La France est dans la situation de l’Allemagne de 1933

Publié le 16 avril 2021 - par - 16 commentaires - 1 609 vues
Traduire la page en :


Crise économique d’abord, avec pour certains pays un chômage massif irréductible depuis 20 ans, ou alors réductible par la création de petits jobs ou d’auto-entrepreneurs au bord de la crise de nerfs puisque pour la plupart ils restent à la merci de donneurs d’ordre dont le maître-mot est la maîtrise des coûts, donc des recettes desdits auto-prisonniers.

Cette crise économique induit automatiquement une crise sociale, outre un nombre jamais atteint de chômeurs si on ajoute aux chiffres officiels de l’ensemble des catégories les personnes sorties des statistiques pour ne pas émouvoir l’électeur et les personnes en stages divers et variés mais qui ramènent à la case Pôle emploi en fin de formation, la France n’a jamais eu tant de pauvres depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, ni autant de mal-logés.

Crise des finances publiques, tous les pays s’endettent, certains de manière raisonnable, d’autres déraisonnable comme la France, l’Italie, l’Espagne ou le Portugal, le Club Med, quoi.
Mais toutes ces crises ne sont rien en comparaison des haines qui se lèvent et vont inéluctablement conduire à une guerre civile générale dans toutes les démocraties occidentales qui se sont laissées aller à dévoyer les Droits de l’Homme en droit, à entasser des populations qui ne peuvent pas se saquer et surtout les imposer à des populations historiquement chez elles, qui lisent quotidiennement la haine qu’exhalent les visages de ces nouvelles minorités qui s’imaginent faire obéir tout le monde à leurs caprices.

On commence à voir, aux USA et en France, des groupes de Noirs qui trouvent légitime d’exterminer les Blancs et de violer les Blanches pour les soumettre à leurs fantaisies sexuelles : ils ne le pensent plus seulement en silence, ils le clament, ils le chantent, ils le crient et ils défilent dans les rues pour provoquer à la haine qui leur donnerait un alibi et ainsi légitimer artificiellement leurs actes.
Dans les universités françaises, des pans entiers de l’enseignement et de multiples réunions commencent à être interdites aux Blancs. Les syndicats de gauche se sont mis à faire la chasse aux étudiants qui n’ont pas la bonne couleur de l’ébène ou du bistre, comme les SA de Röhm dans l’Allemagne des années trente traquaient le Juif, trahissant leur serment de protéger les déshérités pour devenir les kapos d’un univers concentrationnaire, préfiguration des camps de Blancs qui demain serviront d’antichambres aux fours crématoires.

Les musulmans ne se gênent plus pour égorger en public au sortir des écoles ou dans les basiliques, sans que personne ne s’émeuve plus que cela : imagine-t-on une telle situation dans la France gaulliste des années 60 ??? Mais qu’est-il arrivé aux Français pour se laisser asservir comme cela, se laisser envahir par la haine que leurs politiciens ont déposée comme de vilains paquets sur le seuil de la porte de leurs maisons ou de leurs appartements ? Ont-ils seulement pris conscience du danger mortel qui se promène dans toutes les villes, toutes les banlieues, jusque maintenant dans les plus petits villages par cette submersion ?

À force d’entasser des populations d’origines, de coutumes, de pensées et de vision d’avenir incompatibles, avec au surplus des populations de divers qui ont été chauffées à la haine et à la revanche par tous les mondialisto-comunisto-écolos-socialistes, y compris les traîtres républicains qui croient avoir trouvé leur mission divine dans la fin de la blanchitude, comme les nazis en leur temps avaient leur mission d’éradiquer le judaïsme, il arrivera bien un moment où l’étincelle fera exploser la cocotte-minute.
Pendant que la Chine et les dragons d’Asie, qui refusent le mélange et la dissolution de leurs populations, travaillent dans l’ordre à développer leurs économies, les démocraties d’Occident s’épuisent et épuisent toutes leurs ressources à des combats totalement vains et inutiles imposés par l’allogénat qui n’auraient jamais dû être.

Ainsi en France, les dizaines milliards dépensés annuellement vers des diversités guerrières anti-Blancs haineuses sont autant de milliards qui manquent et manqueront dans les investissements des productions de richesses de demain.
Les dizaines de milliards dépensés pour la sécurité dans les déjà fiefs sarrasins et les zones de non-droit, pour les hordes de banlieues et le dédoublement des classes pour cause d’enseignement de l’arabe au lieu du français et du Coran au lieu des mathématiques sont autant d’argent public qui manque pour nos hôpitaux et notre recherche scientifique, la rénovation des infrastructures, des routes et des ponts de France.

Prenez un petit exemple, mais qui suffira à hérisser tous les entrepreneurs et auto-entrepreneurs d’Occitanie qui sont aujourd’hui au bord de la faillite : le groupe LR (républicains) a voté avec la majorité PS-écolo-centriste de la Région une subvention pour SOS Méditerranée dont l’activité est la traite négrière et la submersion migratoire du continent européen. Et la plupart des collectivités en font autant : on vient de le voir avec l’ignoble subvention strasbourgeoise ! Au total, ce n’est pas moins de trente milliards par an qui sont déversés sur tout le secteur associatif, toutes collectivités confondues, dont une conséquente partie de ces associations travaille à détruire le pays : on imagine le nombre d’entreprises qui pourraient être aidées avec trente milliards par an, ou le nombre de lits d’hôpitaux qui pourraient être financés.

Si les dirigeants et salariés des PME, les commerçants et les auto-entrepreneurs qui vont faire faillite savaient seulement ce qui est fait de l’argent de leurs prélèvements obligatoires, un patriote pourrait difficilement les blâmer de les voir se faire accompagner de leur batte de base-ball pour demander des comptes à leurs élus du conseil général, du conseil régional, leur député ou leur sénateur du coin.
On voit donc le tropisme de la classe politique française dans son ensemble, républicains inclus : au lieu d’aider le tissu économique du pays, ils se spécialisent dans l’importation de la haine et le trafic d’êtres humains avec les prélèvements obligatoires des contribuables.

Toutes ces populations que l’on a laissé s’installer sur le sol de France commencent à développer leur communauté en séparatisme, d’abord larvé, puis au fur et à mesure de leur importance démographique, largement assumé avec la violence érigée en loi d’émancipation.

Bref, les politiciens de notre pays dont les plus belles espèces de la trahison peuvent être nommées comme les Mitterrand, les Chirac, les Sarkozy, les Hollande et les Macron ainsi que tous leurs lieutenants, dont la plupart veulent encore briguer des suffrages pour 2022, ont tout simplement, par leur volonté de détruire la France, mis en place les forces centrifuges qui vont faire imploser la Nation dans une guerre ethnique globale qui sera encore plus sanglante que sous l’occupation nazie.

En arrivant au pouvoir en 1933, Hitler a trouvé un pays ruiné, miné par le chômage et la pauvreté, mentalement désemparé par une République de Weimar qui était incapable de prendre les décisions radicales pour sortir de l’ornière. L’analogie avec la France actuelle n’est pas du tout fortuite.
En 6 ans, en 1939, l’Allemagne était devenue l’une des plus grandes puissances économiques mondiales et disposait de la plus grande et meilleure armée d’Europe, et toute sa jeunesse avait retrouvé la fierté d’être Allemand.

Outre une homogénéisation de la population et l’élimination des forces destructrices intérieures par leur incarcération ou leur expulsion, Hitler avait réussi son pari : redresser le pays par la remilitarisation des esprits et des infrastructures.
La situation française est comparable par bien des points à celle de l’Allemagne de 1933 : pauvreté, chômage, dilapidation dans des dépenses inutiles des ressources de la Nation, forces destructrices à l’œuvre. Et l’actuelle tendance politicienne qui ne vise qu’à installer une démilitarisation de l’âme qui conduit au fatalisme et au pillage du pays devient insupportable, les vrais Français le sentent confusément davantage chaque jour qu’ils voient les effets des submersions migratoires corrélés à leur appauvrissement et à l’appauvrissement du pays qui ne peut même plus financer son hôpital ni sa recherche, et qui est incapable d’assurer l’ordre public ni d’entôler le moindre délinquant.

Bref, après 50 ans d’incompétence, d’incurie et d’ignominie politique, période unique dans son histoire, on peut raisonnablement poser que désormais, pour réexister, la France n’attend plus qu’un führer qui saura redonner sa fierté aux Blancs gaulois réfractaires de ce pays, pour d’abord sa reconquête intérieure « jusque dans les chiottes » pour reprendre une expression poutinienne, puis pour ouvrir de vastes centres de détention qui serviront d’autant de plateformes d’expulsion, puis ensuite pour reconquérir sa place de phare de la civilisation qu’elle n’a perdue qu’à cause des déchets politiques qui l’ont ruinée depuis de Gaulle.

Jean d’Acre

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Sei

Hitler à peut-être “redressé” l’Allemagne en 39, mais quelques années plus tard, le pays s’est retrouvé exsangue, ruiné, avec, en prime, des millions de morts dans les camps.

VORONINE

C’est vrai ça ….Et les doigts de l homme ont été bafoués , ça c’est grave !

Jean Pierre COSS

Excellente analyse . Nous sommes à la fin de la république de Weimar . il nous reste 10 années pour devenir la première puissance européenne.

G.Le Maître

Non un tel redressement ne se fera pas parce que l’homme providentiel qui aurait le courage, la volonté de le faire en serait empêché par les puissances qui gouvernent d’ailleurs et le seul point comparable de L’Europe Occidentale c’est le déni, le refus des peuples de voir la réalité, c’est la démission générale des peuples intoxiqués qui se sont résignés, se sont laissé manipuler, ils ont tout accepté, ils ont été réduits en esclavage sans rien dire, et comme dans les années 30 face à la montée du nazisme ils refusaient de croire que l’apocalypse était devant eux, on en est au même point.
Les peuples sont bornés et se contentent de leur confort très égoïste de plus en plus.
Einstein: “Le monde ne sera pas détruit par ceux qui le font mais par ceux qui regardent et laissent faire”.

BOURGOIN

Il n’y a rien de comparable pour aucun pays entre ce que chacun de ses pays vit aujourd’hui et quoi que ce soit d’autre qui se soit passé dans l’histoire de l’humanité ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

loubellettan

Superbe analyse, reste à savoir si les Français sauront se réveiller comme l’ont fait les Allemands…

Marcguimeud

Pas l ombre d un homme charismatique à l horizon dans ce pays en perdition. Hélas.

Nina

Bonsoir Jean d’Acre, en effet la France est dans la postion de l’Allemagne de 1933, cela je le pense tout comme vous, mais il y a une différence de taille et pas des moindres, car la France n’est pas l’Allemagne…Et le camp des belliqueux comparables à un homme tel qu’Hitler, ne se situe pas actuellement dans le camp des français de souche…Et puis, il a relevé l’Allemagne, c’est vrai, mais à quel prix?? Il aurait pu arriver au même résultat pour l’Allemagne, mais sans sacrifier de pauvres gens (un homme au caractère bien trempé, équilibré psychiquement n’aurait jamais agi comme lui…)Ce qu’il faudrait pour la France, ce serait des hommes au caractère fort, fermes, cadrants, déterminés à se battre pour le bien-être et l’intérêt de leur population et surtout à la hauteur de la tâche.

Sitting bull

En effet la haine des blancs est énorme chez les populations imposée de force , ils reproduisent leurs modes de vies et ne veulent pas s intégrer , nous sommes sur un fameux volcan comme le Vésuve qui finira par exploser

Cyprien

Les français se cherchent un fürher? Vous peut-être, pas la grande majorité des français. Les français dans leur immense majorité cherchent un état qui sait faire respecter les lois, les règles. Ils cherchent un état fort, des gouvernements qui savent redonner un cap à la nation. Les français cherchent une justice sociale et une justice pénale dignes de ce nom. Les français veulent du social mais pas de l’assistanat. Votre parrallèle avec l’Allemagne de 1933 est absurde par bien des points. l’Allemagne était humiliée et ruinée par l’armistice de la 1ère guerre mondiale. Bref! Votre article ne démontre rien du tout. Le seul argument valable peut-être est la déclassification de notre pays. Les Juifs en Allemagne étaient Allemands depuis des siècles et intégrés.

René

La comparaison n’a aucun sens, vu l’état de l’Allemagne sous la République de Weimar. Au bord de la guerre civile en 1919, un régime politique impopulaire car assimilé à la défaite et à la signature du traité de Versailles. Donc niveau institution, il y avait plus stable pour commencer. Ensuite, l’état de délabrement de l’Allemagne suite au krach boursier de 1929 était énorme. Une inflation énorme, une population sans travail et sans espoir, et des soldats belges et français occupant la Ruhr pour obtenir des réparations. Autre chose que la France actuelle.
Par ailleurs, votre ton à l’égard du régime nazi me perturbe…

Cyprien

Vous l’avez mieux dit que moi. C’est ce que je pense aussi et qui est tellement indiscutable que je m’interroge aussi sur la véritable raison de cet article. RL prendrait un virage nauséabond ? Jusqu’ici nous étions encore dans la nuance, l’ambiguïté parfois, mais la ligne pourrait être franchie là. Ce serait dommage que des auteurs entraînent RL que j’aime bien par ailleurs, dans des abîmes aussi glauques.

kabout

je pense que tout va se jouer,se décanter en mai 2022……..si MLP passe, beaucoups en profiterons et tenterons pour foutre le bordel,le chaos et mettre MLP a l’épreuve. les racailles de cités issue de l’immigration aider par la France Insoumis et tout les suceurs de babouches etc….si MLP n’est pas élue ce sera également le KO car la délinquance va se multiplier x 10,donc quoi qu’il arrive vers la moitié de l’année 2022 ca va commencer a chauffer mais trés serieusement ,francais,commencer a vous armer légalement ( c’est facile) car ca va chauffer serieusement commencer a protéger vos fesses,perso c’est déja fait depuis longtemps.

Dame blanche

Effectivement c’ est ce que je pense aussi
…..je fais déjà des réserves alimentaires et autres comme un kit de survie ….si chaos ou guerre civile survient je pense que la France ne s’ en sortira pas toute seule ….videe de son pouvoir ( le gvt aura déserté comme pendant l’ exode de 40 ) la France risque d’ attirer une intervention étrangère américaine ou russe ? ou une ” alliance” des deux ? Sait on jamais ….tout est possible ….ou bien assisterons nous à un règlement de comptes entre mondialistes ( deep state americain) et patriotes russes par l’ intermédiaire gauche / droite sur le sol français….comme toujours c’ est nous la population civile qui va subir ….je pense que la Russie va gagner , nous sommes sur le continent EURASIEN

Cyprien

Lol. Pensez au PQ aussi ! Et l’abri survivaliste, on sait jamais.

Anton

kabout: Français ? vu l’orthographe et la syntaxe…

Lire Aussi