La France de Macron est incapable de faire face à l’invasion migratoire

Résultat de recherche d'images pour "photos squat square daviais"

L’invasion continue. Les migrants déferlent sur la France dans l’indifférence estivale. Il est vrai que le Mondial a longtemps été la priorité de l’information.

A Menton, les policiers sont au taquet, refoulant plusieurs centaines de clandestins par jour, pendant que des centaines d’autres se faufilent par les Alpes, assurés du soutien des associations et des immigrationnistes de tout poil, puisque le Conseil Constitutionnel a supprimé le délit de solidarité envers les migrants.

En clair, plus les policiers intensifient leurs efforts pour protéger les frontières, plus les “Sages” démolissent leur travail.

En 2017, les policiers ont procédé à 50 000 interpellations de clandestins contre 5 000 en 2014 ! Dix fois plus !

A ce rythme, la France va connaître des lendemains tragiques avant 5 ans.

Evidemment, comme toujours, certains dénoncent les méthodes des policiers qui effectueraient des contrôles d’identité “au faciès, à la tenue, et à l’odeur” visant les migrants.

Au passage, voilà un propos qui nous rappelle le tollé général suite au discours de Jacques Chirac en 1991, qui s’était lancé dans la défense de « l’ouvrier français qui gagne 15.000 francs et voit sur le palier de son HLM un immigré nanti de trois ou quatre femmes, d’une vingtaine de gosses, qui touche plus de 50.000 francs d’allocations diverses et qui ne travaille pas ; si vous ajoutez le bruit, et l’odeur, le travailleur français devient fou. »

Mais 30 ans plus tard, c’est bien pire.

Il est clair que le seul souci des autorités n’est pas de fermer les frontières et de protéger le pays qui fonce tout droit vers la catastrophe économique, la ruine, le naufrage identitaire et le chaos racial, non, le seul souci, c’est de dégager toujours plus de moyens pour accueillir toujours plus de déshérités qui vont couler le pays.

A Lille, 42 réfugiés de l’Aquarius, sur les 78  récupérés par la France, logent dans un ancien Ehpad. Un studio pour deux personnes, avec salle de bains, WC, kitchenette et chacun son lit.

Pendant ce temps nos 140 000 SDF dorment sous les ponts ou dans une voiture. Macron n’en parle jamais.

Et quand on sait que 600 millions d’Africains vivent dans des cases de brousse ou des bidonvilles sans eau ni électricité, et qu’ils n’ont jamais utilisé un appareil électro-ménager de leur vie, ça laisse rêveur…

Quant à nos petits vieux qui vivent dans des masures à la campagne ou des taudis en ville, ils peuvent crever dans l’indifférence générale.

Pour bichonner les migrants, il faut bien baisser les retraites ! La politique se résume à faire des choix.

A  50 000 euros le mineur isolé, on fait les fonds de tiroir et on tape sur ceux qui ne bloquent pas le pays  et ne cassent rien : les vieux.

Le gâteau, il va falloir le partager avec les déshérités venus d’Afrique. Et on n’a vu que l’avant-garde. La population africaine va plus que doubler en 30 ans.

Macron veut des immigrés, ils arrivent pas centaines de milliers. Et pas question de les expulser :

« Jamais la France n’acceptera les solutions de facilité que d’aucuns aujourd’hui proposent qui consisteraient à organiser des déportations à travers l’Europe pour aller mettre dans je ne sais quel camp à ses frontières ou en son sein ou ailleurs les étrangers non admis en France », a t-il déclaré au Congrès de Versailles.

Preuve que sa loi asile-immigration avec son volet « fermeté » n’est que mensonge et poudre aux yeux. Macron est un bonimenteur sans scrupules.

Il proposait lui-même des centres fermés il y a un mois ! C’est dire la fiabilité du personnage. A t-il tous ses esprits ? On s’interroge…On se fout des tweets contradictoires de Trump, mais avec Macron c’est du même tonneau.

« Une fois débarqués sur le sol européen, nous sommes favorables à mettre en place des centres fermés », annonçait-il en juin 2018.

Et il se disait « intraitable » avec les clandestins qui devaient être expulsés. Du pipeau, comme toujours.

Il dit tout et son contraire depuis la campagne présidentielle. Un jour socialiste, le lendemain pas socialiste. Une girouette qui nie ses volte-face.

A Nantes, qui devient la ville laboratoire de l’immigration de masse avec ses squats et ses scènes de guérilla urbaines chroniques, on expulse les migrants, on les replace ailleurs, on les expulse à nouveau. Trois évacuations en 1 mois !

Résultat de recherche d'images pour "photos squat square daviais"

 

Et personne ne dit STOP. Un seul mot d’ordre : des moyens, encore des moyens !!

Côté migrants, Nantes a la cote. Le Tam-Tam porte loin puisque Soudanais et Erythréens s’y précipitent toujours plus nombreux.

En plein centre-ville, le squat du square Daviais comptait une trentaine de migrants il y a un mois, il en compte près de 400 aujourd’hui !

Le maire s’opposait à toute évacuation malgré les nuisances pour les riverains, mais l’Etat avait saisi la justice. Le tribunal administratif de Nantes a donné son feu vert. On évacue.

Il faut dire que les conditions de santé et de salubrité publique étaient gravement dégradées.

“Un seul point d’eau pour 400 personnes et un seul sanitaire fermé la nuit !”

On imagine l’enfer des riverains qui ont vu leur square verdoyant transformé en bidonville immonde.

“En plus des rats et des poux, on soupçonne des cas de gale et de tuberculose”, nous dit le Figaro.

Dans toute la France, où s’installent des squats sauvages, le risque d’une grave crise sanitaire est occulté. Bien-pensance oblige…

Evidemment, à Nantes comme ailleurs, on évacue mais on ne sait pas où les mettre.

100 par ci, 100 par là. Mais pas pour une éternité, juste le temps d’examiner la situation de chacun pour une éventuelle régularisation.

Quant aux déboutés du droit d’asile, totalement inexpulsables avec nos lois suicidaires qui autorisent, de recours en recours, un clandestin à rester plusieurs années, ils sont assurés de devenir tôt ou tard citoyens français.

Il leur suffira d’épouser une Française ou d’avoir un enfant.

En attendant, les déboutés raseront les murs pour éviter les contrôles et migreront de squat en squat, en espréant des jours meilleurs. Question de patience.

Voilà où en est la France de 2018. Totalement paralysée face à l’immigration.

Incapable de fermer les frontières, incapable d’expulser les centaines de milliers de clandestins, incapable de faire régner l’ordre républicain. Combien sont-ils ? Un million ? Davantage ?

Voilà 40 ans qu’ils s’entassent en attendant leur régularisation et leur naturalisation. Et il en arrive des centaines par jour, dont 100 rien qu’à Paris.

Les demandes d’asile ont dépassé les 100 000 en 2017 et l’année 2018 est partie pour 115 000 selon les chiffres du premier semestre.

L’immigration est devenue un fléau économique et social qui va ruiner l’Europe et l’entrainer par le fond.

Les seuls rescapés seront les pays de l’Est. Pour les autres, on peut considérer qu’ils enfoncent eux-mêmes les derniers clous sur leur propre cercueil.

Ça fait 40 ans que les Français votent pour des immigrationnistes.

On ne peut pas empêcher un peuple de se suicider.

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

30 Commentaires

  1. En complément de mon propos précédent , j’émets la question suivante, qu’en est-il de l’ancrage à la terre? autrement dit des racines?

  2. A propos de monsieur Macron, de ses particularités physiologiques, j’ai pu observer ceci: lorsqu’il marche, ses pieds ne sont pas tournés vers l’extérieur comme chez tout le monde, mais ils sont sur deux lignes parallèles; ceci pourrait peut être indiquer une rotation des hanches vers l’intérieur. D’autre part j’ai vu sur une photo de vidéo qu’il fait du vélo avec les genoux qui se touchent presque comme les dames autrefois qui pédalaient en serrant les jambes pour cacher les dessous! Étrange!

  3. La, Macron a envahi la France, Hier, la Trogneux…
    Le maquereau Macron sautait ses quatre chiennes à 15 ans ! (la Trogneux et ses filles) Quelles putains!
    Surtout la trognon de chou la Brette Trogneux, la plus hideuse de toutes les grognasses, cette vieille ratatinée…

  4. Ouvrez ouvrez la cage aux migrons
    regardez les s’envoler c’est bon

    Les enfant si vous voyez,
    des p’tits migrons prisonniers
    Ouvrez leur la cage vers la méditerrannée
    ….. on n’en veut plus des migrons comment faut il le dire ????…….

  5. Je plaide depuis longtemps pour le « suicide assisté » !
    Refusé pour moi, acceptè pour la France !
    Le Comité d’Ethique me le refuse, le Comité « Ethnique » l’accepte !
    Qui voudra comprendre ?

    • Le Comité d’Éthique a bien raison !
      Nous devrions nous comprendre.
      Bien à vous,
      Marie

  6. « incapable de faire face à l’invasion migratoire »
    mais ils la souhaitent, l’encouragent!
    ça fait des gens qui travaillottent à très bon marché, qui sont nourris, logés et blanchis (oups, mot politiquement incorrect?) gratuitement par nos impots!
    l’oligarchie mondialiste est aux commandes, non?

    • Ben non, justement, ils ne bossent, la majorité traine dans les rues et dépense ses 200 euros/mois, parfois ils manifestent pour une maison et du travail,… Ben du boulot, y en a pas, là est tout le problème,… Les diplômés ont du mal a en trouver, ne parlons pas de ceux qui n’ont pas de diplôme, et encore moins des étrangers non francophones,…

  7. En Démocratie, l’adversaire de la Patrie est une convergence : 1 d’humanitarisme structurel, ancré dans un Droit (UE-CEDH) qui doit être contesté (mot-clé=Pr JL Harouel), 2 d’exploitation socialiste de l’immigration, au risque de l’invasion (l’immigré remplace l’ouvrier comme sujet de sollicitude), 3 d’opportunisme politique, le clientélisme, encouragé par l’Etat6providence omnipotent. L’Europe centrale s’est libérée de cette coalition. Comment ? c’est une leçon que nous devrions apprendre !

    • La CEDH est une monstruosité qui enlève aux peuples le droit de disposer
      d’eux-mêmes …on ne veut pas d’immigration,à fortiori islamique,ben vous
      l’aurez quand même au nom des droits de n’importe qui à s’installer sur notre sol .

      • En effet, alors qu’à l’Est les patriotes comme Orban assure la Souveraineté du Peuple magyar sur ses terres ancestrales, à l’Ouest les politiciens aggravent le laxisme migratoire européen par des incitations socialistes à venir piller notre pays. Politiciens liberticides (Hollande, Macron) opportunistes (Sarko) socialistes ou républicains-clientélistes : tous des traîtres !

  8. Parmi les utopistes, les progressistes sont ceux qui recourent à l’Etat pour imposer leur projet de Société matérialiste. Le Progressisme est mutagène : hier à l’Est, Socialisme de Production, aussi coercitif qu’improductif , à l’ouest, Socialiste de Redistribution, aussi clientéliste que nécessaire. Hier limité par le cadre national et le consentement à l’impôt. Aujourd’hui renforcé par l’invasion et recourant au déficit budgétaire pour acheter les suffrages et payer ses media et ses activistes

  9. Jacques Dutronc aurait pu chanter »C’est le plus grand des menteurs »…
    L’Etat Nation du peuple Français, ça n’existera jamais avec ce soi-disant président.
    Et Madame qui danse la bamboula!

  10. Mais bon sang, vous en êtes encore là ??? « La France de Macron » (qui n’est PAS la MIENNE) n’est pas « incapable de faire face à l’invasion migratoire » et pour cause, elle l’ORGANISE !

    • « vous en êtes encore là ??? » C’est un peu la remarque que je me faisais…La chasse internationale aux Nationalisme ne date pas d’aujourd’hui pourtant …il y a pléthore de livres écrits sur la question en particulier depuis les années 30…

  11. La France de Giscard,Mitterrand,Chirac,Sarkozy …a été également incapable de faire face à l’invasion;ils l’ont même encouragée .Cette invasion est exponentielle du fait qu’ils continuent d’arriver,s’accumulent donc,et se reproduisent sur place .

  12. On a vu que le trio humanitarisme, socialisme, clientélisme assurent la ruine du pays. Comment s’en débarrasser ? Le clientélisme est un opportunisme politiciens qui se combat par la mise en concurrence simultanée des politiques publiques : décentraliser, subsidiariser, fédéraliser. L’Etat-Providence centralisé est par nature clientéliste. De même que l’institution présidentielle. Préférer les élections décentralisées comme les Législatives. Au moins les media ne peuvent pas la manipuler !

  13. Macron ne fait que suivre les directives de l’ONU sous la haute autorité de Bruxelles.
    Pacte sur les migrations qui prévoit l’installation de 159 millions de migrants en Europe ?
    http://www.fdesouche.com/1045113-lonu-programme-le-raz-de-maree-en-avril-2000-un-rapport-preparait-linstallation-de-159-millions-dimmigres-dici-a-2025
    Dénoncé par Trump en 2017 et que vient de dénoncer Orban :
    https://francais.rt.com/international/52611-apres-washington-budapest-se-retire-pacte-mondial-migrations

  14. Tableau du pays déplorable mais vrai. Comment réagir ? D’abord savoir POURQUOI ? Si l’ invasive touche toute l’Europe de l’ouest, une cause commune agit : le droit humanitaire et migratoire européen offrent un boulevard à l’invasion. Au plan national cette invasion est encouragée par le socialisme (le migrant remplace le prolétaire) et entretenue par .clientélisme des politiciens. Bref, le trio humanitaire : CEDH, Socialisme transnational, et clientélisme assurent la ruine du pays

  15. Notre elite est associé avec GEORGE SOROS et notre Français JEAN MARC BORRELLO

  16. La France n’est pas « incapable », elle est simplement trahie par ses prétendues « élites » !

    • Disons qu’elle est incapable de contrer les trahisons et surtout les traîtres .

  17. Bien envoyé jacques , j habite en Belgique et ce n est pas mieux , les grandes villes sont devenues méconnaissables , liège devient noir , au centre ville on se croirait a Beyrouth , le grand remplacement est en cours , le métissage aussi , plein de blanches épouses des noirs et de petits métissent voient le jour , la Belgique ce métisse a vitesse grand V , a ce train la les belges auront disparu dans quelques années

  18. On aimerait qu’à l’appel de Serge Petitdemange, (cf. YouTube) « les baïonnettes intelligentes » se réveillent. A défaut, il est encore permis de rêver, mais certainement pas pour longtemps. Les barbares impunis vont devenir de plus en plus audacieux et entreprenants. La situation deviendra alors incontrôlable pour la simple raison que l’armée dans ses plans de défense aura perdu l’avantage pour ne pas avoir osé prendre l’initiative au bon moment. Le facteur temps est contre nous à présent.

    • A propos des plans de défense, ceux-ci doivent être mis à jour et appliqués par des exercices sur le terrain, au regard de l’évolution des menaces tant en modes d’actions que des moyens et supports mis en oeuvre par l’NMI. Entraînement rude et soutenu, guerre facile et vice et versa. Naturellement cela a un coût ! Par flexibilité le politique peut recourir à des « contractors » dont certains peuvent être des « allumeurs » : du déjà vu !

  19. Pardon, j’oublie de commenter mon lien

    Sébastien Meurant « il y a un lien entre immigration et délinquance »

Les commentaires sont fermés.