La droite baise la main de ceux qui ont poignardé Fillon dans le dos

Publié le 29 avril 2017 - par - 11 commentaires - 1 348 vues
Share

Nous avons la droite la plus cynique du monde, la plus sournoise envers son propre électorat. C’est, de plus, la plus anti-démocratique qui soit.

Elle a le mensonge et la trahison gravés dans son ADN.

En 1990, elle décrétait qu’il fallait fermer totalement les frontières et affirmait que l’islam était incompatible avec la République. Mais quelques années plus tard elle retournait sa veste pour adhérer à l’espace Schengen : libre circulation des personnes, abolition des frontières, regroupement familial automatique…

C’est la droite qui a instauré le regroupement familial ,au temps de Giscard.

C’est la droite qui a confisqué au peuple son “non” au référendum sur la Constitution européenne.

C’est la droite qui a supprimé la proportionnelle pour écarter le FN du Parlement.

C’est la droite qui a supprimé de la Constitution le recours obligatoire au référendum avant toute nouvelle adhésion à l’UE.

C’est la droite qui a supprimé la double peine pour les délinquants étrangers.

C’est la droite qui a exonéré de toute incarcération les délinquants condamnés à moins de 2 ans de prison ferme.

C’est la droite qui a supprimé les 13000 postes de policiers et gendarmes et les 54000 postes de militaires, qui nous font cruellement défaut aujourd’hui.

En fait, il n’y a jamais eu de droite véritable. D’ailleurs, à peine élu, Sarkozy s’empressait de nommer 4 ministres socialistes au gouvernement. C’est tout dire.

Quant à Fillon, il symbolise à lui seul cette droite hyper complexée de ne pas être de gauche. Il baise la main de ceux qui l’ont poignardé dans le dos. Hallucinant !

Après avoir combattu Macron, la droite enterre le “ni, ni” et lui fait allégeance.

Mais dans 15 jours, elle le combattra à nouveau pour sauver les meubles aux législatives. Ce ralliement de circonstance à Macron est une mascarade pitoyable.

La droite prétend gouverner alors qu’elle ne croit à rien, pas même à ses idées.

C’est cela la droite française. Un serpent qui louvoie sans arrêt, imprévisible et dangereux. Elle se renie encore et joue les supplétifs de Macron-Hollande.

Mais ce qui réconforte les patriotes, c’est que cette droite sournoise et indigne ne reviendra JAMAIS au pouvoir. Coincée entre le marteau et l’enclume, entre le FN et la gauche socialo-communiste, elle va disparaître, totalement écrasée, laminée.

Victime de ses revirements, de son manque de convictions et de ses trahisons permanentes, elle a totalement désorienté et écœuré son électorat.

Ses électeurs devront donc choisir entre le vote Marine et le vote de soumission, entre une patriote sincère et un faux derche qui dit aimer la France.

Et ce sont ces électeurs de droite que Marine doit convaincre en priorité.

Avec près de 8 millions de voix, elle fait le plus beau score du FN.

Et au deuxième tour elle va pulvériser tous les records du parti.

On dit le FN raciste ? Foutaises ! Car  c’est oublier que Marine, sur l’ensemble des outre-mer, totalise le plus grand nombre d’électeurs avec des scores éloquents.

33% en Polynésie ou 29% en Nouvelle-Calédonie !

La leçon d’antiracisme ce sont les ultramarins qui nous la donnent. Ils aiment Marine quand les hypocrites apôtres de l’antiracisme à sens unique la diabolisent.

Marine arrive en tête dans 47 départements sur 101, Macron n’en récoltant que 42. Même la Corse a basculé dans l’escarcelle de Marine.

Alors pour gagner, Marine doit rassurer sur l’Europe et l’euro. Elle doit faire comprendre qu’aucune politique économique ne pourra réussir si un État fort ne reprend pas le contrôle de la situation dans tous le pays.

Immigration incontrôlée, islamisation rampante et terrorisme sont des bombes à retardement qui vont désintégrer la nation, si rien n’est fait pour les enrayer.

Or, Macron est le pire immigrationniste qui soit. Il vénère Merkel pour sa politique migratoire, clame que la France doit faire beaucoup plus en matière d’accueil des réfugiés.

Macron est maintenant l’idole de tous les bras cassés qui ont ruiné le pays.

2200 milliards de dette, 6,5 millions de chômeurs, 9 millions de pauvres.

Tel est le bilan des soutiens de Macron, venus de droite, du centre et de gauche.

Marine peut gagner. Pourquoi ?

Parce que seulement 50% des électeurs ont voté pour des candidats pro-européens.

Parce que le peuple français a l’exemple des Britanniques qui ont dit non à l’UE.

Parce que l’Amérique profonde a dit non à son déclassement économique.

Quant à la sortie de l’euro, Marine a raison. Et posons la bonne question à ses détracteurs, tous plus hypocrites les uns que les autres.

Pourquoi, quand la troïka ( FMI, UE, BCE ) envisage un retour à la drachme pour la Grèce, compte tenu de sa dette insoutenable, personne n’y trouve à redire, alors que quand c’est Marine qui l’envisage pour la France, les mêmes nous promettent l’Apocalypse ? Belle hypocrisie des Goebbels.

Voici ce que dit le vice-président du Parlement européen :

«Nous devons trouver le plus rapidement possible un moyen de garder la Grèce dans l’Union européenne et de continuer de la faire bénéficier de ses mécanismes de solidarité, mais tout en l’accompagnant hors de la zone euro. Nous devons ménager une transition, par étapes, vers le retour à une monnaie nationale.»

En fait, les adversaires de Marine veulent sauver l’UE, quitte à sacrifier la France.

Et chacun sait que tous les problèmes soulevés par Marine sur la concurrence déloyale sont bien réels et reconnus par Bruxelles.

D’ailleurs, le FMI, conscient du désastre économique causé par le “libre-échange” (free trade), appelle l’UE à privilégier “le commerce équitable” (fair trade).

Mais le commerce équitable c’est tout simplement le protectionnisme intelligent et sélectif que préconise Marine !

  • Taxe sur les marchandises fabriquées par des pays exploiteurs et pollueurs.
  • Instauration d’une TVA sociale pour protéger nos entreprises.
  • Principe de réciprocité dans les échanges et les accords commerciaux.

Par conséquent, Marine doit faire un travail de pédagogie pour rassurer.

Et elle peut compter sur tous les déçus du premier tour, les anti-mondialistes, les sans-dents qui subissent de plein fouet les secousses de l’immigration et de la concurrence sauvage imposée par Bruxelles.

L’Europe et l’ouverture des frontières ne leur ont apporté que misère et désolation. Ils vivent moins bien que leurs parents !

Et ce n’est pas un banquier, capable de dépenser 1 smic par jour pendant deux ans, qui va comprendre leurs souffrances et les aider. Au contraire, il va les achever en se lançant dans un mondialisme débridé qui va anéantir la classe moyenne.

Pour sauver la France et le peuple français, il faut d’abord les aimer de tout cœur.

Et seule Marine a le cœur qui déborde d’amour pour son pays.

Pour Macron, la France n’est qu’un morceau du grand village mondial.

Marine dit vrai sur tous les sujets. Et l’avenir va lui donner raison.

Sur l’immigration, sur l’islamisation de la société, sur l’euro, sur la mondialisation.

La crise grecque est contenue par Angela Merkel et Christine Lagarde jusqu’aux élections allemandes.

Mais dès le lendemain, l’Europe n’aura que 2 solutions :

Payer la dette des Grecs qui étrangle le pays.

Ou faire sortir la Grèce de la zone euro.

Cette sortie donnera raison à Marine, quoi qu’en pensent nos “experts” économiques.

Alors, votons pour la seule qui dise la vérité aux Français.

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Chantal

Retrouvez l’entretien de Marine Le Pen avec Laurent Delahousse dans le JT de France 2 ce soir à partir de 20h15 !

Réagissez en direct : #Présidentielle2017
https://www.facebook.com/MarineLePen/photos/a.178248365524829.50011.123316887684644/1734497713233212/?type=3

Céline

Soyons heureux , la droite est démasquée et montre son vrai visage ! Les différences qu’affichaient droite et gauche n’étaient que du bleuf !

Auguste

Fillon soutenant Macron, me fait penser à deux chansons: « Si tous les cocus avaient des clochettes, des clochettes au cul, on ne s’entendrait plus ». Les cocus de Fillon et de Mélenchon représentent 40% des électeurs. La deuxième chanson est celle de Brel « J’suis cocu mais content ». Pauvre Fillon. Mélenchon, lui au moins, n’est pas content d’être cocu.

catalan

l’Union des Mauvais Patriotes puis Les Ripoux ont toujours fait allégence aux Petits Salauds et ça continu avec fillon et les autres qui se mettent à genoux devant le pire de tous … macron l’arriviste !

BALT

Moi qui ait milité pendant 10 ans avec les  » UMP-Républicains », je vous donne 100% raison quant à la droite molle qui, une fois élue, se compromet avec la gauche par démagogie et manque de conviction. Seule Marine mérite de la considération. Ce n’est pas le cas de ceux qui acceptent les voix de gauche pour ravir les postes normalement dus au Front National ( Estrosi et Bertrand les tricheurs ).

resistance

Il ne faut pas être dupes , ceux qui se disent de droite et qui rallient , une fois de plus , la gauche , défendent simplement leur caste de privilégiés .
Ils ont démontré dans le passé , tout comme aujourd’hui , le grand mépris qu’ils ont du peuple de France , eux qui sont devenus la valets des multinationales et des technocrates de Bruxelles .
Pour eux , nous électeurs , nous ne sommes que des gueux qu’ils veulent transformer en esclaves du capital .
Leur seul crédo , c’est la mondialisation , la disparition des états souverains , l’appauvrissement des salariés .
De droite , ou de gauche , ils appartiennent à la classe des privilégiés , entretenus par les salariés laborieux , qu’ils rendent de plus en plus pauvres , de plus en plus précaires .

Nemesis

FF n’a aucun honneur, aucune droiture. LR sont à l’identique du PS : LR-PS c’est un herpès grave. Une alternance absolument mortifère pour la France. Débarrassons-nous de ceux qui amené la France dans le gouffre.

Mariette

La droite a aussi voté la suppression de la 1/2 part des veuves, et des veufs.
Hollande et Macron l’ont mise en application.
Ce qui entraîne parfois pour une multitude de retraités une augmentation de leur impôt de plusieurs milliers d’euros par an.

GVS

Pour un électeur des LR le choix est Simple :
Au premier tour des présidentielles Voter CONTRE macron.
Au deuxième tour voter POUR macron.
Au premier tour des législatives voter CONTRE les listes macron.
Au deuxième tour voter soit CONTRE si une liste LR lui est encore opposée soit POUR si sa liste est opposée a u?ne liste FN.
C’est simple non ?

OZTraveller

Je vends mon vote et mes services q ui en a besoin !… je serai loyal a mon acheteur jusqu’au prochain qui m’offrira plus… Je fonctionne a l’interieur des frontieres et aussi a l’exterieur de celles -ci…. Je detiens la verite sur tout… tout depend de qui est en face de mois elle prend une couleur differente… Apres tout, il n’y a pas que les chameleons qui ont le droit de changer de couleurs poltiques ….. Ca se fait naturellement !… et surtout sans trop d’explication envers ceux qui m’ecoutent et votent pour moi…..

Philippe@9.3

Je voudrais juste souligner que l’union européenne, c’est l’absence de frontière intra-européenne et non extra-européenne.
La seconde est illégale, mais a été délaissée pour des raisons budgétaire puis électoraliste:
Réimport des milliards de pauvres élevés quasi en batterie par les assoc dites humanitaires, don de nationalité / carte d’électeur avec toute revendication si pas suffisant (garder sa nationalité pour voter pour leur dictateur, religion, etc…).
L’élevage en batterie que ces mêmes milieux associatifs veulent interdire pour les animaux. Mais délocalisé, on ferme les yeux. y compris pour les humains…