La France de Macron-Darmanin-Yéti : semaine 11, de pire en pire !

MacrondarmaninYeti.jpg

À l’attention de Messieurs les ministres de la Justice – garde des Sceaux et de l’Intérieur, quelques « faits divers » au cours de ce mois de mars 2022 dans notre « Douce France » où, selon eux, l’insécurité ne serait qu’un sentiment !

Au sujet de la « double nationalité » : la supprimer ne serait pas la solution, elle peut même être une protection efficace contre la délinquance, à la condition que tous, récidivistes, délinquants, voleurs, agresseurs, violeurs et criminels, soient déchus de leur nationalité française et expulsés immédiatement. La déchéance de nationalité doit être inscrite au programme du candidat que nous choisirons !

Semaine 11 : 

12/03 – Limoges (Haute-Vienne) : Une Française, employée à la mairie et âgée de 49 ans, a été interpellée, ainsi que trois migrants, deux Syriens de 45 et 60 ans, et un Irakien de 51 ans, pour avoir dirigé une filière d’immigration clandestine dans le Limousin et l’Indre. Ils ont organisé l’entrée irrégulière de quelques dizaines de ressortissants qui obtenaient, après avoir versé plusieurs milliers d’euros, le statut de demandeur d’asile qui leur permettait de percevoir le versement d’allocations, et les prestations sociales.

Longlaville (54) : Objet d’un contrôle d’identité et sans papiers, un clandestin libyen, sous le coup d’une OQTF, « menace d’éventrer les policiers, affirme qu’il va violer l’une des fonctionnaires et insulte une policière d’origine maghrébine ». En comparution immédiate, à Briey, Ahmed est condamné à une peine avec sursis.

Toulouse (31) : Dans le quartier Saint-Aubin, alors qu’ils se croisaient dans la rue, sur un trottoir étroit, l’un des deux hommes, âgé de 32 ans, reçoit trois coups de couteau dans l’abdomen et sur une main. Transporté à l’hôpital, son pronostic vital n’est plus engagé. L’agresseur est toujours recherché par la police.

Marseille (13) : Vers 9 h du matin, sur le quai du Vieux Port, et devant la mairie de Marseille, un individu d’origine djiboutienne attaque avec un couteau une patrouille de police. L’un des policiers est blessé avant que l’agresseur ne soit abattu. Ses motivations sont inconnues.

13/03 – Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) : En avril 2021, dans un immeuble de la rue du Port, sa voisine du dessus lui demande, pour la énième fois, de baisser légèrement le son de la musique, il l’agresse violemment avec un couteau et la blesse grièvement à la gorge et à la clavicule. Elle frôle la mort. Il est condamné à deux ans de prison, assortis d’un sursis probatoire… et l’interdiction de rentrer en contact avec sa victime, qui habite le même immeuble !

Rennes (Ille-et-Vilaine) : 24 passeurs de migrants, d’origine irakienne, qui ont acheminé vers la France pour être dirigés vers l’Angleterre, souvent dans des camions frigorifiques, plus de 10 000 clandestins et gagné environ 70 millions d’euros entre 2018 et 2020, sont jugés actuellement. Nous espérons une condamnation des plus sévère pour « cette traite d’êtres humains ».

Lézignan-Corbières (11) : Dans une impasse, près du collège Joseph-Anglade, un gendarme en civil, qui conduisait ses enfants à l’école, a osé tenter de faire régner l’ordre alors qu’une bande d’adolescents causait du tapage et des incivilités au milieu de la route. Deux jeunes collégiens de 14 ans l’agressent violemment, devant ses propres enfants et des témoins terrorisés. Les deux voyous s’enfuient en courant vers le collège en criant « Que c’était le gendarme qui les avait agressés » et ils vont même porter plainte contre lui. Le procureur, Éric Camous, appelle « sévèrement » : au bien-vivre ensemble !

Nantes (Loire-Atlantique) : Une centaine de personnes se sont réunies devant la mairie afin de manifester « contre l’explosion de l’insécurité au quotidien à Nantes ».

L’un des participants déclarait : « J’arrive de Paris mais je crois que c’est bien pire ici ! ». Les professionnels de la nuit ont même créé une association afin de proposer aux adhérents des formations gratuites de self-défense.

14/03 – L’Isle-d’Abeau (38) : La gendarmerie et le lycée ont été les cibles de tirs de mortiers, des voitures et des poubelles ont été incendiées. Une nuit de violences organisée par qui ? On ne le dit pas. Pourquoi ? On ne le sait pas, mais on le devine !

Monistrol-sur-Loire (43) : Même dans la France profonde règne l’insécurité : « Pouvoir sortir sans être agressé », voilà ce que réclament les commerçants et les habitants du centre-ville. « Depuis la sortie du confinement un climat malsain règne autour des places Néron, de la Victoire et de la rue du Commerce ». Une pétition a été lancée, elle dénonce l’insécurité, la vente de drogues et les altercations de rue ainsi que la délinquance.

Marseille (13) : À proximité du McDonald’s Chave (4e) en plein centre-ville de Marseille. Trois jeunes gens sont entre la vie et la mort après une rixe à coups de couteau. L’un d’entre eux est âgé de 17 ans, les deux autres de 19 ans. Ils ont été transportés aux urgences par les marins-pompiers de Marseille « avec des pronostics vitaux engagés ». Les circonstances ne sont pas connues à cette heure !

Lyon (69) : À la sortie d’une discothèque, sur le quai Rambaud, deux jeunes policiers en civils, âgés de 21 et 23 ans, ont été violemment agressés par une bande d’individus, pour une raison encore mal définie.

15/03 – Perpignan (Pyrénées-Orientales) : Vous n’allez pas le croire et pourtant c’est vrai : les détenus de la prison de Perpignan, comme probablement d’autres prisons de France, vont toucher la prime Macron de 100 euros et obtenir certaines revalorisations accordées aux prisonniers. Le syndicat UFAP-Unsa justice et le personnel s’insurgent contre ce mépris à l’égard de leur situation.

Paron (Yonne) : Un habitant, âgé de 40 ans, dont nous ignorons l’identité et les origines, a été mis en examen pour viol et agression sexuelle sur personnes vulnérables. Il avait violé, entre septembre 2021 et janvier 2022, trois femmes âgées, deux de 78 ans et une troisième de 91 ans, résidentes en Ehpad dans les environs de Sens (Yonne).

Lyon (69) : Le jour même de ses 22 ans, il effectue un rodéo, prend la fuite quand la police tente de l’intercepter et frappe l’un des policiers. Pour ces multiples infractions il a été condamné à 8 mois de prison avec sursis.

16/03 – Angoulême (16) : Fayçal Bendada, 44 ans et 11 condamnations, est jugé actuellement pour avoir tenté d’assassiner son ex-épouse le 23 juin 2018. Il avait asséné plusieurs coups de couteau à Houria, la plongeant dans le coma. Elle s’en était sortie miraculeusement. Fayçal lui reprochait d’être dépensière et il a déclaré que « le jour où elle est arrivée en France, elle a cru qu’elle était libre. » 

Avignon (Vaucluse) : Alors que sa famille (4 enfants, sa femme et lui-même) vit en Algérie, cet Algérien, de nationalité française, a escroqué plus de 80 000 euros d’aides sociales à la CAF et au RSA, effectuant régulièrement le voyage aller/retour. Il a été condamné à 3 mois de prison avec sursis et le remboursement de la totalité par le tribunal correctionnel d’Avignon. (ne serait-ce pas plutôt la CAF qui devrait être condamnée pour de telles négligences dans ses services ?).

Toulon (Var) : Inaugurée en grande pompe en 2017, en plein cœur de la cité, les commerçants et les riverains de la rue Pierre-Sémart n’en peuvent plus : le trafic de drogue s’est amplifié depuis trois mois. « Les dealers sont en train de nous tuer, l’odeur est présente partout, même dans les boutiques. La situation est devenue insupportable dès le début de l’après-midi. L’échange se fait sous les yeux de tout le monde, il n’y a aucune gêne. ». Le conseil municipal de Toulon a évoqué ce problème.

Rennes (Ille-et-Vilaine) : aux environs de 9 h 45 du matin, à la gare routière, un individu a poignardé un voyageur. Il a été interpellé.

Nice (06) : Un transexuel, âgé de 37 ans, a été poignardé de plusieurs coups de couteau par un individu dans le centre-ville vers une heure du matin. Une course poursuite s’est engagée avec les deux agresseurs de 19 et 25 ans poursuivis par une patrouille de la BAC. Avant d’être interpellé, le plus jeune a hurlé à plusieurs reprises « Allahu akbar » puis « Tirez-moi dessus, je veux mourir en martyr, je veux aller au paradis ».

17/03 – La Tronche (38) : En juillet 2019, Brahim Rikouah avait été surpris cambriolant la maison, rue Doyan-Gosse, par la propriétaire, Denise Jardin, 93 ans. Il n’a pas hésité à l’assassiner puis avait collé sur la porte un petit mot « Je suis partie en vacance pour trois semaine ». Il vient d’être condamné à 25 années de réclusion criminelle, avec une période de sûreté des deux tiers.

Montpellier (Hérault) : Le cadavre d’un jeune homme a été découvert dans la partie basse des jardins du Peyrou, non loin d’Écusson, par un promeneur matinal. Une enquête a été ordonnée par le parquet.

Bayonne (64) : Prise pour cible au hasard, une jeune femme a été grièvement blessée au thorax, rue Bosse « Elle a frôlé la mort » ont indiqué les secours. Un individu, âgé de 47 ans et déjà connu des services de police, a été appréhendé non loin des faits, rue Tour-de-Sault, muni d’une arme de poing de calibre 6,35. Il a été placé en garde à vue.

Nice (06) : Décidément les « transexuels » sont en danger dans la capitale de la Côte d’Azur. Deux nouvelles personnes « transgenres » ont été agressées à l’arme blanche par un individu, Mohamed, d’origine tunisienne, qui a également déclaré « vouloir tuer un « pédé » au nom d’Allah, mais aussi vouloir mourir en martyr ». Vêtu d’un survêtement aux couleurs de l’équipe de foot du Bayern de Munich, il a été plaqué au sol par des policiers de la BAC, un couteau « Opinel » ensanglanté a été retrouvé dans sa poche.

18/03 – Romans-sur-Isère (26) : Une altercation qui a éclaté entre deux élèves de quatrième du collège André-Malraux a dégénéré car la principale du collège, qui a tenté de les séparer, a reçu un coup au visage. L’un des deux élèves avait sorti un couteau. Les policiers municipaux sont intervenus.

Paris (10e arrondissement) : Près du canal Saint-Martin, cette maman de 42 ans, qui venait de déposer sa fille de 3 ans à l’école maternelle et se dirigeait vers la rue des Récollets lorsqu’elle est agressée par son voisin, Abdelaziz, 47 ans, qui lui indique « qu’il veut coucher avec elle ». Elle refuse, alors il se rue sur elle et tente de l’étrangler, tout en lui portant trois coups de couteau sur son flanc gauche. « Si les gens n’étaient pas intervenus il m’aurait tuée ». Six mois plus tôt, ce migrant algérien avait déjà tenté de tuer une autre de ses voisines. Que fait-il encore en France… et en liberté ?

Grigny (91) : Des riverains témoignent « C’est devenu un territoire occupé ». Une habitante s’exprime, visage caché : « viols, mariages forcés, excisions, ramadan obligatoire et forcé. C’est un enfer au quotidien. »

Choisy-le-Roi (94) : La guerre des bandes ne cesse de faire de jeunes victimes : un jeune de 17 ans vient d’être lynché et poignardé en pleine rue Darthe, près du lycée Guillaume-Apollinaire (Thiais), et se trouve entre la vie et la mort. Trois suspects, majeurs et mineurs, ont été interpellés et placés en garde à vue. Depuis le 8 mars les bagarres ne cessent pas mais les mineurs (entre 15 et 17 ans) s’en tirent avec une convocation de la justice.

Tours (..) : Dans le quartier Maryse-Bastié un jeune homme de 20 ans a été blessé par arme à feu. Ce n’est pas la première fois que cela arrive, explique les habitants excédés, qui oscillent entre résignation et stupéfaction : « On commence à être fatigués, plusieurs points de deal se sont créés » commente un riverain, dont la voiture a été touchée par des balles perdues, ainsi que quatre autres véhicules. Une jeune maman conclut : « Si on pouvait partir, on le ferait. »  

Belgique – Herstal : Des passants ont découvert une adolescente de 15 ans abandonnée dans une mare de sang, le long d’un talus. Elle avait été torturée, défigurée et violée par Jash, 21 ans, dont l’origine n’est pas indiquée.

 

Espagne – Cela ne s’arrêtera donc jamais ? En deux jours, une nouvelle fois 4 000 migrants ont pris d’assaut l’enclave espagnole de Melilla et 800 sont parvenus à franchir les barrières et ont pu déposer des demandes d’asile.

Suisse – Une jeune fille mineure et enceinte a été violée par un migrant maghrébin, délinquant multirécidiviste, âgé de 20 ans, chez qui elle était venue chercher refuge car « elle cherchait un endroit où passer la nuit ». Condamné à 3 années de prison ferme, il sera ensuite expulsé du pays pendant dix ans.

Allemagne – Entre 2000 et 2020, la proportion d’étrangers soupçonnés de viols est passée de 35 % à 42,44 %, selon le gouvernement fédéral. Les auteurs sont principalement des Turcs, des Afghans et des Syriens. 50 % des auteurs d’agressions sexuelles sont également des étrangers et principalement des Turcs.

Italie – 55 000 migrants ont débarqué en Italie en 2021, contre un peu moins de 30 000 en 2020, essentiellement des côtes libyennes et tunisiennes. 70 à 80 % seraient des mineurs originaires d’Afrique subsaharienne. Ce nombre a quadruplé par rapport à 2017, a indiqué le Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES).

Manuel Gomez

**Plus de 48 000 attentats islamistes ont eu lieu dans le monde entre 2000 et 2021, provoquant la mort de plus de 210 000 personnes (Selon la Fondapol). Dans l’Union européenne, la France a été le pays le plus frappé, avec au moins 82 attentats islamistes et 332 morts. La majorité de ces attentats islamistes (89,5 %) ont touché des pays musulmans et les victimes sont principalement des musulmans, dans les mêmes proportions.

 

 

 

image_pdfimage_print

5 Commentaires

  1. JASH
    apparemment KURDE
     » poulain d’un âne  »

    Jash (Kurdish: Caş or Cahş, literally meaning « donkey’s foal »), or « الجحوش [ar] » or The Light Regiments or fursan is a type of collaborator, usually a military unit composed of people of Kurdish descent that cooperates with enemy combatants against the Kurdish army, Kurdish rebels, or the Kurdish civilian population.

  2. les haitiens doivent payer 3.000€ pour être acheminés en guyane ! ils remboursent les préteurs en quelques mois

  3. La toute premiere chose à faire si Zemmour est élu, est de dissoudre toutes ces associations de malheur et cesser tout financement. Là on aura déjà bien avancé

  4. La France est un coupe-gorge, les banquiers et énarques qui nous gouvernent se moquent bien de la sécurité du petit peuple. Il devient de plus en plus inévitable de sortir armé.

Les commentaires sont fermés.