La dernière : interdire les contrôles policiers dans les zones de non-droits !

Que faire des zones dites « de non-droits » (en fait des zones de droits islamo-mafieux), quand on n’a pas le pouvoir d’y rétablir les lois françaises ? Réponse : les légaliser…

C’est la dernière bonne idée de Claire Hédon (photo), la « défenseuse des droits » qui, le 12 février dernier sur FranceInfo, s’est demandé si « on ne pourrait pas expérimenter l’arrêt du  contrôle d’identité (…) dans certains quartiers », estimant que « pour certains jeunes, cela devient insupportable ».

Une proposition qu’elle a faite conjointement à l’annonce de l’ouverture de la « plateforme anti discrimination » dont avait parlé le chef de l’Etat début décembre dernier.

A cette occasion, Macron avait montré tout le mépris qu’il porte au travail de la police nationale sur le terrain, déclarant : « Aujourd’hui, quand on a une couleur de peau qui n’est pas blanche, on est beaucoup plus contrôlé. Parce qu’on est identifié comme étant un facteur de risques, de problèmes, et c’est insoutenable ». Des propos qui avaient alors provoqué une grève des contrôles d’identité d’une partie des policiers.

La proposition de Claire Hédon ravit d’aise le président de SOS racisme, Dominique Sopo

dont le discours anti-flic est ainsi une nouvelle fois conforté par le pouvoir macronien. Un Sopo qui s’est à nouveau empressé de dénoncer l’« omerta » et le « corporatisme » qui règnent, selon lui, au sein de la police nationale.

Levée de boucliers du côté des syndicats policiers

Le Syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN) remarque que cette proposition met à mal le principe d’égalité des citoyens devant la loi : « La loi doit être la même partout et pour tous. Il n’est pas imaginable qu’en certains endroits, il puisse y avoir des contrôles d’identité, et ailleurs ne pas y en avoir. Cette proposition est totalement fantaisiste ».

Sur Twitter, le SCPN raille ces futures « zones de non-droits légales », parlant de « fan zones pour les délinquants », qu’il faudra « baliser pour que les honnêtes citoyens n’y entrent pas ».

Dans un tract publié ce même 12 février, le syndicat Alliance, premier syndicat de la police nationale, brocarde également la proposition de Claire Hédon, y voyant une façon de « faciliter le travail des délinquants »

Même réaction atterrée du côté de Unité SGP-FO qui dénonce « un recul terrible pour la République », précisant : « Cette initiative donne un blanc-seing à la délinquance et à la criminalité. Cela va mettre en difficulté les victimes dans ces territoires ».

Unité SGP-FO remarque que « les policiers sont encore en train de payer les mots du président de la République sur les contrôles au faciès », allusion à l’interview du président de la République au média Brut en décembre dernier.

On guette en vain le moment où les policiers réaliseront dans quelle piètre estime les tient le pouvoir. Quand on se rappelle qu’en 2018, il a suffi d’une prime de 300 euros pour calmer les policiers « en colère », on se dit que le régime peut dormir sur ses deux oreilles…    

Henri Dubost

image_pdfimage_print

38 Commentaires

  1. Mais c’est un cerveau cette Claire Hédon.!
    En gros elle a l’idée de faire des quartiers de non droits des officines de la macronie.
    Tous les djihadistes recherchés pourront s’y réfugier, y faire leur base arrière de repli, et nous on n’a plus qu’à se préparer au pire.
    Malheur à celui où celle qui s’y égarera. Ils égorger ont, violer ont en bande à ciel ouvert et en toute impunité. Il est grand temps de virer ces ordures.

  2. Y’a des personnes qui ont des idées diaboliques par moment . C’est le cas de cette bonne-femme qui ferait mieux de rester couchée au lieu d’ouvrir la bouche . Car interdire les contrôles policiers dans des zones de non-droit signifie clairement créer des petites républiques bananières indépendantes et autonomes au sein de la France . Elles auront leurs propres lois (a priori la charia) et plus personne n’y entrera sans leur bon vouloir . Et je passe tous les autres détails que l’on peut aisément imaginer . Avec la ripouxblique en marche arrière , si ça continue comme ça, la France va bientot arriver au moyen-âge africain . Vive le progrès ! On se demande s’ils sont totalement cons ou s’ils font exprès pour détruire le pays de l’intérieur .

  3. Super.. dans la continuité proposons :

    Des zones de free deal
    Des zones de free viols
    Des zones de free assassinats
    Des zones de free lapidation, de free égorgement de free charia..

    Pour le free baston, il y a déjà les rings !

    Faudra -t-il pour y accéder mettre en place des check-points et montrer ses papiers pour y accéder ? That is the question (pas pensé à ça !)

    En fait ces zones existent déjà, elles sont à l’inventaire des territoires perdus pour la France, c’est donc un premier pas qu’il faut absolument généralisée.

    Autre question : est-ce que son domicile est une zone de « free légitime défense » ou une zone de free-vol ?
    Beaux sujets de dissertations en perspective !
    Elle est payée combien la « femme » qui fait ce genre de proposition ? Nos impôts sont bien utilisés, c’est clair !

  4. Mme Claire Hédon ne le sait manifestement pas. Les zones où il n’y a pas de contrôle d’identité existent déjà: ce sont les prisons.
    Et, voyez comme les choses sont bien faites, les identifiables potentiels – les « chances pour la France » – s’y réfugient en grand nombre en toute connaissance de cause…

  5. nos cranes d’oeuf n’y avaient pas encore pensé !
    casser le thermomètre et il n’y a plus de température

  6. C’est du racisme à l’envers !!! et, comme tu l’écris très bien, Henri, cela revient à légaliser les crimes commis par la « diversité » !!!

    Cela montre bien que ce que j’écris sur le fait que le macron n’est ni :

    -lâche
    -incompétent
    -ignorant

    Mais que tout cela est volontaire , et dès lors que vous regardez l’ensemble des décisions prises sous ce prisme-là, vous vous rendez compte que tout cela devient très logique !!

    La finalité, c’est le génocide des Français d’origine, et de tous ceux qui aiment le pays, peu importe leur origine ethnique …en les remplaçant par des merdes incapables de produire quoi que ce soit, il n’est qu’à regarder dans les pays d’où ils viennent !!!

    Quand les forces de l’ordre vont-elles désobéir et l’arrêter ?

  7. ces abrutis de LREM…. qu’on foute tout ça dehors!!Vivement 2022 car ca devient plus qu’irrespirable là!! E j’espere qu’on enverra alors la Legion nettoyer les basses fosses de banlieue

  8. Le poste de défenseur des droits a été inventé pour permettre à Toubon de pantoufler sans fatigue jusqu’à la retraite. Il est grand temps de supprimer cette niche pour bons à rien qui nous coûte cher !

  9. Elle a toute sa place sur le manège des cons, à elle le ponpon, d’autant que c’est Micron qui tire la ficelle.

  10. une sorte d’obèse du corps et d’indigente du cerveau , affublée du titre imbécile de « défenseur des droits » s’érige en « défenseur » des racailles, des truands, des immigrés délinquants (et autres) , des terroristes de l’islam …Ah, c’est Macron qui l’ a mise là….En 2022, avec le RN et les populistes, foutez moi ces tordus dehors et expédiez les aux Kerguelen à casser des cailloux.

  11. C’est une excellente proposition, et la police devrait la mettre immédiatement en application en commençant par le 16ème et le 7ème arrondissement : les riches, les ambassades et les ministères pourraient ainsi être les premiers à jouir de ces quartiers libérés, où les délinquants auraient toute latitude. Et plus de contrôle non plus autour de l’Elysée ! Ni, bien sûr, autour du bureau du Défenseur des Droits…

  12. Pour Claire Hédon, les jeunes des zones de  » non-droits  » ne supportent plus les contrôles policiers…C’est traumatisant pour ce pauvres jeunes…Cette Hédon devrait, dans cette même logique, conseiller à Darmanin d’arrêter de s’en prendre à Génération Identitaire, car vouloir la dissoudre serait traumatisant pour cette association plutôt bienfaisante en comparaison des jeunes de  » non-droits « .

  13. Comme l’autruche: un danger ? Elle se met la tête dans le sable et ne voit plus le danger. Voilà ce qui arrive quand on donne du pouvoir à une femme: n’importe quoi, plutôt que le risque d’une quelconque violence, plutôt que le risque de « contrarier » qui que ce soit. En plus, elle n’a été élue par personne !

  14. Madame la Défenseur des Droits qui devrait se prendre un bon coup de pied au fesses afin de la remette dans le droit chemin, tout comme son mentor Macron. Ras le bol de cette caste politique d’islamo-collabos lèches babouches.

  15. mais c’est vrai, si si c’est vrai que quand vous etes noirs ou bazanés, en France, vous etes plus controlés que les autres…la vrai question n’est pas de savoir pourquoi, mais A CAUSE DE QUOI : et la reponse coule de source…ceux qui generent incivilité, agressions, vols, viols, deals, rackets, trafics en tout genre, agression verbales, et qui defient ouvertement les lois et les principes du vivre en France…sont les Noirs et les Bazanés…bon maintenant ont a des tchetchenes et des albanais qui s’y mettent…mais bons comme par hasard, ce sont encore des musulmans…c’est bizarre quand même !!!!

    • c’est même plus simple que cela : les noirs et les basanés qui se plaignent d’être davantage contrôlés que les blancs le sont tout simplement parce qu’ils sont beaucoup plus nombreux dans les endroits où ils vivent !
      contrôler un blanc à St denis ou à Trappes faut déjà le chercher et le trouver !

  16. « pour certains jeunes, cela devient insupportable ».Quels jeunes ? Ceux qui n’ont pas la peau blanche ? Donc les noirs ? Pourtant ceux qui se plaignent son t blancs génétiquement mais à l’allure nord africaine, de celle qui peuple les prisons alors de cause à effets ?!….

  17. Elle propose donc l’inverse de ce pour quoi nous la rémunérons grassement !
    Arrêtons de gêner les pauvres dealers dans leurs activités commerciales !
    C’est beaucoup moins dangereux d’empêcher les commerçants français de souche de travailler ! Ils se coucheront toujours, eux !
    Ca, tout le monde le savait déjà. (Mais nos chers commerçants qui se prenaient pour des bourges ont tellement appelé à faire barrage à ceux qui les auraient défendus qu’ils sont coincés maintenant) BFPLG

  18. Ce qui est effrayant, c’est que personne ne note la dinguerie absolue de ce propos, évidente si on pousse la logique au bout : imaginons en effet qu’on exauce intégralement le vœu de cette connasse, et qu’on supprime complètement la police dans des zones entières. On crée des zones sans police, dans laquelle elle ne va plus du tout, jamais et laisse la population livrée à elle-même – et en fait aux délinquants libres d’agir impunément.

    En deux jours c’est Mad Max.

  19. Quand on se rappelle qu’en 2018, il a suffi d’une prime de 300 euros pour calmer les policiers « en colère » :

    Pas tout à fait. Vous oubliez le mouvement des policiers jetant leur insigne et leurs menottes, ou tournant le dos à Castaner.

    Cela lui a valu d’être viré pour l’ensemble de son œuvre d’incompétent.

    Il est certain les propos de Macron faisant du Castaner ont été désastreux et totalement irresponsables.

  20. c’est un département entier (93), l’un des plus grands qu’il faudra exclure des contrôles policiers , en plus des 740 autres zones de non droits !!!
    mais comme le disait Hollande, partitionnons carrément le pays ! ou faisons comme en Serbie pour le Kosovo, donnons son autonomie au 93 et déclarons le « terre d’islam » !
    les rois de france sont enterrés à St Denis ? qu’importe ! le Kosovo était la région du monde où il y’avait le plus grand nombre d’églises au km carré…

  21. Interdire les contrôles policiers là où ils sont le plus nécessaires;voilà une idée qu’elle est bonne. Ils sont tombés sur la tête, ou ils sont tout le temps comme çà ?

  22. Après toubon ( toucon) voilà hedon encore plus con! Ce que je pensais peu probable. Mais ne serais ce pas un ballon déessais voire une provocation lancé sur ordre de moussa ?? Pour tester la réaction des Français et ainsi savoir. jusqu’où ces fumiers peuvent aller

  23. La meilleure manière de vider les prisons, c’est de ne pas les remplir. Si on fiche la paix à ceux susceptibles de les intégrer ;très vite, on aura d’excellentes stats concernant la délinquance.

  24. Est-ce que cette grosse salope est FRANCAISE ???????
    Les FRANCAIS doivent rapidement se débarrasser de ces ordures malodorantes qui ne sont que des collabos aux ordres du traître macron qui rêve de livrer la FRANCE aux musulmans.

  25. « Zone de non-droit » institutionnalisées? D’accord. Mais plus de services dits publics( Police, pompiers, eau, électricité, la Poste, les ordures ménagères…) Quand Momo ou Fatoumata osera venir couiner de l’absence de tout service, la réponse aura tout son sens: Vous êtes dans une zone de non-droit. Vous n’avez donc aucun droit. Démerdez-vous!

  26. Les gauchistes entraînent le pays vers le chaos, en le livrant à la délinquance des racailles musulmanes et africaines

  27. Et bien il faut aussi créer des zones de non droit contrôlée par des souchiens quitte à virer les flics et les gendarmes comme dans les banlieues.

  28. claire hedon a sorti de son chapeau une idée géniale que j’avais évoquée il y a plus d’un an…(en toute modestie)
    bien sûr les policiers pour ne pas avoir d’ennuis avec la justice devraient ne contrôler que les personnes de type européen et laisser en paix et en bizness ces zones qui sont pourvoyeuses d’emplois pour les jeunes. Un service d’ordre musulman de style « grands frères » serait plus adapté…
    un peu plus de fermeté envers les natifs privilégiés , voilà la solution pour « protéger nos richesses »

Les commentaires sont fermés.