La France, ce pays où le multiculturalisme est religion d’Etat

Il y a une quarantaine d’années, on nous mettait en garde contre les « images subliminales » (Ces images que notre œil ne détecte pas mais que notre cerveau enregistre et imprime inconsciemment) incorporées dans de nombreuses publicités et destinées à nous procurer, malgré nous, le désir de goûter, de consommer, les produits en question. Ce fut le cas notamment des publicités « Coca-Cola » et autres marques mondiales, citées dans cet excellent documentaire télévisé.

Aujourd’hui, il n’est plus nécessaire d’employer de tels stratagèmes pour manipuler et imprimer dans l’esprit de notre jeunesse, et des Français en général, à longueur de journée et de soirée.

Les images (qui ne sont plus subliminales) s’affichent « plein écran » et l’objectif n’est plus dissimulé : il s’agit d’inculquer à notre jeunesse, et à une majorité de citoyens pas encore convaincus, la notion que le multiculturalisme fait partie de notre existence et que l’on peut s’y adonner sans aucun a priori.

Que les contacts, baisers, actes sexuels ou union, entre un Africain, un Arabe et une Européenne, ou le contraire, un Européen avec une Africaine ou une Arabe, sont des pratiques tout à fait naturelles, qui ne doivent plus choquer, sous peine d’être considéré comme « raciste » !

Il n’y a plus un film, une série télé, un documentaire, un court-métrage, etc. où ne figure pas dans le casting une « personne de couleur », ou « d’origine maghrébine » qui, comme par hasard, a toujours le beau rôle et démontre sa supériorité intellectuelle.

Ainsi dans une série policière, il est inutile de monopoliser votre attention sur l’un de ces « rôles » car ce ne sera jamais lui le coupable, le méchant, bien au contraire, ce sera toujours lui l’incompris, celui qui souffre et qui aide les « blancs » à comprendre l’absurdité de leurs soupçons !

Car il sera soupçonné, bien évidemment, à cause de sa couleur ou de son origine, mais soyez rassurés, il n’aura ni volé, ni violé, ni assassiné, ce sera toujours « l’autre », le « Blanc », le coupable !

Si vous ne l’avez pas encore constaté, ce qui m’étonnerait tout de même, prêtez-y attention :

Il y a quelques décennies, les personnages incarnés par des comédiens de « couleur » ou « d’origine maghrébine » étaient toujours sous les ordres des « Blancs » (Navarro par exemple), aujourd’hui, les policiers, gendarmes, médecins, cadres, pompiers, etc. de couleur ou d’origine maghrébine, sont, en général, les supérieurs des « blancs » : commandants de police ou de gendarmerie dans les « polars » (RIS police scientifique, Section de Recherches, Chérif, Sur les quais, etc.), juges, avocats, médecins, etc. dans d’autres séries  (exemple, Plus belle la vie).

Toujours plus sympathiques et plus intelligents face à la bêtise et à la vulgarité de leurs subordonnés à la face pale. (Je me demande d’ailleurs comment policiers et gendarmes peuvent accepter d’être présentés d’une manière souvent ridicule dans ces réalisations ? Exemple la petite « gendarmette » incarnée par Julie Depardieu, dans « Capitaine Marleau »)

Trop c’est trop. À vouloir tant démontrer, on finit par lasser.

Quelques exemples : un tirailleur sénégalais dans « La Permission », un employé de supermarché, français d’origine maghrébine, dans « Merci pour tout Charles », un jeune pilote de « Canadair », français d’origine maghrébine, dans « La Promesse du Feu »,« Caïn » ou la nouvelle recrue, un jeune et sympathique « noir » est d’une intelligence remarquable, qui stupéfie Caïn et subjugue la jeune policière, jusqu’alors paraissant amoureuse de ce dernier, « Chérif », un enquêteur qu’on ne peut qu’apprécier et qui « tombe » toutes ses collègues. Cette liste pourrait se poursuivre sur des pages !

Aujourd’hui il s’agit d’un film « Abdel et la Comtesse ». Une comédie dans laquelle Charlotte de Turckheim (la comtesse), à la suite du décès de son époux, refuse de transmettre son héritage à son neveu, un aristocrate cupide, arrogant et « blanc » évidemment, comme le sont tous les « aristos ». Elle est tirée de son embarras financier par l’arrivée d’un jeune maghrébin, Abdel, issu des banlieues et, bien entendu, astucieux, débrouillard et honnête (forcément).

Il paraît qu’il s’agit d’une histoire vraie !

Fort heureusement, dans la « vraie vie », il y a des policiers, gendarmes, médecins, cadres pompiers, etc. de « couleur » ou d’origine maghrébine, qui font leur métier et se dévouent avec passion et intelligence.

Mais, et nous le constatons trop souvent, il y a des individus de « couleur » ou d’origine maghrébine, qui sont des « méchants », qui volent, qui violent, qui tuent, j’allais dire « comme tout le monde », mais on ne l’affiche pas sur nos écrans et très souvent même on le dissimule volontairement ou sur ordre.

Peut-être d’ailleurs cela n’existe-t-il que dans notre imagination « raciste » ? Bien entendu

Mais alors comment expliquer que 15 % de la population française, de « couleur » ou d’origine maghrébine, composent 70 % de la population carcérale ?

A l’origine, la dénomination commune de ce « racisme » anti-blanc était la « décolonisation » : l’Occident était responsable, il fallait défendre les « opprimés », de « couleur » ou d’origine maghrébine.

A présent, l’idée directrice, vous l’avez parfaitement compris, est d’endoctriner la population française, la préparer insidieusement aux bienfaits du multiculturalisme, de viser, en tous les cas, les Français qui ne le sont pas encore et conforter dans leur opinion ceux qui le sont déjà.

L’objectif recherché est, mais vous l’avez bien compris, l’accueil des « migrants », des « Chances pour la France » venues d’Afrique, du Maghreb ou d’ailleurs.

Il faut remplacer le « Blanc », autant que faire se peut : (même dans les « compresses », dixit Rokhaya Diallo). Jeanne d’Arc est métissée, après-demain elle sera peut-être musulmane ? Pourquoi pas Charlemagne, Louis XIV et même… de Gaulle !

Mais, après tout ? Si la « couleur » pouvait s’échanger contre un Guénolé, un Mélenchon, un Périco Legasse, un Ruquier, une Angot, un Moïx, et j’en passe quelques dizaines d’autres ! Serait-ce si mal ?

Manuel Gomez

image_pdfimage_print

28 Commentaires

  1. J’ai entendu dire depuis longtemps que les Américains avaient rendu obligatoire d’introduire des « gens de couleurs » dans leurs productions cinématographiques.

    • Quand vous dites « introduire », précisez, je ne vois pas où…lol

      • Imaginez ce qu’il se passerait si dans les chaines TV africaines apparaissaient moult commentateurs blancs, asiatiques et autres par exemple, pas sûr que les africains apprécieraient !

    • Voyez également dans nos médias et plus récemment nombre de nos commentateurs sont issus de la diversité et se multiplient !

    • Des noirs se sont introduits par leur talent et non sous l’effet de pressions politiques .
      Le grand sydney Poitier a été oscarisé par son seul talent .

  2. Dans le même ordre d’idée TOUTE série US comporte son mariage lesbien et/ou Homosexuel.ainsi que son mariage mixte (Noir/blanc) et un ou une heroine mexicaine.

  3. Rokhaya Diallo veut remplacer le « blanc » partout, mais que va-t-elle faire pour son squelette qui lui est blanc ?

    • Elle n’a pas encore fait interdire les « marches blanches » et pourtant il y en a de plus en plus.

    • Probable qu’elle va changer aussi son « ratelier » !Ou même le blanc de ses yeux ?

  4. Faux !!! Le culture judéo chrétienne est interdite en France.

  5. Depuis trente ans on reconnaît tout de suite une série télévisée française. Même si l’action se passe dans un village de la Creuse il y a forcément une personne de la « diversité ». C’est obligatoire car le CSA veille au grain.

    • c’est pour ça qu’ils ont arreté la serie « chez maupassant », ça faisait rager les « anti racistes » parce qu’il n’y avait que des français, et ça rendait malheureux qui regrettent tant la FRANCE. J’ai lu presque tout les ecrits de Maupassant, mais quand j’en voyais un épisode ça me donnait envie de pleurer.

      • Gaviva, depuis 2 semaines, tous les vendredis, de 20h50 à 0h05, la chaine Numéro 23, rediffuse toute la série « Au siècle de Maupassant »; (la chaine 23 est accessible à tous). C’est un régal !

  6. « sont des pratiques tout à fait naturelles » tout comme une bonne raclée à sa récente épouse : Chartres (28) : elle épouse un migrant clandestin, un mois après le mariage il la tabasse déjà. (8 mois avec sursis)
    http://www.fdesouche.com/1005037-un-habitant-de-chartres-condamne-pour-des-violences-sur-son-epouse-un-mois-apres-le-mariage
    J’aime particulièrement la dernière phrase de l’article : Il ne doit plus rentrer en contact avec son épouse. (mais il conserve son titre de séjour ou ses papiers français)
    Après le film « Tant qu’il y aura des hommes » on pourrait tourner « Tant qu’il y aura des connes ».

    • « Tant qu’il y aura des connes » en effet. Pauvre bécasse élevée dans le « vivreensemble » et autres phantasmes que la bienséance m’interdit d’expliciter.

  7. Cependant j’ajouterai que les acteurs issus de différentes communautés dialoguent avec des mots qui eux n’en sont pas issus ! A tel point qu’on en pressent le décalage ! Ah s’ils parlaient le langage des banlieues ça ferait plus « vrai » et « couleur locale » mais nos dialoguistes s’en gardent bien car ça ferait sans doute le jeu de qui vous savez !

  8. « La France, ce pays où le multiculturalisme est religion d’Etat ».

    Le socialisme était pourtant la religion d’ Etat de l’ ex URSS et l’ on sait se qu’il en est advenu malgré une propagande en jet continue ( le socialisme c’ est super et ça marche ! ) servie au peuple russe dans les médias ( pravda , films,…), les écoles,….

  9. Leur supériorité il la cache où ces étrangers venus d’ailleurs soit disant plus français que les français?

    • Dracula est une figure historique qui a combattu les Turcs. A-t-il bu du sang turc? Je ne sais pas.

  10. Oui,on nous seringue le multiculturalisme ;nous devons apprécier tout ce qui vient d’Afrique,du Maghreb et d’ailleurs ;mais les bleddards,les chameliers et les joueurs de tam-tam n’ont aucune obligation d’intégrer notre culture …en quelque sorte,c’est aux Français de s’intégrer dans leurs moeurs et leur mode de vie afin de profiter pleinement du vivre ensemble .

    • Cher Jill,Vous venez de me donner la preuve que vous avez beaucoup à faire pour intégrer la vie des blédards. Vous faites la même erreur que les autres: Au Maghreb, il n´y a pas de chameaux! Sur le chemin de l´école, je tombais de temps en temps sur un troupeau de moutons ou de dromadaires! Les dromadaires n´ont qu´une bosse, Jill..
      Donc première lecon dans votre procédure d´intégration des notions fondamentales de l´identité francais: en France, mis à part les zoos, il n´y a que des dromadaires!
      Et c´est un pied-noir qui vous parle. Et c´est bien connu, les pieds-noirs, y compris mon grand´père instituteur à Alger, c´est du criminel contre l´humanité pur sucre pur jus!!!
      Amitiés

      • Hum …j’ai parlé aussi de l’Afrique ;ceux qui usent des dromadaires,on les appelle aussi chameliers,non ? Mais je dois avouer que je ne suis pas un spécialiste.Ceci étant,avec une bosse ou deux,ces gens là ont autant leur place en France que des ours polaires au Sahara .Bien à vous Gérard .

  11. quelle amère patrie est ce!
    jusqu’à quand les politiques nous imposeront ils ces diktats des bobos au pouvoir!

  12. cela saute tellement aux yeux que ma femme qui est Dominicaine et mulatre saute au plafond de voir cela , elle qui a si peur de voir les Haitiens envahir son pays .

  13. « Même de Gaulle » m’étonne de vous… Humour !
    Benetton, voilà bien longtemps, avec ses « United Colors » a donné le « la » !
    Burqas à la mode, Ramadan à tous les rayons, 5 à 7 colorés, pansements noirs, etc…
    La Planète métissée, chère à Soros, progresse ! Macron l’accompagne !
    Ou est « Persil lave plus Blanc » ?

  14. cette politique collective du « laissez faire » doit cacher bien des choses inavouables pour qu’ils la poursuivent, même à 10% d’avis favorables seulement ; ça veut dire « qu’on » est coincés. j’ai des idées comme tout le monde peut avoir, à propos de cas de simulation ; ex ? -si vous ne faites pas ce qu’on vous dit, on fait tout péter vos centrales et on a une tonne de kamikazes sous le coude.

Les commentaires sont fermés.