La dégénérescence des peuples occidentaux

moutons.jpg

Nous avons le malheur de vivre dans un univers gouverné par des psychotiques frénétiques élevés par des journalistes et professeurs universitaires eux aussi dépourvus de tout sens historique et choisis selon leur capacité à obéir à des réflexes collectivistes[1]. Chez nous, en Occident, chaque être humain qui sort de la meute et qui repousse la niaiserie tribale ainsi que l’anachronisme des pseudo-spécialistes ne sera pas écouté et, dans la mesure où une furie commune pousse l’humanité vers son auto-extermination, il n’aura aucune chance d’arrêter l’extinction inévitable de l’homme par le crétinisme. Dans le cas de la république « française », vous pouvez mettre à la tête de l’État toute la famille Le Pen flanquée de Zemmour, jamais ils n’arriveront à mener de réforme, car les Européens, Français compris, jusqu’à ce que l’on appelle les « élites », sont bornés, incapables d’une quelconque réflexion alternative. Il s’agit de camps certes opposés, mais constitués des mêmes idiocrates dressés selon un schéma identique : ils mèneront leur combat jusqu’à leur destruction mutuelle et, par conséquent, jusqu’à l’anéantissement de l’humanité et de la culture occidentales.

Depuis plusieurs années, en me fondant sur mon propre exemple, j’ai conseillé aux Occidentaux francophones une stratégie pour renverser cette tendance : s’expatrier hors du cadre français en libérant de l’emprise sanguinaire de la république l’héritage précieux de la France et se lier à des gouvernements d’États d’Europe centrale et orientale traditionnalistes afin d’y fonder des universités pour les francophones expatriés destinées à forger, au bout de plusieurs années, une élite capable d’agir efficacement en étant toujours rattachée à des structures étatiques étrangères soucieuses de la sauvegarde de leur propre peuple. Il s’agissait naturellement de reproduire l’approche victorieuse de la guerre idéologique et politique telle qu’appliquée par un Lénine soutenu à la fois par les services spéciaux de la puissance du Kaiser et par des banques anglo-saxonnes contre l’Empire russe ou, plus tard, par des dissidents soviétiques s’étant rapprochés de la suprématie des États-Unis pour abattre le socialisme de leur patrie.

La crise ukrainienne m’a horrifié, je dois l’admettre, par l’acharnement suicidaire des gouvernements européens à sacrifier leur propre système économique et financier pour satisfaire des chimères idéologiques. L’ensemble de l’establishment français revendiquait, avec fierté, une niaiserie quasi psychopathique. De cette niaiserie infantile naît l’incapacité de reconnaître sa responsabilité dans son propre disfonctionnement, phénomène qui s’explique lui-même par le fait que sont nommés à des postes-clés des imbéciles. Néanmoins, les responsables français ne peuvent pas ne pas être irresponsables et infantiles, car l’ensemble de la sélection des cadres est tenu, depuis des générations, par des pathocrates endoctrinés[2]. Ainsi, l’ex-chef des renseignements militaires français, le Général Éric Vidaud, et tout son service n’ont pas su prévoir l’opération russe contre l’Ukraine (d’ailleurs, le limogeage de ce dernier n’est que la confirmation tacite de l’inaptitude, pour tous ceux au sommet, de reconnaître leurs erreurs, car évidemment, ils n’ont pu faire mieux). Alors que moi, avec mes faibles moyens, je l’avais vue dès le printemps 2021 et je l’avais annoncée quelques mois plus tard. Il était en effet clair, depuis le texte publié à la date du 12 juillet 2021 dans lequel son auteur, le président Vladimir Poutine, proclame l’unité des peuples russes et ukrainiens, que les bases idéologiques d’une future réunification miliaire étaient posées et qu’il fallait juste attendre la fin du prochain hiver pour en voir la réalisation[3]. Mais chez les renseignements militaires de la république « française », l’on a sans doute estimé que le président de cette puissance nucléaire qui est aussi le plus grand État du monde par sa surface et qui tient la clef de l’énergie et du blé pour l’ensemble de l’Occident ainsi que pour une bonne partie de l’Afrique, s’amusait à intervenir en tant que publiciste, cherchant le buzz et des clics sur Internet comme quelque locataire éphémère de l’Élysée. Cette incapacité totale de se mettre, civilisationnellement, à la place de l’autre s’explique par le fait que tous les spécialistes des renseignements français, les scribouillards universitaires qui occupent des postes professoraux et autres journalistes sans destin ni personnalité sont préfabriqués par une méthode globale qui impose à ses victimes un unique mode de pensée.

Croyez-vous que des prétendus réformateurs comme Zemmour sont plus doués ou entourés de conseillers plus perspicaces ? Malheureusement non : ils sont tous sortis du même moule de la crétinisation. Ainsi, quand Zemmour essaie d’analyser sur RMC le 8 mars 2022 la géopolitique et le passé militaire russes, il se réfère aux mêmes D’Encausse systémiques, qui se sont trompés, en tant que « spécialistes » de la Russie et de l’URSS, toujours et sur tout – il n’y a qu’à se souvenir de leurs prophéties ridicules sur la chute de l’Union Soviétique ! – et qui, pour leur bêtise, ont été promus à l’Académie française. Zemmour nous répète que les Russes sont tellement cruels qu’ils sont allés jusqu’à brûler Moscou, leur capitale (SIC), pendant l’affrontement avec Bonaparte en 1812 : « Je répète ce que j’ai déjà dit, c’est que quand Napoléon les bat [les Russes <Anatoly Livry>] à côté de Moscou et qu’il prend leur capitale [SIC], ils brûlent leur capitale [reSIC]. Pour ne pas la laisser aux troupes françaises. Ce sont les seuls à avoir fait ça dans l’histoire de l’Europe. Ils ont brûlé leur capitale [rereSIC], ils sont capables de tout. »[4]. Quelle honte d’inculture, Monsieur Zemmour ! – et la France regorge de ce type d’« intellectuels » injustement portés aux nues, depuis les professeurs de la Sorbonne jusqu’à l’Institut de France !

Pire encore : juste avant le premier tour des élections, Zemmour nous a répété cette niaiserie (« J’avais expliqué que battus par Napoléon, ils [les Russes <Anatoly Livry>] avaient été jusqu’à brûler leur capitale (SIC) pour ne pas [la] lui laisser. »[5]), ce qui prouve qu’en quasi un mois aucun des conseillers qui l’entouraient n’a alerté ce champion de la Reconquista française sur l’ânerie qu’il balançait, à répétition, publiquement : entre 1713 et l’instauration de l’époque soviétique, c’est Saint-Pétersbourg (puis, son héritière Petrograd) qui était la capitale de la Russie, raison pour laquelle précisément il a été décidé, par le comte Fédor Rostopchine en 1812, de laisser brûler cette Moscou qui était une ville d’importance secondaire avec les troupes napoléoniennes dedans. C’est également parce que Moscou était redevenue capitale à l’époque soviétique qu’en 1941, une bataille sacrificielle a été livrée par les Soviétiques pour que les Allemands n’y entrent pas, car, contrairement à 1812, Moscou concentrait alors sur elle toute cette importance symbolique du cœur de l’empire gouverné par le parti communiste. Mais, puisqu’il est fabriqué par le même système que ses ennemis politiques, Zemmour est victime de la méthode globale (que vous pouvez nommer par les euphémismes flatteurs que vous voulez…) et est donc soumis à une vision anachronique de l’histoire : pour lui, comme pour l’ensemble de ses conseillers ou acolytes, depuis de Villiers jusqu’à Marion Maréchal, cet anachronisme n’est pas choquant : dans la mesure où Moscou est l’actuelle capitale de la Russie, il allait de soi pour cette bande de niais qu’elle l’était déjà à l’époque de Napoléon Ier. Bornés, visiblement handicapés psychiquement, ni Zemmour, ni son entourage ne captent quelque chose à l’histoire des XVIII-XIXe siècles, pas plus qu’à cette Seconde Guerre mondiale qui a façonné notre univers et sa vision étriquée. Cela constitue un exemple du fait que tant du côté de l’establishment que de celui de la pseudo-dissidence, l’univers français est submergé d’abrutis incultes. Et cette niaiserie uniformisée représente l’authentique tragédie de la France et des restes de son peuple ! Vous pouvez porter des Zemmour et des clans entiers de Le Pen à l’Élysée. Vous pouvez même ressusciter des Goering ou des Degrelle pour les secourir. Ils ne seront pas capables de mener une seule réforme à son terme. À l’instar de Trump qui lui aussi est victime de la même niaiserie que celle que l’on observe dans la France actuelle et n’a pas pu terminer ne serait-ce que la construction physique de son mur à la frontière du Mexique.

Voilà pourquoi j’estime que l’unique faible possibilité de la renaissance tant charnelle que spirituelle de l’Occident gît dans la stratégie suivante : expatrier les élites des pays occidentaux vers l’Europe centrale et orientale et les y éduquer comme une force de combat avec une Weltanschaung nouvelle enracinée dans le passé des peuples blancs. Surtout, il faudrait lier cette puissance occidentale expatriée aux structures traditionnalistes étatiques gérées par des leaders européens encore soucieux de la sauvegarde de leur nation. Et dans cette stratégie, il faut rechercher le soutien tant du nationalisme des États-nations historiques que d’un empire multiconfessionnel et multi-ethnique tel que la Russie fédérale. Ne l’oubliez pas, et je le répète sachant que je déclencherai les hystéries de nos vikings au RSA : si les globalistes vous permettent d’aller aux abords de cet empire traditionnaliste qu’est la Russie pour que vous vous y attaquiez – même physiquement – (alors que cette manifestation de votre « masculinité toxique » vous est interdite dans vos patries, car susceptible d’engendrer des poursuites pénales), une fois cette Russie multinationale démolie grâce au sang que vous aurez versé (je compte ici aussi celui des combattants ukrainiens), ces pays de l’Europe centrale et orientale seront sur-le-champ « normalisés »notamment par l’immigration africaine venue de pays tels que le Zimbabwe ou le Botswana. Ces peuples européens encore virils avec quelques soldats occidentaux auront rempli leur rôle de marionnette.

*****

Je fus également stupéfait par les réactions, déjà plusieurs centaines, à ma dernière interview française avec Daniel Conversano venant notamment de cette droite zemmourienne visiblement incapable de comprendre que quand on analyse une guerre, il est possible de ne point prendre parti. Quand j’examine l’Ukraine dans ses frontières de 1991, cela n’a rien à voir avec les entités qui rassemblaient les mêmes peuples durant les siècles précédents (bien que j’analyse cela clairement et revienne brièvement sur ces époques), lesquelles entités n’ont jamais pris cette forme chimérique. C’est d’ailleurs à cause de cette monstruosité que cette Ukraine est devenue ce ventre mou où frappent toutes les puissances planétaires œuvrant à la destruction de l’Europe ancestrale (si vous maîtrisez l’anglais, lisez la presse mainstream des USA sur l’affaire d’Hunter Biden en Ukraine). La Russie actuelle n’est pas l’adversaire de cet Occident traditionnel : si l’on prête seulement l’oreille à ce qui se dit maintenant même dans les états-majors de Bucarest, Budapest et Varsovie (comme j’ai écouté l’état-major russe pour aisément prévoir l’actuelle guerre dès le printemps dernier), on constate que les puissances nationales de la Roumanie, de la Hongrie et de la Pologne estiment aussi cette Ukraine chimérique et se préparent à la dépiécer en phagocytant les séquences de cette construction ukrainienne qui leur sont historiquement naturelles. À propos de ce futur éventuel partage du monstre ukrainien ayant obtenu son indépendance en 1991, les tensions entre la Pologne et la Hongrie sont déjà sensibles[6].

*****

Mais le comble : je pense que mes engagements auprès de cette droite seront sans résultat aucun, car, manifestement, même ceux qui ont quitté la France[7] – à quelques rares exceptions près – ont emporté avec eux l’approche manichéenne issue de la méthode globale, une forme de débilité qui fait que l’on juge l’héritage grec-ancien en s’appuyant sur l’empire romain. Ils ne profitent d’aucune occasion pour remédier à leur handicap psychique engendré par le simplisme de la désinstruction française et si cela continue ainsi, les expatriés français seront submergés à leur tour par une invasion africaine issue de peuplades beaucoup plus pauvres que les citoyens du Sénégal ou de l’Algérie. Ils n’auront même pas tenté de saisir l’unique chance qui s’offrait à eux, à savoir une union multipolaire avec les gouvernements de l’Europe centrale et orientale – et surtout le réapprentissage d’un monde complexe, naturellement violent, car la vraie Europe est née et a atteint ses sommets civilisationnels non dans une niaiserie pacifique post-Seconde Guerre mondiale, que certains rêvent de retrouver, mais via des affrontements permanents. Tel était également le message de ma dernière interview française :

Anatoly Livry – Point de vue sur la guerre en Ukraine, la Russie, Eric Zemmour – Poutine et l’Europe – YouTube, https://www.youtube.com/watch?v=gPYQkApFAZk&t=.

Dr Anatoly Livry

[1] Dr Anatoly Livry, « Renouer avec la Grèce antique. Entretien avec Dr Anatoly Livry », Le Harfang, Drummondville (Québec), printemps 2022, p. 6–9, http://anatoly-livry.e-monsite.com/medias/files/livrx-harfang.pdf.

[2] Cf. à ce propos : Dr Anatoly Livry, « La pathocratie et les contre-élites » dans Proceedings of the Academy of DNA Genealogy, Boston-Moscou-Tsukuba, ISSN 1942 – 7484, volume 13, n° 6, juin 2020, p. 901-910, http://anatoly-livry.e-monsite.com/medias/files/13-06-2020.pd-901-910.pdf.

[3] Cf. Владимир Путин, «Об историческом единстве русских и украинцев», Kremlin.ru, Moscou, le 12 juillet 2021, http://kremlin.ru/events/president/news/66181.

[4] « L’intégrale de l’Interview « 2022 Grand Format » d’Éric Zemmour face à Apolline de Malherbe », RMC, le 8 mars 2022, https://www.youtube.com/watch?v=21f23zx62Es.

[5] Éric Zemmour : « Le 25 avril, je serai soit président de la République, soit chef de l’opposition », France Inter, le 6 avril 2022, https://www.youtube.com/watch?v=qxc5QVXemVs.

[6] « Avec la guerre en Ukraine, l’alliance Pologne – Hongrie bat de l’aile », La Croix, le 31 mars 2022,

[7]  Ici, je me rappelle le cas de ce rédacteur d’une petite revue Sparta qui, une fois qu’il a appris que j’avais été publié par Pierre Cassen, m’a piqué une vraie crise d’hystérie et a annulé la parution de mon article. Je prends ce comportement comme modèle dans mon enseignement depuis des mois : un Français issu de ce système qui a fait perdre tous ses combats, jusqu’au dernier, à la droite nationale continue, même expatrié, à reproduire ces réflexes, les mêlant à des crispations d’arrogance. Il essaie toujours de (se) prouver qu’il reste un guide spirituel, vénérant toujours les gourous pseudo-résistants, ainsi Jean Haudry, naguère intégrés au sein de l’Université française soviétoïde et dans les partis politiques stériles.

image_pdfimage_print

18 Commentaires

  1. LA CAUSE DE LA DEGENERESCENCE DES PEUPLES EURO-CHRETIENS D’OCCIDENT c’est le Lobby Tribal, communautaire et communautariste immigré juif et judaique suprématiste ,devenu depuis l’Affaire Dreyfus , Régime ( état dans l’État ) Oligarchique puis après la Guerre , Totalitaire de Type Oriental et qui agit dans le cadre d’une democratie formelle représentative ouverte à l’immigration et le Replacement , pour exercer son pouvoir despotique Oriental impuni par les moyens de la Terreur Ethique , théologique , fiscale , médiatique et judiciaire … Pour le seul souci de se maintenir et de perpétuer ses privilèges de caste et d’enrichir ses membres , ses Sbires et ses clients au détriment des populations autochtones aryennes réduites à l’état et à la condition de Goys subalternes et de servage moderne ….

  2. macron réélu, ils se lachera vraiment !
    flambée des prix le lendemain des élection etc.

    • MACRON,reelu,sachant qu’il ne pourra plus se representer(2 mandats) va faire passer toute les reformes,retraites,chomage,qu’il chute dans les sondages,il s’en foutra,5ans de macron,les veaux de francais vont en baver,l’immigration musulmane sera encore pire,MACRON,comme bon soldat de la finance mondialiste,fera son travail,detruire la nation pour pouvoir mieux exploiter le peuple,des milliers d’annees de la france,que tout le monde envie,sera detuite,la guerre civile dans les banlieues,ect..certains francais ont choisis de detruire la france en votant pour eux ,pauvre france

  3. journalistes ??? journaleux plutot qui font du psittacisme sans vérifier leurs infos , un exemple, pénurie d’huile de friture, la faute à la guerre en ukraine ! ils la font à partir de blé?

  4. Article très très intéressant; je me dis que seul un miracle nous aidera à faire éclater la vérité sur tout ce bordel-là en Europe, en France donc !!!

    ll serait intéressant d’avoir un avis de Boris KARPOV sur la teneur de cet article …

    • qui tiends les mediats,tiends le peuple,plus de 40ans de desinformation,plus le bourrage de crane dans les ecoles et universites par la gauche et l’extreme gauche,ont fait des francais des veaux qu’on amene a l’abattoir hallal

  5. Quelle bouillie intellectuelle de mots et de phrases alambiquées pour satisfaire l’égo du commentateur! Entre nous… il ne doit pas avoir beaucoup de lecteurs.

  6. Zemmour a fait une campagne magnifique et 70% des français pensent comme lui
    Malheureusement après la manipulation covid suivie de la manipulation ukraine 60% de ces 70% n’ ont plus de couilles
    Moi je ne crois désormais plus à la voie des urnes et je constate que les musulmans savent faire venir des commandos armés de l’ extérieur

  7. Tiens pour une fois il y a des choses intéressantes dans votre article !

    Ca change du manichéisme de Karpov.

    • Les surdipômés comme monsieur Livry ou les gens à responsabilités, ça ne vaut pas les opinion et jugements des inconnus sous anonymatn hein, Mr Pretentious ?s

  8. Cruelle analyse, monsieur Livry… C’est bien en son coeur et à l’est que l’âme de l’Europe se trouve encore.
    Cependant – si vous lisez les commentaires des inconnus à vos articles -, à la défense de Zemmour, je pense que c’est un admirateur sincère de l’homme d’état Vladimir Poutine et que devant l’opinion dominante de la masse stupide, il n’a pas voulu prendre de risque et a reconnu, du bout des lèvres, que la Russie était l’agresseur officiel tout en en défendant les causes d’action. Il ne pouvait guère mieux faire dans la perspective d’une élection chez ces dégénérés incultes de Français. Voyez donc les opinions sur le sujet de tous les autres candidats…

  9. Je soupçonne que sur le sujet clivant et brûlant du covid-19, il a essayé comme il le pouvait de « couper la poire en deux », réservant ses feux, comme il l’a d’ailleurs admis sur le danger vital de submersion ethnique.
    Enfin, s’il est très cultivé sur l’histoire de la France et de l’Europe de l’ouest, il n’a pas vos connaissances sur celle de la Russie et de Moscou.
    A ces propos et raisonnement passés, je crois qu’il a beaucoup d’admiration pour le peuple russe. Mais en temps d’élection chez ces imbéciles de Français (et les autres détenteurs de carte d’identité), toute la vérité n’est pas bonne à dire comme il a du s’en apercevoir par ailleurs.

  10. Cruelle analyse mais O combien exacte, monsieur Livry !
    Je pense qu’Eric Zemmour est obligé de faire des approximations et d’établir des priorités : La submersion raciale de la France et de l’Europe.
    Il a dit par ailleurs son admiration pour Vladimir Poutine, homme d’état, mais que voulez-vous faire dans une élection présidentielle où les électeurs imbéciles ont comme seule source d’information la propagande télévisuelle ? Il a également dit que la Russie cernée depuis 30 ans par l’OTAN était dans son bon droit. Je crois que c’est la raison pour laquelle il établit cela d’une part et le fait que al Russie soit l’agresseur forme d’autre part. il marche sur des oeufs et tente de ménager le chou et la chèvre, d’où la maladresse de la formulation qui me choque également. Mais on est en France agonisante avec des électeurs idiots et lâches pour la plupart, m^me s’ils ressentent instinctivement où on nous emmène.

  11. Les gouvernements européens n’ont pas attendu le conflit ukranien pour sacrifier leur économie : Ils sont tenus d’en faire selon la volonté de leurs créditeurs, dont principalement les mondialistes américains. Tour tourne autour de là. Vous vous attaquez aux banquiers judéo-américains et le chateau de cartes s’écroule. Et l’invasion des migrants migration s’arrête!

Les commentaires sont fermés.