La corruption des quartiers islamisés par l’idéologie socialo-communiste

Les socialo-communistes sont comme la vermine. Ils ont besoin de la misère pour proliférer et tenter de se maintenir, comme dans le 93. C’est pourquoi, ils vont imposer de « partager la misère », car il faut faire régner la « pauvreté pour tous ». Pour cela, ils vont chercher la misère jusqu’en Afrique pour ruiner la France.

L’idéologie socialo-communiste est diffusée par une propagande mensongère toujours reprise par tous les médias soumis. Le but est d’imposer la « manipulation de la solidarité » contre les peuples européens.

Dans tous les pays, le pouvoir politique socialo-communiste est gangrené par la corruption. Dans les banlieues gangrenées depuis des décennies par l’idéologie socialo-communiste comme le 93, on remarque le règne impuni des délinquants de tous les trafics et des zélateurs de l’islamisme radical. Dans ces quartiers, en immense majorité, les populations étrangères importées sont composées de musulmans. Malgré la dépense publique illimitée dans ces quartiers, la propagande socialo-communiste veut faire croire qu’ils seraient les plus pauvres d’Europe ! Malgré le soutien financier constant de tous les gouvernements, l’économie réelle des quartiers, gangrenée par l’économie souterraine, continue de connaître des déséquilibres profonds.

Les statistiques officielles ne rendent pas compte de la réalité du chômage. Avec les clandestins sans papiers, ce taux est très difficile à mesurer quand près de la moitié de la population active serait au chômage.

La corruption socialo-communiste agit sur le plan politique, économique, religieux, et identitaire, ce qui crée des déséquilibres sociologiques profonds dans le pays réel, alors que la ruralité du centre de la France, dans les départements les plus pauvres d’Europe, est sûrement, quant à elle, réellement ruinée !

La corruption morale de la vie parisienne des bobos de gauche ignore tout de la crise endémique de la ruralité du pays réel où le PIB par habitant est très inférieur à la moyenne de l’Union européenne. Cette corruption morale de l’UMPS par l’idéologie socialo-communiste explique l’échec, depuis des décennies, des réformes, sans améliorer la vie des gens, surtout par le fait de l’absence de volonté des gouvernements.

Après plus de cinquante ans de domination socialo-communiste, il est devenu impossible de gérer les quartiers dits sensibles, quand ce sont des quartiers de non-droit confiés à gouvernance de la racaille et des voyous. Ensuite, ils sont tombés par la mystification communiste tout naturellement dans le giron islamiste.

Le pays réel ne peut donc pas compter sur des réformes car les erreurs de toutes les politiques pro-migrants ont été d’abolir la démocratie et l’ensemble des vraies lois de la république soumise à la domination socialo-communiste. Faire croire à la possible démocratisation des quartiers islamisés relève de l’ignorance et de la pure naïveté. LREM ne sera sûrement pas compétente pour établir le mythe de l’Islam de France.

En l’absence d’État dans les quartiers islamisés, la corruption domine à tous les niveaux du supposé vivre ensemble dans une société socialo-communiste multiculturelle où on rencontre plus de cent nationalités différentes dans un même département international d’Île de France et où personne ne parle le Français. Le système des quartiers islamisés au sein de la société socialo-communiste mondialiste multiculturelle ne peut pas fonctionner. Ce sombre constat est le résultat de la corruption idéologique socialo-communiste.

Les résultats catastrophiques de l’idéologie socialo-communiste sont là et bien là comme dans le 93 et personne ne peut donner quitus aux autorités municipales et départementales moralement corrompues.

Le mythe de la société multiethnique harmonieuse est mis à mal par l’idéologie socialo-communiste. La lutte des classes n’a abouti à quasiment rien d’autre que de répéter des violences urbaines et de créer des délinquants multirécidivistes toujours impunis. C’est sur ce fondement de l’imposture socialo-communiste que les quartiers islamisés ont pu se constituer après des années. Et ces communautés d’origine internationale vivent aujourd’hui dans des mondes étrangers aux mœurs et aux lois de la république. L’identité musulmane a pu se constituer en réunissant ces minorités non intégrées à la république. Plus le temps passe, plus cette réalité musulmane met en cause l’unité nationale. Il n’y a donc pas d’identité possible autre que musulmane !

Les quartiers islamisés des Français de souche, ou intégrés de longue date, se vident lentement mais sûrement de leur population, car ils sont de plus en plus directement contrôlés par les islamistes. Le risque islamiste n’est plus un risque mais une réalité de tous les jours. La réalité de l’occupation par une population étrangère, qui explique cette domination étrangère, fait que l’islamisme y prospère sans restriction.

Si l’islam radical est vu comme minoritaire, c’est que le gouvernement LREM veut nier cette réalité de la radicalisation de masse de la jeunesse et faire croire à un imaginaire islamisme modéré. Une communauté nationale divisée favorise le déni de réalité de l’islam radical dans la jeunesse des quartiers islamisés.

Les mots de la CEDH, en tant que justice islamique supranationale, sont là pour le prouver.

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

13 Commentaires

  1. Il faut sortir de la CEDH ! Les Anglais ont raison !
    « L’islamisme n’est qu’un Communisme religieux » ! Seule différence ! De taille !

  2. Ces socialos-communistes mondialistes
    corrompus et leurs pendants libéraux sont surtout de bons républicains, alors continuez d’adorer la déesse Raison et de voter pour eux en vous laissant entraîner inéluctablement dans les bras d’Allah le miséricordieux !

  3. Cet article essaie de démontrer que des quartiers,autrefois dominés par la gauche,les rouges si vous préférez,sont aujourd’hui tenus par la religion musulmane en accord avec les élus de gauche des dits quartiers,qui utilisent ces populations à des fins électoralistes.Inutile d’aller chercher la mondialisation et tout le bastringue,sinon vous noyez le poisson…rouge.

    • Très juste !
      Ce que vous appelez la  » droite collabo  » est en fait une fausse droite ,,, trop lâche pour affirmer ses convictions , hypnotisée par les socialo-cocos , cette droite sans colonne vertébrale a été remarquablement incarnée par Giscard .
      Ses  » brillants  » successeurs Chirac et Sarkozy n’ ont fait que prolonger le système , en s’ aplatissant comme des crêpes devant Bruxelles et Berlin .
      Et ça continue …

  4. Et oui le marxisme, que vous appelez socialo-communisme, gangrène les institutions depuis 1945, force est de constater que tous les mouvements immigrationnistes relèvent de cette idéologie internationaliste contre nature qui détruit partout ou elle passe, la dernière trouvaille de ces formatés est l’importation d’un lumpen électorat musulman pour préserver leurs gamelles malgrès leurs échecs
    http://www.fdesouche.com/956621-laccueil-dimmigres-bonne-facon-de-changer-tissu-electoral
    https://ripostelaique.com/indochine-toute-la-gauche-a-protege-le-tortionnaire-stalinien-boudarel.html
    https://www.les4verites.com/histoire/le-marxisme-et-la-violence-dans-le-monde
    https://fboizard.blogspot.fr/2013/05/immigrationnisme-pour-repondre-aux.html

  5. encore un qui n’a rien compris à la mondialisation … Tiens, les « droites » européennes, les patronats européens, les institutions européennes, le FMI, l’OCDE, l’OMC, l’ONU , Davos (j’en passe, et des meilleurs) organisent les migrations, le multiculturalisme, la destruction des Nations …et le bonhomme n’a que sa vision stupide des politiciens de banlieue (de gauche, dit-il) qui ne sont que les idiots utiles de la Globalisation…Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt.

    • Je crains que la sentence que vous citez ne s’applique à,vous même en priorité
      L’internationalisme me paraît pourtant être le fondement du marxisme avec la stupide lutte des classes qui détruit entreprises et emplois
      Vous auriez cependant raison si on pouvait considérer que Juppé est de droite alors qu’il n’est qu’un formaté par le marxisme complice opportuniste des traitres de gauche

        • erreur: c’était pas de la moquette, mais du délire idéologique compulsif sui generis…Si c’est avec ça qu’on veut « casser » le système, il vaut mieux se tirer une douille!

        • boudarel français communiste exerçant le métier d’instituteur en Indochine puis passé au nord vietnam comme chef de la gestapo vietcong. responsable de la mort par torture de milliers de nos soldats et revenu en France comme patron des université jusqu’à sa mort.
          bel exemple !!!! rien ne change aujourd’hui.

  6. Mouais mouais!!! Enfin !si vous le dites… Moi ce que j’en dis c’est que la droite républicaine depuis 40 ans s’est pas mal débrouillée non-plus, côté clientélisme ils en connaissent un rayon, ne vous en déplaise. Article très orienté! Elève Michaud-Nérard, revoyez votre copie et j’attend de vous un travail plus approfondi.

Les commentaires sont fermés.