La fête gâchée : fallait laisser gagner les Marocains !

On ne m’écoute jamais et après on s’étonne !

J’avais prévenu qu ‘il fallait laisser, par respect, gagner les Marocains ; ben non, il a fallu que les chiens d’infidèles sèment le désordre.

Grande sera la colère d’Allah, le grand Allah, avec son cheval et son grand fouet…

Alors que tout se serait passé dans la concorde sinon !

Les Marocains si pacifiques d’habitude se sont énervés. Comme par exemple dans ces cités connues pour leur vivre-ensemble, leur symbiose des cultures.

À Nice

https://twitter.com/i/status/1603288207579402242

À Montpellier

https://twitter.com/i/status/1603134515337383936

À Lyon, encore que peut-être préparaient-ils le feu pour les merguez

https://twitter.com/i/status/1603163649060872195

À Avignon, la cité des imams.

https://twitter.com/i/status/1603161166645284864

Et dans d’autres villes encore !

Alors qu’il suffisait de les laisser gagner pour entendre le doux son des youyous le soir au-dessus des Champs.

Maintenant si on y pense, la colère des sujets de Momo VI devrait se retourner contre Allah l’omniscient lui-même, car enfin, comment va-t-il expliquer qu’un mercredi soir en terre d’islam il a permis à des descendants d’esclaves de vaincre ceux de leurs négociants.

Il doit y avoir un dessein caché !

De mauvais esprits, très mercantiles, donc par définition dans la mécréance, insinuent que ça arrange les affaires du Qatar, propriétaire du PSG.

Mbappé-Messi, dans les deux cas tu gagnes !

Attention la Fifa c’est pas le Parlement européen, tout est nickel, la preuve, pas un seul joueur dopé depuis le début de la compétition.

Paul Le Poulpe
image_pdfimage_print
17
1

4 Commentaires

  1. La fête (du foute) » « gachée ». Je ne supporte plus cette expression apparue dans les années 90 pour flatter la plèbe. Et surtout qu’elle este à sa place avec sa passion pour la baballe. Qu’elle laisse les bons maîtres ‘occuper des choses sérieuses. Et ça marche. La piétaille est toujours restée à sa place avec ses enthousiasmes de pacotille. Le plus dérisoire: les drapeaux français au fenêtres les soirs de baballe.

  2. A La Paillade, banlieue ouest de Montpellier, Ce serait la communauté gitane qui serait mise en question, La voiture conduite par 2 occupants, mais pas le proprio du véhicule, roulait en fanfaronnant, vitre ouverte avec le drapeau français. Un groupe de maghrébins les voit, s’avance et se précipite sur le véhicule pour lui arracher son drapeau, (l’un d’entre eux braque un pistolet sur le gitan, aurait dit vite qqu’un de masqué sur cnews, info vite évacuée); la voiture prend peur et fait demi tour, écrase l’ado de 14 ans, la voiture étant pour la justice et les médias une arme de guerre, mais motus sur le pistolet?? Bref, représailles ou mise à sac des arabes dans l’appartement des gitans. L’un est en garde à vue, l’autre en cavale! …( des catalans, des gens pas d’ici, disent les médias, 2 ème omerta). Y avait-il un pistolet?!!

  3. à lyon où l’édile collabo rouge déguisé en vert fait le lit de la racaille islamiste qui s’en donne à coeur joie, c’est l’ultra droite fantasmée qui irrite l’élu qui fait tout pour les faire arrêter et condamner !! la racaille s’en frotte les mains

  4. Aujourd’hui le foot, demain les bavures policières ou bien le sacrifice d’un des leurs en faisant du rodéo ou en cambriolant une victime qui n’a pas encore déposé son flingue. Ce n’est qu’une question de calendrier, mais l’humiliation et le merdier à la sauce beauvau ont de beaux jours devant eux.

Les commentaires sont fermés.