La Cour de Justice européenne permet l’interdiction du voile en entreprise…

Quelquefois de bonnes nouvelles tombent, comme aujourd’hui l’arrêt de la Cour de Justice de l’union européenne autorisant une entreprise à interdire le foulard islamique :

http://fr.euronews.com/2017/03/14/une-entreprise-peut-interdire-le-port-du-foulard-islamique-ou-autre-signe-religieux-jugement-de-la-cour-de-justice-europeenne/

http://www.lefigaro.fr/social/2017/03/14/20011-20170314ARTFIG00007-bruxelles-statue-sur-le-voile-islamique-en-entreprise.php?pagination=40#nbcomments

Voilà des juges qui pour une fois ont montré du bon sens. Car que vient faire le voile islamique dans une entreprise, sinon provoquer, à l’heure où on sait que tous les musulmans ne sont pas terroristes mais que tous les terroristes sont musulmans ? Que vient-il faire, sinon discriminer les non-musulmanes, ou les non pratiquantes de l’islam, en leur disant implicitement qu’elles ne sont que des putes ? Que vient-il faire, sinon montrer l’esprit de conquête de l’islam ?… Que vient-il faire, sinon menacer des pires conséquences ceux et celles qui feraient de la résistance au voile ?…

Selon les juges,  «une entreprise peut interdire dans son règlement intérieur le port visible de signes religieux, politiques et philosophiques afin de conserver sa neutralité».

On espère qu’H§M prendront de la graine de cette décision, eux qui mettent des caissières étroitement voilées de noir juste à côté des strings. Caissières qui font tout pour se faire remarquer mais qui poursuivent ceux qui les prennent en photo. On ne demande pas à H§M d’inciter ces caissières à se mettre en string, mais de leur demander de faire un effort de modernité et de se conformer à la clientèle, car les Français sont de plus en plus révulsés par le voile…

La preuve  que les Français dans leur écrasante majorité ne veulent plus du voile : d’après un sondage du Figaro, 94 % des sondés sont d’accord avec cette interdiction, contre 6 % seulement qui y sont opposés :

http://www.lefigaro.fr/social/2017/03/14/20011-20170314QCMWWW00098-tes-vous-d-accord-avec-la-decision-de-la-justice-de-l-ue-autorisant-les-entreprises-a-interdire-le-port-de-signes-religieux.php

On devine que ces 6 % là sont pour la charia et donc complices de l’assassinat de Katia Bengana la lycéenne de 17 ans, de Amel Zanoune Zouani l’étudiante de 20 ans, et de tant d’autres femmes connues ou inconnues qui ont refusé de porter le voile et sont mortes à cause de ce refus.

Mais ce n’est pas fini, maintenant les tribunaux français vont devoir mettre leurs décisions en accord avec cet arrêt. On tremble que les juges-mur-des-cons se triturent les méninges en tous sens pour trouver de très bonnes raisons de ne pas le faire. Aidés en cela par les associations collabos, et par des avocats sans éthique, habiles à tous les sophismes hypocrites et tous attirés par le commerce juteux (pour le moment) de la pseudo incitation à la haine et de la fausse discrimination.

Aidés aussi par les faux naïfs qui prétendent que tous les signes religieux se valent, alors que depuis longtemps les chrétiens fichent la paix à tout le monde.

Tout particulièrement aidés par Belkacem, qui a très récemment dit qu’une accompagnatrice d’école pouvait être voilée, ce que les enseignants et parents d’élèves n’ont pas manqué d’apprécier, et aussi par les inusables féministes, qui se voilent pour lutter contre Trump, se trompant ainsi totalement de combat. Sans parler de Hollande l’islamophile qui accueille sur notre sol les meetings d’Erdogan l’islamiste pro charia, dont la femme est voilée.

Non, tout n’est pas fini, car la loi El Khomri autorise les entreprises à inscrire un principe de neutralité dans leurs règlements intérieurs «si ces restrictions sont justifiées par l’exercice d’autres libertés et droits fondamentaux ou par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise et si elles sont proportionnées au but recherché». Tout dépendra donc de la subtilité de la rédaction des textes d’entreprises.

Gageons qu’il y aura encore des batailles, et que les voilées vont encore nous donner du fil à retordre. Tout leur est bon, à elles et à leurs manipulateurs, pour revenir sans fin à la charge. Mais au moins les entreprises qui souhaiteront mettre le holà à ces provocations seront soutenues, on peut du moins l’espérer, par la cour de justice de l’union européenne, au lieu de la voir leur mettre les bâtons dans les roues, et cela, c’est plutôt une bonne chose.

En attendant d’interdire le voile dans tous les lieux publics, dans les universités, les rues, les transports… partout où il nous dérange et nous provoque !

En attendant de bouter définitivement et complètement dehors cet odieux marqueur de l’islam qui discrimine la femme, en fait une esclave servile en la déguisant en fantôme et en la niant en tant qu’être humain.

Sophie Durand

image_pdf
0
0

11 Commentaires

  1. LA COUR DE JUSTICE PERMET ( AVEC DES NUANCES ) L’INTERDICTION DU VOILE EN ENTREPRISE ..ET CE 16/03/2016 , VOILA QUE LE TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE BOBIGNY CONDAMNE LE RESTAURATEUR QUI AVAIT REFUSE LES DEUX FEMMES VOILEES A PRES DE 15.000 EUROS …MAIS DANS QUEL PAYS VIT ON ? CES BONNES FEMMES NOUS EMMERDENT . CONDAMNER CE RESTAURATEUR , C’EST LE CONDAMNER «  »AUSSI «  »A LA VINDICTE DES MUSULMANS LACHES QUI VOUDRONT SE VENGER ET L’EMMERDER D’AVANTAGE . QUE DEVIENDRA LA FRANCE SI MARINE N’EST PAS ELUE ??? NOUS N’AURONS PLUS DROIT A LA PAROLE CHEZ NOUS ..?????.

  2. « permet l’interdiction du voile » … sur le bout des lèvres quand même !!!
    elle n’est pas gravée dans le marbre….
    Et comme il y aura de + en + d’entreprises musulmanes, c’est un peu comme les naissances par le ventre des musulmanes d’ARAFAT !!
    La conquête se fera en douceur, la brutalité viendra par la suite !

  3. @ Albert, Théodore
    Evidemment que la cour est plus nuancée que cela : c’est ce que je dis, il faut lire plus que mon titre…tout dépendra maintenant du courage des entreprises et des tribunaux.

    • Je ne sais pas pour les entrepreneurs, mais pour les tribunaux je doute qu’on puisse compter sur eux !
      Ces décisions renvoyant les problèmes aux entreprises ne vous rappellent pas certaine décision du Conseil d’Etat sur le voile à l’école? Certes la loi de 2004 a pu régler le problème à l’école, mais aujourd’hui, avec la suprématie officielle du droit européen(jurisprudence comprise) sur les droits nationaux, ce sera bien plus difficile à faire pour les entreprises.

  4. Personne n’oblige ces procédurières culottées , qui se plaignent , à rester en France . Puisqu’elles tiennent AUTANT A LEURS VOILES QU’ELLES RENTRENT DANS LEURS PAYS . IL Y A DE LA PLACE ! …Et , au moins là bas, elle pourront se voiler en paix .. Mais non : Ce serait trop beau .. Elles préfèrent rester « collées ici «  » comme des « TIQUES  » sur une vache à lait ! Quand on n’est pas chez soi : On la ferme et on obtempère . Ou on se tire . Voilà une communauté qui vit chez nous et qui veut nous imposer à coups de PROCEDURES , ses mœurs et son obscurantisme . Et avec l’aide et la permission de certains de nos compatriotes ! Elles n’ont pas à se voiler dans nos établissements !. ON EST CHEZ NOUS !!! Et tant pis pour ceux qui ne supportent pas d’entendre ça ! On est chez nous

  5. Je trouve que dans votre titre vous allez un peu vite en besogne! Relisez l’article complet du Figaro: vous verrez que la Cour est plus nuancée queça!!!

    • Exactement, il est trop tôt pour écrire à ce sujet car je ne crois pas que la décision soit publiée.
      Cependant, le communiqué de la CJUE suggère que la Cour de cassation devra condamner l’employeur français qui avait suivi la demande de son client Groupama.
      En réalité, c’est une déception car hormis les cas extrême comme les crèches, ça va être interdiction d’interdire le voile islamique.
      Qu’on se le dise, cette décision est une mauvaise nouvelle mais seuls les juristes avertis l’ont compris car ça suppose de connaître bien le contexte dans lequel elle intervient.

  6. Le prénom peut déjà constituer un certain critère d’embauche ?

    • Ah ah, demandez à El Khomri, il paraît qu’elle a un avis sur la question…

  7. Non mais déjà sur un lieu de travail on peux vous dire de ne pas mettre de jean mais un pantalon, de ne pas mettre de jupe trop courte, de ne pas s’habiller en tenu mardi gras etc… Quand on est dans une entreprise, on intègre ses valeurs.
    La situation avec le voile c’est juste une aberration ! Encore heureux que dans une entreprise privée à plus forte raison on puisse interdire ce genre de tenue !
    Il n’y a même pas débat, ce monde judiciaire est malade et quand il un éclair de lucidité on applaudit?

  8. C’est le début d’une lueur d’espoir ! Déjà pour les femmes et pour la société toute entière qui ne supporte plus de voir de noirs corbeaux de mauvais augure envahir tristement nos villes. C’est vraiment une religion de deprimés et déprimante ! La grande secte des dépressifs. Vous les voyez rire vous ? Pas moi.

Les commentaires sont fermés.