La critique de l’islamisme victime du harcèlement judiciaire du MRAP

Face à la critique de l’islamisme radical, le harcèlement judiciaire du MRAP, qui frise parfois l’hystérie, aidé en cela par une presse complaisante de gauche, impose les écrans de fumée du vivre ensemble selon la doctrine du GOF. Les sectes du GOF de gauche, en incriminant l’incitation à la haine, à la discrimination, et à la violence, excusent la haine et l’incitation à la violence des islamistes de l’anti-France et des migrants.

Face à l’intimidation de l’angélisme exterminateur des sectes du GOF de gauche, Orwell disait : « Il faut toujours hurler avec les loups (c’est-à-dire le MRAP et les activistes islamo-gauchistes), voilà ce que je pense. C’est la seule façon d’être en sécurité« , alors que le processus du génocide des Européens continue.

Daniel Frédéric Gandus écrit sur dreuz.info : « La liberté d’expression en Amérique (malgré le dogme du mythe politiquement correct) a des nombreux atouts » pour neutraliser cette tendance à l’intimidation de l’angélisme exterminateur des fraternités sectaires GOF de gauche. La liberté d’expression en Amérique est un authentique « droit de légitime défense » pour la liberté d’expression contre l’intimidation de l’angélisme exterminateur des sectes GOF, pour une confrontation aux vrais problèmes, ce qui n’existe plus en France.

« Un génocide (de l’Occident chrétien) n’apparait pas spontanément. Il est préparé depuis de longues années. Ceux qui observent les signes des temps (Orwell) et les stratégies de langage (du GOF de gauche) (dont certaines finissent en Fake News) savent que la diabolisation à l’encontre (des identitaires) est devenue l’un des standards du traitement médiatique et de la méconnaissance officielle créée par le GOF de gauche.

La délégitimisation des identitaires par les islamo-gauchistes est clairement mise en évidence par la Droite nationale. Le peuple a compris que « l’ambiance totalitaire du simulacre du vivre ensemble » a été créée par l’angélisme exterminateur créé par les sectes fraternelles du GOF de gauche et par les activistes islamo-gauchistes. C’est pourquoi les sectes du GOF de la gauche en tablier sont devenues insupportables pour la plupart des peuples européens. Ceux (des sectes du GOF de gauche) qui enseignent la sociologie de gauche (de type assistante sociale) doivent aujourd’hui comprendre que (selon la mystification du vivre ensemble du GOF sectaire) la moyenne de délai selon laquelle une femme devenue SDF se fait violer après 6 mois à la rue est aujourd’hui passée à 45 jours en relation à la présence de migrants en provenance d’une culture où la femme ne bénéficie d’aucun statut, ni d’aucun respect en tant que Personne. (Mais surtout Padamalgam © !)

Le Padamalgam © en suppositoires convient aux sectes du GOF de la gauche en tablier, alors que le génocide (En Marche de l’Occident chrétien) vise tout ce qui ressemble à des « Native Europeans« , donc les Blancs (simplement parce qu’ils sont blancs) qui y vivent depuis une longue généalogie en ce continent. Ils sont des Européens « de souche » ou assimilés par migrations intra-européennes ou par valeurs partagées ».

Sont visés (par le Padamalgam © des fraternités sectaires du GOF) les Judéo-Chrétiens et les Blancs âgés. Frédéric Gandus sur dreuz.info précise que « la diabolisation du vieux mâle blanc, pensé comme l’ultime héritier de la volonté de puissance occidentale ayant existé sous forme d’empires ou de pouvoirs oppressifs jusqu’à la colonisation » (est En Marche avec les fraternités sectaires du GOF de la gauche en tablier !).

On sait depuis « Macron en Algérie » que la colonisation est un « crime contre l’humanité » dénoncé par les sectes du GOF de gauche. « Aujourd’hui, la volonté de puissance exprimée par un manque de diversité dans les médias serait un des derniers avatars de ce pouvoir dont les Blancs abuseraient forcément.  Cette diabolisation des Blancs par le Padamalgam © anti-Blancs des sectes du GOF fait comme si « la victime elle-même était coupable d’être victime« . L’argument est à reprendre dans les débats, après une émeute de banlieue, quand on dira que ces « jeunes » sont les « victimes de la société des Blancs forcément racistes« .

Daniel Frédéric Gandus écrit sur dreuz.info : « Or, en plus des nouveaux migrants qui n’ont « aucune racine identitaire autre que l’Islam« , nombre des étrangers que l’Europe a accueilli (depuis la décolonisation) ont adopté les récits historiques, non pas de la nation où ils ont grandi, mais de leur origine. Le cas le plus marquant est celui des Algériens, dont la jeunesse garde rancœur, alors que les ouvriers (venus d’Algérie) étaient reconnaissants à la France de les accueillir après que la décolonisation ait transporté les emplois en métropole, et alors que les nouveaux états manquaient de « l’outillage mental » nécessaire à « faire nation ».

« Dans les années 80, les groupes de rap du genre NTM (Nique Ta Mère) ont libéré la parole de haine qui perdure sans fin« . Cette parole de haine-rap a « endoctriné la jeunesse d’origine immigrée » pour l’orienter vers la « diabolisation de la nation » (qui offrait pourtant les allocations du pays le plus généreux d’Europe).

« Ceci, avant que des groupes, plus dangereux encore, et issus du Moyen-Orient, entrent en force en France et se fassent passer pour des réfugiés-victimes pour envahir les européens soumis par culpabilisation. Ce rap donne des « textes de haine » qui sont, de manière plus ou moins déguisée, des « appels au meurtre » !

« Comme la question identitaire est censurée en France, « l’offre identitaire » revient dans les banlieues où les politicards achètent la paix aux soi-disant « grands frères » des mosquées. S’il y a encore des européens capables de croire le génocide « impensable », c’est qu’ils n’imaginent pas qu’un génocide puisse ressembler à autre chose qu’à un (massacre des peuples Russe et Ukrainien par Staline). Grave erreur. Cela peut passer par la substitution d’identité (ce que Camus appelle « Le Grand Remplacement »). Le Grand Remplacement (est) une pratique qu’ont eu les empires pour déplacer leurs populations dans les terres conquises (comme les chinois pour conquérir le Tibet, détruire les temples et massacrer la population), pour les opposer les unes aux autres, et briser la conscience d’une origine (commune) et l’appui identitaire à toute révolte. On note le même trouble en Europe (des bureaucrates et des politiciens véreux) de Bruxelles, où l’Islam est soutenu par l’Europe (des fraternités du GOF de gauche) et livre à ce système (corrompu) des populations soumises et affaiblies identitairement et économiquement (grâce à la tyrannie des) « barbares racailleux eux-mêmes » !

Ce sera d’autant plus dangereux que les Européens ne peuvent pas identifier (les jeux dangereux des sectes du GOF en tablier) ni développer les contre-stratégies d’une Résistance. Ce sera beaucoup plus diffus et imprévisible. Le génocide des Européens envahis est le fait des islamistes-djihadistes qui habitent sur le même pallier qu’eux. Ils menancent chaque jour leur future victime et révèlent leur haine dans une attaque soudaine comme dans le « crime islamiste odieux et ouvertement anti-sémite commis contre Sarah Halimi ».

Daniel Frédéric Gandus écrit sur dreuz.info : « Ce génocide se réalisera n’importe où, n’importe quand et de manière continue, selon la « théorie du million de blessures qui tueront le géant occidental à petit feu« .

« C’est avec n’importe quel objet utilisé en « arme par destination » que les Européens seront tués, selon les appels de l’État Islamique. Et cela a déjà commencé. (Selon) les survivalistes américains, donner la vie à des enfants pour une nation vieillissante, parler régulièrement à ses enfants des choses essentielles de la vie et des vies exemplaires, ces actions doivent redevenir naturelles pour les préparer aux épreuves de la vie.

(Les mystifications des sectes du GOF de gauche en tablier) croient pouvoir « changer le réel par des stratégies de langage et par les « éléments de langage » donnés par le Quai d’Orsay aux journalistes pour qu’ils écoutent la voix de leur maître (contre la liberté de la presse et contre la liberté d’expression des peuples soumis). La France doit prendre au sérieux le fait que « l’ennemi intérieur » (soutenu par le parti de l’étranger) « veut sérieusement votre mort et ne se cache pas de vous le dire« . Les sites de réinformation doivent pouvoir le dénoncer publiquement sans risquer le harcèlement judiciaire du MRAP, qui frise l’hystérie, aidé par la presse complaisante de gauche. Les écrans de fumée des sectes du GOF collabo avec le soi-disant « il fait bon vivre ensemble » selon les règles de « l’angélisme exterminateur », en incriminant l’incitation soi-disant à la haine, à la discrimination, et à la violence, renforcent la domination de l’islam bienveillant d’amour et de paix.

Daniel Frédéric Gandus écrit sur dreuz.info : « Il faut exiger la réhabilitation d’un vrai et complet « droit de légitime défense« , avant que le camps d’en face mette son programme d’exécution génocidaire en action (pour détruire les valeurs de l’occident judéo-chrétien). © Daniel Frédéric Gandus pour Dreuz.info.

Il faut tout faire pour tempérer les mouvements actuels de l’angélisme exterminateur pro-migrants des sectes du GOF de gauche, dont tout indique qu’ils passent leur temps à amalgamer tous les hommes blancs « dans le même panier d’infamie ». Une association anti-raciste et anti-Blancs comme le MRAP dénonce des écrits incitant selon elle à la haine, à la discrimination, à la violence, ce qui relève de la calomnie ou de la diffamation. La mise en cause par le MRAP n’est jamais problématique pour la stigmatisation de la liberté d’expression. C’est pourquoi les auteurs critiques doivent toujours répondre de leurs écrits devant des tribunaux. Et le MRAP espère que ça va encore et toujours bien se passer ! Mais jusqu’à quand ?

Lu sur RR : « Le Procureur Aude Duret avec le MRAP pour bâillonner Christine Tasin ». Le Procureur porte plainte contre le présumé auteur de faits prétendument délictueux. Ensuite les associations n’ont plus qu’à se porter partie civile et solliciter des dédommagements pour des dommages subis très imaginaires.

Le MRAP a dénoncé la publication et la mise à disposition du public du tract et de l’autocollant « Islam assassin« . Christine Tasin est donc accusée de provocation à la discrimination, la haine, la violence… malgré le fait que l’islam n’est en aucun cas une race, ni une personne (morale ou physique). Comment peut-elle être accusée d’inciter à la haine contre des personnes ? Peut-on parler de l’islam comme doctrine, quand le délit de blasphème a été aboli en France, alors que les policiers de Magnanville sont tués et quand des centaines d’autres ne sont plus là (à cause de l’islamisme totalitaire des Frères musulmans) ?

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

19 Commentaires

  1. Combien de temps encore va-t-on supporter le MRAP, la LICRA et autres associations anti françaises et pro-muzz qui vivent à nos crochets ? Là est la vraie question.

  2. Le réchauffiste Michaud-Nérard nous a encore pondu une de ses indigestes enclumes.

  3. J’avais rêvé plus haut, voyant un article, enfin, court…
    Même en « diagonale »… Tant pis !

    • Qu’attendez-vous pour éditer un article court qui dit tout ? « La critique est facile mais l’art est difficile. »

    • Vos impôts Lucie financent le MRAP via les grasses subventions d’État à ces organismes mortifères
      Auxquels il faut ajouter les dommages et intérêts dans les procès gagnés grâce à des magistrats collabos

  4. Arguments d’un Procureur lors d’un procès en diabolisation de l’Islam : « Comment pouvez vous critiquer l’Islam sans être raciste envers les musulmans ? »
    Voilà comment on en arrive à réintroduire le délit de blasphème par les lois antiracistes !
    Il est urgent de remettre les esprits dans le sens de la marche …. Malheureusement cela ne va plus que dans le sens inverse !

    • En effet,on est en pleins confusion …Il faudrait donc admettre comme vérités nombres d’infâmes préceptes du coran .Mais si maintenant être musulman correspond à une race spécifique,

    • Comment peut on critiquer le national-socialisme sans être raciste envers les Allemands?…

    • montecristo Ne serait-ce pas plutôt l’islam qui se diabolise toute seule ? Les attentats, le commerce de la drogue et des armes, les crimes racistes, des imams qui font le trafic des femmes, l’esclavagisme qui continue à notre époque, la conversion par la force et par l’horreur …. Les Merah, Ramadan et autres donneurs de leçons qu’apportent-ils au monde ? Rien, ils sont bien pire que nous. C’est le plus grand cancer du monde actuel à détruire en urgence.

  5. Est-ce que nous aurions appelé à la raison, les sections spéciales, la Milice, et Je suis partout en 42 ?
    Non.
    Qu’avons-nous fait ?
    DONC
    Qu’est-ce qu’on attend ?

  6. Le MRAP est un ennemi de la France… à traiter comme tel le moment venu !

  7. Il n’y a pas d’occident judéo-chrétien. C’est de la propagande métèque pour enfumer les Français. Et quand le MRAP poursuit pour « discrimination, la haine raciale, la violence etc.. », c’est normal puisque le MRAP est une organisation de métèques. Les Français retrouvent peu à peu la conscience de leur Race et de leur magnifique Histoire. Et c’est ainsi et par l’expression d’une haine sacrée (comme en 14) qu’ils pourront réclamer justice des spoliations et bouter les métèques hors de France, certainement par la violence. Cela ne plaît pas au MRAP ? Cela montre que nous sommes dans la bonne voie. Métèques hors de France ! La Remigration, vite !

  8. Pourquoi le MRAP ne dénonce-t-il pas que les textes fondateurs de l’islam, notamment les passages en rapport avec la seconde et dernière phase de sa fondation à Médine, incitent les muzs à la haine, à la discrimination, à la violence, au meurtre, etc. CONTRE LES « MÉCRÉANTS » (juifs, chrétiens, apostats, opposants, gays)? Islam, islamique, islamisme, islamiste, djihad, djihadiste, UNE SEULE ET MÊME AFFAIRE!

  9. Pourquoi parler d’islamisme et non d’islam tout court …Il y aurait il un islam light ;une version à options .

    • Ils utilisent le mot « islamisme » parce qu’ils ont peur d’être accusés de stigmatiser les muzs s’ils utilisent le mot « islam ». C’est pour cela qu’ils utilisent le mot « Islamiste » au lieu de « muz ».

Les commentaires sont fermés.