La décapitation comme arme de terreur pour détruire un peu plus l’Occident

Publié le 1 octobre 2014 - par - 1 037 vues
Share

FoleyVoilà, encore un Occidental mort par décapitation selon les lois de la charia. Une mort touchante car elle aurait pu advenir à tous les non musulmans français. La complicité du guide lillois est troublante mais comment la prouver avec la pseudo collaboration de la police algérienne.

La terreur par la décapitation est une manière de maintenir les Occidentaux fautifs de leurs agissements envers la conquête du monde par l’Isam. Il y a encore des socialistes qui nous prêchent un discours languissant au sujet d’un islam qui ne serait pas l’islamisme radical. Je ne vois aucune différence entre le soutien inconditionnel des musulmans de France pour la conquête du monde par l’islam et des djihadistes sanguinaires prêts à toutes les horreurs pour imposer leur régime totalitaire et les lois de la charia.

Dalil Boubakeur, un faux discours contre la barbarie

On sent dans l’attitude frileuse des musulmans autour de la manifestation du 26 septembre 2014 devant la Mosquée de Paris, la frayeur d’être assimilés aux islamistes par les Français. Il est bien trop tard, aujourd’hui pour s’en inquiéter, car l’assimilation est déjà faite. Maintenant, si certains sont encore dans la stupide croyance du « vivre ensemble »,  ils verront que les actes barbares et sanguinaires futurs, proches de chez eux, les convaincront rapidement. Les Français ne sont plus dupes et les musulmans ont raison de craindre qu’on leur demande bientôt de repartir chez eux, dans le pays musulman qu’ils aiment tant. Bien sûr en laissant derrière eux, la CAF, les soins gratuits, les avantages sociaux même sans jamais avoir travaillé en France accordés par les maires socialistes, l’éducation des enfants avec les aides financières, le sport et les loisirs, enfin, l’appartement HLM.

Les cris « stop à la barbarie ! » de M. Boubaker n’ont pas convaincu les Français qui ont entendu les slogans de « Mort aux Français » et « Mort aux Juifs » en juillet dernier. Le soutien de la communauté musulmane française est total à l’islam radical des islamistes. Ils le prouvent à chaque manifestation pro hamas en soutenant le terrorisme qu’ils affirment être une cause juste, en bravant en plus les lois de la République. La tromperie ne marche plus et ce n’est pas avec un pauvre vieux représentant et ami des frères musulmans que le discours va devenir plus crédible. Les musulmans ont peur et ils ont raison. Il est temps maintenant qu’ils quittent les territoires européens, même occidentaux, pour aller retrouver leurs frères de combat dans un pays musulman si cher à leur cœur. L’Europe ne peut pas combattre l’islam et soutenir une population musulmane grandissante qui est un de son soutien incontestable, sur son propre territoire. La situation va devenir trop controversée pour perdurer.

Les proches d’Hervé Gourdel émus mais bientôt en colère

L’émotion a submergé chacun d’entre nous car nous constatons que refuser de céder aux islamistes nous impose des sacrifices. Une situation de guerre où chacun doit comprendre que cette injustice macabre peut se renouveler à tout moment avec comme ennemi les islamistes. Cette émotion palpable en chaque témoignage des proches ou non fait bien comprendre la réalité de la déclaration de guerre contre l’Occident par les islamistes. Il ne sert à rien de nier comme les socialistes le font maladroitement en essayant de montrer que les musulmans sont solidaires des Français. Gourdel n’aurait pas déplacé beaucoup de femmes voilées s’il avait été juif. Il est temps que les Occidentaux se prononcent clairement contre l’islamisation de leur territoire ou pour comme les socialistes l’ont déjà fait. Le double discours, les fausses déclarations remplies d’émotions pour les victimes (la famille Merah), le déni de la haine des juifs et des occidentaux, la volonté d’annuler la civilisation Occidentale et judéo-chrétienne sont des comportements qui ne peuvent plus être considérés comme des actes individuels mais bien comme l’état d’esprit de toute une communauté soucieuse de conquérir un pays en l’affaiblissant.

Encore une présence lilloise avec un guide français musulman

On prend les mêmes et on recommence. Lille est encore présente dans cet horrible attentat. Ce guide dont on ne connaît pas l’identité a visiblement renseigné les islamistes pour les orienter vers la page internet de Gourdel. Les présences policières dans la ville s’expliquent par un souci de repérer les troubles dans la population. Mais Martine Aubry protège-t-elle les musulmans ou les Français ?

Le guide a finalement été relâché par la police algérienne. Maintenant, pourquoi a-t-il pu être écarté de l’enquête ? La liste des questions augmente avec l’avancée de l’enquête.

Les Français vivent cette décapitation comme un appel au combat. Ils le disent à demi-mot mais ils savent que la situation est loin d’être sereine. Les appels à stopper la barbarie par un musulman n’ont pas fait leur effet. On comprend que malgré ces efforts maquillés, il est grandement temps de prendre la décision de choisir son camp à savoir pour ou contre l’islamisation de la France. Les partis politiques n’en parlent pas. Sarkozy qui veut se représenter aux présidentielles s’en garde bien et voilà bien le drame. Les politiques doivent affirmer leur volonté de se battre contre l’islam et ce, sur notre territoire avant tout. Quel homme ou femme politique, aujourd’hui, aura ce courage ?

Corinne Valtremont

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.