La démission de l’Église face à l’islam

Publié le 29 mars 2019 - par - 33 commentaires - 1 607 vues
Share

 

« Quand l’Église de France s’abandonne à l’islam ! Quand des paroissiens allant à la messe acceptent que leurs curés, leurs évêques s’oublient aux dépens de leur propre croyance, il est temps de se poser des questions sur l’état de la France catholique » (Gérard Brazon)

Tout au long de ces cinquante dernières années, force est de constater que nos gouvernants successifs – encouragés par les médias, la haute finance… et une grande partie du clergé – ont livré notre pays à ce qu’il convient d’appeler : une  invasion migratoire… Tant d’années durant lesquelles l’Église s’est littéralement effacée devant une religion comme l’islam, lui permettant de devenir la première de France en nombre de pratiquants assidus.

Nos chers prélats n’ont eu pour seul objectif, pour seul désir et pour unique ambition que d’appeler « au dialogue et à l’amour » à « la fraternité entre les peuples »… pour que, in fine, l’un des leurs se fasse égorger dans sa propre église par un individu, peu sensible tout compte fait, à la religion de « paix et d’amour »…

Cette conduite pour le moins inadéquate du clergé français révèle une certaine analogie avec celle qui avait cours lors de la guerre d’Algérie et qui précipita la mort de l’Algérie française. (Voir la première partie)

Comme nous l’avons vu, l’aide de l’Église ne s’arrêta pas à sa seule clémence envers les assassins du FLN. Sa participation active, en bien des cas, fut de notoriété publique… Aujourd’hui, bis repetita…  « L’Histoire, comme une idiote, mécaniquement se  répète », disait Paul Morand… Rien n’est plus vrai !

C’est ainsi qu’en exemple de soumission à l’islam prônée par les nouveaux « pères de l’Église », retenons celle de Monseigneur Michel Dubost, évêque d’Évry-Corbeil-Essonnes, qui a invité les musulmans à faire la prière aux musulmans dans son église et a permis au muezzin de lancer l’appel à la prière islamiste au cœur même de cette église.

Tout aussi affligeante, cette conduite – pour le moins scandaleuse – de l’archevêque de Lyon, le cardinal Philippe Barbarin, prince de l’Église et primat des Gaules, qui, à l’occasion d’une conférence prononcée dans la cathédrale de  Versailles le 4 janvier 2011, s’est vanté d’avoir appris par cœur la chahâda pour la réciter au chevet des musulmans mourants.

La chahâda n’est pas une phrase banale. Elle est le premier des cinq piliers de l’islam. C’est la profession de foi qui permet de reconnaître un musulman : « Il n’est pas d’autre Dieu qu’Allah et Mahomet est son prophète».

Soucieux de faire bon usage de ses accointances privilégiées avec l’islam, dans un communiqué en date du 10 juillet 2016, le cardinal Barbarin annonce, par ailleurs, apporter son soutien au projet d’un Institut de civilisation musulmane dans la métropole lyonnaise permettant de « découvrir les apports de la culture musulmane (sic) »

« Déchristianisez la France, vous aurez l’Islam ! » avait prophétisé en son temps Chateaubriand… Nous y venons à grands pas !…

« Déchristianisez la France ! »… L’Église qui souffre d’un manque cruel de prêtres, aggravé par un renouvellement plus que parcimonieux, n’encourage guère les vocations… Les chiffres publiés par la Conférence des évêques de France (CEF) sont consternants et témoignent des ravages du concile Vatican II qui a causé la déchristianisation de nos sociétés : le nombre de prêtres catholiques en France a  presque été divisé par deux en vingt ans, passant de 29 000 prêtres diocésains et religieux en 1995, à environ 15 000 en 2015.

En 2016, selon les chiffres publiés par la CEF, 79 nouveaux prêtres  diocésains et 18 religieux ont été ordonnés, soit moins de cent ordinations pour toute la France.

En 2017, l’Église catholique a ordonné 117 prêtres (84 prêtres diocésains et 33 venant de communautés religieuses.

En 2018, selon un décompte de La Croix, ils n’étaient plus que 114.

La tendance générale est une baisse des vocations françaises de 1 à 2 par an.

« On manque de vocations… Quand on ordonne 100 prêtres par an et qu’il en meurt 800 par an pour le territoire français, c’est évident ». Ces mots de Mgr Bernard Podvin, ex-porte-parole de la Conférence des évêques de France, expriment l’effondrement des vocations sacerdotales au sein de l’Église conciliaire.

Les appels – pour le moins naïfs – de cette Église à « l’accueil des migrants », la « fraternité », le « vivre- ensemble », ainsi que ses logorrhées troublantes du « pas d’amalgame » exaspèrent les fidèles qui désertent désormais  les offices religieux… À cela s’ajoutent – sans réciprocité – les actions généreuses à l’égard de l’islam – comme la livraison, entre autres – de biens immobiliers…

Et pendant que les églises restent vides (colonisées de temps en temps par des grévistes de la faim, des réfugiés, des demandeurs d’asile qui iront plus tard grossir les régiments des fidèles dans les mosquées), ces mêmes mosquées ne  désemplissent pas et débordent, à tel point que les fidèles occupent également les rues…

Il est grand temps que nos hommes politiques et les autorités catholiques mettent un terme à un angélisme mortifère qui encourage l’extension de l’islam dans notre pays !… Il est grand temps de voir apparaître dans nos églises et nos évêchés un clergé qui, comme autrefois à Lépante, forme une armée priant aux côtés de  l’armée combattante avec la volonté commune d’empêcher l’invasion.

« La prétention qu’a le terrorisme d’agir au nom des pauvres est une flagrante imposture ! » s’était écrié Jean-Paul II à propos de l’exploitation de cette « misère » dont se repaissent tant les islamistes que la bien-pensance française

On peut imaginer que les pontifes sacerdotaux, moralistes par excellence, n’ont guère apprécié cette annonce pleine de bon sens qui va à l’encontre de celle du pape François quand celui-ci exprime effrontément son mépris pour la culture qui fait les peuples en évoquant une condition antérieure à la civilisation et à la culture : « les racines de l’Europe sont si nombreuses qu’elles ne sont pas chrétiennes ». En clair : « les Européens ne sont pas une race née ici, ils ont des racines de migrants ».

Ce pape argentin ignore que c’est depuis le second siècle que notre pays est évangélisé et que la Gaule est officiellement chrétienne depuis le 13 juin 313, date de l’édit de tolérance de Milan (ou édit de Constantin) par lequel l’empereur Constantin légalise le christianisme. Par ailleurs, ses lacunes au sujet de la christianisation de l’Europe s’avèrent évidentes dans la mesure où il ignore totalement que le peuple chrétien européen est né lors du pacte de Reims dans la nuit de Noël 496 lors de la conversion de Clovis, roi des Francs, au christianisme.

De ce palais d’où il ne peut percevoir la misère humaine, notamment celle des chrétiens d’Orient, le pape François a une vision très personnelle de la réalité… Il feint d’ignorer que les terroristes qui ensanglantent actuellement le monde sont  musulmans et qu’ils tuent au nom de l’islam…

Les assassinats à grande échelle sous les formes les plus diverses et variées : du coup de hache au camion tueur lancé sur la foule, en passant par le couteau, la kalachnikov et la bombe, ensanglantent l’Europe, mais n’ont pas pour lui  la même  résonance que « la misère des réfugiés »…

« La cause du terrorisme est dans l’islamisme et la cause de l’islamisme dans l’islam ». Le président musulman de l’Égypte, le maréchal Sissi, le dit et le journaliste et analyste musulman Mohamed Sifaoui, le répète. La négation de cette vérité est une injure faite aux chrétiens du monde entier !

Le 29 juillet 2016, de Cracovie où il présidait les JMJ, le pape François a déclaré que « le monde était en guerre, mais que ce n’était pas une guerre de religion (sic) »…

Ceux qui massacrent et égorgent des prêtres en hurlant « Allahu akbar », comme il y a un siècle leurs pareils exterminaient les Arméniens et autres chrétiens – et comme il en a été si souvent dans l’histoire de l’islam – ceux-là sont des fanatiques de l’idéologie religieuse mahométane et, à l’égal de leurs aïeux, n’ont de cesse de prôner « la guerre sainte »… mais, pour le pape, « ce n’est pas une guerre de religion ». Pourtant, il ne saurait ignorer (lui qui a une prédilection particulière pour l’islam) certains préceptes du Coran quand celui-ci ordonne : « Si vous rencontrez des infidèles, combattez-les jusqu’à ce que vous en ayez fait un grand carnage ; chargez de chaînes les captifs » (XLVII, V4)… et encore : « Les chrétiens, les juifs et les idolâtres seront jetés dans les brasiers de l’enfer. Ils y demeureront éternellement. Ils sont les plus pervers des hommes » (XVIII, V5).

Concernant la provocation à la discrimination et à la haine des non-musulmans : « Les infidèles ne sont que souillure » (S.9v28)… « Les juifs et les chrétiens, qu’Allah les maudisse » (S.9v30)

Le pape François est-il naïf au point d’ignorer ce genre de versets ? Est-ce qu’un texte, sous prétexte qu’il sert de référence religieuse, a le droit de véhiculer les idées les plus abjectes et les plus contraires à la foi chrétienne et à la démocratie ? En vérité, le pape et ses proches collaborateurs savent parfaitement tout cela mais rien ne les fera changer d’avis ni de trajectoire : l’Église catholique a lié son sort à l’islam et, subrepticement, sombre dans la déchéance…

Après avoir lavé les pieds de musulmans – ce qui prouve, à l’évidence, que le pape ignore tout de la symbolique de son geste qui sera vu par l’islam, comme un geste de soumission et non un geste d’humilité – ; après en avoir ramené douze de  Syrie au détriment de familles chrétiennes persécutées et complètement ignorées, quand donc ce pape « libéral » et pro-immigrationniste demandera-t-il aux chrétiens de se convertir à l’islam ?

« Nous savons désormais depuis des années, écrit le journaliste catholique italien Maurizio Blondet sur son blog, que la position du pape François est parfaitement alignée sur le front de l’universalisme mondialiste qui préconise la dissolution des nations et des cultures autochtones pour « accueillir et intégrer » les migrants du monde entier dans le but de construire un « nouveau monde » multiculturel sans barrières et sans frontières. »

Et, pour parfaire cette analyse, rappelons ce que déclarait, le 24 février 2018, à « Réinformation.tv », cet admirable prêtre combattant qu’est l’Abbé Guy Pagès : « En renonçant à se présenter comme la seule vraie religion, la religion catholique rend inaudible son propre message et se fait la servante de l’islam »

Dans ses « Pensées », en guise d’oraison, le grand chrétien qu’était Blaise Pascal dénonçait (déjà) le silence de l’Église catholique en ces termes : « Le silence est la plus grande persécution. Jamais les saints ne se sont tus »… d’où ce cri de colère de l’abbé Bouchacourt, de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, qui n’hésite pas à dénoncer l’angélisme mortifère des autorités politiques et religieuses : « Combien faudra-t-il de nouvelles victimes pour que la chrétienté sorte enfin de sa torpeur ? » (… et réagisse ?)

Alors, si l’Occident chrétien décidait d’éradiquer à jamais ce poison islamiste, puissions-nous dire, à l’instar de Chateaubriand : « Il a fallu que le christianisme vînt chasser ce peuple de fauves, de satyres et de nymphes, pour rendre aux grottes leur silence et aux bois leur rêverie ».

 José CASTANO

                                  

1e partie de cet article : Le rôle de l’Église dans la guerre d’Algérie

http://paras.forumsactifs.net/t25546-lislamisation-de-leglise-i#169852

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
le Franc

c’est quoi un laïc sinon la représentation d’une négation de soi au point où il attend toujours qu’un logiciel plus culotté que l’autre prenne possession de lui.

DURADUPIF

Il fut un temps pas très ancien ou nous étions sommés de choisir entre Rome et Moscou. De nos jours ils nous sommes de quitter Rome pour la mecque. Funeste époque…

DURADUPIF

Erratum : nous somment de

francisFR

CES IMPOSTEURS DE DIEu SONT SURTOUT DE MINABLES PEDOPHILES ISLAMOPHILE XENOPHILE ILS N’Y A RIEN QU’ILS N’AIMENT PAS sauf les XENOPHOBES,HOMOPHOBES ISLAMOPHOBE etc…

BERNARD

Le pape avait cédé contre le nazisme , ici c’est pareil.

DUFAITREZ

Partant de la Croyance, on en arrive à la statistique !!!
UN prêtre ordonné par an pour UN département ! Pour 45.000 Eglises….gérées par des des vieillards…
L’Eglise a gouverné (à tort) la France durant des Siècles, elle est morte !
La Religion est « mysticisme ». Vatican II l’a tué !
L’islam a tout compris. Presque aux mêmes dates, il s’est relancé en Europe !
On voit le résultat !

Déséquilibré

L’Eglise a gouvernée la France durant des siècles ? Puisque l’histoire c’est pas votre truc, prenez un roman historique, du genre les rois maudits. A cette époque, la papauté avait ses quartiers à Avignon. Et qui contrôlait Avignon ? Les rois de France.
Donc quand Philippe le bel enfoiré décide de liquider les templiers plutôt que de les rembourser, le Pape Clément V ne bougea pas une oreille. Il eut sa part de la malédiction et claqua le mois suivant. Toujours est-il que la Papauté fût toujours plus ou moins contrôlée depuis Clovis par la France, l’Empire, puis alternativement la France et le st empire romain germanique.
Vatican II est la conséquence de la déchristianisation qui commence dès 1789, se poursuit en 1905, finit par l’islamisation. Plus de curailles, vous les accusez encore.

DUFAITREZ

Quel commentaire ? hors votre pseudo…

BERNARD

Le rat jèze dans toute sa splendeur ! (Et pourtant, pour ceux qui connaissent j’ai fait ma prépa à Ginette !!! )
https://vimeo.com/129317934

BERNARD

La bible prévoit bien un faux pape.. nous y sommes !

John

La pape ? Non ! Un destructeur du christianisme…
Honte à ce type !!!!!!

jeannot

Je suis persuadé que ce faux pape a été envoyé par le N.O.M pour achever l’église catholique en Europe. Leur plan débutait par l’éviction de Benoit XVI

franjeu

Bergoglio est un jésuite sataniste, à la solde des mondialistes, chargé de détruire la religion qu’il est censé défendre.

le Franc

normalement, en Christianie, il n’y a pas de zélotes, soit tu es Chrétien soit tu es zélote (c’est un fondamental) et ce pape se conduit comme un zélote, au moment même où tout le monde se met à emprunter le costume d’ un zélote…..leur raisonnement tient à ce que le Christianisme serait universaliste, donc devant toucher jusqu’au dernier des candidats potentiels ; à partir de là on laisse entrer les ennemis du Christianisme pour « les éclairer » tellement fort qu’ils se convertiront en masse…….ça c’est la partie politiquement correcte de l’iceberg.

Association Mémoire de l'Armée d'Afrique

Encore un de vos articles, mon cher Commandant, dont vous avez le secret… Poursuivez pour tous nos camarades qui ne sont plus en mesure de le faire, cet ultime combat. Il est désespéré tant nos gouvernants n’ont pas encore pris la mesure du danger qui nous menace. L’islamisation de la France gagne du terrain chaque jour un peu plus et nous, anciens soldats d’Algérie, nous ne sommes plus en mesure de nous y opposer autrement que par des mots. MERCI de nous rendre l’honneur que nous avons perdu en 1962…
Fraternité d’armes
Colonel Christian CIFUENTES

clercophage

à l’Association etc…
En décembre 1962, je terminais mon service militaire avec le grade de lieutenant de réserve.
Je n’avais pas du tout l’impression que la France avait perdu son honneur, mais au contraire qu’elle avait retrouvé un peu de bon sens .

Association Mémoire de l'Armée d'Afrique

… L’ami, si (la France) « avait retrouvé un peu de bon sens (sic) », elle n’aurait JAMAIS permis le massacre du 26 mars 1962 à Alger par les tirailleurs du 4ème RTA sur une foule de civils désarmés et plus encore, aurait permis à ses soldats (en nombre à ORAN, le 5 juillet 1962) d’intervenir afin d’éviter le massacre de la population française par une foule hystérique, haineuse et déchaînée… En abandonnant ses enfants à un sort cruel, elle s’est couverte de honte. JAMAIS les vieux soldats que nous sommes n’oublieront!
Colonel Christian CIFUENTES

clercophage

à Christian Cifuentès : D’accord avec vous sur ces évènements , auxquels on doit rajouter l’abandon sur place des harkis désarmés à la merci du FLN .
Je voulais parler de l’indépendance donnée à l’Algérie
À l’époque , les « français musulmans » étaient environ 7 millions . Si nous avions gardé l’Algérie Française , nous aurions sur les bras 42 millions de musulmans français .
C’est là que De Gaulle a fait preuve de bon sens

saurer

Le bon sens de De Gaulle n’aura pas servi à grand chose, quand on voit aujourd’hui qu’on en est à près de 20 millions de musulmans sur notre sol.

joel (1)

L’église conciliaire est noyauté par la maçonnerie.

Alain Escada: https://youtu.be/HpvreG47Shw

Monseigneur Lefebvre: https://www.youtube.com/watch?v=XSuBwJ4xuns

senechal

Depuis les années 1960, 1970, l’église a mis la clé sous le paillasson, de la vieille droite royaliste, elle est passée à gauche de la gauche, et c’est pour cette simple raison que les églises se sont vidées des fidèles.
Le seigneur tout puissant devrait tout de même faire un petit effort pour ramener les bergers dans le droit chemin et leur rappeler leur rôle régalien vis à vis du troupeau!.

Martine

Pour moi la spiritualité est indissociable de l’être humain. Quant à la religion, il y a bien longtemps que j’ai compris que les ecclésiastiques sont des hommes comme nous, parfois en pire. Je ne leur fait donc pas confiance.

Jill

L’amour n’est pas universel ;les islamiques cultivent la haine envers les mécréants et les tuent quand ils sont en situation .Mais les cathos se croient obligés d’aimer leurs pires ennemis quitte à détruire la chrétienté et par voie de conséquences,les fondements de notre société .
Le pape est un personnage caustique .

Suricate

Mille merci M. J. Castano. Votre texte me va droit au cœur. mais notre Eglise a toujours eu des Judas (cela de tous temps). Ce pape actuel, qui pourtant a la fonction à l’identique de tous nos saints papes, a été placé sur le trône de Saint Pierre pour une mission précise ; il avait annoncé lui-même que ceci serait accompli en 4 à 5 ans (quelle prétention!), il est clair qu’il a complètement échoué (même si les ravages sont immenses). Ce pape donc est un loup déguisé en agneau,. En France, la terre chrétienne est ravagée par cet immense troupeau de judas, du plus petit catholique au plus sommet de l’Eglise… Mais, nous avons de grands princes dans notre Eglise qui laissent voir le doigt de Dieu, je veux évoque le Cardinal Sarah, entre autre. La Foi, même si infime, demeurera.

François BLANC

Du côté protestants ce n’est pas mieux avec le formatage marxiste depuis 1945

Déséquilibré

Même avant. Luther était pro-musulman, les calvinistes tous des traîtres bien décidés à liquider le royaume de France s’ils ne pouvaient le calviniser.
D’ailleurs le protestantisme est assez similaire à l’islam. Pas d’art (idolâtrie), les représentants de la religion ont tout pouvoir, donc interdit de chanter, danser, fricoter, se saouler, obligation de couvrir les femmes de la tête au pied etc…
Seulement 10% de la population française de l’époque, les parpaillots ont fait saigner le royaume pendant 40 ans, avaient la même arrogance, demandant sans arrêt des accommodements pour ne pas heurter leurs croyances, ouvrant les hostilités si leurs demandes n’étaient pas satisfaites. Comme pour les musulmans d’Espagne (morisques), seul leur expulsion massive permis d’apporter la paix.

François Desvignes

A Fatima, la Sainte Vierge a dit : « l’Eglise sera eclipsée »
Nous avons compris « l’Eglise institution sera eclipsée »
Alors qu’il fallait comprendre l’Eglise (diaspora/commnauté) sera éclipsée
Ce que nous n’avons pas imaginé c’est que ce serait nos bergers qui livreraient le troupeau.
Comme Judas a livré le Christ, nos clercs ont abandonné les catholiques à leurs ennemis.
Aussi, l’Eglise communauté vit sa Passion : notre futur est notre crucifixion.

Trumpiste

Le catholicisme n’est pas un rempart contre l’islamisation mais en est au contraire le tremplin. En souscrivant au narratif arabe palestinien contre les Juifs israéliens, le Vatican et l’Eglise favorisent le discours nationaliste arabe et musulman en Europe … et rendent l’Islam attrayant aux yeux des Catholiques qui très logiquement finiront par se convertir en masse.

KAMISAN

Je ne serait pas aussi manichéen, mais Ce qui est sûr, c’est qu’un syncrétisme est en marche, et ce pape a été placé à son poste pour faire admettre la chose à son troupeau de crédules, il semblerait qu’un discours soit prévu le 5 avril dans ce sens…

joel (1)

L’église conciliaire soit!!! Invitez donc Mr Escada Alin qui lui maîtrise tout à fait les rapports de forces au sein de l’Eglise et qui vomit Bergoglio pape Satanique qui ne représente que la franc maçonnerie en plus d’être mondialiste! dL’Eglise dénoncé par Monseigneur Lefebvre grand Chrétien parmi les Prélats et Pape prêchant la beauté de l’office en Latin était visionnaire et avait senti la dérive des institutions Catholique et en avait averti ses confrères!

François Desvignes

L’Eglise combattante combattra jusqu’au dernier
Et celle qui a déserté, n’est plus l’Eglise mais son ennemie.

L’Eglise combattante parce qu’unie à l’église souffrante et l’Eglise glorieuse vaincra

Ainsi de la France garde prétorienne de l’Eglise combattante.
Nous combattrons jusqu’au dernier.
Avec la tenacité du Fox terrier et la férocité du pitt bull.

Plus fanatiques que nous, tu meurs !
D’ailleurs, pour nous, mourir pour vous ou pour la France , contre nos ennemis, est la Gloire des gloires.
Le must
Pour l’éternité.

Donc, on va pas se gêner….

clercophage

En lisant cet article et les commentaires qui suivent, on voit que Riposte LAÏQUE est de +en+ envahi par les culs-bénits de tous poils.
Il devient urgent de changer de titre ou bien de fusionner avec Salon beige ou Civitas ou Jeanne Smlts ou Porte latine …

OTOOSAN

C’est ben vrai ça, armons nous et partez….