La dictature des juges Taubira contre la liberté d’expression

Publié le 13 mai 2013 - par - 3 125 vues
Traduire la page en :

affiche22juin

C’est au tour de Henri Guaino se subir les foudres de la justice, suite à une plainte déposée contre lui par le principal syndicat professionnel, l’Union Syndicale des Magistrats (USM). Le crime de l’ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy : s’être indigné publiquement de la mise en examen de l’ancien président de la République par le juge Gentil, et avoir proféré ces propos : “décision grotesque”, “irresponsable”, une “salissure pour la France”. Il paraîtrait, selon nos honorables juges-syndicalistes, que ces propos constitueraient « un outrage à magistrat et un discrédit jeté sur une décision de justice ».

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/05/11/affaire-bettencourt-105-deputes-ump-soutiennent-henri-guaino-contre-le-juge-gentil_3175508_3224.html

Ce n’est pas la première fois que ce syndicat démontre une curieuse conception de la liberté d’expression. En janvier 2010, cette officine avait demandé au ministre de la Justice de l’époque, Michèle Aliot-Marie, d’engager des poursuites contre Eric Zemmour. Le crime du chroniqueur de RTL : s’être indigné des pratiques de certains juges qui, en jouant l’erreur de procédure, notamment sur des affaires de clandestins, ruinent le travail policier, et font remettre en liberté des personnes en situation irrégulière. Voilà ce qu’écrivaient alors ces grands démocrates, par la plume de leur président, Christophe Regnard : “Ce matin même, sur la radio RTL, le chroniqueur Eric Zemmour a tenu des propos inadmissibles à l’encontre des magistrats, et plus particulièrement à l’encontre de ceux ayant eu à connaître du contentieux des étrangers en situation irrégulière. (…) L’Union Syndicale des Magistrats vous demande donc quelle mesure vous entendez prendre en réaction à ces propos inacceptables, qui tendent à discréditer l’institution judiciaire, et affaiblissent l’autorité de l’Etat.”

Bref, des magistrats remettent en liberté des clandestins, mais, selon ces braves gens, l’autorité de l’Etat serait affaiblie quand un journaliste ose dénoncer ce scandale ! On croit rêver !

Henri Guaino, soutenu par 105 députés UMP, pose la vraie question, en persistant et en signant : « Ce que j’ai dit est certes violent, mais c’est mon opinion, et jusqu’à nouvel ordre, le délit d’opinion n’existe pas ! Sinon, on est plus en République. Personne ne doit pouvoir échapper à la critique ».

Ri7taubira et sa clique 001Nous partageons d’autant plus ce point de vue que notre équipe, cette semaine, a encore été confrontée à des décisions judiciaires qui vont toutes dans le sens, sous l’ère Taubira, d’un durcissement contre la liberté d’expression.

La Cour de Cassation a rejeté la question prioritaire de constitutionnalité, déposée par les avocats de Jacques Philarchein et Renaud Camus, la jugeant, avec mépris, “peu sérieuse”. La 17e Chambre correctionnelle l’avait pourtant jugée recevable. Cette même Cour de Cassation vient par ailleurs de rendre deux verdicts politiques dont les conséquences sont très graves. Ce sont ses magistrats qui, sur l’affaire Baby-Loup, ont donné raison à la salariée voilée, contre la directrice, livrant ainsi toutes les entreprises privées françaises à l’offensive du voile. Comme si cela ne suffisait pas, la Cour de Cassation vient de prendre une autre décision grave, en désavouant la CAF, qui avait refusé à un résident algérien des allocations pour un enfant présent en France hors regroupement familial. Cet arrêté, exécuté sous la pression de la Cour européenne des Droits de l’Homme, au nom du refus de toute discrimination ( !) s’étendra au Maroc à et à la Tunisie. Dans une période où Hollande et sa clique font les poches de nos compatriotes, merci les juges !

Les conséquences du rejet de la QPC sont maintenant claires. Trois procès, qui avaient été suspendus vont revenir sur le devant de la scène.

– A une date encore inconnue, mais probablement après les vacances, Jacques Philarchein et l’écrivain Renaud Camus seront jugés devant la 17e chambre correctionnel, suite à leurs interventions, disponibles sur notre site, lors des Assises internationales sur l’islamisation de nos pays, le 18 décembre 2010. Rappelons que la plainte vient du Mrap, et qu’elle fut instruite par le procureur Anne de Fontette, qui s’était déjà fait remarquer pour son acharnement contre l’actrice Brigitte Bardot, coupable, la misérable, de s’être émue de la souffrance animale lors des égorgements rituels halal. Forcément une raciste !

Le 25 septembre, Pascal Hilout et Pierre Cassen passeront devant la Cour d’Appel, dix-huit mois après un premier verdict qu’ils ont contestée. Rappelons que suite à la plainte de la LDH, instruite par le procureur Aurore Chauvelot, ils avaient été condamnés, en première instance, à une peine de 12.200 euros. N’oublions pas que l’ensemble des associations dites anti-racistes avaient osé demander 150.000 euros de dommages et intérêts, et que le procureur de la République avait osé requérir 3 mois et 2 mois de prison avec sursis contre les accusés !

Le 6 mars 2014, Riposte Laïque sera jugé devant la 17e chambre, bien qu’accusé à tort par le machiniste musulman Nasser Adjal, suite à la vidéo de Guy Sauvage révélant la réalité de l’islamisation de la RATP. Rappelons que c’est à présent l’association helvétique Riposte Laïque Suisse qui est responsable de la diffusion du journal en ligne, et que donc le machiniste sera obligatoirement débouté, dans 10 mois. Il n’empêche que les juges de Versailles ont refusé que nos frais de justice soient pris en charge par le plaignant, et donc que, bien qu’innocentés, nous en sommes de notre poche dans ce harcèlement juridique !

Comme si cette décision de la Cour de cassation, que nous qualifions de politique – les prétendus antiracistes ayant mis tout leur poids dans la balance – ne suffisait pas, nous avons vu, la semaine dernière, deux rédactrices de Riposte Laïque, et pas n’importe lesquelles, subir de nouvelles intimidations.

Caroline Alamachère, très populaire chez nos lecteurs par la qualité de ses écrits, a été convoquée à la Brigade de Répression de la Délinquance contre la Personne (BRDP). Son crime : avoir appelé, dans un article, les mères à ne pas envoyer leurs enfants chez des nourrices voilées. Elle explique, dans un texte humoristique diffusé ce jour, que la plainte viendrait d’une nounou se faisant passer pour un nommé Mohamed B. Il s’est donc encore trouvé, dans ce contexte, un procureur pour instruire une plainte formulée par des militants musulmans contre la liberté d’expression.

Ri7Cons du SM et taubiraPar ailleurs, la présidente de Résistance républicaine, Christine Tasin, qui attendait le résultat de la QPC pour savoir si son procès prévu début juillet, pour un article s’insurgeant contre la violence mahométane sur notre sol, aurait bien lieu, est également convoquée ce 15 mai, dans un commissariat de province, pour des raisons qu’elle ignore à l’heure actuelle, mais qui sont très probablement liées à une nouvelle plainte déposée contre elle, dont il nous étonnerait qu’elle émane des adventistes du 7e jour.

Pendant que, sous le règne de Christiane Taubira, de vaillants magistrats poursuivent essentiellement des patriotes coupables de mal penser (ce qu’ils ne se privaient pas de faire sous Sarkozy comme sous Chirac), d’autres juges se distinguent d’une curieuse façon. Quand il ne fait pas la une de l’actualité avec son scandaleux « Mur des Cons », le Syndicat de la Magistrature se permet de donner des combines aux délinquants pour échapper à la justice !

http://christinetasin.over-blog.fr/article-quand-le-syndicat-de-la-magistrature-donne-toutes-les-combines-aux-delinquants-pour-echapper-a-la-ju-117668664.html

Pendant que d’honnêtes citoyens comme nos contributeurs, Henri Guaino aujourd’hui, ou Eric Zemmour hier, sont menacés des foudres de la justice, d’autres magistrats, sous l’ère Taubira, font preuve d’une clémence ahurissante avec des multi-récidivistes violents, et même des violeurs, qui peuvent s’en sortir, comme le rappelle Laurent Obertone dans son ouvrage France Orange Mécanique, par un simple rappel à la loi, et se retrouver en liberté. Autrement dit, il vaut mieux, dans ce pays, agresser en meute, maltraiter des personnes âgées, donner un coup de couteau, violer, que critiquer l’offensive de l’islam, et alerter nos compatriotes, qui, pourtant, si on en croit nombre de sondages, partagent l’analyse de Riposte Laïque.

Alors, oui, il y a définitivement quelque chose de pourri dans la France de Hollande. Oui, nous estimons que les lois Pleven-Gayssot-Taubira sont liberticides, et doivent être abrogées au plus vite. Oui, nous estimons qu’on ne devrait, comme en Suisse, par exemple, se retrouver devant un tribunal que si on a causé un préjudice à une personne. Rappelons que les choses se passaient ainsi avant le vote des lois Pleven-Gayssot-Taubira, avant qu’on ne donne le droit à des officines, déjà gavées de subventions, de persécuter les honnêtes citoyens, en multipliant des procès en sorcellerie qui rapportent gros. Oui, nous estimons que ces magistrats, qui instruisent systématiquement les plaintes de militants musulmans (et classent celles contre le rappeur Cortex et d’autres) relaient sur le territoire français la politique des 57 pays de l’OCI, visant à imposer la charia à notre peuple. Oui, nous estimons que Henri Guaino a raison de revendiquer sa liberté d’opinion, mais il est candide quand il affirme que le délit d’opinion n’existe pas. C’est justement tout le problème à cause de lois liberticides, qui n’ont pas été combattues sous l’ère Sarkozy.

Ce sont tous ces scandales, qui défient le bon sens, qu’au nom du respect de la justice, ces magistrats gauchistes et corporatistes voudraient nous empêcher de commenter. Selon eux, il faudrait accepter cette exception démocratique, en France. Au nom de la dictature des juges ?

Il n’y a pas qu’en France que nos magistrats se distinguent. Pat Condell, en 2010, dénonçait le procès inique intenté à Geert Wilders, aux Pays-Bas.

[youtube]xVKjgtiUUXU#![/youtube]

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=xVKjgtiUUXU#!

Pendant ce temps, des racailles, se prétendant supporters du PSG, ont vandalisé les Champs-Elysées, cette nuit… Sept boutiques brisées, des véhicules incendiées par dizaines, 3 gardes à vue. Pour La Manif pour Tous, aucune violence, 87 gardes à vue !

Pendant ce temps, bénéficiant d’une impunité ahurissante, les Femen, poitrine à l’air (ce qui est illégal) montent une nouvelle provocation contre des patriotes célébrant Jeanne d’Arc. A notre connaissance, elles n’ont pas subi, à ce jour, les moindres foudres de la justice Taubira. A comparer avec la répression subie par les Identitaires, à Poitiers ! Pendant ce temps, les milices gauchistes, avec des méthodes de fascistes, agressent les patriotes, à Rennes et à Nantes. Mais les médias parlent du danger d’un nouveau février 1934 !

Ce prochain week-end, la rédaction de Riposte Laïque se réunira pour faire le point sur l’ensemble de ces affaires, et surtout offrir la meilleure riposte, car nous n’avons pas l’intention de subir passivement ce qui s’apparente à un véritablement harcèlement juridique contre la liberté d’expression, et la volonté d’instituer, dans notre pays, un délit d’opinion.

Le 22 juin prochain, Résistance républicaine organisera une manifestation dans les rues de Paris, sur le thème : 1 an cela suffit, dissolution ! Nous faisons confiance aux organisateurs pour savoir trouver les mots d’ordre opportuns pour exprimer, dans la rue, la colère du peuple de France contre un gouvernement qui œuvre contre son pays, contre une ministre haineuse et revancharde, qui vient de se distinguer à nouveau en réclamant une distribution des terres aux descendants d’esclaves ( !) et contre des magistrats qui, trop souvent, ne rendent plus la justice au nom du peuple de France, mais au nom d’une idéologie sectaire et partisane qui frappe les patriotes, mais épargne les racailles psychopathes et les milices facho-gauchistes.

Hollande-Taubira, un an cela suffit, dehors ! Il en va de la survie de la France.

Cliquez sur le livre pour le commander

POUR COMMANDER RECONQUISTA OU MORT DE L’EUROPE

Vous pouvez adresser un chèque de 24 euros (5 euros de frais de port compris), à l’ordre de Riposte Laïque, à l’adresse suivante : Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup-les-Vignes.

Union européenne : 27 euros. Autres pays : 30 euros.

Vous pouvez également le commander par paypal, en cliquant sur le lien suivant :

https://ripostelaique.com/acheter-nos-livres/

AGENDA DE RL

Lundi 13 mai, à 19 h. Résistance républicaine Rhône Alpes, en collaboration avec le Cercle des Citoyens vous invite à une conférence-débat avec Robert Ménard : La place des medias dans la société.

Droit d’entrée : 5.00 €, possibilité de diner sur place : 25.00 €. Brasserie « Midi-Minuit » 83, Cours Charlemagne 69002 – LYON

Réservation Obligatoire : 04 72 61 18 45, ou par courriel : lecercledescitoyens@orange.fr, soit pour la conférence, soit pour dîner et conférence.

Mercredi 15 mai, à 19h30, Robert Ménard sera au Local, 92 rue de Javel, pour parler des medias et de la pensée unique

Vendredi 24 mai 2013 à 19H 00

pierrelibourne

Samedi 25 mai, à Paris

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=kB58E_oxxCk

Etats généraux du respect du consommateur et du bien-être animal à l’abattoir

Y seront abordés les thèmes de la production et distribution alimentaire de masse, du contrôle industriel et de la traçabilité, mais aussi de la dérogation halal et des risques sanitaires en découlant, ainsi que des absurdités gustatives. Tout ces thèmes formant un véritable enjeu de civilisation !
La journée est organisée par l’association Vigilance Halal, avec la participation de scientifiques, éleveurs, vétérinaires, associations de protection animale, journalistes, juristes et parlementaires dans un cadre pluridisciplinaire afin d’étudier toutes les facettes du problème.

Liste des premiers intervenants :

Pr Sami Aldeeb, suisse d’origine palestinienne, professeur de droit arabe et musulman : « l’interdiction de l’abattage rituel en Suisse »

Dr Jean Louis Thillier, expert indépendant européen en toxicologie : « l’Escherichia Coli »

Dr Yves Lahiani véterinaire praticien : étude comparative de l’abattage « moderne » et de l’abattage halal

Dr Alain Dubos, pédiatre, membre fondateur d’une association humanitaire (MSF) : « les risques du halal sur les enfants »

Me Dassa le Deist avocat : « les recours juridiques ».

Dr Jean Paul Richier, psychiatre : « souffrance animale, les traditions confrontées à la science, et leur influence sur la psychologie collective »

Nicolas Dhuicq député de l’Aube : auteur d’un projet de loi sur l’étiquetage spécifique.

Pr Mouthon de l’Ecole Veterinaire de Maisons Alfort

Denis Yvray, éleveur

Richard Roudier syndicaliste agricole

Alain De Peretti, vétérinaire : bilan des actions menées par Vigilance Halal.

Prix d’entrée : 6 euros

Inscriptions en ligne :

https://www.weezevent.com/widget_billeterie.php?id_evenement=35211&code=48178

Jeudi 30 mai à 19h30, conférence-débat de Christine Tasin. Pourquoi demander la dissolution de l’Assemblée nationale le 22 juin ? Au Local, 92 rue de Javel, 75015 Paris

Samedi 1er juin, apéro saucisson pinard dans l’Aude, à Villegly, (15 km de Carcassonne) à partir de 16h, avec Christine Tasin. Inscription obligatoire, merci d’envoyer un chèque de 10 euros (5 euros pour les chômeurs et étudiants) à Résistance républicaine, 101 Avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14, en spécifiant bien courriel et téléphone pour communication de l’adresse, avant le 20 mai.

Mercredi 5 juin, à 18 heures, Christine Tasin sera reçue par Gérard Marin sur Radio Courtoisie pour évoquer la manifestation du 22 juin, en compagnie de René Marchand qui parlera de Reconquista ou Mort de l’Europe.

Vendredi 7 juin et Samedi 8 juin : René Marchand en Lorraine

René Marchandlorraine

Samedi 8 juin à 10h30. Résistance républicaine Rhône Alpes, en collaboration avec le Cercle des Citoyens vous invite à une conférence-débat avec Christine Tasin : Laïcité et Communautarisme.

Droit d’entrée : 5.00 €, possibilité de diner sur place : 25.00 €. Brasserie « Midi-Minuit » 83, Cours Charlemagne 69002 – LYON

Réservation Obligatoire : 04 72 61 18 45, ou par courriel : lecercledescitoyens@orange.fr, soit pour la conférence, soit pour dîner et conférence.

Dimanche 9 juin

René Marchand à la Fête de Radio Courtoisie, espace Champerret, à Paris, de 11 heures à 19 heures. Il dédicacera le livre “Reconquista ou Mort de l’Europe” à la table de Gérard Marin.

Rue Jean Oestreicher, 75017.

Lundi 24 juin 2013, à 19h00

CONFERENCE-DEBAT

Avec René Marchand, auteur de Reconquista Ou Mort de l’Europe

Droit d’entrée : 5.00 €

Possibilité de diner sur place : 25.00 €

Brasserie « Midi-Minuit » 83, Cours Charlemagne 69002 LYON

Résa Obligatoire : 06 71 66 61 74 ou par courriel : resistras@orange.fr

Soit pour la Conférence, soit pour dîner et conférence. Le nombre de places étant limité.

Il est prudent de réserver dès maintenant

COMMANDER LES LIVRES DE RIPOSTE LAÏQUE

D’abord, bien les connaître, ce que permet cette présentation.

Vous pouvez ensuite les commander sur ce lien.

https://ripostelaique.com/acheter-nos-livres/

Vous pouvez d’autre part envoyer un chèque à Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup.

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi