La dérive totalitaire d’un pouvoir déjà en fin de course

Publié le 7 octobre 2017 - par - 30 commentaires

De sources autorisées…

Selon le Monde et le Figaro, le ministère de l’Intérieur aurait émis un avis favorable à l’instauration d’interdictions administratives de manifester.

Si Le Monde évoque des «pistes de réflexion» suivies par la place Beauvau, Le Figaro rapporte, selon des sources au sein du ministère, que le projet serait déjà bien avancé. Il viserait prioritairement des individus faisant déjà l’objet d’un signalement pour des faits de violence. Il s’agit d’une mesure, qui contraint les potentiels ‘’fauteurs de trouble” à émarger dans un commissariat à l’heure du rassemblement auquel ils n’ont pas le droit de participer.

Des dispositions d’exceptions inscrites dans le droit commun

Jusqu’ici, un tel dispositif n’était permis que par l’article 5 de la loi relative à l’état d’urgence, qui autorise le préfet à «interdire la circulation des personnes ou des véhicules dans les lieux et aux heures fixés par arrêté» ainsi qu’à «interdire le séjour dans tout ou partie du département à toute personne à l’égard de laquelle il existe des raisons sérieuses de penser que son comportement constitue une menace pour la sécurité et l’ordre publics».

Désormais, ces dispositions seront inscrites dans le droit commun.

Un système en fin de course qui se raidit dans le totalitarisme

Comme le communisme et exactement pour les mêmes raisons de fond, le libéralisme global va finir par s’effondrer sous le poids de ses propres contradictions. En effet, les deux sont profondément matérialistes et contraires à la nature humaine, contraires aux lois naturelles. Pour s’imposer, ils sont obligés de tordre la nature et de tenter d’en venir à bout par la force brutale, par des méthodes totalitaires. On l’a vu avec le communisme, cela a une fin. Nous sommes en train de le voir avec le libéralisme global qui sans contre-pouvoir donne libre cours à la force pure pour finir de parachever la ruine des peuples et la marchandisation de la vie humaine. Pour lui, c’est désormais le début de la fin et il le sait.

L’invasion migratoire, dernière brutalité imposée aux peuples européens

Le système a besoin de croissance. Il va la trouver en finissant de livrer aux marchés les derniers pans du patrimoine commun, services publics, participations publiques, fonctions régaliennes, tout va y passer, MACRON n’est là que pour finaliser la grande braderie.

Il va surtout la trouver en faisant rentrer des millions d’envahisseurs qui ne produiront jamais rien car on n’a plus besoin de travailleurs. En revanche, les marchés ont besoin de ces consommateurs même insolvables. Leur consommation sera financée par la suppression de notre protection sociale et par la dette qui sera in fine compensée sur le patrimoine financier et foncier de la classe moyenne de souche. Un immense transfert social est en train de se produire, la classe moyenne de souche va être ruinée pour que les nouveaux venus puissent consommer et fabriquer de la croissance et du profit.

L’invasion migratoire est imposée aux peuples européens contre leur gré pour satisfaire les marchés. Contrairement à ce que véhicule la propagande d’Etat, elle n’a aucune justification humanitaire. Les marchés provoquent des guerres dont ils nous demandent ensuite d’éponger les conséquences. La seule justification de ces guerres et de cette invasion est purement marchande et matérialiste au seul profit de l’oligarchie.

La légitime révolte des peuples

Les peuples ont fini par le comprendre. Cela se traduit par un rejet global des élites politiques et par un vote massif pour les partis dits populistes qui mettent en danger la perpétuation du régime. La nature humaine et les peuples commencent à se rebeller. Nos dirigeants en ont bien conscience. Nous n’en sommes qu’aux prémisses d’un cycle opposition/répression. Plus le pouvoir va durcir sa politique de prédation à l’encontre de la classe moyenne de souche, plus la réaction sera dure, plus les rapports vont se tendre, plus le pouvoir en retour va réprimer et se crisper dans le totalitarisme.

Le cadenassage intégral de l’expression et du débat publics

C’est la raison pour laquelle le pouvoir cadenasse la presse, interdisant toute forme d’expression dissidente, brutalisant les militants et réprimant le plus durement possible toute contestation. Les journalistes et commentateurs dissidents sont condamnés au silence, ils sont évincés, la justice traque la moindre parole de vérité. Le parlement est verrouillé, le parti La République En Marche, LREM, truste tous les pouvoirs, ses parlementaires sont ravalés au rang de godillots à peine capables d’ânonner leurs textes. Que le chef d’État Major des Armées puissent émettre un avis dissident, il est immédiatement humilié et poussé vers la sortie pour que cela serve de leçon à ceux qui seraient tentés de faire entendre une voix discordante. Nous sommes bien dans une dictature de moins en moins molle, de plus en plus dure.

Le plus grand laxisme pour les musulmans et pour les immigrationistes

Tout est permis dans ce pays, il ne se passe pas un jour sans une attaque au poignard, sans qu’un véhicule fonce sur des gens, sans une attaque de représentants des forces de l’ordre. Des quartiers entiers sont aux mains des minorités ethniques qui y font régner leur loi. Il existe de vastes zones de non droit dans lesquelles l’Etat n’est plus représenté. Le centre des villes est envahi de campements sauvages d’envahisseurs. Les frontières sont grandes ouvertes. Les associations pro-migrants ont toute latitude avec le soutien de pouvoirs publics pour faire entrer, disséminer, protéger, faire squatter les migrants. Tout ce qui favorise l’invasion est protégé. Les islamistes sont vaguement traqués, toutes les lois existantes sont faites pour interdire toute action sérieuse à leur encontre. Tout ce qui s’y oppose est violemment réprimé.

…Et pour les groupes antisociaux menant une guérilla révolutionnaire

Antifas, no borders, zadistes, groupes islamo gauchistes, casseurs, Femen, mouvance anarchiste, extrême gauche trotskiste. Tous ces groupes sont protégés, encouragés, indirectement subventionnés par tout un réseau associatif qui agit sous fausse bannière. Le plus grand laxisme judiciaire leur est offert. Tout leur est permis sans jamais aucune sanction sérieuse ou dissuasive.

Plus grande répression à l’encontre des opposants

Le précédent, largement médiatisé du Général PIQUEMAL brutalement arrêté, humilié, quasiment dégradé en public, nous avait alertés. L’éviction sans ménagement du Général de VILLIERS pourtant au plus haut poste de la hiérarchie militaire finit de nous renseigner sur l’extrémisme de ce pouvoir sans plus aucune retenue.
C’était tout dernièrement Richard ROUDIER, opposant sans violence lors d’une action largement médiatisée sur les réseaux sociaux qui est violemment brutalisé par la police. Tout ce qui tente de s’opposer à l’invasion est brutalement réprimé, plus rien n’y échappera.
Pour finir, tout récemment, le député Gilbert COLLARD s’est vu retirer son immunité parlementaire pour avoir simplement montré la vérité.

Des évolutions législatives totalitaires

Plusieurs dispositions législatives récentes sont affolantes.

  • Décret permettant la répression des provocations, diffamations et injures non publiques à caractère raciste, sexiste, homophobe ou handiphobe vient d’être renforcée par un décret publié au Journal officiel du 5 août 2017.
  • Avec une précision kafkaïenne portée par nota bene :

‘’Est non publique, une provocation, diffamation ou injure prononcée par son auteur à sa victime sans qu’aucune tierce personne ne soit présente ou devant un cercle limité de personnes partageant les mêmes intérêts (professionnel, personnel, …), que la victime soit présente ou non.” (Bien relire, plusieurs fois si besoin.)

  • Dispositions d’exception prochainement placées dans la Loi de droit commun.
  • Projet de placer l’interdiction de manifester dans le droit commun.
  • Visite domiciliaire sur simple décision administrative. Etc. etc.

Un pouvoir aux abois

La crispation autoritaire du pouvoir, la constitutionalisation prochaine des mesures d’exception de l’état d’urgence, la répression brutale des opposants, le cadenassage de la presse, tous ces éléments sont la marque d’un pouvoir qui perd les pédales. C’est certes pénible, mais c’est extrêmement bon signe. Cela veut dire que la vérité est en train d’émerger et que les manipulations médiatiques ne sont plus supportées par les gens qui commencent à se rebeller.
La crispation autoritaire est en train de se traduire par la mise en état de sidération du peuple de France. Tous les moyens sont bons pour nous fragiliser, nous affaiblir, nous rendre dépendants et incapables de réagir. Ainsi, la prochaine mise en place de véhicules radars équipés pour flasher dans tous les sens n’a d’autre fin que de nous placer en état de soumission courbés dans la crainte de la sanction immanente. D’autres mesures liberticides visant à nous sidérer vont être mises en place. Ce pouvoir est aux abois, il va durcir la répression le temps de piller le pays avant de disparaître après avoir organisé le chaos pour masquer sa responsabilité historique. Mais le peuple lui en laissera t-il le temps ?

Aucune opposition sérieuse au parlement

Il n’y a plus d’opposition de poids au parlement. Ce qui fut la droite classique trouve même que ces dispositions sont insuffisantes et qu’il faut aller plus loin.

Ce sont maintenant les organes de ré-information, les organisations militantes, les personnalités publiques dissidentes qui sont les seuls opposants sérieux au pouvoir en place. C’est l’honneur des opposants de faire entendre des voix fortes et de manifester par tous les moyens leur opposition. Le peuple de France en déshérence cherche des repères ; les dissidents sont désormais les seuls à pouvoir lui en proposer. Le vide politique qui s’est fait devant ce pouvoir totalitaire, légitime notre existence et nos actions. Nous sommes des devanciers, les premières lucioles de vérité dans la nuit. D’autres vont s’allumer, le peuple de France doit entrer tout entier en dissidence s’il veut survivre.

Richard Roudier

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Nemesis

La démocratie a été mise mortellement à mal lorsque 55 %des français ont voté “non” au référendum voulu par Jacques Chirac et Jean-Pierre Raffarin en 2005. Avec l’invasion migratoire musulmane imposée et la liberté de la presse bâillonnée depuis quelques années déjà la démocratie est morte. Pourtant : l’Article 19 doit être rappelée : Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.

dufaitrez

Je proteste souvent contre de trop longs articles ! Enfin ! Celui-ci a du sens ! Merci !
Les Portes se referment… Mettre le pied dans la porte devient interdit !
“Liberté” de la Presse à sens unique,
Ecoutes T°,
Vidéo surveillance (parfois à bon droit),
Sites de ré-information poursuivis,
17° Chambre à plein régime,
Novlangue obligée,
Minorités exaltées,
2017 ou 1984 d’Orwell ?

MAUREL

Moncon et son gouvernement les pires salauds anti francais .

HARGOTT

Cela fait déjà des mois que je dis que la France a aujourd’hui le gouvernement le plus à droite depuis la Libération. On me rit presque au nez! Pourtant, comme vous le faites justement remarquer, non seulement les dispositions liberticides et réactionnaires se multiplient, mais le politique économique et sociale du Macro des banques internationales sans patrie fait dire à la ministre du travail que “nos avons un système social anachronique”. Même L. Parisot n’allait pas si loin sous Sarko.. Vous parlez d’interdiction de manifester, mais même les députés doivent fermer leurs gueules, ils ne représentent plus rien. Vous parlez des radars tous azimuts: j’ai toujours été persuadé que la prétendue politique de sécurité routière avait surtout pour but d’établir la devise: “stupeur et tremblement

Bertran

“Des quartiers entiers sont aux mains des minorités ethniques qui y font régner leur loi.”
Il faudrait rajouter les nombreux quartiers de nos grandes villes où des catholiques traditionalistes se sont imposés, avec leurs poussettes pleines de gamins pour toucher des allocs, leurs serre-têtes et leurs chemises Vichy pour nous provoquer nous autres laïcs, et leurs grosses baraques où il font des rallyes pour se marier entre eux.

Dalvik

@Bertran. Pauvre taré. Depuis quand les catholiques sont-ils une menace ? Il ne faut pas se tromper d’ennemi. C’est l’islam notre ennemi !

Bertran

Ils veulent nous empêcher de vivre comme on veut en imposant leurs normes, en nous disant avec qui on peut se marier, avoir des enfants, ils pompent plein d’allocs alors que bcp sont aisés. Ils ne vivent qu’entre eux, envoient leurs gamins systématiquement dans le privé… Bref rien avoir avec l’idéal laïque de la République.
Je me trompe pas d’ennemi, je vois TOUS les ennemis, contrairement à vous, Dalvik.

Boudry

Ah ! oui BERTRAND,vous devez beaucoup souffrir……..
Mais vous devriez consulter pour commencer un ophtalmo pour y voir un peu plus clair,car c’est la république qui a instauré des allocations parentales.
Et si vous regardiez dans les institutions ” privés” vous constateriez que la majorité des élèves sont de parents gauchistes bobos.
comme quoi vous n’avez rien à espérer de la ” gauche ” actuelle
Si tous les Français sont vos ennemis ,allez donc vivre en arabie ou au Yemen .

Bertran

“Si tous les Français sont vos ennemis”: donc pour vous tous les Français sont des cathos tradi? Belle analyse sociologique!
Quant à pousser qqn qui réclame la vraie laïcité à aller vivre au Yémen, cela prouve encore une fois (voir message plus haut) que vous ne savez pas de quoi vous parlez.

hathoriti

si les catholiques et leurs enfants vous gênent, vous le laîc qui n’a,bien sûr, rien compris, partez donc vivre en pays musulman où une autre sorte de progéniture et autres “serre-tête” façon Belphégor enchanteront votre vie de tous les jours…

Bertran

Vous savez lire? Je dis que je veux une République laïque (sur le site Riposte Laique qui plus est), et vous croyez que je voudrais aller vivre au Pakistan?
Votre commentaire n’aucun sens.

Simone GUTIERREZ.

Tu oubliais de dire Bertran : tous ces catholiques qui égorgent des imams , qui poignardent des jeunes musulmanes ou qui massacrent de paisibles musulmans par dizaines ! Ah ! …. quelle horrible chose le terrorisme catholique !

Bertran

Vous vous trompez de débat, Simone. Le passage que je cite porte uniquement sur l’uniformité ethnique, religieuse et sociologique de certains quartiers, pas sur le terrorisme.
Vous voulez me faire dire des choses que je n’ai jamais dites, ce qui n’est pas très honnête.

Boudry

Et oui !! A force de se reproduire entre-eux cela donne des ” go-gols ” comme vous !!!!

Bertran

Le fait que vous m’attaquiez personnellement prouve que vous n’avez aucun argument solide à m’opposer.

le Franc

laic, ça ne veut rien dire ; ça veut juste dire athée sans avoir les couilles pour le signifier comme on se réserve une porte de sortie si d’aventure lors d’une vie d’humain on peut devenir Croyant.; la science n’a pu voir le jour qu’en milieu Chrétien.
en gros avec tes grosses barraques, tu nous fais simplement une crise de “rapport de classe” comme si mélenchon et compagnie tournaient au salaire d’un soudeur à l’arc qui sert, lui, et vraiment, à l’économie.

Bertran

Je vois pas ce que la science en milieu chrétien vient faire dans cette discussion. Et je ne vois pas non plus l’incompatibilité entre laïc et athée. J’espère que vous avez prévenu Pierre Cassen et Christine Tasin que les laïcs sont des athées “sans couilles”, ça leur fera plaisir (imaginez: “Riposte sans couilles”!)
Et mon point de vue n’a rien à voir avec la classe sociale: il ne faut pas oublier que ces sont ces gens qui, sur la base de croyances religieuses, ont manifesté pour empêcher d’autres personnes d’avoir les mêmes droits qu’eux. On parle donc bien d’une minorité ethnique et religieuse qui a tenté d’imposer sa loi au reste de la population.

patphil

mussolini , inventeur du fachisme, prévoyait de bailloner les opposants, hitler, lenine et staline , mao, kim et polpot en ont fait autant.
en france on en est au 2è stade, la répression de masse, vont ils imiter maduros et faire tirer à balle réelles sur les manifestants?

BALT

Les familles nombreuses ” venues d’ailleurs ” peuvent louer des apparts à 1500 Euros, puisque les allocs paient tout ou presque.
Les fabricants de voitures peuvent se vanter de vendre davantage. Ils oublient de dire qu’une bonne partie est volée et s’en va à l’étranger.
C’est le contribuable qui paie.

Andreas Hofer

“Veauter” ne sert plus à rien, manifester ne sert pas davantage, il ne reste plus aux patriotes que la protestation, également réprimée, ou la clandestinité dans la résistance… la vraie !

Colonel de Guerlasse

Il est exact que l’ambiance a changé à Marseille, la peur rôde gare St Charles. La volonté de soumettre va parfois se nicher dans des détails : pour accéder à un concert gratuit, j’ai été obligé de me plier à une fouille. Il y avait deux files, une pour les filles et une pour les garçons (en attendant une troisième pour le reste). Ca ne vous rappelle rien ? C’est la dernière fois. Remarquez, il y a toujours moyen de rouler le flicage dans la farine : comme je suis un paysan bio, j’ai réussi à faire passer mon Opinel (le manche en bois n’attire pas l’attention). Bon, à savoir.
A noter aussi que la chasse aux armes est en cours (deux personnes contrôlées dans mon entourage, dont une sur le pas de tir par surprise avec le président du club et un type des RG). Planquez vos vieux fusils.

leviet06

oui,tout a fait,la droite comme les Lr,exemple Ciotti l’excite,demande le renforcement des lois d’exception qui peuvent etre appliquees contre les patriotes et souverainistes.
la doite bourgeoise et catholique tiedasse fait partie du systeme qui veut detruire la France et ses militants sont des naifs.

cri

apres ces deux victimes de l islam les marseillais n ont meme pas réagis pas une marche blanche aucune manifestation juste le FN en receuillement sur le Vieux Port et Action Francaise

Markosorix

Oui, la grenouille est vraiment sur le point de succomber…

myrtille

J’adhère totalement à votre analyse et suis contente de vous rejoindre à La Grande Motte prochainement.

Marquet

La France grogne…mais ils ne voient rien venir, ils sont aveugles !!!

romulus

Coluche l’a dit(ou à peu près): “pour que le coq chante correctement, il faut qu’il ait les deux pied dans la merde”. or, mon petit doigt me dit que le français a encore à manger (pour l’immense majorité) et que pour l’instant les coups de couteau tombent plus sur le voisin que sur lui.

Dupond

Depuis un an les mentalités changent il suffit d’observer ce qui se passe a marseille ….les gens sont renfrognés !! la pression monte dans cette ville habituellement si joyeuse

hathoriti

la pression monte autant que la mayonnaise…je pense que l’explosion n’est pas loin…

keltoy

A vous lire on croirait que marseille est une gentille ville pittoresque et bucolique ( le cliché Marius) en réalité: Cette ville est depuis bien longtemps la citadelle du vice,une sorte d’épreuve test qui me conforte dans ma vision négative d’un certain brassage ethnique et de forfanterie phocéenne,quasi rien de ce qui se fait dans cette cité n’est probe ou légal, c’est le Sodome et Gomorrhe provencal!

Lire Aussi