1

La dernière propagande des woke américains : « La femme roi »

Rien que le titre donne la couleur: « The Woman King ».
Ce film raconte comment une tribune de guerrières africaines ont boxé les colonisateurs européens.

https://www.youtube.com/watch?v=v-tJFRMOOu4

Alors j’ignore ce qui est le plus désolant entre les commentaires qui défendent cette « œuvre » ou l’oeuvre en elle-même.
Mais c’est bel et bien un pur film de propagande « woke ». Il faut vraiment être aveugle pour ne pas le voir!
Et ce film résume à merveille à la Gauche moralisatrice américaine.
Car ce sont des producteurs américains qui racontent une histoire africaine. Le Wakanda ne leur suffit pas?
À croire que les Africains eux-mêmes sont incapables de raconter leur histoire et qu’ils ont besoin des occidentaux.
Et voilà une nouvelle preuve d’hypocrisie comme Hollywood l’a toujours fait!

D’ailleurs Hollywood se targue bien d’omettre que la tribu en question pratiquait l’esclavage.
Dans les Etats-Unis de Joe Biden, les blancs sont les éternels coupables.
Parmi les rôles se trouve la raciste Lashana Lynch qui se vantait d’être la première femme noire 007.
Bref Hollywood continue de s’enfoncer dans le « wokisme ».
Ce film cumule tout ce que le « wokisme » fait de pire: raciste, castrateur et menteur.
À n’en pas douter, « The Woman King » aura même droit à son Oscar.

Les occidentaux sont tombés bien bas. À travers cette production grossière, la Gauche américaine montre son mépris envers les africains.
Il n’y a pas la finesse de « Blood Diamonds » ou « Lord of War » ou « Le Dernier Roi d’Ecosse » sortie il y a une quinzaine d’années.
Nous avons d’un côté les gentils femmes noires africaines contre les méchants hommes occidentaux.
Mais bizarrement la Gauche américaine, pionnière dans la voiture électrique, est bien discrète sur l’exploitation des enfants pour la production des batteries.
Et ce titre! « The Woman King » qui se traduit littéralement par « la Femme Roi ».

Désolé mais ça n’existe pas! Il y a soit un roi, soit une reine. Il aurait pu nommer ce film: « La Reine des …. »
Cela donne une bonne raison de ne pas payer 10€ pour se faire laver le cerveau.
Cette propagande devient de plus en plus lourde et indigeste mais tant que les studios et acteurs peuvent s’en mettre plein les poches!

Quentin Journeaux