La France doit rejoindre les Brics ! 

« Plus rien ne sera jamais comme avant » a dit Poutine au forum 2022 de St-Pétersbourg.

– La fin de l’hégémonie yankee

Il faut arrêter les rêves éveillés : les Yankees n’ont pas d’amis. Ils ne sont pas nos amis. Ils ont des larbins qu’ils exploitent puis jettent quand ça les arrange. Aucune fiabilité dans les accords passés. Toujours le cynisme et la prédation avec le discours moraliste du « nouveau peuple élu  » à la « destinée manifeste » : « la Bible et le fusil ».

L’UE est une succursale yankee des marionnettes choisies par les Yankees qui disent aux médias qui il faut élire en triturant chaque jour le cerveau des foules zombifiées.
– Le monde multipolaire s’affirme
En 2022, la « guerre russe de libération de l’Ukraine » est un révélateur et un accélérateur de l’histoire.
Le dollar est une monnaie de singe qui a permis aux Yankees de vivre aux crochets du reste du monde.
Le dollar est condamné : tant mieux. Mais l’euro aussi…
On voit venir un panier de monnaies des Brics adossé à l’or et aux matières premières.
Plus des 2/3 de la planète sont ravis que l’Occident prenne une « pâtée » magistrale avec l’effet boomerang des sanctions contre les Russes.
Sanctions, c’est-à-dire le suicide de l’Occident arrogant qui avait déjà bien saboté l’économie avec la planche à billets donc la destruction de valeur de la monnaie d’où l’inflation. Plus le scénario d’ingénierie sociale du covidisme avec l’endettement explosif associé.
-- Les grands labos pour gérer les foules
Avec le nouvel « hygiénisme covidiste », les grands labos ne soignent plus : ils cultivent et créent des malades comme le Dr Knock !
Ils ont pris le pouvoir sur les marionnettes politiques occidentales. Méthode de gestion des foules par la peur et la coercition.
Le mari d’Ursula von der Leyen travaille pour Big Pharma.
Depuis décembre 2020, il est directeur médical de la société de biotechnologie américaine Orgenesis spécialisée dans les thérapies cellulaires et géniques.
Son fils travaille chez McKinsey, comme le fils Fabius.
Elle remet un prix au président de Pfizer, Burla.
Bill Gates est le patron de fait de l’OMS. Nous nageons dans des conflits d’intérêts croisés et tous azimuts.
Car n’oublions jamais que « Tout homme bien portant est un malade qui s’ignore » : Knock ou le triomphe de la médecine de Jules Romains.
– La vengeance de la Russie et des Brics
La majorité des peuples en a marre des guerres coloniales des Yankees et de leurs toutous, du capitalisme prédateur et des leçons de morale hypocrites.
L’empire américain est terminé.
Tous les pays non occidentaux le savent et attendent la fin de l’opération spéciale en Ukraine pour se rallier aux Brics.
« X. Moreau. Face à l’Occident, quels sont les pays qui soutiennent la Russie ?

En dehors de l’Occident, les pays du G20 ont soit une position neutre intéressée, comme l’Inde, l’Indonésie, la Turquie, le Brésil ou l’Arabie saoudite par exemple, soit un soutien ouvert comme la Chine. La Russie n’est évidemment pas isolée et, au contraire, est devenue très populaire dans le reste du monde où l’imperium faiblissant de l’Occident exaspère de plus en plus.

Poutine a-t-il une vision géopolitique pour l’avenir ? Pensez-vous qu’un monde multipolaire puisse naître des suites du conflit russo-ukrainien ?

Poutine est en effet aujourd’hui le champion de la multipolarité, qui est une réalité de facto. Le fait que la Russie puisse se tourner vers d’autres partenaires économiques après que les Européens lui ont fait défaut montre la fin de la prépondérance économique occidentale sur le monde. En outre, la défaite de l’Ukraine, si elle arrive, sera fatalement celle de l’OTAN après son implication gigantesque dans le conflit.

Le retour de bâton des sanctions économiques pourrait-il déstabiliser l’Union européenne ?

L’impact sur l’euro risque d’être extrêmement violent car, contrairement au dollar, il est très « jeune » et moins utilisé dans les échanges internationaux. Il était en passe de devenir une véritable alternative au dollar mais le vol des actifs russes a tout simplement tué cette monnaie.
Ce qui est grave, c’est que beaucoup de pays comme la France vivaient de la capacité à s’endetter à taux très bas, voire négatifs, en euros. Ce ne sera sans doute plus possible. On pourrait même imaginer que Washington a utilisé cette crise pour tuer cette monnaie concurrente. On peut donc en effet attendre une déstabilisation de l’Union européenne par sa monnaie ».

http://egaliteetreconciliation.fr/Xavier-Moreau-Ukraine-les-objectifs-de-guerre-de-Poutine-68854.html 6juil22

Poutine et Lavrov ont mis une gigantesque « cure de baffes » de plus aux Occidentaux qui se croient le nombril du monde.
La grande différence fondamentale est que les dirigeants de la Russie, la Chine, l’Inde et la Turquie défendent chacun leur pays.
Mais les guignols de l’ouest de l’UE se battent pour les intérêts yankees donc sacrifient leurs propres pays.
Boris Johnson, le clown « rosbif » « jusqu’au-boutiste » en Ukraine a dégagé (enfin !).
Papy Biden va finir dans un hospice pour son gâtisme avancé.
Nous attendons la sortie de piste de notre Jupiter 1er censé être le Mozart de la finance.
Quand on voit le « pognon de dingue » qui a été flambé pour peu de résultats pendant la manip du « scénario covidique », on constate le pouvoir de nuisance de l’histrion…
Au sommet du G7 en fin juin 2022, on a vu que ces pitres ne font plus peur à personne et fonctionnent en autistes qui s’auto-congratulent.
C’est devenu le « terminus des prétentieux » comme disait Audiard.
– La roue a tourné vers un nouveau paradigme
Réécoutez le discours de Poutine devant la Douma le 7 juillet 22 :

« L’Occident impose un modèle de libéralisme totalitaire et la culture de l’effacement [cancel culture] au monde entier, mais c’est impossible. Mais la vérité et la réalité, c’est que les gens de la plupart des pays ne veulent pas d’une telle vie et d’un tel avenir. En effet, ils aspirent non pas à une souveraineté formelle, décorative, mais à une souveraineté réelle et significative. Et ils en ont simplement marre de s’agenouiller, de s’humilier devant ceux qui se considèrent comme exceptionnels. »

« Comprenant que leur politique est de plus en plus déconnectée de la réalité, du bon sens et de la vérité, les dirigeants des pays occidentaux ont commencé à utiliser des méthodes franchement despotiques dont la censure ».

– L’avenir, c’est les Brics
L’histoire se passe ailleurs avec les Brics qui vont élargir leur cercle dès la fin de « l’opération spéciale en Ukraine » qui est le vrai début du « nouveau monde multipolaire ».
La Turquie va les rejoindre.
Russie, la Chine, l’Inde, l’Afrique du Sud, le Brésil : BRICS.
« L’Iran et l’Argentine ont fait leur demande d’adhésion. On parle aussi du Mexique et de l’Indonésie ».
Beaucoup d’autres attendent…
Asie, Afrique, Amérique du sud…

« Moscou compte sur une coopération plus étroite avec les pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine dans le cadre du format BRICS+, ce qui implique la création d’un cercle permanent d’amis de l’association. Vladimir Poutine lui-même, s’exprimant lors du sommet des BRICS, a déclaré que le leadership des pays des BRICS dans l’environnement actuel revêt une importance particulière pour la formation d’un système multipolaire de relations interétatiques ».

Du côté yankee, les Républicains devraient gagner les élections de mi-mandat le 8 novembre 2022. Je pense qu’il y aura un autre chef que Trump chez la Droite. L’empire américain est en train d’imploser avec la fracture entre les Démocrates alliés aux médias gauchistes face au peuple, les vrais gens du pays profond. Avec le dollar qui perd son pouvoir de création monétaire à partir de rien (ex nihilo) et de monnaie internationale plus une dette libellée en dollars irremboursable, les Yankees vont redevenir isolationistes car ils n’auront plus les moyens d’être les gendarmes du monde. L’Otan va être secoué avec la crise économique autant aux USA qu’en Europe. Je pense que l’Otan va rejoindre le défunt Pacte de Varsovie…

– On change de patrons et de règles du jeu. 
Il est évident qu’il va y avoir beaucoup de demandes d’adhésions aux BRICS.
Le vent de l’histoire est là, c’est certain.
Les Allemands ont profité de l’euro où ils ont été gagnants net car l’euro était calqué sur le Deutsche Mark. Ils ont créé leur hinterland de nature colonialiste voire impérialiste en Europe de l’Est avec une main-d’œuvre industrielle pas chère et une clientèle désireuse d’acheter la « Deutsche Qualität ».
Je pense que l’Allemagne va rejoindre les Brics pour sauver sa peau suite à l’effondrement américain imminent.
L’Allemagne a cédé aux écolos et a donc sacrifié l’énergie nucléaire. La rendant ainsi dépendante du gaz russe. Car les énergies alternatives ne sont pas continues, donc inutiles pour l’industrie. Donc elle se rapprochera de Moscou pour avoir le gaz dont elle a besoin. Car elle ne voudra pas sacrifier son appareil industriel et recherchera les opportunités commerciales offertes par les Brics.
– Les Brics comme solution contre la « grande régression » de la France
La France ne doit pas rater ce train de l’histoire !
Elle doit se raccrocher aux wagons des Brics : pas d’autre choix.
Avec les sabotages de Macron 1er sur le dossier ukrainien, il est certain que Poutine est en mode furax.
Espérons qu’il ne confonde pas Macron avec le peuple gaulois. Comme il ne confond pas le peuple slave cousin ukrainien avec le clown Zelensky.
Que Poutine se venge sur Macron, von der Leyen et autres sbires des Yankees : carte blanche !
La France s’est désindustrialisée donc n’a plus d’autonomie ni de marge de manœuvre. Merci les énarques et les conseillers gourous style Attali !
La France est plombée par un endettement massif et un état providence obèse. Plus le fardeau financier et social de l’immigration africaine des coucous-crickets.
La France doit impérativement reprendre le cours de son destin après des années suicidaires de gestion politique contre les intérêts du pays et de son peuple.
Le sabotage de l’intérieur fut accéléré par des dirigeants choisis par l’État profond, traîtres à la France et aux Français.
Avec l’endettement explosif, l’inflation et l’effet boomerang des sanctions, nous allons vivre une nouvelle « rupture de normalité » car la « dolce vita » est terminée. La vie « maternante » de l’État providence qui achète la paix sociale à crédit, c’est fini. Après la violence sociale et psychologique du scénario covid, nous allons avoir l’inévitable « grande régression » avec baisse du niveau de vie et insécurité sociale…
– Zemmour comme recours 
Les équipes de Zemmour doivent se préparer à gérer la France lors de la vacance du pouvoir quand arrivera le chaos qui nous attend. Les islamogauchistes, eux, se tiennent déjà prêts pour faire une OPA sur le système…
Z devra être organisé dans le rôle du recours pour sortir le pays de la guerre civile et de l’entropie économico-sociale.
L’UE et l’euro vont disparaître comme des châteaux de cartes.
On sortira de divers « machins » nuisibles dont la CEDH (Cour européenne des droits de l’Homme) qui nous empêche de gérer librement la population sur notre sol. Et du Conseil de l’Europe aussi…
Z doit déjà constituer un « gouvernement de l’ombre » avec les personnes les plus compétentes prêtes à remplir les fonctions régaliennes nécessaires à la reprise de la gestion du pouvoir et au rétablissement de l’ordre public.
Z se rêvait en Bonaparte, or l’histoire va lui apporter cette opportunité. La France ne sait pas changer en douceur : elle le fait par convulsions violentes.
L’université d’été de Reconquête sera le 10 septembre 22. Ce sera le moment de faire l’inventaire des talents disponibles à préparer et former. Car une nouvelle élite doit reprendre les rênes et remettre le pays sur rails.
N’oublions pas :
« Il n’est de richesse que d’hommes » Jean Bodin.
Le capital humain, encore et toujours, comme la Russie nous le prouve depuis l’arrivée au pouvoir de Poutine. La Russie a récupéré son destin séculaire : nous le pouvons aussi !
Donc tous avec Z au sein des Brics pour une France enfin retrouvée !
Claude Lefranc
image_pdfimage_print
10

17 Commentaires

  1. Bruno lemaire veut sanctionner la Russie ….c’est à mourir de rire !!!
    https://www.courrierinternational.com/video/video-le-premier-pont-routier-entre-la-russie-et-la-chine-inaugure-en-fanfare
    La bornestein nous annonce que grace aux sanctions nous allons nous geler cet hivers (surement pas elle ni ses mafieux)
    https://www.fdesouche.com/2022/07/09/la-menace-dune-rupture-des-approvisionnements-de-gaz-en-provenance-de-la-russie-est-credible-juge-elisabeth-borne/

  2. Pétard cette photo, ça fait envie ! A part Modi qui a des circonstances atténuantes car il est confronté à une véritable guerre de religions chez lui, voilà une belle brochette de connards, Bolsonaro étant sans doute le pire ! Il manque le mollah iranien pour parfaire le tableau.

  3. Lorsque le pays sera complètement ruiné (ce qui est TRES bien parti), nous ne pourrons plus accueillir toute l’afwik, voici déjà un point positif.

  4. Claude,franchement, c’est du très haut niveau, à l instar de Marc Rousset dont je suis en train de lire le livre actuellement. Je ne suis pas pessimiste car tout comme vous je pense que la Brics va créer très rapidement un élan unioniste représentant bientôt plus de la moitié de la population mondiale. Je dis depuis 20 ans à peu près que l’avenir est à l Est, que je souhaite qu il le soit car le modèle américain ne repose que sur des rapports violents et hégémoniques qui conduisent l occident et l Europe particulièrement au bord d un gouffre sans fond. Je ne pense pas qu il y aura une vengeance parce que ces pays qui se regroupent aujourd’hui ont des philosophies différentes et ne sont pas dans une logique d anéantissement des autres. Cet article je le redis est tout à fait remarquable. Il pourrait faire peur à certains, en ce qui me concerne il me conforte dans l immense espérance d une France eurasiste. Merci à vous.

  5. un article juste pour se faire plaisir car jamais la France ne rejoindra les BRICS. Les français sont trop nuls et n’élisent que des nuls. Le seul changement notable qui puisse arriver en France est une ripoublique islamique et c’est bien parti pour ça!

  6. « La Turquie va les rejoindre »: aucune confiance à avoir dans la Turquie d’Erdogan qui est dans l’OTAN, qui ne s’oppose plus à l’adhésion de la Finlande et la Suède en échange de contreparties faramineuses obtenues à Madrid, et qui de fait, a son ticket d’entrée dans l’UE.

  7. Dans l’esprit de cet article, il serait intéressant de rappeler les analyses et positions du regretté Yvan Blot sur la Russie dans l’Europe et l’Asie.

  8. excellent article : les sanctions ridicules et pathétiques de bêtise de l’UE valet des USA se retourneront contre elle à n’en pas douter

  9. Macron à Saint Martin ; transgenrisme ; cancel culture et wokisme ; mesures coercitives pour une « vaccination » plus que douteuse ; « Vous n’aurez pas ma haine », Mathilde Panot (quoique on pense d’elle) traitée de nazie, j’en oublie sûrement. Y a-t-il dans l’Histoire des états arrivés à un tel degré de décadence, de dégénérescence qui tout à coup s’en seraient sortis ?

  10. Mais jamais les BRICS ne voudront de la France , eux , ce sont des pays en plein essor , la France est un pays en cours d’effondrement , un des plus endetté de la planète , qui a abandonné jusqu’à sa souveraineté , un pays qui n’est plus rien , ni SUR LE PLAN DU RAYONNEMENT , ni sur le plan économique , soumis aux USA , envahi de bouches inutiles et qui ne produit plus rien …

  11. Ou comment la Sainte Russie va punir les occidentaux décadents et mondialistes , le Président Poutine est prêt à passer la vitesse supérieur et n’en doutons pas qu’il le fera au moment opportun . Nos gros débiles qui nous gouvernent attisent les flammes croyant que le Président russe n’osera pas pousser plus en avant , voir utiliser l’arme nucléaire tactique , grossière erreur de nos gros débiles satanistes .Nous le verrons bien assez tôt !

  12. Je ne suis pas absolument sûr que la France s’en sorte mieux avec les BRICS… certains pays vont nous reprocher notre passé colonisateur, d’autres notre longue soumission aux États-Unis,
    Les Chinois vont nous rire au nez, etc…

  13. me reviennent en mémoire les bombardements :
    vietnam cambodge laos 1961-75
    guatemala 54 et 60
    salvador 80
    irak et afghanistan
    grenade 83
    panama 89
    coups d’état brésil 64, congo 64 indonésie 65 chili 73
    interventions en irak puis afghanistan
    sans compter le quasi génocide des amérindiens !

Les commentaires sont fermés.