La direction de l’Armement militaire méprise l’armurier Verney-Carron

Publié le 21 octobre 2018 - par - 8 commentaires - 3 453 vues
Share

Cette fois-ci la coupe est pleine. Des années durant, les gouvernements se sont ingéniés à détruire la fabrication des armes à Saint-Étienne. Armes de guerre, armes de chasse et armes de loisirs. Parmi les fleurons qui ont fait la renommée de Saint-Étienne (ex-Armeville), la MAS et Manufrance ont été la cible des politiques, au profit de la concurrence étrangère. Voici que, sous le quinquennat du chef des armées Macron, tout change pour que rien ne change. Témoin le dernier appel d’offres public pour 2 600 fusils de précision qui évince ipso facto Verney-Carron, le plus ancien fabricant d’armes de chasse français.« Faiseur de fusils depuis 1650 »

 

De quoi s’agit-il ?

 

Fourniture de fusils de précision semi-automatiques (FPSA) de calibre 7,62 mm OTAN, d’optiques, d’accessoires, du système de soutien associé et de munitions.

  • 18 – MINISTÈRE DES ARMÉES

Département(s) de publication : 75

Annonce No 18-111708

AVIS DE MARCHÉ POUR DES MARCHÉS DANS LE DOMAINE DE LA DÉFENSE ET DE LA SÉCURITÉ

Directive 2009/81/CE.

SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR/ENTITÉ ADJUDICATRICE I.1) Nom, adresses et point(s) de contact :

DGA/DO/S2A, ministère des armées – direction générale de l’Armement – direction des opérations – service des achats d’armement. Dga/Do/S2a/Da-Bs/Bourges Rocade est – échangeur de Guerry, Contact : acheteur négociateur, à l’attention de Mme Loeuillet-Paré Nathalie, ministère des armées, F-18021 Bourges Cedex. E-mail : nathalie.pare@intradef.gouv.fr.

 

 

L’OPEX 360 a révélé le coup fourré cet été

 

« Quelle arme de précision remplacera le Fusil à Répétition modèle F2 [FR-F2] actuellement en dotation au sein de l’armée de Terre? »

 

Objectif : « acquérir 2.600 « Fusils de Précision Semi-Automatique » [FPSA] de calibre 7,62 mm, ainsi que 1.800 lunettes de visée à intensification de lumière et 1.000 dispositifs d’imagerie thermique. En outre, il est aussi question de 6,3 millions de munitions de 7,62 x 51 mm perforantes et de précision. »

 

Problème : « la DGA veut que l’industriel susceptible de présenter une offre ait les reins solides puisqu’il est précisé que, pour participer à cette procédure, son « chiffre d’affaires annuel du dernier exercice connu ou en moyenne sur les trois derniers exercices connus devra être égal ou supérieur à 50 millions d’euros. » Cette disposition exclut l’armurier français Verney-Carron, qui n’a pas caché son intérêt pour ce marché. »

 

De surcroît, ce dernier a à son catalogue le fusil VDC-10, dérivé de l’AR-10 produit aux États-Unis » Et que : « cette PME réalise un chiffre d’affaires de 13,5 millions d’euros. Cependant, il lui est possible de s’associer avec un autre opérateur « économique » pour prendre part à cette procédure ».

 

À noter que BFM Business avait consacré un explicite article sur la question, en juin dernier. La quintessence de cet article mérite d’être relayée : 

 

« Cet armurier stéphanois veut équiper les snipers de l’armée française. Spécialiste des armes de chasse, Verney-Carron a créé il y a un an un pôle défense et propose déjà deux armes, dont l’une pourrait lui permettre de répondre au futur appel d’offres de la DGA pour remplacer le FRF2, le fusil de précision utilisé par les militaires français depuis 1986.

 

Créée en 1820, Verney-Carron, un spécialiste des armes de chasse, tente de se faire une place dans le cercle très fermé des fabricants d’armes pour l’armée – (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP).

Saint-Étienne a longtemps été la capitale française des armuriers avec la MAS (Manufacture d’armes de St-Étienne) qui a fermé ses portes en 2001, après 137 années d’activité. Mais ce n’était pas la seule de la région. Créée en 1820, Verney-Carron, un spécialiste des armes de chasse, est toujours en activité.

 

Cette PME de 90 salariés qui réalise un chiffre d’affaires de 13,5 millions d’euros, ne compte pas s’arrêter à cette seule production. Après la création d’un pôle sécurité il y a quelques années, elle affiche désormais des ambitions dans la défense. « Dans notre métier, c’est depuis longtemps très compliqué de se limiter à la chasse ou au sport », a expliqué Guillaume Verney-Carron, DG, à BFMBusiness.com. Elle a déjà investi plus d’un million d’euros dans deux chaînes de production dédiées à la défense.

 

Cette unité est récente, mais elle a déjà deux armes dans son catalogue. Un fusil d’assaut, le VDC-15 et le VDC-10, un fusil automatique de précision de moyenne distance (moins de 1000 mètres) avec lequel elle compte répondre à l’appel d’offre de la DGA pour succéder au FRF2 de l’armée française qui comme le FAMAS était produit par la MAS à partir de 1986. Les deux armes, qui ont été présentées sur le salon Eurosatory, s’inspirent des AR-10 et AR-15 américains. Mais leur atout est d’être made in France.

 

L’industrie française peut rivaliser avec les Allemands. Cette activité est récente, mais Verney-Carron a une longue expérience dans les armes militaires. Elle était l’un des sous-traitants de la Manufacture d’Armes de St-Étienne (MAS) pour le FAMAS qui a été remplacé par le HK 416 de l’Allemand Heckler & Koch. Déjà, en 2014, Verney-Carron avait tenté de candidater à ce contrat évalué à 350 millions d’euros, mais face à la puissance de production allemande, elle a été écartée. « Nous avons pris la porte immédiatement », précise Guillaume Verney-Carron… »

 

L’entreprise Verney – Carron n’est pas disposée à passer devant la glace une nouvelle fois

 

Son dirigeant défend son savoir-faire local qu’on étouffe et il le martèle dans les médias. L’armurier, concepteur et fabricant d’armes, dit s’être allié avec deux cotraitants pour répondre au cahier des charges de la DGA. Affaire à suivre dans le contexte de la souveraineté de la France engluée dans l’OTAN.

 

https://www.verney-carron.com

 

Repères : 

 

https://ripostelaique.com/saint-etienne-verney-carron-ne-rend-pas-les-armes-nen-deplaise-aux-gauchistes.html

 

https://ripostelaique.com/les-faux-allies-de-la-france-dans-lotan.html

 

https://ripostelaique.com/geopragma-un-think-tank-pragmatique-qui-ne-parle-pas-des-attentats-islamistes.html

 

https://ripostelaique.com/grace-a-uziel-gal-israel-a-donne-a-son-peuple-la-mitraillette-de-sa-defense.html

 

https://ripostelaique.com/10-milliards-pour-acheter-la-paix-des-quartiers-mais-larmee-attendra.html

 

https://ripostelaique.com/christophe-castaner-larmee-ca-doit-fermer-sa-gueule.html

 

https://ripostelaique.com/foire-de-digoin-prefet-interdit-vente-de-fusils-de-chasse.html

 

https://ripostelaique.com/budget-tout-pour-les-j-o-rien-pour-larmee.html

 

https://ripostelaique.com/la-reserve-citoyenne-devoyee-au-profit-des-migrants.html

 

https://ripostelaique.com/salon-eurosatory-larmement-lourd-preservera-t-francais-face-aux-islamistes.html

 

L’ancien fleuron de l’industrie française d’armement, aujourd’hui spécialiste des munitions, est repris par un groupe de défense des Émirats. Il était en redressement judiciaire : https://www.lesechos.fr/industrie-services/industrie-lourde/0302062379092-manurhin-passe-sous-pavillon-emirati-2195763.php

Les nouveaux radars routiers surpuissants et sur tourelles (32 véhicules flashés simultanément pour toutes sortes « d’infractions ») sont, eux, de FABRICATION FRANÇAISEhttps://www.ouest-france.fr/economie/automobile/attention-les-radars-superpuissants-arrivent-6028657

Jacques Chassaing 

Sources :

Forces terrestres, Industrie par Laurent Lagneau le 18-08-2018

http://www.opex360.com/2018/08/18/direction-generale-de-larmement-lance-appel-public-a-concurrence-2-600-fusils-de-precision/

https://bfmbusiness.bfmtv.com/france/cet-armurier-stephanois-veut-equiper-les-snipers-de-l-armee-francaise-1471648.html

 

Jacques CHASSAING

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Parlervrai

Nos voisins belges préfèrent Boeing à Airbus.
L’armée française préfère Ford à Renault.

Allo Docteur

Pour vendre, acheter un fusil ou carabine de chasse c’est la galère depuis la dernière loi de mai 2018. Macron veut a tout prix désarmer la France. Et pourquoi pas déstabiliser l’armurerie VERNEY CARRON Fournisseur des chasseurs de France.

Joël

La réputation mondiale de Verney-Carron n’est plus à faire. Mais l’état cherche avant tout à abattre notre indépendance industrielle. C’est aussi dans le cahier des charges de l’UE.

Emile ROUX

Faut voir par qui est composée la DNA, des bouffons arrogants, formatés et carriéristes, à l’image des pseudos élites françaises

Allonzenfan

Il faudrait demander à Méchancon ce qu’il en pense…

Gaulois réfractaire

Il faut se mettre une bonne chose dans la tête: aujourd’hui, l’état français est le pire ennemi des français.

Mickdan

Tout a fait d’accord,et il faut a tout pris s’en débarrasser,il y va de notre survie !!!

Bombastus

Moto et chasse/ball-trap : lancez des clubs.