La France a-t-elle vraiment intérêt à rester dans cette Union européenne ?

Publié le 20 janvier 2020 - par - 23 commentaires - 1 320 vues
Traduire la page en :

Depuis de très nombreuses années, nos hommes et nos femmes politiques nous vendent l’intérêt de faire partie de cette communauté européenne.

Pourtant, tout ce que nous a apporté cette union, c’est l’affaiblissement de notre économie et de notre sécurité.

Cette communauté est en réalité dirigée par la Commission de Bruxelles qui n’a aucune légitimité démocratique.

Bien sûr, nous votons pour le parlement Européen, mais c’est la Commission qui impose la politique qu’elle veut voir appliquée.

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous verrez comment la Commission a la main sur tous les pays faisant partie de cette union.

http://www.europarl.europa.eu/about-parliament/fr/powers-and-procedures/legislative-powers

Comment se déroule le travail législatif ?

Le député, dans le cadre d’une commission parlementaire, rédige un rapport sur une proposition de « texte législatif » présentée par la Commission européenne qui dispose du monopole de l’initiative normative. La commission parlementaire vote ce rapport et l’amende éventuellement. Lorsque le texte sera réformé et voté en séance plénière, le Parlement aura ainsi arrêté sa position. Ce processus sera renouvelé une ou plusieurs fois selon le type de procédure et l’accord trouvé ou non avec le Conseil.

C’est en fonction de ce monopole de l’initiative normative qu’une commissaire danoise a pu s’opposer à la fusion entre Alstom et Siemens.

La Commission possède un quasi-monopole de l’initiative législative, ce qui lui donne une influence sur l’ordre du jour de l’Union européenne dans son ensemble. Elle dépose souvent des propositions législatives à la demande du Conseil ou après une suggestion du Parlement européen.

Sous la procédure législative ordinaire, un avis négatif de la Commission force le Conseil à voter à l’unanimité plutôt qu’à la majorité. Il y a aussi quelques exceptions permettant à la Commission d’adopter des actes législatifs de sa propre initiative.

https://www.lefigaro.fr/societes/2019/02/06/20005-20190206ARTFIG00296-alstom-siemens-bruxelles-sur-le-banc-des-accuses.php

Alstom-Siemens : Bruxelles sur le banc des accusés

La Commission européenne a mis son veto à un mariage destiné à créer un champion capable de rivaliser avec ses concurrents chinois. Paris et Berlin réclament un changement des règles.

Le plus grave, c’est que notre Premier ministre, ainsi qu’un ministre de son gouvernement, en l’occurrence Bruno Le Maire, ont fait semblant de pousser des hauts cris, mais continuent à nous dire que l’Union européenne, c’est bien. https://www.lefigaro.fr/conjoncture/2019/02/06/20002-20190206ARTFIG00136-alstom-siemens-vives-reactions-chez-les-politiques-apres-le-rejet-de-la-fusion.php

Alstom-Siemens : Édouard Philippe dénonce « une mauvaise décision », « complètement à côté de la plaque », « absurde », « inacceptable », « naïve »: les réactions au refus formulé par Bruxelles du mariage entre Alstom et Siemens sont, dans l’ensemble, virulentes, mais pas unanimes. Le camp souverainiste s’en réjouit. https://www.europe1.fr/economie/alstom-siemens-le-maire-confirme-le-rejet-attendu-de-bruxelles-3852602

Alstom-Siemens : Le Maire confirme (et déplore) le rejet attendu de Bruxelles https://www.lefigaro.fr/conjoncture/accord-commercial-entre-la-chine-et-les-etats-unis-20191011

Accord commercial entre la Chine et les États-Unis.
Cet accord pourrait symboliser le début de la fin de la guerre commerciale qui sévit entre les deux pays depuis plus d’un an et demi. https://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/09/05/20002-20180905ARTFIG00299-l-economie-americaine-est-dans-une-excellente-passe.php

L’économie américaine est dans une excellente passe.
INFOGRAPHIE – Avec une croissance solide, un chômage au plus bas depuis 18 ans et une politique protectionniste, Donald Trump, à deux mois des élections de mi-mandat, se targue d’un bon bilan économique.

Les Américains ont la chance d’avoir un Président qui dirige son pays en limitant les importations venant de Chine.

Contrairement aux Européens qui dépendent des décisions de certains eurocrates, des dirigeants qui critiquent les décisions des fonctionnaires de la Commission européenne, mais qui nous affirment que nous avons besoin d’être unis pour être forts.

Le seul souci c’est qu’à la tête de cette Union nous avons des fonctionnaires qui n’osent pas faire ce que Donald Trump a imposé aux Chinois.

C’est comme cela qu’il devient difficile de trouver quelque chose à acheter qui ne vienne pas de Chine ou d’un autre pays où les travailleurs sont exploités.

Voilà pourquoi les Anglais sortent de cette Union qui détruit les pays.

Ils n’avaient pas, non plus, adopté l’euro, sachant que l’indispensable harmonisation des économies des pays qui allait adopter cette monnaie était impossible.

Les dirigeants français ne se sont pas arrêtés pour si peu.

Une seule Banque centrale pour gérer les affaires de pays aussi différents que la Grèce et la France ou l’Allemagne était une folie.

Nous nous sommes retrouvés avec un euro plus cher d’environ 20 % par rapport au dollar. Comment nos entreprises pouvaient-elles exporter ? Par contre les importations se voyaient grandement facilitées.

Des politiciens imbéciles, ne connaissant rien en ce domaine, vont nous affirmer qu’il serait dangereux de sortir de l’euro.

En cliquant sur le lien ci-dessous de La Tribune vous verrez à quel point cet euro est nocif pour les pays européens, hormis l’Allemagne.

https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20140318trib000820541/pourquoi-l-euro-n-a-de-que-des-qualites-et-aucun-defaut.html

Une monnaie était, en une époque lointaine, garantie par les réserves d’or du pays. Maintenant c’est l’état de santé du pays qui détermine son cours.
Nous avons la Banque de France, il suffirait qu’elle nous donne des francs en échange de nos euros et le tour serait joué.
Mais pensez à la liberté, l’indépendance que notre pays retrouverait, débarrassé des entraves de la Commission de Bruxelles.

Vive la France !

Bernard Atlan

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Jean-Jacques KER

NON, la France doit quitter l’Union Européenne. POINT BARRE.

Marnie

OK Vive la France ! Que cette UE s’arrête de fonctionner car elle est notre mort. Qu’une vraie Europe des Nations se mette en place sans ceux qui nous détruisent.

Rems

Les anglais ont voté pour le brexit à cause de l’immigration mortifère uniquement !

POLYEUCTE

“L’Europe est la pire des choses à l’exception de toutes les autres”.
Formidablement bien partie avec le Traité de Rome. Dénaturée ensuite à 28 !
Démocratie ? Lois nationales ? CEDH ? Un livre à écrire !
Seul l’euro nous protège un peu. Le retour au Franc ? Cata avec nos déficits…

Eric des Monteils

La démocratie est le moyen trouvé et réclamé par toute cette pourriture politique et théocratique pour mieux dominer les peuples. Entretenir l’illusion des quelques miettes qui nous feraient croire que nous dirigeons nos vies : quelle duperie ! Bien inventée par ceux qui s’en réclament le plus, tant cette absurdité a fonctionné à plein sur un temps assez long. Mais comme tout ce qui relève d’une nouvelle prise de conscience, (par une information qui échappe, au grand dam des puissants,) que véhicule ce grand livre ouvert sur les réalités élémentaires : j’ai nommé internet, nous assistons, tout doucement à son démantèlement ; et cela est bien , et cela est bon. (comme aurait dit “l’autre”), et s’installera profondément en chacun de nous. Certes, avec du temps.

Marc Larapède

Bien raisonné.

ire

Malheureusement, la question n’est pas si simple! Sarkozy a parfaitement su verrouiller le système avec son traité de Lisbonne bidon, au moment où le réveil national pointait à l’horizon – et pas seulement en France… Tout le monde rêve du “frexit” bien sûr après le “brexit”.. Mais le contexte est fondamentalement différent et il est étonnant, pour ne pas dire étrange, que monsieur Atlan ait éludé la question de fond: elle est monétaire! L’Europe bruxelloise a fait tout ce qui était possible pour mettre des bâtons dans les roues du Royaume Uni, mais celui-ci avait évité le piège de l’euro et conservé sa monnaie! C’est cela qui a rendu le brexit possible!
La sortie de l’euro, préalable indispensable au frexit s’accompagnera fatalement d’une dévaluation forte ce qu’il faudra savoir gérer!

marsoin

article 50 pour en sortir

UltraLucide

Comme vous, la majorité des français préfère la mort lente par étouffement dans le confinement européiste plutôt que de sortir à l’air libre.
L’UERSS plutôt que le grand large, la fausse sécurité socialiste, son asservissement étatique et son partage de la pauvreté plutôt que la liberté et la responsabilité de ses actes et choix. C’est comme ça que meurt une nation.
Un peu de courage serait nécessaire pour franchir le pas, mais dès qu’il s’agit d’argent les français ne savent être qu’hystériques ou peureux.

Benard Atlan

Si nous avions des hommes responsables à la tête de l’Etat, la sortie de l’Union Européenne se ferait simultanément à celle de l’Euro. Nous ferions d’une pierre deux coups. Mais ……

Job

NON , certainement pas ; l’union européenne est tout SAUF une démocratie !
Via ses institutions : commission , conseil , parlement , elle passe son temps à contourner la volonté des peuples , à ignorer les problèmes qu’elle engendre dans la construction de cette entité contre les nations .
Concurrence , concurrence , concurrence … le maître mot et unique moteur de cette “.union ” : tout pour le business , le commerce , les échanges , en prenant soin de détruire sournoisement les modèles sociaux des pays piégés , pour tendre vers un minima dit de charité ( comme aux US ) . Le combat actuel pour les retraites en est un exemple .
Courroie de transmission des ordres de l’ONU dans l’obligation de recevoir des “.migrants ” , consommateurs et nouveaux serfs .
Une dictature pour affairistes !

Michel

“La France a-t-elle vraiment intérêt à rester dans cette Union européenne ?” CERTES NON NON NON ET NON !!!!!!!!! Sortir de cette nasse nauséabonde sera un espoir de vie pour la France. Si notre pays ne sort pas de ce bourbier infâme, la France sera un pays musulman. Un génocide, tel qu’il est ourdi par macron et sa bande d’assassins, y contribuera.

ubersender

Chaque jour, des preuves nous sont données de la nuisance extrême de cette “construction européenne” onéreuse et nuisible à la plupart des pays qui la composent. Nous en avons aujourd’hui la démonstration avec cette “réforme des retraites” uniquement destinée à satisfaire les exigences de Bruxelles en matière de restrictions budgétaires. D’où ce nouveau “critère de Maastricht” limitant à 14% du PIB (pourquoi pas 12 ou 16% ?) la part de dépenses publiques pouvant être affectées au financement des retraites. Après les 3% de déficit public et les 60% de dette, voilà les 14% pour les retraites ! Dans ces conditions, que certains se posent encore la question de savoir si l’on doit rester ou non dans l’UE montre l’étendue des dégâts causés par la propagande d’Etat en la matière.

patphil

oui pour se faire suicider par les mondialistes, les islamophiles et autres anti français

pauledesbaux

biensur que NON NON ET NON

THE-END

je suis pour Boris Johnson , pas idiots les Anglais vont bientôt se réveiller du moins j’ espère pour le reste de l’europe.

Ivar

Bien sûr que non la France n’a plus besoin de l’Europe.
Surtout depuis que Macron nous a vendu, nous, notre dissuasion nucléaire et notre souveraineté énergétique à l’Amérique.
Tout le pan énergie d’Alstom appartient désormais à General Electriq.
Donc toutes nos turbines de centrales nucléaires, avec les propulsions du Charles de Gaulle et de tous les sous marins nucléaires FRANCAIS.
On est desormais forcés d’obéir à toutes les requêtes de Washington, commerciales ou de politique extérieures.
C’est de la haute trahison, ni plus ni moins.

Regardez en replay si vous pouvez le documentaire “Guerre fantôme” diffusé par LCP.

Ph.West

L’union européenne est inique. Ce pouvoir n’a aucune légitimité et ne devrait pas exister. Il fallait se contenter de créer une communauté douanière (genre bénélux) tout en gardant les frontières et les spécificités de chacun.

kabout

“La France a-t-elle vraiment intérêt à rester dans cette Union européenne ?”….NOOOONNNNNNN,et vite remettre nos frontieres !.

THE-END

re-mettre nos frontières ? trop tard les vers sont dans les fruits , pour un traitement efficace….faut liquider les collabos / gauchistes / cocos / bobos et traitres d’état d’abord ensuite une désinfection radicale .

Clovis

A la question-titre de cet édito, la réponse est NON !
A BIENTÔT 73 ANS, JE SUIS DEPUIS DES ANNÉES POUR LE “FRANXIT”
Tout, sauf CETTE EUROPE LA !

finance

Clovis :Nous avions déjà voté NON en 2005 mais la traître Sarko n’en a pas tenu compte . Etant lui aussi aux ordres des mondialistes , il a fait fi vu vote du peuple . Et ces ordures osent parler de “démocratie” . Tous des mafieux , oui . J’entends encore aujourd’hui ses paroles dire : “Nous allons installer un Ordre Mondialiste ( référence au Nouvel Ordre Mondial ) et rien , ni personne ne pourra s’y opposer ” . On le voit , en effet, nous sommes sur le bon chemin ….sauf si le peuple se révolte . Que Dieu aide la France ! Que les bandits mondialistes brûlent en enfer !

Clovis

Bien sûr, mais Dieu ne pourra rien pour nous !
Nous ne devons compter QUE sur le Peuple, mais est-ce bien raisonnable quant on fait le bilan des 40, 45 dernières années ?!…

Lire Aussi