La France en version hollandaise : en voiture Simone Palette !

Publié le 12 décembre 2019 - par - 2 commentaires - 745 vues
Share

Sur le périf’ ouest bruxellois, j’aperçois régulièrement les bahuts Cars&Cargo NL délicieusement marquetés Vive la France, quelle joie autoroutière !

Malgré ma propension au taquinage de la pédale (d’accélérateur), je reste parfois collé à son cul (celui de la remorque) parce que cette pastille géante tricolore représente tant de choses pour moi : la magie des plages de Wissant, les Enfants terribles de Cocteau, la correspondance privée de Voltaire.

Cars&Cargo Freight : une communication logistique et visuelle réussie

C’est une façon hors du commun pour ce transitaire routier batave de promouvoir ses transports de et vers la France. Si les remorques sont immatriculées aux Pays-Bas, les tracteurs peuvent également l’être aux Pays-Baltes.

Les hayons des bagnoles ont de tous temps été utilisés à des fins communicationnelles : « bébé Emmanuel à bord, I love maille grand-mère Brigitte, j’aime mon bras d’or bodybuildé, j’aime mon labrador. »

J’aime mon caniche ? Alors là je déjante au max, je pète une durite de Saviem 44 T ! Pas les caniches SVP… ni blancs ni noirs, je ne suis pas raciste et ça existe aussi au sein de la droite. Une animosité animalière que vous me pardonnerez peut-être, cette aversion étant liée à une voisine ayant empoisonné mon enfance.

Il m’arrive souvent d’apercevoir le poisson chrétien scotché près de la tronche de la plaque, au point d’éviter absolument la collision arrière sous peine de blasphème anhistorique, le Christ étant mort sur la croix et non sur le croisement. Les queues de poisson, je réserve ça aux agités turco-bruxellois brandissant fièrement le croissant islamique.

Petit détour par la Grèce

Comme des maquisards, les premiers chrétiens utilisaient le poisson Itchus (en grec Ichthys) à titre de code secret pour se reconnaître et se rassembler malgré les violentes persécutions subies de la part des autorités romaines. Et on peut effectivement s’imaginer le côté révolutionnaire (de mon point de vue anachronique : totalement réactionnaire) de ce monothéisme face aux avancées civilisationnelles de Rome et l’exceptionnelle richesse des mythologies polythéistes.

I pour Iêsoûs, Jésus
Χ pour Khristòs, Christ
Θ pour Theoû, Dieu
Υ pour Huiòs, Fils
Σ pour Sôter, Sauveur

Décryptage : « Jésus-Christ, Fils de Dieu, Sauveur »

Je ne sais toutefois si ce sticker garantit la bénédiction routière pour un bonus-malus plancher et un argus plafond. Existe-t-il d’ailleurs un Dieu du Virage elliptique ? Par contre, le Dieu du Mirage politique existe bel et bien et j’espère que la Déesse de la Marine jouera le rôle de frein moteur macronien en 2022.

Richard Mil

La Macronie ? Sale temps pour la France

Axel Bauer • Cargo de nuit
https://www.youtube.com/watch?v=e9c1ya90N2M

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
André LÉO

Bon résumé de la connerie bagnoleuse. Au volant, le franchouillard -et peut-être aussi le belge- se croit sur une autre planète, dans son vaisseau spécial qui lui donne tous les droits, comme ne pas respecter le code de la route. Normal, il est « ailleurs ». Il a le droit d’engueuler une minette à qui il vient de faire une queue de poisson, de doubler au delà de la bande blanche, de ne jamais laisser traverser un piéton déjà engagé, il fera un bras d’honneur à celui qui le klaxone pour avoir grillé un feu rouge… bref, un superman de BD.
Pareil pour la « customisation ».
Remarquez, le symbole chrétien du poisson avant la croix, ça explique moins la démarche de Jésus que l’INRI -Jésus de Nazareth Roi des Juifs.
Fallait pas s’en prendre aux romains et aux collabos du sanhédrin!

Rems

Bravo !!!!!!!!!