1

La France entière est scandalisée que Macron ait accueilli les deux bouffons

Si Macron s’imagine que le mérite de l’opération qui s’est déroulée au Burkina Faso pour libérer quatre otages, dont deux français, lui reviendra au point de lui permettre une remontée conséquente dans les sondages, il se met le doigt dans l’œil jusqu’à l’épaule.

Il ne manquerait plus que ça !

Comme si la mort des deux exceptionnels officiers de marine, pour lesquels « on » se hâte d’émettre quelques paroles de regret, pour vite revenir au retour des deux inconscients français, n’était pas un scandale suffisant, dont le « camp du Bien » s’enorgueillit comme si Macron en personne était allé les chercher sur place !

Deux héros pour libérer deux bouffons inconscients et égoïstes !

Parce que, qu’on se le dise, dans l’habituel concert hypocrite des bobos bien-pensants, il y a une grossière erreur ; en fait ce sont seulement deux vrais otages innocents qui ont été libérés, l’Américaine et la Sud-Coréenne, retenues depuis 28 jours sans que personne ne s’en émeuve semble-t-il…

https://www.izf.net/afp/burkina-lamericaine-et-sud-coreenne-etaient-otages-depuis-28-jours-armee-francaise

En revanche, les deux bouffons français n’étaient otages que de leur vaste connerie, et dans leur CV décliné avec attendrissement par les médias officiels, il est un détail qui est laissé dans l’ombre ; les deux gus étaient « en voyage de noces » et, forts de leur supériorité sur les manants, ils se sont carrément rendus en zone dangereuse.

Deux hommes d’un infini courage sont morts à cause de ces deux zozos, qui ont semble-t-il paru suffisamment importants aux yeux de la haute autorité (aussi appelée Macron) pour que l’ordre soit donné d’entreprendre la périlleuse opération quelques heures seulement après leur disparition, où deux militaires d’élite ont laissé leur vie !

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/burkina-faso-le-récit-de-lopération-qui-a-conduit-à-la-mort-de-deux-soldats-français/ar-AABbWzJ?ocid=spartanntp

Pour mémoire, la Française Sophie Pétronin est retenue au Mali depuis 2016, mais pour la libérer, les opérations seraient, paraît-il, plus complexes…

Difficile de s’empêcher de penser que la pauvre n’a peut-être malheureusement pas les bonnes cartes en mains, elle !

Heureusement, personne ne semble dupe de cette véritable supercherie, tendant à laisser certaines précisions dans l’ombre, tout en affichant les mines contrites de circonstance…

Tel le ministre des Affaires étrangères, Le Drian, qui bien que déplorant les risques majeurs pris par les deux clowns, se dit soulagé par leur libération et salue la mémoire des deux militaires français tués lors de l’opération, mais n’a semble-t-il pas réussi à dissuader Macron de faire son cinéma en allant les « accueillir » en personne à leur descente d’avion !

https://www.youtube.com/watch?v=2fK5sn9XXOY

https://www.europe1.fr/politique/exclusif-militaires-tues-au-burkina-faso-jean-yves-le-drian-met-en-garde-sur-les-risques-majeurs-pris-par-les-otages-liberes-3897918

Les commentaires qui fleurissent ici et là à la suite des articles de presse, sont éloquents, et pointent tous l’irresponsabilité des deux bobos en goguette qui se sont dispensés de prudence et surtout de réflexion !

Mais je n’ai entendu personne, hormis Patrice Quarteron et Pierre Cassen dans un registre différent (liens en fin d’article), leur dire vertement ce qu’ils sont réellement, et ce que pensent d’eux d’innombrables Français qui ne comprennent pas l’empressement du chef de l’État à aller les accueillir.

L’un des deux (je répugne à écrire leur nom qui ne mérite aucune publicité) peut se fendre de regrets polis et de « pensées qui vont aux familles des soldats morts et de leur chauffeur », je n’y trouve aucun véritable mea-culpa, et ne suis donc pas certaine que « l’enfer dont ils sont sortis » comme il dit, sera suffisant pour leur servir de leçon.

https://www.rtl.fr/actu/international/burkina-toutes-nos-pensees-vont-aux-familles-des-soldats-temoigne-un-des-otages-7797608601

Au-delà de la peine pour ces trois vies perdues pour deux irresponsables, c’est à Macron que revient la colère de nombreux patriotes, pour son rôle dans ce nouveau drame, et des « bénéfices » qu’il compte en tirer… son attitude d’empressement à recevoir personnellement les deux guignols en est la preuve !

Mes pensées vont aux familles de Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, nés respectivement en 1986 et 1991, et tous deux sous-officiers des prestigieux commandos marine, persuadée que l’amertume de l’attitude du chefaillon de l’État ne peut qu’accentuer encore leur chagrin.

J’ai donc une impérieuse envie de dire à ce troisième bouffon :

Par pitié, un peu de décence, Macron, face à deux familles endeuillées, et profil bas obligatoire au lieu de pavoiser comme à ton habitude, car il est évident pour une grande majorité de citoyens que c’est toi qui as envoyé ces deux héros militaires à la mort, pour sauver deux crétins égoïstes ne pensant qu’à leurs petits plaisirs de bobos dégénérés, sans se soucier des conséquences induites par leur inconduite !

À ta place, j’aurais bien été les accueillir à leur arrivée, mais pour leur remonter les bretelles de belle manière, afin si possible de leur mettre un peu de plomb dans la tête, non pour aller les enlacer comme tu aimes tant le faire à qui peut t’être utile… surtout quand l’un d’eux semble être de ta couleur préférée, toi l’absolu raciste !

Mais connaissant ton infinie suffisance, je crains fort qu’au contraire tu ne profites de « l’occase » pour tenter de te refaire une santé dans les sondages qui te malmènent !

Pourtant, tu auras beau faire, c’est trop tard, tu as largement dilapidé ton quota de jokers, au point de ne pouvoir compter que sur très peu de monde désormais, et c’est tant mieux !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Les deux liens promis :

https://www.bfmtv.com/societe/qui-sont-les-deux-otages-francais-liberes-au-burkina-faso-1689884.html

http://dissiblog.canalblog.com/archives/2019/05/11/37328088.html

https://www.boursier.com/forum/thematique/bistrot/les-deux-francais-liberes-au-benin-etaient-deux-gays-en-voyage-de-noce-i289072-1.html