La farce démocratique

Aux urnes citoyens !

Voici ce qu’est devenu notre système électoral : une vaste farce démocratique qui n’amuse plus que ceux qui peuvent encore en profiter. Ce sont les minorités actives. Je ne crois plus à cette pseudo-démocratie qui vante la liberté d’expression, mais censure à tour de bras ceux qui s’écartent de la doxa remplaciste, prône la pluralité des opinions martelées par des médias unanimes, adule la diversité dans les campagnes de publicités, commerciales comme officielles, instaure un cordon sanitaire, ou « front républicain », autour des partis politiques un peu trop critiques avec une immigration pourtant bien plus visible que les couples mixtes qui n’existent pour ainsi dire que dans la propagande officielle.

Je me baladais, dimanche dernier, dans les rues de Grasse. Cette ville a tout d’un petit joyau perché sur les balcons verts de la côte d’azur. Une architecture riche, des ruelles chargées d’histoire, l’omniprésence de la fleur et des parfums, des petits commerces et des fontaines provençales. Pourtant, ce petit paradis juché sur le contrefort des Alpes du Sud, dans l’ombre de Cannes, est un lieu où l’on se sent mal. J’y ai croisé bien davantage de populations allogènes, au regard de conquérant subventionné, que d’indigènes vivant comme des provençaux en Provence. Au détour d’une rue, j’entendais éructer la langue de l’Occupant, agressive et gutturale. Au coin d’une autre, un groupe de trois jeunes gens, assis sans rien dire, occupés à engloutir un kebab au son d’une musique ostensiblement étrangère. En quittant la ville, un jeune homme au profil génétique identifiable, âgé d’une vingtaine d’années peut-être, marqua l’arrêt devant ma voiture qui roulait doucement. Il me fixa droit dans les yeux, l’air agressif, retirant ses lunettes en plastique comme pour tenter de m’impressionner avec un regard qui sentait pourtant la défaite civilisationnelle. Je n’ai pas pu m’empêcher, en reprenant ma route, du lui faire savoir ce que sa présence en ces lieux m’inspirait. Cela n’a pas dû lui plaire, assurément.

Les nouveaux Occupants de Grasse en ont chassé la grâce. La ville se tiers-mondise, occupée par des indésirables exportés par leurs pays d’origine, certainement trop heureux de s’en débarrasser. Ils ne sont certes pas majoritaires, pour l’heure, mais leur capacité de nuisance est telle que la ville, désormais muséifiée, s’en meurt.

Les minorités actives dominent les majorités paresseuses. Ainsi va le monde. A nous de devenir une minorité active dans cette immense farce démocratique.

Grégory Roose

La farce démocratique

image_pdfimage_print

8 Commentaires

  1. Effectivement Trop d’escroqueries organisées par la classe politique et leurs médias
    – immigration arabo-musulmane = chance pour la France
    – Rechauffement climatique imputable à l’humanité et au CO2
    – Seul remêde contre le virus chinois créé par le pangolin = Vaccin experimental
    pendant que les arriérés africains et indiens démontrent sur le terrain que les traitements en amont sont parfaitement efficaces (hydorxycloroquine et ivermectine)

    Trop c’est trop et les pires sont les deux ni droite ni gauche, donc tout à gauche, les abrutis , LREM et RN

  2. Je crois que vous ne mesurez pas ce qui arrive et dont l’abstention de masse est le signal précurseur. Les « chefs » qui prétendent nous diriger sont de plus en plus seuls, uniquement entourés de leurs courtisans (« les minorités actives »). Rejoindre les bidouilleurs politiques c’est prendre part à leur sort. Et surtout c’est être chef de rien. Que croyez vous qu’il se passera lorsque l’isolement des « élites » sera complet ? La Plèbe s’est déjà retirée sur l’Aventin. La sécession est de plus en plus palpable. Croyez-vous qu’une société acceptera d’être gouvernée par des chefs illégitimes encore longtemps ? Qu’elle continuera après cela d’accepter un carcan de règles écrites à son détriment ?

    • Au train où va la révolte des français, ça durera bien encore 50 ans. Les français ne se réveilleront plus, ils seront morts avant.

    • La rupture entre le Peuple et l » élite » est consommée.Il n’y a qu’un souverain en France: le Peuple Francais. A lui de se faire entendre et comprendre par tous moyens.L’  » elite » ne cédera rien.Au Peuple de reprendre sa destinée en main.Ca ne se fera pas dans la douceur…

  3. Belle prose mon cher Grégory 👋
    Même constat ici en Occitanie ou une multitude de bourgades et villages sont devenus de petites cités-dortoirs où l’on y croise du bobo et son tiers-monde adoré.

    L’autochtone que je suis, voit son territoire mois après mois se remplir d’allogénes c’est-à-dire de colons arrogants et dominateurs.

    On pourrait faire un parallèle avec l’époque de la ruée vers l’or aux US quand les colons extra-américains massacrait les tribus amérindiennes pour prendre possession de leur terre et avec le concours de l’armée quand celle-ci se rebeller.

    Qui veut voir disparaître les peuples autochtones européens Qui organise l’invasion depuis 60 ans, Qui musèle et enferme nos Crazy Horse et Sitting Bull..
    Qui ????

    • Il est déjà très sain de se poser ces questions. Et y répondre n’est pas le lieu des commentaires de ce site. Cependant, à celles et ceux qui se posent les mêmes questions, je vous incite plus que fortement à avoir l’esprit très ouvert, car ce qui se trame derrière tout cela est énorme et à la vue de tous. En plus vous améliorerez énormément votre culture générale.

  4. Les villes ouvrières comme St-Etienne sont victimes comme la plupart des grandes villes des cette prétendue immigration récupérée entre autre par SOS méditerranée au sortir des plages africaines. Les français sont invités à s’adapter aux ethnies et vont bientôt avoir droit à des certificats d’assimilation à l’immigration. Quand je revois cette place de Bellevue autrefois paisible, encombrée d’islamistes à l’entrée de ce qui est devenu une mosquée, les tramways et les trottoirs chargés d’une population africanisée, j’ai la désagréable sensation que la France n’existe plus. C’est la réussite du quinquennat de l’enfilé. La mondialisation est devenue l’islamisation.

  5. Voter si vous souhaitez garder une identité et un mode de vie de nos anciens…

Les commentaires sont fermés.