1

La dernière d’Anne Hildalgo, maire de Paris

CazeneuveHidalgonuitdebout2Samedi 05/11/2016 au matin, cette femme remarquable a inauguré en grande pompe le nouveau centre d’hébergement pour migrants (capacité 200 places), situé avenue du Maréchal Franchet d’Esperey, dans le 16e Arrondissement.

18 familles y ayant récemment pris leurs quartiers ont été accueillies officiellement.

Ce centre est situé en face de l’hippodrome d’Auteuil, hippodrome qui abrite également la piscine d’Auteuil, où Mme Hidalgo n’a pas manqué de se rendre, afin de donner ses consignes au directeur des lieux. Merveilleuse Mme Hidalgo, grâce à elle, ces pauvres migrants pourront bénéficier à titre gracieux, de l’ensemble des installations de la piscine et faire trempette parmi les clients réguliers, qui, n’en doutons pas, en seront positivement enchantés.

J’imagine qu’en partant de chez eux, ces braves réfugiés n’ont pas pensé à prendre dans leurs bagages, maillot et serviette de bain. Qu’à cela ne tienne, la mairie de Paris se fera non seulement un devoir, mais également un plaisir de les leur fournir.

Madame Hidalgo, vos administrés, qu’on nomme communément SDF, ceux qui sont  bien de chez nous,  qui vivent dans la rue, sans le sous et qui se protègent du froid à l’aide de panneaux de carton, mais, qui malheureusement, ne sont ni clandestins, ni étrangers  et ont des papiers en règle, ceux-là ont-ils aussi le droit de profiter de l’ensemble des infrastructures aquatiques d’Auteuil, comme vos si chers migrants ?

La question est posée, mais je crois que la réponse nous est déjà connue.

Daniel Valknut