’Homme” est contre le Décalogue et donc contre la race, la famille et la Patrie

Or les deux camps sont divisés sur cette question :

– Nous avons des laicards ; ils ont leur racailles a spirituelles.
– Nous avons des amis de Dieu ; et ils ont leurs laiciphobes

Il faut bien poser la question si on veut avoir une chance de débrancher le conflit

Denys

Encore faudrait-il que vous compreniez le christianisme qui est une source de l’universalisme. La race, la famille, la patrie n’y ont aucune place. Pas étonnant que vous régressiez jusqu’à l’ancien testament avec le décalogue. En fait vous nous parlez tout bonnement de la religion tribale originelle, le judaïsme ou alors du catholicisme conquérant, religion impérialiste qui mimait le christianisme. Chaque religion comme chaque chose en ce monde possèdent les germes de sa croissance et de sa décroissance. Aujourd’hui nous assistons à l’autodestruction des peuples occidentaux sous le coup de l’universalisme chrétien. L’obscurantisme fait reculer la raison sous la pression des émotions, la colère et la peur. Les musulmans en offrent un parfait exemple : de plus en plus zombis.

François Desvignes

Ce n’est pas une guerre ethnique, c’est une guerre de religion.

Entre le Bien et le Mal, le Décalogue et son contraire, les Droits de l’Homme.

Toutes les guerres de religion obéissent à cet agenda :

– Le conflit interminable permanent allant crescendo
– Si aucun groupe n’extermine l’autre : Edit de Nantes
– Conflits larvés,guerres endémiques : révocation de l’Edit de Nantes par l’Edit de Fintainebleau
– Retour à la paix sociale par l’exil des minoritaires

Nous sommes au point 3, les points 1 et 2 correspondant à la décolonisation.et au regroupement familial.

eusebe

l’analyse est intéressante mais je n’y crois pas je pense plutôt a une guerre raciale effectivement mais organisée de toutes pièces et téléguidée par une autre race qui ainsi ne se mouille pas pour faire son sale boulot

regis31

effectivement, aux usa , la guerre ethnique bat son plein ,malgré la meme religion . en FRANCE nous avons les deux , d’ou une situation bien plus conflictuelle qui finira dans un bain de sang .

Denys

C’est au moins une guerre idéologique qui allie des supremacistes noirs et arabes et un nombre croissant de demeurés blancs qui à force de penser des folies deviennent fous et s’auto cannibalisent. Les masses sont peut être plus sages, les pieds dans la terre, mais comme d’habitude elles seront entraînées par des minorités si elles prennent le pouvoir sur les consciences. Les civilisations montantes se nourrissent des autres. Les civilisations en déclin se dévorent elles mêmes, prêtant le flanc aux ennemis extérieurs. On en est là. Plus précisément ceux qui nous gouvernent ont mauvaise conscience à raison, vu leurs exactions ici ou ailleurs, et diffusent leur propre poison aux autres, en préservant leurs intérêts. Ils ont fini de représenter leur pays pour ne représenter qu’eux mêmes.

Celtica

Très bel article. Comme c’est émouvant, le rappel des souffrances et du travail acharné de nos ancêtres.

Hector Poupon

Bien d’accord avec votre article, mais arrêtons l’angélisme envers les policiers : ceux qui ont massacré les Gilets Jaunes avaient un moyen légal de refuser les ordres absurdes : article 432.4 du CP :et 122.4 du CP : “n’est pas pénalement responsable la personne qui accomplit un acte commandé par l’autorité légitime, sauf si cet acte est manifestement illégal”. Pour beaucoup d’entré eux, leur responsabilité était engagée, mais où sont les poursuites ? Certains ont honteusement transformé les manifs en stand de tirs !

zéphyrin

ami gérard comme je comprends votre indignation face à ce crime contre “une” humanité

FCC Cercle Légitimiste de France

Remarquable article dans l’ ensemble cher Gérard. Même si l’ atroce XIXe siècle (1830-48 et 1870-1895) a été extrapolé sur les périodes antérieures à 1789. Toutefois, il est aussi exact que la secte noire maçonnique satanique mondialiste liberticide génocidaire alliée à la bourgeoisie et à la banque a organisé la pénurie des grains, leur hausse et leur destruction afin d’ affamer Français dans les années 1785 et suivantes afin de les manipuler en les incitant à la révolte contre Louis le XVIe.
Ne comptez pas sur la république pour résoudre le problème de l’ invasion afro-arabo-mahométane: véritable parti de l’ étranger, des escrocs, des menteurs et des voleurs, depuis 1792 à ce jour, elle les a importé, c’ est pour les garder et non point pour les expulser…. c’ est pour cela qu’ elle…

FCC Cercle Légitimiste de France

…vous empêche de les critiquer en quoi que ce soit et fera l’ impossible afin de vous censurer et de vous condamner lourdement de ce chef. Ceux qui ont créé les problèmes n’ y apportent jamais de solution.
Donc, ce n’ est qu’ après avoir détruit la république que les Français auront les coudées franches pour la croisade de reconquête qui sera alors victorieuse.

Olivia

Entièrement d’accord. Mais une majorité de Français sont attachés à cette République dévoyée. Pour leur ouvrir les yeux il faudra du temps et nous avons le temps contre nous….

Fomalo

D’accord Gérard , totalement avec vous. Mais interdire d’enseignements les “intellectuels qui déposent…..” il faut pas rêver! Ces co****rds publient, assistés par le syndicat du livre et Cie. Pas besoin d’être un jeune cerveau malléable, un vieux cerveau sclérosé fait tout aussi bien l’affaire . Militer est une vocation, avec l’atout physique nécessaire, et l’intellect formé à réfléchir.Ces capacités ne forment pas la base des multiples ” associations” dont nous devrions couper TOUS les subsides. A chacun de payer selon ses convictions et son engagement.Comme pour la presse.

Frère TUCK

Vivre à genoux Jamais !!!! Pensez aux générations passées pour qui chaque bride de liberté gagnée s’est faite bien souvent dans le sang versé et aujourd’hui vaudrait- il vivre à genoux devant ces destructeurs et ces barbares Jamais!!! Pensez à nos générations futures qui auront bien souvent que des larmes de souffrance à offrir devant nos tombes de scélérats , parce que nous aurons vécus un genou ou peut être les deux à terre devant les salopards qui nous écrasent . Nous sommes vivants encore mais pour combien de temps ? Etre debout c’est cela être un Homme .

Gauthier Michel. 13009

Merci. GAUTHIER MICHEL

BobbyFR94

Très très bon article Gérard, qui remet vraiment les pendules à l’heure !!!

Ce dernier est vraiment à diffuser partout sur le net !!

Merci pour cette mise au point, ami Patriote :-))) !!!

Gérard Brazon

Merci à vous et vive la Résistance et protégeons nos enfants de la subversion des gauchistes.

Denys

Surtout pas malheureux ! Pour ma part, je me suis bien gardé de lire l’article qui a peut-être une visée louable. Mais il ne fait que rentrer dans une dialectique qu’il faut tuer dans l’œuf avant que toutes ces élucubrations ne rentrent dans les cerveaux amenant chacun à se positionner pour ou contre. Certains concepts vous aident à penser la réalité. D’autres la dévoient et finissent par vous la masquer dans sa simplicité. Ce sont ces empilements de concepts foireux, de débats autour, qui nous brouillent l’esprit. Pourquoi pensez vous que les intellectuels gauchistes pensent si mal ? Parce qu’ils pensent pour penser en se coupant de toute réalité pour alimenter leur utopie. La bonne réponse ce n’est pas de faire dans la dentelle mais d’abattre toutes ces idéologies à coups de hache.

meulien

pour faire repentance tous les salaires et avantages devraient etre partages avec “nos freres”!

Lire Aussi