La dictature facho-démocrate contre Trump

Publié le 12 janvier 2021 - par - 42 commentaires - 2 099 vues

Face à l'info : Eric Zemmour supprimé, Christine Kelly égale des records historiques | Toutelatele

Toujours aussi limpide et démonstratif, Eric Zemmour nous explique les raisons de cet incroyable acharnement médiatique et judicaire de la gauche américaine contre Trump.

https://www.cnews.fr/emission/2021-01-11/face-linfo-du-11012021-1035051

Pourquoi une procédure de destitution à huit jours du départ de Trump ? Pourquoi en appeler à Mike Pence pour mettre en oeuvre le 25e amendement, permettant d’écarter Trump pour incapacité à exercer ses fonctions ?

La raison est que cette gauche progressiste, qui a eu très peur de Trump durant quatre ans, tient enfin son ennemi et veut se venger. La haine anti-Trump est totale. Vae Victis, mort aux vaincus, dit Zemmour.

Ceux qui veulent la peau de Trump agissent d’abord par vengeance, mais aussi pour l’humilier et pour terroriser le camp populiste.

Trump doit payer pour s’être opposé au système et sa déchéance doit servir d’exemple à tous les opposants à l’idéologie mondialiste, aux Etats-Unis comme en Europe.

C’est la surenchère dans la guerre contre les populistes.

Les démocrates réclament la tête du républicain Ted Cruz, qui a osé dénoncer les fraudes et s’opposer aux listes des grands électeurs dans les six Etats litigieux.

Le magazine Forbes annonce que “toutes les entreprises qui embaucheront des soutiens et des fidèles de Trump seront boycottées et fichées sur une liste noire” !

L’entreprise Dominion, accusée par Sydney Powell d’avoir truqué les machines à voter, attaque l’avocate et lui réclame 1,4 milliard de dollars d’indemnités !!

On le voit, il s’agit pour l’Etat profond de terroriser et de détruire tous ses opposants.

Il y a une volonté de mort sociale des trumpistes et Trump doit payer au prix fort son opposition au “deep state”.

Zemmour nous apprend que, dès le premier jour de son mandat, Trump s’était opposé à retransmettre le briefing matinal géostratégique que lui remettaient quotidiennement la CIA et le FBI.

Ce refus de se soumettre à la bonne parole décrétée par le système, fut le début de la guerre entre l’élu du peuple et cet Etat profond qui entend régner sans partage.

Par ailleurs, le patron du FBI avait prévenu Donald Trump qu’il possédait des cassettes vidéos pornographiques filmées à Moscou, fort compromettantes pour le nouveau Président. Signifiant ainsi que Trump était prisonnier de l’Etat profond, qu’il le veuille ou non.

Cette défaite de Trump, c’est donc la grande revanche d’un Etat profond que le milliardaire n’a pas réussi à abattre. Un règlement de comptes sans merci.

Mais, tandis que la gauche accuse Trump d’avoir fomenté un coup d’Etat en lançant ses troupes sur le Capitole, le véritable coup d’Etat est la suspension de millions de comptes Twitter et Facebook par des entreprises privées.

C’est le secteur privé à la solde des progressistes qui vient de prendre le pouvoir aux Etats-Unis. C’est gravissime.

La nouvelle légitimité en Amérique, ce sont les GAFA !

L’erreur fatale de Donald Trump est de ne pas avoir cassé les reins des  GAFA au titre d’un abus de position dominante.

En fait, la guerre a été déclarée quand Trump a annoncé, en mai 2020, que le vote par correspondance allait donner lieu à une fraude massive.

Accusant les “Big Tech” de vouloir censurer ses électeurs, Trump a mis le feu aux poudres.

Le bannissement de Trump aujourd’hui, c’est la grande revanche des GAFA.

Mais cette dictature des GAFA commence à inquiéter les Républicains et les Européens. En Allemagne ou en France, beaucoup se disent “troublés”, à commencer par Angela Merkel.

L’action Twitter a perdu 12% depuis la fermeture du compte de Trump.

En fait, on assiste à un coup d’Etat bien pire que l’intrusion dans le Capitole, incident réglé en deux heures et sans conséquences majeures, mais exploité à outrance par la gauche qui voudrait en faire le symbole de la menace populiste.

L’offensive des GAFA est l’affirmation de l’éthique et de l’idéologie progressiste, qui ne tolère aucune opposition.

La pression idéologique est totale, sur le peuple, sur les élus républicains, sur les entreprises et même sur le monde occidental, notamment en Europe.

C’est une gauche tyrannique qui a pris le pouvoir, tout en se prétendant libérale.

Après que de nombreux citoyens, chassés de Twitter, se soient reportés sur “Parler”, on a vu Google et Apple censurer “Parler” en le supprimant de leurs applications.

C’est bien une dictature qui s’est mise en place en quelques heures. Ni le parlement, ni le peuple n’ont leur mot à dire !

Mais reconnaissons que ce monopole des GAFA n’est possible que parce que le peuple reste passif, totalement accro aux réseaux sociaux.

Il suffirait que chacun clôture ses comptes pour couler les nouveaux dictateurs !

Quant à la procédure de destitution voulue par Nancy Pelosi, elle n’aboutira pas. Mais sert la propagande progressiste qui veut intimider le camp populiste.

Le message est clair :

Dans tous les pays occidentaux, les opposants à l’idéologie progressiste seront détruits !

Ce qui se passe en Amérique depuis le 3 novembre, est la mise en place d’une dangereuse dictature mondialiste qui ne souffrira aucune opposition.

Ce sont les mêmes, ceux qui ont accablé Trump, Salvini, Bolsonaro, Orban, qui aujourd’hui endossent sans aucun complexe l’habit des dictateurs.

Et ces despotes se présentent comme le camp du Bien !

75 ans de paix depuis 1945 pour en arriver là, sans que personne ne bouge au sein des démocraties occidentales, c’est tout simplement hallucinant !

Je crains fort que, dans quelques mois, les Républicains qui ont trahi Trump en ignorant sciemment la fraude colossale, ne regrettent leur choix suicidaire.

C’est une dictature qu’ils ont aidé à mettre en place et l’Amérique va vite déchanter.

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Francis

Les dictatures se terminent toujours mal. Ou elles appauvrissent et enferment leurs peuples dans des frontières terribles, ou elles deviennent pauvres à demander l’aide internationale, ou les deux… Je ne crois qu’une chose : si les GAFAMs sont négatives au business, elles disparaîtront par une loi Darwinienne normale, car aux USA, le maître mot est « business ».

J’aurais beaucoup plus craint les GAFAMs et leurs alliés Démocrates US s’ils étaient restés « démocrates ». Là, virant dramatiquement vers la dictature, leur essence orwellienne qu’on voyait déjà poindre il y a 20 ans et particulièrement sous l’ère Obama / Clinton, leur modèle est mort-né. Je leur donne 10 ans, pas plus.

Angélique

Eh bien moi, je ne crois pas ! Regardez ce qui s’est passé en Europe, où l’ “Union Européenne” régente tout sans partage depuis quarante ans sans que l’on puisse percevoir le moindre signe d’une chute future de Bruxelles et de sa dictature !
Regardez la Chine, convertie à l’ultra-capitalisme avec toujours à sa tête des communistes qui sont par ailleurs aussi impéralistes et hégémoniques que ne l’étaient les dirigeants fascistes historiques !

Le vrai pouvoir aux Etats-Unis est détenu dans l’ombre par les invisibles et anonymes suppôts du “Deep State”. Invisibles et anonymes, ils sont de ce fait inatteignables et insaisissables et on ne pourra plus, maintenant, les faire tomber ! De longtemps !

Francis

Ils sont morts pour une raison supplémentaire : trop gourmands comme des dinosaures le furent et non contents d’avoir fait le ménage chez Trump et les Républicains US, ils vont s’attaquer désormais aux Démocrates US récalcitrants, qui sont naturellement des « libérals ».

La dernière raison de leur chute imminente est biologique et statistique : un dinosaure réclame de plus en plus de viande pour se nourrir, et il est donc bientôt à cours de viande après avoir mangé tous ses congénères, alors arrive une crise, un Armageddon, et l’ère des mammifères arrive. « Small is beautiful ».

« C’est l’Histoire de la Vie, le cycle éternel… »

Il n’y a rien à comprendre, il suffit d’attendre !

Laure

Twitter a perdu 6% en bourse.

Viktor

Si on décrypte le message du général Flynn, l’Armée américaine et son CEMA le général Mark Milley, nommé par Trump, ne peut rester plus longtemps sans réagir, face à la guerre cybernétique qui vient de s’enclancher.
D’où 5 problématiques, hors du vol de l’élection de Donald Trump :
1) L’imputabilité de l’attaque (Chine, Russie, Iran et autres ?)
2) Le statut de victime (hors de l’élection présidentielle, les cibles sont multiples)
3) La nature de la riposte ( Le 20 janvier nécessairement l’Armée devrait frapper. Il y va du destin et de la survie des U.S.A)
4) Le vide juridique dans le cyberespace (hors la convention de Budapest de nov. 2011)
5) les ressources humaines concurrencées par l’apparition de l’I.A
6) la dépendance numérique
7) Que vaut la NSA aujourd’hui ?

Angélique

De ce décryptage que vous nous dévoilez, on peut tout simplement déduire deux choses :
1) les républicains se creusent les méninges mais n’ont font toujours rien,
2) et pendant ce temps-là, les démocrates agissent.

Viktor, vous connaissez l’histoire du sexe des anges ?

chaussette

Bravo Angélique!

Révolutionem

Après la “gueule de bois” les masses populistes vont-elles réagir ?
De mon avis, le clan BIDON ne va pas, ne doit pas pouvoir diriger les US impunément.
Ce qui s’y passe va être précurseur de ce qui va se répandre sur notre planète.
J’ai nommé un dirigisme dur, privatif de libertés fondamentales, de paupérisation des populations, du mélange sans contrôle de celles-ci…
En FRANCE, LE PROBLEME DOIT être réglé au plus tard en 2022 !
DERRIERE QUI ?????…..

DUBOIS

Leur grand reset c’est la noblesse à la veille de la révolution française qui pourtant au pouvoir voulait le changement
Ils vont l’avoir le changement à partir de 2023 la situation va devenir EXPLOSIVE

DUBOIS

Après la Renaissance et la Réforme, La Contre-Réforme.
Après les trente glorieuses et tout ce qui allait avec la nouvelle contre-réforme mais cette fois ils n’ont pas intérêt à rater leur coup parce que le monde de demain ne va pas leur faire de cadeaux à cette fausse élite de rien du tout. Qui sème le vent récolte la tempête

Vova

J’ai visionné la vidéo ! Là Zemmour, que par ailleurs j’estime quand il a raison , déraille complètement ! Il nomme la réunion matinale de Trump avec ses divers responsables comme étant “l’ÉTAT PROFOND” : quelle stupidité ! Tout patron d’entreprise – Zemmour a-t-il travaillé dans une entreprise ? – le matin réunit son staff — chefs de services — pour faire le point sur la situation de l’entreprise et prendre les mesures appropriées ! C’est comme ça dans TOUTES les entreprises du monde, et TOUS les gouvernements du monde ! Le problème avec Donald c”est qu’il a horreur de LIRE, c’est pourquoi il demandait qu’on lui fasse un rapport d’UNE PAGE MAXIMUM, se fiant à son FLAIR plus qu’à l’expertise de ses subordonnés ! Puis il passait le reste de son temps à tweeter…

Viktor

Un chef d’état-major n’est pas fait pour lire, il est là pour prendre des décisions au bon moment après avoir anticipé les modes d’action adverses. Pour ce faire se sont ses subordonnés qui lisent, analysent et cherchent le renseignement.

Angélique

Oui, mais quelles décisions le chef d’état-major Trump a-t-il prises ? Malheureusement aucune ! En tout cas aucune de bonne ! Au lieu de décréter la loi martiale, il a déposé dans des tribunaux des dossiers de réclamation en faisant confiance à des juges !!!
Et maintenant, les hot dogs sont cuits !

Jill

Trump s’est pris pour John Wayne… mais autant le cow – boy eliminait toujours les méchants, pour le président c’était beaucoup plus difficile car il y en avait trop, y compris dans son entourage immédiat. Il aurait dû faire donner la cavalerie pour éliminer les traîtres, les vendus, les faux culs, les fachos.

jeannot

Si Bidon est confirmé à la présidence, ils vont pouvoir passer à la phase suivante de leur plan diabolique dont tout le monde est au courant et que nous voyons jour après jour se mettre en place. C’est Hillary Clinton qui était prévue mais Trump est arrivé sans prévenir et a contrecarré leurs plans en leur faisant perdre 4 ans. C’est pourquoi ils en bavent de rage et veulent lui faire salement payer. C’est peut-être du complotisme mais je pense que nous n’avons encore rien vu, attendons la phase suivante…

chaussette

En attendant le capitole est une véritable forteresse soviétique, occupée, tenue par des milliers de militaires au service du NOM. C’est la purge stalinienne sans oublier Troski, chef de la police des polices, sorti de l’archaïque stalinisme (…)! Voyez les photos auj sur CNews P.Prau;

Fleur de Lys

Le Théâtre Trump-Pence
RadioQuebec (VIDEO ALEXIS COSSETTE) Published January 12, 2021

https://vk.com/away.php?to=https%3A%2F%2Frumble.com%2Fvcq2dt-le-thtre-trump-pence.html&post=544172849_43644&cc_key=

chaussette

Ce théâtre, c’est bidon, petite fleur, ce qui fut grave c’est pourquoi Pence est un traître, Li Wood et Flynn lui avaient signalé que Pence ne ferait rien car il visait la Présidence pour 2024,.. Pence semble être resté silencieux les 15 jours avant le 6 janvier, Il ne répondait jamais à Trump! D’où son appel près du capitole, demandant à P d’être courageux, de ne pas faiblir! (Etat d’urgence), bref, s’est-il senti seu!, et puis il y a les ors de la république!l. D’autre part qui étaient ceux qui entouraient Trump; Y avait-il sa fille Ivanka d’aussi bon conseil que celle de Yeltsine! Sic! Aujourd’hui, c’est la purge des Républicains proTrump.

chaussette

D’autre part personne ne dit que les familles avec enfants avaient marché pdt 3 heures pour atteindre le Capitole, en ayant faim; qu’ils ont tous été fouillés avant d’entrer dans le parc, donc manif pacifiste, Je recommande:
You Tube, 8 janv 2021, Vidéo Nouvel Angle de Laetitia Rodriguez: ‘Qui a pris le Capitole! ‘

chaussette

Il y a mieux vidéo du 14 janv, sur Trump avec M Pompeo qui trente un dernier décret, sauver maga, et plus grave, gravissime pour lui, impossible de remettre la main dessus!

patphil

à noter le refus d’examiner les plaintes déposées concernant les fraudes aux usa (union soviétique d’amérique) , plus de 80 juges , l’état profond s’est réveillé

Mossad

Nous sommes us 75 millions a avoir ete voles, la resistance va s’organiser. L’Amerique ne se resume pas aux paillettes de Hollywood et aux gratte-ciel de New York remplis de mauviettes democrates, entre les deux, il y a beaucoup de monde, dont je fais partie. Nous sommes remontes comme des coucous.

ann

Mossad Oui comme des Supers Coucous!

Mossad

@Promerde, je ne crois pas vous connaitre, le tutoiement est deplace, mais bon, en vaillant collabo standard, on peut comprendre que vous ne comprenez rien au peuple americain.

Stentor

Il va falloir rattraper le temps perdu ! Et ça ne va pas être évident car il vous faut maintenant – dans les plus brefs délais – mener de front et gagner deux batailles :
– l’une stratégique, pour vous organiser en réseaux efficaces dé-cloisonnés à l’échelle de votre vaste pays,
– l’autre, tactique, pour viser les bonnes cibles (l’administration, les médias, les décideurs politiques, la police) et les éliminer.

Bon courage et bonne chance ! De tout coeur avec vous !

François Desvignes

JG,

la vérité , c’est que Trump investi ou non le 20, les mondialistes ont échoué dans leur tentative de prise de pouvoir.

TTT : thanks to Trump.

En effet,pour que le coup d’Etat réussisse, il eut fallu qu’il fût accepté et pour l’être il était vital que la fraude restât ignorée.

Or, la fraude a été aussi visible que le nez de Pinocchio, et donc l’opinion public vient de graver dans son cerveau cette équation : mondilistes = démocrates = de gauche = tricheurs = criminels.

Et tout de suite, l’action Twitter a perdu 6% , FB 5% et ce sont des tendances lourdes. GAB Parler sont les nouveaux rezos et JB, s’il est élu, devra savoir gouverner avec 50% de recettes en moins.

Donc, non : il n’y a pas de capitulation.
Il y a la Reconquista après le 20.
Depuis 2016

🇫🇷 ANCIEN COMBATTANT AFN 🇫🇷

Très bonne déduction!

kasual

Merci pour cette note lucide optimiste et revigorante . Cette année 221 va être absolument passionnante..

Viktor

Les GAFA sont entrain de devenir des Etats dans l’Etat de par la nature de leurs recrutements. Le général Keith Alexander, l’un des artisans de la surveillance électronique de masse, ancien directeur de la NSA (2005-2013) a rejoint en sept. 2020, le conseil d’administration d’ Amazon.
Pour ce général, même s’il était à la retraite, la Sécurité Nationale et la Raison d’Etat, il semble n’en avoir cure. Le fric d’abord !

Fleur de Lys

NE NOUS SOUS-ESTIMEZ PAS… CE SERAIT UNE ERREUR DE CALCUL FATALE ! (MàJ)

Vidéo censurée sur YouTube

Faire défiler la page la VIDEO avec traduction se trouve en dessous de celle censurée par YOUTUBE

http://by-jipp.blogspot.com/2021/01/ne-nous-sous-estimez-pas-ce-serait-une.html

Clapeyron

Waouwww
Merci pour cette superbe vidéo Fleur de Lys !!!!

Viktor

Trump va-t-il laisser les Démocrates gagner jusqu’à la 11ème heure ? Pour finir avec un “strike back” avec l’Armée ? Il ne lui reste plus qu’une petite semaine ! S’il ne fait rien, ses partisans prendront le relais. Dans les deux cas ce sera la guerre civile.
“Those who make peaceful revolution impossible will make violent revolution inevitable”
(Jofn F. Kennedy)

Vova

@Viktor : parce que vous vous imaginez que l’armée va intervenir ? On n’est pas en Afrique là ! Sur quelle planète vivez-vous ? Quand je vois la plupart des commentaires , dignes d’un bac à sable, je doute de la santé mentale des Français !!

Viktor

En dernier recours, l’armée reste la gardienne de la Constitution américaine. Le discours historique du général Michael Flynn nous a bien expliqué et défini la ligne rouge qu’il ne fallait pas dépasser : Trump ou pas Trump. On ne pouvait être plus clair.
En cette situation historiquement exceptionnelle, l’armé peut apporter son arbitrage pour transitoirement remettre le processus démocratique en bon ordre.

Vova

@Viktor : vous oubliez une chose : le CONGRÈS ! Pour que l ‘ armée bouge , elle doit avoir l ‘ AUTORISATION du Congrès . Or Donald n ‘ a plus le Congrès en main , loin de là .
Ce que le général Flynn raconte n ‘ engage que lui , aucun autre général , ou amiral  , ne lui emboîte le pas . Quant au processus démocratique , il a bien été respecté , la Justice en ayant ATTESTÉ .
Si , dans un pays comme les États-unis , l ‘ armée se dresse contre la JUSTICE , ça devient un PUTSCH !!! Vous rendez-vous compte des ÉNORMITÉS que vous sortez ???

Viktor

@Vova
Derrière ces élections présidentielles qui sont l’arbre qui cache une véritable guerre cybernétique qui est enclanchée contre les USA depuis mars 2020. Il y va de la survie des States tant sur le plan économique et financier. Ne nous parlez pas de la HCOJ on l’a vu à l’oeuvre. Avec le gal. Flynn nous avons le gal. Thomas Mclnerney, le lanceur d’alerte de la NSA.

Viktor

Le choc des civilisations annoncé en 1996 par Samuel Huntington, aujourd’hui en 2021 se concrétise. Il s’agit d’abattre l’Occident en combinant une guerre d’un genre nouveau aux attaques polymorphes : cyberattack + guerre bactériologique + guerre économique et financière + propagande médiatique + subversion des élites + déconstruction des valeurs morales, patriotiques et familiales.

Atomic

Le magistral Donald Trump n’a pas réussi à casser les reins des GAFA, ce qui montre l’extrême domination de l’Etat Profond qui tient le peuple américain par les couilles patriotiques !

L'zObs

c’est comme l’élection autant de ce clown diabolique que de ce bouffon démoniaque
de Macron
il fallait choisir entre Macron le sauveur du monde libre
et la fille d’Hitler … Marine la waffen-SS-gestapiste !
toujours selon tous ces journalopes des merdias
à la solde de tous ces Mondialistes-Baphométans multi-milliardaires
et qui ont fait un pacte avec Satan et un deal avec Baphomet

Lire Aussi