La France est avant tout un peuple de religion chrétienne

« Alain Peyrefitte a raconté une confidence du Général de Gaulle qui pressentait le choc identitaire qui secoue notre pays meurtri : « C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon la France ne serait plus la France. Nous sommes avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne ».

« Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui, demain, seront vingt millions et, après-demain, quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcher de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises mais Colombey-les-Deux-Mosquées ! »
« Quelques décennies après cette mise en garde, la France ne sait plus ce qu’elle est vraiment. En 2007, Sarkozy créa un ministère de l’Identité nationale imaginaire. On met le mot quand la chose fait défaut. Mais pour le ministre de l’Identité socialiste, Éric Besson, le peuple français n’existait pas : « La France n’est ni un peuple, ni une langue, ni un territoire, c’est un agglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble. Il n’y a pas de Français de souche, il n’y a qu’une France de métissage ». Il n’y aurait donc plus d’identité française. »
(adapté de Philippe de Villiers, Les cloches sonneront-elles encore demain ? Albin Michel, 2016)

Slate des bobos de gauche et des Rothschild de Suisse reprend sa propagande pro-Macron anti-RN qualifié d’extrême droite pour faire peur aux Français trompés, manipulés et abusés par Macron à la sauce mondialiste. Comme toujours, la gauche LREM socialo-communiste doit fabriquer le mensonge qu’il existerait un totalitarisme RN d’extrême droite de façon à passer l’éponge sur le totalitarisme sanitaire de Macron !
Slate des bobos de gauche et des Rothschild de Suisse en campagne anti-RN pour 2022 fait preuve d’inconséquence pour invoquer à tout propos et hors de propos le danger du vote RN dénoncé par Slate pour condamner une soi-disant réhabilitation de l’extrême droite en France ! Il faut à Slate des bobos de gauche des motifs puissants pour soutenir Macron pour 2022 et vouloir cacher aux Français la réalité du RN. Slate des bobos de gauche doit brandir l’épouvantail d’un danger totalitaire de droite pour croire Macron rééligible en 2022. La propagande de Slate des bobos de gauche, c’est répandre les mensonges anti-RN, c’est vouloir trancher à la place des électeurs et les empêcher de se faire leur opinion par leurs propres moyens. C’est vouloir juger à leur place sans jamais leur fournir les éléments qui leur permettront de se faire une opinion !

Le but recherché est d’appliquer l’étiquette d’extrême droite aux votes RN qui n’ont rien à voir avec l’extrême droite. Il faut empêcher de comprendre que l’extrême droite historique n’existe plus et que le danger totalitaire vient des gauchistes. Pour parvenir à ce résultat, Slate se doit d’entretenir la plus grande ignorance possible de la réalité de l’électorat du RN, de manière à faciliter la grande tromperie de Macron pour 2022.
Slate gauchiste : « Parler de fascisme à propos de la France actuelle n’est pas un abus de langage ».
Slate gauchiste antifas : « Il y a dans l’air comme un goût d’acceptation de la montée du néofascisme ».

À la vue de la une du journal de propagande communiste mensongère L’Humanité, Slate gauchiste antifas veut faire croire que cela fait longtemps que l’on voit monter les extrêmes droites. On les a vus de plus en plus nombreux, aux États-Unis, en Europe et en France. Et la présidentielle approchant, on a l’impression que l’élection est déjà faite. Et il y a cette sensation que, dans ce pays, il n’y aurait que les gens d’extrême droite qui voteraient. Et pour Macron, il reste la droite molle qu’il veut réduire, la gauche ayant été effacée.
En réalité, la gauche n’existe plus. Slate gauchiste antifas : « Vous avez dit fascisme » ? Car en vérité, la gauche antifas n’a plus d’idées. Reste l’idéologie déglingo-progressiste et les écolo-gauchistes !

Slate gauchiste antifas : « En vérité, l’extrême droite mène l’agenda, impose ses thèmes, et la gauche n’est sollicitée que pour y réagir. Et personne ne considère que c’est grave. Comme si selon Slate la montée du néofascisme imaginaire en France n’était pas un problème. Il y a comme un goût d’acceptation dans l’air. Comme la gauche antifas n’a plus d’idées, elle agite les mots d’extrême droite et de fascisme pour faire peur aux gens depuis trop longtemps. C’est pourquoi, à force de mentir, les mots d’extrême droite sont usés.
Slate gauchiste antifas : « La possibilité du fascisme » imaginaire. Le fascisme a muté d’où la difficulté à employer le terme de fascisme. Tout le monde a le réflexe de se dire que ce n’est pas du fascisme et qu’il faut arrêter de s’alarmer ainsi pour faire peur aux gens. Et de citer Mediapart islamo-gauchiste : « L’extrême droite est multiple ». Et de définir le mouvement fasciste comme un « Mouvement de masse qui prétend œuvrer à la régénération d’une communauté nationale considérée comme organique (nation, race et/ou civilisation). »

Et Slate de rappeler qu’il n’y a pas de régime fasciste en France actuellement, mais des mouvements politiques qui propagent des idéologies fascistes. C’est pourquoi l’extrême droite gagne la bataille des idées.
Slate gauchiste antifas : « Le fascisme gagne une large audience en se présentant comme une force capable de défier le système pour rétablir la loi et l’ordre ». Sa dimension réactionnaire d’ultra-conservatisme lui permet de séduire les classes moyennes et des couches sociales dont les aspirations et les intérêts se sont alliés contre la dictature antifas des déglingo-progressistes et l’Anti-France des islamo-gauchistes.
Slate gauchiste antifas dénonce le processus de fascisation : « La victoire imaginaire du fascisme est le produit d’une radicalisation de pans entiers de la population et d’un enracinement du mouvement et des idées fascistes. » Slate, le mépris de classe : Le faible niveau d’organisation des classes populaires les rend perméables aux discours complotistes ! Quand les classes populaires ont perdu tout espoir de transformation sociale, elles ne croient plus à la lecture marxiste des antagonismes sociaux et des luttes de classes.

Le mépris de classe de Slate gauchiste antifas dénonce la stupidité des classes populaires : « Vous ne croyez plus en rien, vous êtes prêts à croire n’importe qui et n’importe quoi. » Slate gauchiste antifas se prend pour le principal pilier dans la lutte antifasciste. Si Slate gauchiste antifas voit le fascisme comme le résultat de la crise du système capitaliste, alors il veut lutter contre lui et changer le système économique et politique !
Slate gauchiste antifas vit dans la nostalgie du stalinisme, du Goulag et des utopies totalitaires.
La Droite Nationale doit garder son enthousiasme pour lutter contre Slate gauchiste antifas, pour être ardent dans la lutte contre le fascisme islamo-gauchiste de Slate gauchiste antifas : Faire preuve d’énergie, d’obstination et de courage pour combattre Slate gauchiste antifas qui dénonce l’extrême droite imaginaire.

Slate gauchiste antifas continue : « Depuis les années 2010, avec Marine Le Pen ou Marion Maréchal, la soi-disant extrême droite a vu ses rangs se féminiser. Des groupuscules radicaux ont mis en avant leurs militantes notamment des identitaires ou la formation musicale des Brigandes, entièrement féminine.
« Aujourd’hui, ces militantes ont investi des formations identitaires (Génération identitaire ou Némésis) et jouent un rôle de premier plan. Toutes insistent sur l’insécurité (harcèlement de rue, agressions, violences, viols, etc.) dont sont victimes les femmes. Les porte-parole de Génération identitaire sont des jeunes femmes.
Ces militantes donnent une meilleure image de ces groupuscules. Elles offrent une vitrine plus lisse que celle que pourraient donner les militants identitaires passés par le GUD, par Unité radicale ou par la mouvance d’extrême droite. Ce sont des militantes identitaires qui ont des convictions politiques.

C’est pourquoi Slate gauchiste antifas ironise méprisant : « Famille, patrie, l’utopie de certains groupes nationalistes français ». Dès les années 1980, le Front national de Jean-Marie Le Pen n’a pas hésité à mettre en avant des femmes politiques, comme Marie-France Stirbois ou Marie-Christine Arnautu. La féminisation du mouvement a continué avec ses filles : Yann, Marie-Caroline et, évidemment, Marine Le Pen.
Slate gauchiste antifas dénonce le Collectif Némésis, « les Femen d’extrême droite ». Pour le féminisme d’extrême droite, il y a le migrant violeur mis en avant par ces militantes, c’est l’un des leitmotivs racistes qui entre en résonance avec les peurs de l’opinion publique. Ainsi, l’extrême droite a gagné la bataille des idées, en ce qui concerne la sécurité des femmes, en diffusant l’information que les agresseurs sont des migrants et des racailles issues de l’immigration. Une partie de la droite s’est alignée sur ces thématiques et la gauche ne propose rien en retour. Ces militantes font le lien entre la sécurité et les thématiques de l’extrême droite : Une vraie féministe sera engagée pour la remigration des migrants et pour le rejet de l’islamisme totalitaire. Pour la civilisation européenne de l’Occident chrétien face au monde conquérant arabo-musulman.

On sait que les déglingo-féministes venues de l’extrême gauche étaient des folles furieuses haïssant les hommes. L’extrême droite imaginaire profite du débat très nécessaire sur l’identité française qui progresse chaque jour dans l’opinion publique, non seulement à droite, mais aussi à gauche, en opposition aux discours des déglingo-indigénistes à la con et des déglingo-décoloniaux des universités islamo-gauchistes pourries.
Némésis veut défendre l’identité de la femme française contre les décoloniaux et la déconstruction de l’identité blanche chrétienne et européenne. Il faut décoloniser l’Europe des déglingo-indigénistes à la con et des déglingo-décoloniaux. Il faut arrêter la colonisation inversée par une immigration de peuplement africaine et arabo-musulmane. C’est un rejet nécessaire du métissage par cette immigration non-européenne.
Slate gauchiste antifas dénonce la mouvance identitaire des suprémacistes américains :
« Nous devons préserver l’existence de notre peuple et l’avenir des enfants blancs ! »

Les rédacteurs de Slate gauchiste antifas sont en manque d’idées dans la nostalgie de la propagande anarcho-post-marxiste ! Ils n’hésitent pas à insulter la civilisation européenne qui s’oppose au monde arabo-musulman patriarcal, réactionnaire, misogyne et conquérant, hostile aux valeurs chrétiennes.
Et Slate gauchiste antifas de dénoncer une crispation identitaire et une focalisation sur l’islamisme !
Les rédacteurs médiocres de Slate gauchiste antifas ont diffusé leur petite musique islamo-gauchiste anti-française, absolument raciste, en résonance avec les thèses de l’extrême gauche du type Mélanchon.
Moralité : Il faut reconnaître que l’assimilation des valeurs chrétiennes à l’extrême droite imaginaire par les rédacteurs de Slate gauchiste antifas dans un contexte de crispation identitaire est particulièrement réductrice. C’est une façon gauchiste antifas de manipuler la guerre des idées pour, surtout, ne pas la gagner.

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

27 Commentaires

  1. les racines d’un arbre ne s’arrêtent pas aux grosses racines…la racine chrétienne n’a pas changé l’être humain. Des gens « d’avant » vivaient et s’aimaient, se jalousaient se détestaient depuis toujours. Sans le chevelu et les champignons alimentant l’arbre votre chrétienté et l’humanité entière n’existeraient pas. Reprendre les dates des fêtes dites « païennes » montre bien cette sève nourricière…acceptée au départ et oubliée depuis apparemment

    • C’est ce que dit Buisson dans la vidéo postée sur cette page par P Verro : le catholicisme, la civilisation occidentale sont imprégnés de paganisme qui est refoulé. On le dit aussi tous les 2 mais les cathos font comme si la civilisation occidentale commençait au moyen orient il y a 2 000 ans. La blague ! Ils raisonnent exactement comme les musulmans : avant c’était la barbarie ou l’ignorance (jâhilîya en arabe pour désigner la période anté islamique). Ce sont eux les ignorants. Le christianisme est une appropriation culturelle d’une religion étrangère.

      • c pas bien malin et faux de surcroit. le catholicisme reconnait la puissance intemporelle et surnaturelle. Elle met juste l accent sur Jesus, le seigneur fils de Dieu venu sur terre pour mourir en sacrifice et rachete nos peches… c tout.

    • La cathédrale de Reims a été érigées par les Celtes Odiniques. D’ailleurs elle est la seule cathédrale tournée au Nord-Est car elle montre le chemin où ont été génocidés nos ancêtres les Gaulois par les inquisiteurs chrétiens.

  2. Deux civilisations n’ont jamais pu cohabiter en paix, à égalité sur un même territoire.
    Si on n’éradiqué pas l’Islam dans un proche avenir, c’est cette effrayante organisation politico-religieuse qui nous réduira.

  3. La France est avant tout un peuple de religion chrétienne
    Ou les musulmans n’ont pas leur place.et doivent quitter la France.
    Pour rejoindre des pays musulmans.

  4. Macron est le résultat de 4 décennies de formatage idéologiques qui débute dès l’école maternelle ! Ce PD est un islamo-gauchiste de compétition !
    Le pape François est un gauchiste !
    France 2021, l’islam est l’idéologie religieuse dominante !

  5. Je sais que nous sommes de racines chrétiennes, mais un de vos signataires ( ci-dessous,) a des raccourcis théologiques stupides .
    Il existe des agnostiques, des athées.
    Il faut analyser l’ensemble des opinions religieuses ou philosophiques, sinon cela ne serait qu’une profession de foi !

  6. Notre-Dame de Paris, la cathédrale de Reims, bref toutes les cathédrales gothiques furent érigées par les Celtes Gaulois. Nous en avons de belles preuves: Les runes.
    Puis virent les inquisiteurs romains qui imposèrent la religion chrétienne. Des millions de morts dans toute la Gaule: un génocide. Un très beau travail d’Oleg de Normandie peut vous ouvrir les yeux.

  7. c’est donc la raison majeure pour l’éradiquer
    le grand remplacement est prévu pour dans 20 ans

  8. Puisque la Vértié est Une ou n’est pas

    La Réligion est une : il n’y a qu’Une religion et les autres ne sont que des contrefaçons, des sectes.

    La seule manière de reconnaitre la Religion des sectes, c’est que seule la religion fait des miracles

    D’Abraham à Jésus Christ cette religion tait la religion juive
    Depuis les noces de Cana c’est la religion catholique

    la religion catholique a inventé le miracle des miracles ; le miracle permanent : les 360 corps imputrescibles de sa martyrologie

    La France n’ est donc QUE catholique
    Et en dehors de la France et de l’Eglise point de Salut.

    • Votre démonstration ne vaut rien en théologie !
      Désolé….

    • La vérité est « une » ?
      C’est bien cela, le totalitarisme abrutissant de votre monothéisme.
      La science ne dit jamais de telles sottises.

  9. Byzance chrétienne, parce qu’ elle était divisée*, corrompue* , décadente* et surtout trahie par ses élites*, est tombée en moins d’ un demi siècle aux mains de l’ islam et, ce qui était Byzance : Machrek & Maghreb, est aujourd’hui à 95 % musulman + 5% de dhimmis persécutés. Les mêmes ingrédients* caractérisent notre société occidentale actuelle. Voilà pourquoi le même destin, déjà scellé, nous attend dans un avenir très proche. « Aléa jacta est » .

    • Oui mais ils expliquent aussi que c’est du passé. Notamment Onfray estime que le transhumanisme est notre avenir inéluctable. Quant à Buisson, il explique que nous sommes confrontés à l’islam en adhèrant à la position d’Onfray que cette religion ne peut donner lieu à une civilisation (« religion de répétition », « qui ramène en arrière », « sol stérile »). Donc ce n’est pas à un choc de civilisations auquel nous sommes confrontés comme je le pense aussi. C’est soit la disparition pure et simple de notre civilisation par la régression islamique, soit son dépassement par le transhumanisme, en tout cas selon Onfray. Je commence à me dire que l’idée de Cheminade sur la conquête spatiale serait une alternative pas si saugrenue, ouvrant la voie à une civilisation stellaire.

  10. https://fr.wikipedia.org/wiki/Religion_en_France

    J’invite l’auteur à consulter le très joli graphique de répartition des religions en France établi par l’Observatoire de la laïcité, il verra que les croyants (toutes religions confondues) représentent 37% de la population alors que les athées et les agnostiques font un total de 46%.

    Alors l’Église est peut-être chez elle mais les athées aussi, ne vous en déplaise et nous n’avons pas l’intention de nous taire.

    • Réponse à l’aréopage athée : être agnostique est sinon une preuve d’intelligence du moins une preuve d’humilité, car l’absolu n’est pas et ne sera jamais accessible à l’intelligence humaine, par contre être athée est significatif d’une intelligence plus que limite. Je vous invite à lire (j’ai vu que vous saviez écrire, peut-être savez vous lire ?) les grands Philosophes depuis l’antiquité jusqu’à nos jours et dans un tout autre registre, Le Maître Philippe, Papus, Edgar Cayce, Elisabeth Kübler-Ross …

      • J’ai oublié Allan Kardec très intéressant pour les petits esprits : Le livre des Esprits et le livre des Médiums

        • D’autre part personne n’a jamais été agressé par les athées ni les agnostiques, vous l’êtes c’est dommage pour vous, mais cela se conçoit très bien en fonction de la capacité d’analyse et de compréhension de chaque être humain. Je ne vois pas ce que vous revendiquez au niveau du pourcentage national puisque vous n’avez jamais été des personnes dommageables pour un pays, et quant aux chiffres fournis par wikipédia permettez moi de les mettre en doute lorsque l’on connait les sources de cet organisme de propagande à la botte de l’état (eh oui des tas de choses sont censurées par cet organisme de désinformation et des tas de données sont fausses)

  11. Moi je suis athée, comme un paquet de mes concitoyens, et j’ emmerde la religion.

  12. La France est avant tout de religion CATHOLIQUE ! On dirait que le mot vous écorche la bouche …

Les commentaires sont fermés.