1

La dernière de Piolle : finies les douches pour les pauvres !

Eh bien, dites donc, ça va bientôt sentir bon à Grenoble, fleurant déjà la collaboration tous azimuts avec le mal absolu, incarné au plan national par Macron et les mafieux qui le suiventet localement par le Khmer vert Éric Piolle, maire de cette ville, qui ne rate jamais l’occasion de faire parler de lui à chaque problème se présentant.

Rappelons en avant-propos quelques-uns de ses hauts faits…

Août 2018 : il n’oublie pas de souhaiter une « bonne fête de l’Aïd » à ceux qui remplissent nos rues de mers de sang d’animaux égorgés à vif… dans le silence assourdissant des habituels extrémistes défenseurs des animaux, oubliant de monter au créneau dès qu’il est question de l’islam !

https://ripostelaique.com/grenoble-lecolo-eric-piolle-ose-souhaiter-une-bonne-fete-de-laid-aux-egorgeurs.html

Juin 2019 : il commence son cinéma sur la défense du burkini, dévoilant ainsi sans doute possible son côté islamo-collabo qui avait peut-être échappé à tous ceux qui le croyaient seulement et réellement écolo ; c’est en substance ce que rappelle le duo Sobieski-Moulins avec son humour impayable.

Le burkini, c’est pour se protéger du soleil, un traitement préventif du cancer de la peau en mode coranique. Piolle pulvérise le Mur des cons avec le sérieux d’un agrégé de dermatologie. Grenoblois, si vous élisez de nouveau ce pitre l’an prochain, vous n’aurez à vous en prendre qu’à vous-mêmes.  Piolle est bien autre chose qu’un simple maire écolo. Je vous laisse deviner de quelle composite matière il est constitué.

https://ripostelaique.com/pour-piolle-le-burkini-cest-pour-se-proteger-du-soleil-dans-une-piscine-fermee.html

Juillet 2020 : Les Grenoblois n’ayant tenu aucun compte des avertissements gracieux de nos deux complices se voient à nouveau mis à l’honneur par le célèbre duo ; le gus annonçant qu’il est pour la régularisation de tous les sans-papiers… contre les ghettos de riches.

Les Grenoblois en ont redemandé. Les Français s’en sont désintéressés. Ils ont eu tort. La déliquescence française, la souffrance annoncée de nos enfants, la fin de la France sont contenues dans le sourire veule et satisfait de ce visage. Les Khmers Rouges avaient à peu près cette expression lorsqu’ils vous mettaient la tête dans un sac plastique serré au cou. Bienvenue chez Piolle Pot.

https://ripostelaique.com/les-grenoblois-redemandent-du-piolle-pot.html

Août 2021 : Sandrine Rousseau (qui voulait faire bouffon quand elle était petite…) fait le buzz à l’université d’été des écolos, affirmant avoir subi « une bousculade extrêmement violente » de la part de Piolle… ce qui a aussitôt inspiré Pierre Cassen pour nous conter l’anecdote à sa façon toute personnelle, mettant immédiatement les rieurs de son côté.

https://ripostelaique.com/pol-piolle-a-t-il-tente-de-violer-la-bombe-sexuelle-ecolo-sandrine-rousseau.html

En 2022, Piolle fait un tabac chez les rédacteurs de RL, malgré les successives élections présidentielle et législatives ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive, chez nous comme ailleurs.

Manifestement c’était avec les différents épisodes du burkini à Grenoble qu’il faisait un carton… mais la dernière sortie du répugnant personnage est en passe de changer la donne, même si c’est encore une « histoire d’eau » : proposer une tarification progressive de l’eau pour lutter contre la sécheresse !

https://www.consoglobe.com/secheresse-eric-piolle-propose-une-tarification-progressive-de-leau-cg

Autrement dit, déjà que d’après les prévisions des Pythies politico-collabos du système, les restrictions à venir seront tellement rudes qu’il nous faudra choisir entre manger ou se chauffer… à Grenoble en plus, et partout si d’autres foldingues lui emboîtent le pas, il faudra voir à ne pas gâcher une eau si précieuse en se douchant exagérément tous les jours, mais plutôt un jour sur deux, trois, quatre… selon les trésoreries déjà en si mauvais état, chez les « sans-dents qui ne sont rien » !

Ça sentira bon à Grenoble… pour commencer !

C’est-à-dire que, sous couvert de sauver la nature, à l’instar de tous ces complices prétendus écolos, le bonhomme révèle tout simplement son adhésion aux diverses manips de ce qu’il est convenu d’appeler « l’État profond » aux USA (dûment imité en France notamment), ou plus généralement le Nouvel Ordre Mondial, dont le souhait, de plus en plus transparent, est de se débarrasser le plus rapidement possible, et par tous les moyens, du surplus de population sur toute la planète… gênant le bon plaisir de ces ordures.

De même que la mystification du covid-19 a réussi à terroriser les plus fragiles mentalement, de manière à leur imposer une série d’injections d’un produit expérimental, indûment nommé vaccin et prétendu seul remède au fléau… profitant au passage pour liquider dans les Ehpad quelques centaines de vieux devenus inutiles et coûtant « un pognon de dingue »… et à Big Pharma et Cie de s’enrichir encore plus odieusement…

De même que la prétendue agression de la Russie contre l’Ukraine, inversant carrément la réalité pour mieux entraîner là encore l’adhésion des esprits faibles à la fable officielle… et donc aux vilaines restrictions, pénuries, indigences… qui s’annoncent sur des tas de produits, par la faute du tyran Poutine… permettant aux pourritures de spéculateurs d’engranger déjà de substantiels bénéfices… et aux ordures qui nous gouvernent de méditer toutes sortes de nouvelles règles, interdits, obligations… en résumé de rendre des comptes sur ce que l’on consomme, et comment…

De même la canicule actuelle, semblant magistralement démontrer la théorie du réchauffement climatique, permet aux mêmes « charlots » de spéculer sur l’avenir dans l’unique but d’enfermer un peu plus les peuples sous le joug de leurs folies destructrices.

Jetant un voile pudique sur le fait que bien des incendies à répétitions à une échelle si anormale sont forcément hyper-suspects… mais aussi sur la mystérieuse décision de « mise en maintenance » d’un certain nombre de canadairs, donc inutilisables quand on en a le plus besoin (en plein été c’est soit stupide, soit diabolique… choisissez !), et surtout sur un énième crime à ajouter à la déjà longue liste de Macron : refuser de réintégrer les pompiers non vaccinés qui, comme les personnels soignants, sont interdits de travailler !

Lisez le remarquable récit détaillé qu’en a fait Charles Demassieux :

https://ripostelaique.com/macron-prefere-laisser-bruler-la-foret-que-mobiliser-les-pompiers-non-vaccines.html

https://fr.news.yahoo.com/troisième-canicule-lannée-atteint-pic-063440683.html

Profitant donc de cette canicule, arrivant et persistant si opportunément pour soutenir les folies écolos, Piolle propose de taxer l’eau de manière progressive ; plus tu consommes, plus tu paies !

Ainsi, bien évidemment les richards, privilégiés, égoïstes et décomplexés, auront de quoi faire face à la prétendue (*) raréfaction de l’eau, en continuant leur petite vie dispensée d’efforts… tandis que ceux qui ont déjà du mal à vivre de leur travail… rémunéré selon des normes bien différentes des élus… devront serrer leur ceinture d’un ou deux crans supplémentaires… au risque d’y laisser leur santé, voire même leur vie… ce qui ne saurait émouvoir les ordures puisque c’est précisément leur but final… et  pouvoir rester entre soi, entre gens de bien !

(*) ça rigole sévère à ce propos dans d’autres galaxies :

Il est déjà tellement accablant de penser à tout le mal que suscitent les délires écolos, mais constater en plus que leurs dangereuses gestions, si excessives en coût financier et vies humaines, permettent en plus à tous les écolos-dingos d’en tirer des conclusions confirmant la prétendue justesse de leurs mesures débiles, c’est proprement insupportable !

Et comment ne pas applaudir le portrait qu’en faisait il y a peu Paul Le Poulpe ?

C’est dans leurs gènes, les écolos, sont sylvestrophobes, dès qu’ils voient un arbre ils le passent à la tronçonneuse, suffit de voir dans leurs villes, dès qu’ils peuvent les couper pour créer des espaces minéraux ils n’hésitent pas, comme ici à Strasbourg…

Des places arborées, c’est idiot, ça apporte de la fraîcheur, de l’ombre, c’est très mauvais pour le climat.

Ils ont un principe sacré, ne pas gérer les espaces naturels. Leur doctrine est de laisser Dame nature faire, là-dessus ils s’inspirent largement de l’exemple californien, qui est une grande réussite !

Ici, ils ont été parfaits, ils ont même empêché la création de pistes pour les pompiers, c’est que ça aurait dégradé la diversité biologique des lieux.

D’ailleurs l’an dernier, les écolos dingos locaux étalèrent avec  fierté leur victoire sur les forces obscurantistes.  À mon avis, ça mériterait un Prix Greta !

https://ripostelaique.com/grace-aux-ecolos-la-foret-des-landes-flambe-et-les-canadairs-restent-au-sol.html

Pourtant, à Paris comme à Grenoble, ou ailleurs, des citoyens pourtant déjà bien cruellement victimes des idioties écolos ont réélu un(e) maire vert(e)… tout comme une poignée d’inconscients a une nouvelle fois fait pencher la balance permettant de renouveler son bail pour 5 longues années au locataire de l’Élysée !

Comment expliquer ce mystère, peut-être doublé de masochisme ou de perversion… j’avoue ne plus rien y comprendre.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression