1

La fin de l’abondance : il y a de l’eau dans le gaz !

Macron a livré, ce mercredi 24 août, un impitoyable réquisitoire contre la politique qu’il a menée depuis 6 ans à la tête de la France ! Il nous explique que c’est la fin de l’abondance ; normal, c’est lui qui a organisé les pénuries par sa politique européiste et son suivisme atlantiste.

https://twitter.com/i/status/1562354832786485251

Si la BCE a ordonné qu’il n’y ait plus d’argent magique, c’est à cause des milliards de déficit de pays comme la France ; or notre déficit a explosé pendant la pandémie, car Macron a dépensé des centaines de milliards afin de masquer les conséquences des confinements et des privations. En 2021, il fanfaronnait, nous avions 7 % de croissance, oui 7 %, mais après, 8 % de récession en 2020, oubliait-il de préciser ! Les économistes étaient inquiets, car malgré les milliards injectés, il n’y avait pas eu de rattrapage de la récession de 2020 !

Mais voilà, Darius Rochebin, le grand léchant mou de LCI à la tête de la presse mainstream, vantait les succès économiques du Mozart de la Finance, c’était du jamais vu,  les bobos et les boomers battaient des mains, éblouis ! Les bourriques ! Oui, souvenez-vous, un des slogans de campagne de Macron, c’était le retour des Trente Glorieuses, le retour de l’abondance. Même Nono Le Maire le claironnait devant Éric Zemmour lors d’un débat !

Et 6 mois après, ben non, Macron s’est trompé, ce n’est pas l’abondance, ce sont les pénuries ! C’est ballot !

Image

Dans ce même discours du 24 août, Macron nous explique que la notion de droits de l’homme n’est plus une évidence. Ben tiens, la France recule dans les classements mondiaux de la liberté de la presse, les Gilets jaunes pacifiques ont été massacrés et quand un grand professeur de médecine vient énoncer quelques critiques sur la gestion du covid, il est censuré, voit sa carrière brisée et il finit devant le Conseil de l’Ordre, accusé de complotisme et d’être antivaxx !

Pendant ce temps, la presse en catimini publie des articles qui donnent raison à nos scientifiques comme Perronne, Raoult ou Toussaint !

Image

Image

On comprend mieux, à la lueur de ces articles, que les confinements et le refus de prescrire de la vitamine D ont été voulus pour développer la pandémie, en affaiblissant les systèmes immunitaires des Français. Macron voulait cette catastrophe sanitaire pour respecter ses engagements vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique américaine !

Quant à nos alliés, ils ne brillent pas non plus pour l’amour des droits humains, comme l’autre pochard de Zelensky, qui s’appuie pour gouverner sur des bataillons d’ukronazis, qui a cloué le bec à toute son opposition, qui bombarde ses populations civiles et les centrales nucléaires et fait assassiner, comme MBS le Saoudien , ses opposants, comme la pauvre Daria Douguina. Cet hiver, douche glacée et chaudière éteinte pour permettre à Zelensky d’envoyer plus d’argent dans des paradis fiscaux !

En même temps, qui se ressemble s’assemble ! Emmanuel Macron fait une bise malaisante à Volodymyr ...Mais oui, le pire, pour les Français, arrive !  Afin d’empêcher une révolte populaire, Macron avait mis en place le bouclier tarifaire pour pallier l’augmentation du prix du gaz. Mais là, c’est bientôt fini ! Macron le concède, l’État ne peut plus payer, c’est en termes d’énarques la mise en place de « la sobriété énergétique ». Traduction ? Vous allez payer votre facture au prix du marché !

Image

On est à 300 euros le kWh ! Eh oui, les factures explosent, l’euro s’affaisse, la récession est là, l’inflation est galopante… Qui est responsable ?  Macron, et il le sait, et il doit résoudre une équation impossible, faire payer la note de son incompétence aux Français, tout en empêchant la révolte populaire. Cela ne peut que mal finir !

Marquis de Dreslincourt