La France d’abord : nous devons reprendre le contrôle de notre pays

Cannes le 22 Janvier 2022. Meeting d’Eric Zemmour

Après Donald Trump et l’America first, les tricheurs Démocrates mondialistes sont en train de crever en politique. Avec Éric Zemmour et la France d’abord : Nous devons reprendre le contrôle de notre pays !

L’anti-Zemmourisme primaire en politique n’a pas empêché les animateurs de Reconquête de confier leur totale loyauté à l’égard d’Éric Zemmour. Éric Zemmour a dit publiquement ce qu’il aime passionnément dans la France, ce pays de toujours, quand Macron a exprimé se haine de la France et des Français. C’est à coup sûr une très mauvaise façon de poser le problème de la victoire de Macron aux élections législatives.

Les sentiments de Macron à l’égard des Français ne sont pas sans intérêt pour cette raison toute simple que la politique n’est pas seulement affaire d’analyses et de réflexion, mais aussi de sentiments.

Dès son élection, Macron a eu un compte à régler avec la France et les Français.

Ce dont Macron, le petit banquier de chez Rothschild international, aussitôt installé à l’Élysée, a voulu se libérer, ce sont des règles et des principes existant dans la France éternelle. Mais Macron n’a pas voulu seulement rompre avec la France et les Français. Il a voulu créer une société mondialiste nouvelle GOF-LGBT qui serait, selon lui, susceptible de régénérer l’humanité. Il a aussi voulu fonder une nouvelle société Trans-genre qui pourrait devenir le modèle d’une République déracinée Trans-genre universelle.

Ce thème de la propagande socialiste GOF-LGBT est au centre de la pensée progressiste Trans-genre et revient comme un véritable leitmotiv dans la macronnie progressiste vulgaire.

Avec Éric Zemmour et la France d’abord, nous devons reprendre l’idée de la Destinée de la France éternelle. C’est ce qui a inspiré la doctrine de Zemmour et du mouvement Reconquête. Zemmour n’a cessé de permettre à la France de se définir comme une nation patriote qui poursuit des idées universelles.

Éric Zemmour a toujours estimé que les valeurs de la France et le mode de vie des Français étaient en grand danger et avaient une validité universelle. Il a toujours pensé qu’il avait pour mission de protéger les valeurs de la France éternelle et le mode de vie des Français.

Croyant à la division morale binaire du monde, la macronnie progressiste vulgaire estime incarner le Bien et s’imagine que l’infini privilège qui lui a été réservé par les Français est de changer le vieux monde.

La tendance à l’hégémonisme de la macronnie progressiste vulgaire n’est donc pas conjoncturelle.

Le problème est qu’aujourd’hui, le mythe progressiste est devenu une tyrannie politique vulgaire.

Depuis Sarkozy, Hollande et Macron, les Français sont entrés dans l’ère de la déconstruction de la France caractérisée par la dissolution de fait de toutes les valeurs de la France de toujours. Le système progressiste mondialiste GOF-LGBT de la macronnie vulgaire est au cœur de la dissolution de la France de toujours. Macron autocrate a pris le pouvoir absolu en exigeant que les Français se comportent en vassaux.

Et en même temps, il a soumis la France à la globalisation où les États-Unis représentent la force principale, dont la logique profonde est d’essence techno-économique et financière, et se caractérise avant tout par la domination planétaire du Capital libéral.

Au cours des dernières années, la soumission de l’Europe aux États-Unis n’a cessé de s’aggraver. Et elle s’étend aujourd’hui à pratiquement tous les domaines.

Il ne fait pas de doute que la globalisation va encore s’exacerber, ne serait-ce que parce que, du point de vue géopolitique, l’Europe reste plus que jamais dépendante et soumise aux États-Unis. Longtemps réservés sur la construction européenne, les États-Unis jouent ouvertement sur la division de l’Europe parce qu’il est de leur intérêt que celle-ci soit faible et divisée. Et en même temps, il est clair qu’entre les États-Unis et la Russie, c’est désormais la guerre ouverte. Il est temps pour les Français de s’en rendre compte !

Pour l’Europe qui reste plus que jamais dépendante et soumise aux États-Unis la Russie est devenue notre ennemi. Dès lors, les choses sont claires. Ce que les États-Unis désignent comme un ennemi devient automatiquement notre ennemi. Ne pas le comprendre est une absurdité.

Biden a une lecture à la fois hollywoodienne et messianique de la guerre contre Poutine. Sa vision du monde est une vision dans laquelle toute puissance indépendante est perçue comme un ennemi potentiel.

Cela signifie que la pensée de Biden n’a plus d’autre référence qu’elle-même, que Biden ne voit plus le reste du monde qu’à travers sa vision hollywoodienne et messianique de la guerre contre Poutine.

C’est pourquoi la doctrine stratégique de Biden tend à empêcher les pays rivaux d’atteindre la parité militaire et technologique avec les États-Unis. Quiconque prétendant s’engager dans cette voie est dénoncé comme complice de l’axe du mal. C’est pourquoi les États-Unis constituent actuellement le principal facteur d’instabilité dans le monde, et le principal facteur de brutalisation des rapports internationaux.

C’est pourquoi l’anti-américanisme de Zemmour est compris comme la critique de l’américanisation de la France. De là à l’accuser de racisme et d’américanophobie, le pas est vite franchi.

Philippe de Villiers, avec la cage aux phobes, a dénoncé la propagande progressiste mondialiste GOF-LGBT des phobies quelles qu’elles soient. Comment peut-on avoir de la sympathie pour l’univers des GOF-LGBT et des Trans-genres pour imposer le changement de sexe à des enfants victimes immatures.

Comment peut-on avoir de la sympathie pour l’univers de cet ennemi principal, cet ennemi absolu ?

Tout cela est cimenté par le moralisme niais de la non-discrimination des minorités actives.

C’est dire que l’adversaire est une figure du Mal en politique. Parler d’ennemi principal revient à dire que, de tous les ennemis de la France chrétienne éternelle, il suffit qu’il soit provisoirement le plus fort pour qu’il devienne la menace principale. Dans les années qui viennent, le fossé entre la France chrétienne et les activistes GOF-LGBT et la propagande des Trans-genres pour imposer le changement de sexe à des enfants victimes immatures s’approfondira. De nouveaux clivages politiques apparaîtront.

C’est pourquoi Éric Zemmour est du côté des résistants.

Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print
12

6 Commentaires

  1. Ce soir, afin d’avoir une vue éclairée de la situation politique aux Etats-Unis et au Canada (donc sur al nôtre) je ne manquerai pas l’émission de Radio Québec animée par le double docteur en sciences-politiques Alexis Cossette (et son air de ne pas y toucher).

  2. zemmour n’a pas réussi, mais il a dit et redit tout haut ce que je pense tout haut d’ailleurs !

  3. Dans toute la France des groupes de prière se forment et prient le Rosaire, arme supérieure au canon Caesar. Ce sera la prières de la France d’en-bas qui n’a pas renoncé à sa Foi qui vaincra les immondes mondialistes et la clique politique dégénérée qui tourne autour de Macron.

    • Les groupes de prières pourquoi pas? (je suis catholique) mais croyez vous vraiment que DIEU n’a pas autre chose à faire que de rendre à ces mêmes catholiques la vision de pour qui ils ont voté? C’est un voeux pieux que de croire qu’en votant pour Mr Macron comme ils l’ont fait en grande majorité, les églises, les cimetières et les chrétiens eux mêmes ne seront plus attaqués? Arrêtez de croire au père noël, ouvrez les yeux et les oreilles, réfléchissez .

      • D’autant plus que la République Française l’ayant quelque peu malmené depuis deux siècles, je doute qu’il soit encore si miséricordieux envers nous.

  4. Thierry vous êtes un doux rêveur ! Pour moi, et de façon définitive, le peuple Français est vraiment le plus con de la planète, les dernières élections en sont la preuve irréfutable, incontestable !

Les commentaires sont fermés.