La dernière Khomri de Valls : pour l’égorgement patronal ?

VallsKhomri
Comme si les patrons français n’étaient pas déjà suffisamment étranglés par les contraintes et les charges de toutes sortes !
Voilà donc Khomri adoptant la disposition qui condamne l’entrepreneur, sur proposition de Badinter, le pourfendeur de la peine de mort. De quoi entretenir Elisabeth, l’épouse de ce vieux Robert, dans une incurable islamophobie.

En effet selon cette disposition « la liberté du salarié de manifester ses convictions, y compris religieuses, ne peut connaître de restrictions que si elles sont justifiées par l’exercice d’autres libertés et droits fondamentaux ou par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise et si elles sont proportionnées au but recherché ». On croit rêver !

Cette seule disposition anéantit tout le reste de ce projet de loi, par ailleurs très critiqué mais pas pour cette raison. Car la pétition lancée par Caroline de Haas, la pseudo-féministe, n’ose même pas évoquer cette disposition, qui aménerait le débat sur le communautarisme islamique coraniquement sexiste, en vertu de son mémorable tweet « allez déverser votre merde raciste ailleurs » consécutif aux viols perpétrés par les migrants.

https://www.change.org/p/loi-travail-non-merci-myriamelkhomri-loitravailnonmerci

Car comment mieux tuer l’activité des entreprises en les infestant légalement par la liberté du salarié d’y manifester ses convictions religieuses, donc d’y apporter ses revendications communautaristes.
Ce serait l’autorisation légale donnée notamment à l’islam de gangréner les entreprises du secteur privé par ses salafistes obscurantistes. Ce serait l’officialisation des nombreuses pratiques déjà constatées dans des entreprises publiques comme la RATP ou la SNCF, ainsi que dans de nombreux corps de l’État régalien comme l’armée, la gendarmerie ou la police. Avec son cortège de revendications et de menaces sexistes qui nuisent gravement à leur efficience au détriment de la nation et des citoyens.

Glaive

C’est un nouvel avatar de la directive RACE du conseil européen de juin 2000 qui vise à lutter contre les discriminations raciales ou ethniques liées à la religion et aux convictions.
Et son application en France par la charte de la diversité qui, depuis octobre 2004, incite les entreprises signataires à mettre en place une discrimination positive, à la faire connaître auprès de leurs clients et fournisseurs, et à la promouvoir dans la société civile. Cette charte est soutenue, comme larrons en foire, par le MEDEF, des syndicats et une multitude d’associations parmi lesquelles le MRAP ou La Licra.
http://www.charte-diversite.com/

GattazandCo

C’est légalement faire le jeu de l’islam qui considère sa loi islamique, la charia comme supérieure aux lois de la République. Bref la mise au placard de la loi de 1905 déjà bien ringardisée par toute la clique politique islamo-collabo. C’est l’adoption par ce gouvernement félon des thèses communautaristes des Terra Nova, Manent, Minc, Wieviorka et consorts. La haute trahison de la Patrie.

Alors Patrons, réveillez-vous, car le président du MEDEF Gattaz, cet irresponsable qui n’a pas lu le coran, signe l’arrêt de mort du développement de vos affaires en échangeant des assouplissements du droit du travail contre la légalisation du communautarisme donc de l’islamisation annoncée de vos entreprises.
Ce serait la voie ouverte à des conflits dont la résolution halal est coraniquement écrite.
Alors Patrons, pour mémoire et en hommage à ce chef d’entreprise égorgé à Saint-Quentin Fallavier il y a prés de neuf mois, vous ne pouvez pas laisser ce gouvernement accoucher d’une telle forfaiture. Quelle infamie si cet assassinat trouvait son épilogue dans cet amendement Badinter.

Patrons, vous devez lui faire comprendre et craindre la portée de sa soumission !

Badinter

Vous devez décapiter l’amendement Badinter !

Alain Lussay

image_pdfimage_print

10 Commentaires

  1. C’est la matérialisation du lien de causalité entre le marxisme où les chefs d’entreprise sont l’ennemi et le l’islamisme du nouveau lumpen prolétariat musulman recherché par l’internationale socialiste à des fins électives et mondialistes

  2. le couple badinter est-il encore viable ? puisque lui veut des salles de prières dans les entreprises MOI JE VEUX DES CHAPELLES ET des CYNAGOGUES DES CHAPELLES BOUDHISTES ET DES TEMPLE PROTESTANTS DANS TOUTES LES ENTREPRISES A VOS MARQUE MESSIEURS LES ENTREPRENEURS ET PARTEZ AILLEURS CAR LA FRANCE EST UNE REPUBLIQUE ISLAMIQUE LES MUSLMANS TIENNENT LE HAUT DU PAVE OU ALORS EMBAUCHEZ TOUS SAUF EUX SI « français » qu’ils soient sur leurs papier -hygièque surtout-) signé paule di Malta

  3. il a la tête de ce qu’il est ce badinter (bas d’interieur) en le regardant je pourrais faire une fausse couche tellement il me fait peur physiquement (ET MORALEMENT°

  4. Beaucoup de gens pensent que cette loi vient de El Khomri. C’est consternant de voir autant de crédulité chez l’homme.

  5. Y’a t’il encore un membre du gouvernement qui soit Fançais ? Que font donc tous ces pourris chez nous, que ne vont-ils chez eux dans leur pays s’ils sont si compétents que ça ? Moi qui n’était ni raciste ni haineuse, je le deviens de plus en plus !

  6. Nous sommes gouvernés par de véritables timbrés. Désolant pour la France qui tombe chaque jour un peu plus bas.

  7. « la liberté du salarié de manifester ses convictions, y compris religieuses, ne peut connaître de restrictions que si elles sont justifiées par l’exercice d’autres libertés et droits fondamentaux ou par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise et si elles sont proportionnées au but recherché ». Cette nouvelle clause doit amener les patrons à ne plus employer de musulmans.

Les commentaires sont fermés.