La France devient la colonie de son ancienne colonie l’Algérie ! 

Et ce n’est pas cette nouvelle loi sur l’immigration, cette « magouille » orchestrée par Darmanin, avec l’accord de son Président, qui pourra y changer sa destinée, bien au contraire. 

Ils nous prennent pour des « cons » mais cela, nous le savons depuis longtemps ! 

L’Histoire, depuis la nuit des temps, c’est de la démographie.

En avril 1974, le président de la République algérienne, Houari Boumediene, prévenait la France du projet de transplantation de peuple qui se préparait :

« Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas en tant qu’amis. Ils iront là-bas pour le conquérir, et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils.

C’est le ventre de nos femmes qui nous offrira la victoire »

Actuellement, et depuis quelques années, nous assistons à la revanche de la guerre d’Algérie.

L’Europe est en train de devenir la colonie de ses anciennes colonies !

La colonisation a changé de sens, l’expression coloniale : aller du nord au sud, s’est retournée et, à présent, elle va du sud au nord.

Nous sommes les témoins impuissants d’une invasion lente, pacifique et qui ne rencontre aucune résistance.

Je dirais même que les attentats terroristes qui se produisent contrecarrent momentanément cet objectif élaboré de longue date !

Dans la vision progressiste voulue par l’Union européenne, l’immigration n’est pas seulement tolérée et acceptée, elle est voulue et programmée : l’ONU a donné instruction à l’UE d’appliquer le principe de la « migration de remplacement ».

L‘Europe, selon l’ONU, a besoin de cette migration pour éviter le vieillissement inévitable de sa population, qui résulte des taux bas de fécondité et de mortalité. Pour cette organisation mondialiste, le déclin est inévitable en l’absence d’une migration de remplacement.

Ce scénario migratoire vise au maintien du ratio : « 3 actifs pour 1 retraité » et cela commande de faire rentrer au sein de l’Union européenne 153,6 millions d’immigrants entre 2015 et 2040, au rythme d’une moyenne de 6,1 millions par année. 

Pour la France, ce scénario de l’ONU préconise une rentrée de 16 millions de migrants entre 2020 et 2040, soit 800 000 par an.

Cette directive de l’ONU est reprise en France par une note officielle de l’INED (Institut National des Études démographiques), en date du 6 avril 2016. Elle préconise le recours à une immigration massive et indique que « la crise démographique va prendre de l’ampleur et les migrations de remplacement feront partie des réponses de l’Europe à sa situation démographique ».

Cette importation massive de population équivaut à un véritable remplacement du continent. C’est devenu une priorité des dirigeants de l’Union européenne pour éviter un déclin démographique et limiter la régression économique et sociale, en l’absence de toute politique familiale.

Il n’y a donc plus de secret : l’ambition reconnue est de changer progressivement le peuplement de l’Europe !

Mais cela aussi nous le savons depuis longtemps ! 

Manuel Gomez

image_pdfimage_print
12

16 Commentaires

  1. La FRANCE algérienne nous y sommes arrivées malheureusement, la France est devenue le 4ème pays du maghreb se dont -ils ont toujours réver. Une entrée pour eux dans l’europe installé leurs pions ainsi que leur pourriture de charia.Le démon islamique est présent comme un serpent dont il va falloir couper la tète comme eux le font si bien.

  2. La main d’oeuvre sera remplacée dans le futur par des robots. Les « actifs » qui cotiseront seront surtout des « grosses têtes » sur-diplômés. Je n’en vois pas beaucoup pour l’instant parmi les migrants.

  3. On se trouve déjà à court de diplômés, d’Ingénieurs, de boulangers, de personnel soignant, de Médecins……….. Croyez vous que les soudanais, les érythréens les sub sahariens vont aller faire de la recherche chez CFM International, ou encore Airbus ??
    Ils ne veulent pas de travail, ils veulent du pognon et nos maisons et nous convertir à leur religion de MERDE
    Je vois mal un  » chamelier malien  » démarrer un EPR…

  4. Ratio actifs/retraités devenant défavorable, ok, moi je veux bien MAIS comment fait-on en Chine ou le problème existe depuis bien plus longtemps ? Et le fait de remplacer une population active par une plus nombreuse QUI NE PAIERA AUCUNEMENT DE COTISATIONS et se contente de vivre à nos crochets, ce sera comme dans les souks : système D, pas de réglements pour les mécréants, du travail au noir non déclaré ou des revenus issus de ventes de produits plus ou moins illicite. Un bordel monstre nous attend !

  5. Une satisfaction: ILS vont aussi se faire remplacer, n’en doutons pas et de façon peut-être prioritairement…

  6. Sauf que, je suis pas sûr qu’il y ait eu autant de FDS dans les colonies d’Afrique.
    Tous ces africains qui disent qu’ils ont été colonisés par les Français ne se posent même pas la question de savoir où sont passés les blancs qui ont colonisé leur pays, car quand on « colonise » on y implante des « colons » pour les substituer aux populations autochtones, comme pour l’Amérique, l’Australie, la nouvelle Zélande.
    Ces termes « colon, colonie, colonisé » veulent dire beaucoup de choses à la fois, qui ne sont pas toujours justifiées.
    L’Afrique du Sud est un cas à part, c’est plus complexe, car la question est : un territoire vierge de l’Afrique était-il, de facto, réservé aux seuls colons bantous ?

  7. Devant un tel contexte, comment voulez-vous que les Européennes aient envie de faire des enfants ?

  8. les français d’aujourd’hui adorent qu’on leur botte les fesses, ils sont servis!

  9. C’est dingue quand même, il y a un tas de trucs que nous savons depuis longtemps et malgré ça, non seulement rien n’est fait pour éviter la catastrophe, mais au contraire, la débandade s’accélère, les choses empirent de jour en jour, nous allons droit vers l’abîme tout en le sachant, comme une bagnole sans freins lancée à fond la caisse. C’est terrifiant quand on y pense sérieusement, parce qu’on se demande comment il est possible qu’un peuple se laisse conduire à l’abattoir sans réagir comme un troupeau de moutons encadré par les chiens d’un berger fou mandaté pour exterminer une race de moutons au profit d’une autre. C’est à n’y rien comprendre. Nous sommes pourtant le pays de Descartes, de Pascal, de Montaigne, de Voltaire et de Diderot, etc. comment avons-nous pu tomber aussi bas ?!…

  10. Colonisation minable par l.algerie, prétention de femme saoule sur une nation développée.retournonslui la formule utilisée à l.encontre des nôtres en juin1962 :la valise ou le cercueil

Les commentaires sont fermés.