La fable du bras de fer entre la République et l’islam

Cher Maurice,

Je viens de lire votre dernier billet sur l’affaire Baby Loup, où vous donnez à entendre qu’un bras de fer se déroulerait entre l’islam et la République. (1)

Détrompez-vous, cher collègue, il n’y a jamais eu de bras de fer entre l’islam et ce que vous appelez la République. C’est celle-ci qui travaille à l’acclimatation de celui-là, et ce depuis une quarantaine d’années, avec une belle constance, contre vents et marées. Combien de fois faudrait-il le dire ?

Vous voulez des exemples ? En voici des plus criants :

Qui a ouvert les vannes à l’immigration issue de pays musulmans ? Qui a prôné le multiculturalisme en faisant croire aux populations immigrées que leur culture et celle du pays d’accueil se valent ? Qui a bradé la nationalité française et qui s’applique à la dissocier de la citoyenneté ? Qui a fabriqué le CFCM et d’autres structures du même genre ? Qui a mis au point la technique des baux emphytéotiques permettant l’édification de « lieux de culte » au détriment des contribuables ? Qui finance des mosquées avec l’argent de ces mêmes contribuables ? Qui autorise l’établissement d’écoles confessionnelles financées par les deniers publics ? Qui fait des lois iniques et liberticides pour réduire au silence les citoyens alarmés par le train où vont les choses ? Qui finance les associations dites antiracistes après leur avoir fourni le matériau juridique qui légalise la persécution des citoyens dressés contre ce qui est infligé à leur pays ?

Qui donc, sinon la République elle-même, à travers ses institutions, ses cercles d’influence et ses hommes et femmes politiques, pour lesquels vous avez peut-être voté ?

En politique étrangère, qui signe les traités et les conventions qui nous privent de nos libertés et qui vont bientôt nous réduire en esclavage ? Qui déclare le Qatar et l’Arabie Saoudite pays amis, « musulmans modérés » et j’en passe, alors qu’ils financent l’implantation de leur islam dans le monde entier ? Qui finance et pourvoie en armes et en matériel les jihadistes en Syrie ? Qui a réagi aux rapports, publics, rédigés par les services d’ambassades ou d’organisations « amies », où sont détaillées les stratégies à déployer par l’instrumentalisation des minorités afin de détruire de notre pays ? (2)

Non, cher Maurice Vidal, il ne faut plus croire à cette fable du bras de fer entre la République et l’islam. Et si malgré tout vous persistez dans votre croyance, de grâce, ne la propagez plus dans les colonnes de Riposte Laïque. Ouvrez grand vos yeux, reliez les choses entre elles et vous constaterez que la réalité est tout autre.

Croyez-moi, les musulmans sont des gens raisonnables : quand vous leur dites non, c’est non. Quand vous leur dites voici les limites, ils s’y arrêteront. Quand vous leur dites que la règle du jeu est comme ceci et qu’il faudra s’y plier, ils s’y plieront ou s’en iront. Mais si vous leur ouvrez des brèches, ils s’y engouffreront ; si vous leur envoyez des signaux d’encouragement, ils redoubleront d’ardeur.

Entre nous, ce n’est pas à eux qu’il faut le reprocher.

Ahmed Ghlamallah

(1) https://ripostelaique.com/laffaire-de-la-creche-baby-loup-illustre-le-bras-de-fer-entre-lislam-et-la-republique.html

(2) Par exemple le rapport Rivkin : http://www.defrancisation.com/le-projet-rivkin-comment-la-mondialisation-utilise-le-multiculturalisme-pour-assujettir-des-nations-souveraines/ . Pierre Hillard a fait connaître un autre projet, non moins explosif, mais laissons aux lecteurs le soin de chercher.

image_pdf
0
0