La der de la Dingo : les fermes de l’Espoir transformées en dépotoir

Cliché attendrissant de la maire de Paris le jour de l’ouverture

Lorsqu’elle était une petite fille espagnole comme la plupart des autres fillettes ibériques, Hidalgo rêvait de devenir danseuse – dommage, elle aurait causé moins de dégâts – mais elle a opté pour le droit, qui mène à tout, même au désastre !

En janvier 2020, soulevés par une immense naïveté, l’équipe des fermes d’Espoir avait implanté une charmante „ferme urbaine“ au coeur du jardin d’Eole dans le square Bashung (quartier de la goutte d’or). L’implantation de la ferme pédagogique urbaine au cœur du jardin devait permettre aux riverains „de réinvestir le lieu, de réduire les tensions et d’offrir aux enfants une zone d’expérimentations écologique et citoyenne“.

On se croit dans Alice au pays des merveilles !

« Il propose une expérience unique de découverte des animaux de la ferme tel que des moutons, chèvres, lapin et des poules. (Pas de cochons, afin de ne pas « blesser » nos « amis » musulmans)  Une transhumance urbaine participative sillonnera quotidiennement le jardin d’Eole, les groupes scolaires et les centres de loisirs seront accueillis sur un espace pédagogique dédié à l’éducation au développement durable“.

Il a suffi d’un an à peine pour que les jardins d’Éole soient abandonnés aux toxicos. A ce jour, ils abritent une véritable faune de crackers, de migrants, de dealers… Au vu de tous ls enfants, bien entendu. Le moment magique à ne pas manquer ? Le soir quand ils sont éjectés du parc, à errer là, telle une horde de zombies attendant la pâtée.

Un adepte de #saccageparis commente : J’aimerais bien connaitre le budget qui est alloué au nettoyage de ce parc et de son entrée vu la fréquence très importante accompagnée de la police ! Nous aussi, nous aimerions, vraiment ! Si on demandait à monsieur macron, qui affiche sa détermination à « faire reculer la délinquance partout », et proclame : « Je me bats pour le droit à la vie paisible » ?

Quittons un instant Paris, ses espaces verts et ses monuments pour une promenade en Hesbaye, terre des prairies du Brabant (Belgique)

Le 16 avril, Thierry Bataille, élu cdH, découvre abasourdi de nombreux excréments humains et papiers de toilettes (quand même !) dans un chemin de promenade bucolique à Waremme. «Ce sont les migrants qui y font leurs besoins», indique-t-il avant d’interpeller le Collège à ce sujet lors du conseil communal de la ville le lundi soir. «J’ai vu un homme en train de faire la grosse commission»!

 

Je n’ai pu emprunter les (nombreuses) photos prises à Paris, effacées dès publication sur la toile. Ceci se passe en Maghrébie

Au supermarché, rayon halal

La solution, comme pour les squatteurs contrariés immédiatement relogés aux frais de la princesse, ou pour les migrants tellement insatisfaits de leur logement du camp de Lesbos qu’ils y ont jeté une allumette, il faut que le contribuable les allonge pour leur construire des toilettes dignes, écologiques, durables, pédagogiques. Avec un mode d’emploi dans leur langue, bien entendu.

 

Je terminerai par plusieurs phrases d’Éric Zemmour :

« Ceux qui nous parlent d’intégration sont des illusionnistes »

« Au lieu de les mettre en train et en bus pour les envoyer en Loire-Atlantique ou en Bretagne, on les met dans des avions et on les renvoie en Afghanistan ou dans les autres pays d’où ils viennent »

Et à la gauche :  Vous ne prenez pas la mesure de ce qui se passe.  “La France est en danger de mort face au Grand remplacement”

“Il n’y a plus d’assimiliation, il n’y a même plus d’intégration. Notre pays est voué à la guerre civile“

„L’immigration, c’était naguère venir d’un pays étranger pour donner à ses enfants un destin français. Aujourd’hui, les immigrés viennent en France pour continuer à vivre comme au pays. Ils gardent leur histoire, leurs héros, leurs mœurs, leurs prénoms, leurs femmes qu’ils font venir de là-bas, leurs lois qu’ils imposent de gré ou de force aux Français de souche qui doivent se soumettre ou se démettre, c’est-à-dire vivre sous la domination des mœurs islamiques et du halal ou fuir.

Ainsi se comportent-ils comme en terre conquise : en colonisateurs.

Dans la rue, les femmes voilées et les hommes en djellaba sont une propagande, une islamisation de la rue, comme les uniformes d’une armée d’occupation rappellent aux vaincus leur soumission.

Ne croyez pas les optimistes qui vous disent que vous avez tort d’avoir peur. Vous avez raison d’avoir peur : c’est votre vie en tant que peuple qui est en jeu.

Merci, Monsieur Zemmour, pour votre courage, votre résistance, votre érudition, votre éloquence !

Anne Schubert

image_pdf
0
0

8 Commentaires

  1. LA SOLUTION:
    La grève du travail – Sabotage – Voler l’état – Profiter du Système….
    La mort lente n’est plus la solution…….
    Et surtout emmerder le plus possible les collabos par tout les moyens..

  2. Les mêmes causes produisent les mêmes effets, au Liban comme en France.

  3. La dernière de la dingo et de son équipe de branques, la rue débouchant sur des sens interdits.
    Devos l’avait imaginé, ces abrutis l’ont réalisé, et ça voudrait diriger le pays ???
    Il est plus que temps de virer ces nuisibles.

  4. Le franchouillard aime les dingos, sinon les socialauds ne tiendraient pas tous les leviers de notre délabrement depuis quarante ans.

    • C’est encore plus bête, il vote pour une étiquette politique….pourtant en regardant les résultats obtenus par « l’étiquette » depuis 30 ans, il aurait dû avoir comme un doute, une hésitation….mais non.
      Le changement c’est fatigant intellectuellement….on sait ce qu’on quitte …tout ça (rire)

  5. une seule remarque : pour qu’il y ait guerre civile il faut que s’affronte deux parties d’un même peuple
    un peuple contre des envahisseurs c’est une guerre de libération

  6. Il y a quelque temps, à Paris 10ème, j’ai surpris, avenue Claude Vellefaux, un homme issu de la diversité heureuse, faire ses besoins en plein vent à côté d’une poubelle container. Heureusement pour mes sensibilités olfactives, le vent soufflait en sens contraire.

  7. Ce n’est pourtant pas l’avis de Jack Lang. Il les trouvent enrichissant et inventifs . La France ne serait pas la France si ils n’étaient là . C’est vrai qu’avant nous nous reproduisions entre nous et que nous avions des tares . Heureusement les maghrébins musulmans sont arrivés pour nous sauver . Eux qui avaient fait tant de choses dans le passé!!!

Les commentaires sont fermés.