La France est menacée de disparition

Jadis les mots avaient un sens et le sens des mots usités déterminait le vrai prix des choses. Le mot « politique », par exemple, avait une noble valeur qui touchait à l’organisation de la cité, à l’établissement et au respect d’une Constitution assurant la cohésion du groupe social, de préférence dans une acception démocratique et naturellement dans le respect de l’intérêt général. C’était le signifiant d’une civilisation.
Parler de l’honneur désignait le sens de la dignité morale ainsi que le respect de la pensée et de l’action soumises au devoir du bien. Le bien lui-même était ce qui accommodait la compréhension du raisonnable et du juste.

Pour certains, aujourd’hui, ces notions sont au mieux ringardes et au pire réactionnaires. La transgression est devenue une règle quasi absolue pour tous ceux qui revendiquent les bienfaits du progrès, de la marche en avant oublieuse des règles établies et de la préservation de l’expérience, de l’histoire et de l’équité.

Aujourd’hui, la tendance serait plutôt à l’opportunisme à tout-va, c’est-à-dire à l’adoption de comportements qui consistent à tirer parti des circonstances, en transigeant avec les principes. Cette disposition spécieuse a pour armes tous les artifices de l’insincérité mises au service des fourbes dans leur volonté de captation du pouvoir.

L’observation des faits dans leur enchaînement quotidien nous démontre justement la réalité du dévoiement qui touche aussi bien au débat public qu’aux institutions et à l’usage qui en est fait, par exemple la dérive de la Justice.
Chaque citoyen attentif ne peut être ignorant de l’état d’insécurité qui frappe notre pays. C’est, je crois, un fait établi, dont les médias rendent compte chaque jour, même si la plupart d’entre eux en minimisent la teneur et la portée.

Cependant le garde des Sceaux, dont on pourrait attendre à la fois clairvoyance et impartialité, se montre d’un aveuglement coupable et d’une infâme veulerie en qualifiant cette perception du mal qui s’empare de la société de « sentiment d’insécurité ». C’est ce même monsieur qui n’a pas hésité une seule seconde à endosser l’habit du chef d’une institution qu’il a vilipendée lorsqu’il n’était encore que bonimenteur des prétoires. Mieux même, interrogé sur la possibilité qu’il puisse accepter cette nomination à une époque où il était encore le défenseur de tous les plus grands prédateurs de la société, il avait ri de cette évocation et rejeté cette éventualité avec une conviction apparemment inébranlable. Et bien figurez-vous que ce Dupond-Moretti-là a emboîté le pas d’un autre célèbre avocat, lui aussi plus appliqué à défendre les criminels que leurs victimes, à savoir Robert Badinter, le suppresseur de la seule peine dissuasive dans le processus de la criminalité et véritablement protectrice des braves gens et de la société.

https://www.youtube.com/watch?v=ha1d9ZK0NNY

Il y a peu des officiers, conscients de leurs responsabilités, lucides sur l’état de délitement de la société et soucieux de la préservation de notre Nation dans ses valeurs civilisationnelles, ont écrit une « lettre ouverte » adressée aux plus hautes instances du pays pour leur faire part de leurs observations et de leurs inquiétudes concernant les dangers qui nous menacent. Par la voix de Florence Parly, leur ministre de tutelle, le pouvoir a accusé ces serviteurs courageux et combattants d’enfreindre leur « devoir de réserve ». Or, on constate que ce rappel à un principe, dénué du moindre caractère de légalité absolue, ne vaut que de façon opportune et de manière tout à fait fourbe pour contrer une action qui gêne toute la macronie. En effet, Laëtitia Saint-Paul, née Bruneau le 21 janvier 1981 à Chartres, est un officier de carrière de l’armée de terre française et une femme politique française, de surcroît vice-présidente de l’Assemblée nationale encartée à la LREM.

Mais l’incohérence, le mensonge et la trahison sont les outils communs du crime global commis contre la Nation et qui se manifeste même dans les domaines qui jadis faisaient une part du lien social.
Didier Deschamps, après avoir juré qu’il ne rappellerait jamais Karim Benzema au sein de l’équipe de France a, sous la contrainte selon moi, réintégré cet Algérien revendiqué dans la formation nationale. Cette mesure est inexplicable puisque les raisons qui ont présidé à son éviction durant 5 ans n’ont pas disparu.

https://www.youtube.com/watch?v=RWGzd4Ffa6k

Mais il y a plus ignominieux encore. La FFF, instance déléguée dans la gestion du football, a choisi pour composer l’hymne de l’équipe de France pour l’Euro 2021, le dénommé YOUSSOUPHA, Zaïrois par son père, Sénégalais par sa mère mais Français par l’octroi discrétionnaire d’une carte d’identité française. Ce pédigrée rend cette nomination plutôt incongrue d’autant plus qu’elle a l’immense inconvénient de n’être pas représentative de la réalité de la société française ni de sa connexion avec la tradition du patrimoine musical de notre pays.

Si on ajoute à cela que le suscité Youssoupha n’est pas le plus amoureux de notre drapeau ni de notre mode de vie, le doute sur la validité de cette attribution se pose de manière forte. La preuve, il a écrit dans ses textes que « la France est un pays d’escrocs ». Il a incité à l’assassinat d’Éric Zemmour et au viol de Marine Le Pen.

https://www.youtube.com/watch?v=yhkJGAEBcO8

Que croyez-vous que la ministre de tutelle, la médiocre Maracineanu, ex-Roumaine fuyant la barbarie de Ceausescu, a opposé à ce texte ? Elle a dit ceci : « certaines paroles d’anciennes chansons de Youssoupha posent problème, et notamment lorsqu’il parle de « cette chienne de Marine Le Pen ». « Bien sûr quand on parle d’une femme de cette manière-là je ne peux que ne pas être d’accord. C’est aussi pour dénoncer les propos de Marine Le Pen en termes de racisme, de haine, qu’elle répand dans la société », a estimé la ministre des Sports. Si cela n’est pas une justification des propos inacceptables de l’auteur, cela y ressemble fortement…

Voilà dans quelle dérive nous sommes aujourd’hui et qui risque de nous conduire tout doit non pas dans une guerre civile qui serait une lutte fratricide mais dans une guerre de civilisation qui ne vise ni plus ni moins qu’à faire disparaître la France.

Jean-Jacques FIFRE

image_pdf
0
0

19 Commentaires

  1. La macronie est le dernier groupuscule fossoyeur de l identité française pour transformer la France en une terre brûlée…

  2. La France est menacée de disparition… « menacée » seulement ?

    • C’est un peu le même phénomène qu’avec un avion en piqué….si les paramètres du vol indiquent qu’il chute, il est seulement « menacé » de destruction…à, disons, un mètre du sol il n’est toujours que « menacé », c’est pareil pour ce pays, les paramètres indiquent la chute libre, la « menace », au fond de nous même on sait comment ça va finir….

  3. les Francs-Maçons sont les principaux responsables et coupables
    de la déliquescence comme du délitement et de la désintégration de la France
    ces fossoyeurs du Catholicisme et ces complices et acolytes de l’Islam en France
    ces Francs-Macs ont déchristianisé, défrancisé et dénationalisé la France
    en même temps qu’ils ont laissé et même aidé les musulmans islamiser la France
    en même temps que ces mêmes Francs-Maçons chassent et traquent les Français
    patriotes et nationalistes …
    des collaborateurs et des traîtres en puissance que sont de facto ces francs-macs Lucifériens et Satanistes !

  4. Je partage votre analyse:les français sont menacés de génocide,Les délires de macron sont les pires depuis des décennies,avec un immigrationisme hystérique,une manipulation totalitaire de l’opinion,un remplacement de la population et des valeurs traditionnelles par une société africaine et arabo-musulmane,
    La solution doit aller jusqu’à l’utilisation de la force armée contre les « migrants » qui ne sont rien d’autres que des envahisseurs avec en outre une lutte contre les collaborateurs présents en France au travers des associations diverses détruisent la fragile équilibre de la société!
    Eradiquer politiquement le « macronisme » est une nécessité vitale urgente!

    • je le repete depuis des annees,mais qui a mis au pouvoir ses elus qui detruisent la france depuis 40 ans,ce sont bien les francais,ils detruisent le plus beau pays du monde,ou il faisait bon vivre dans les annees 60,un seul parti,2 seuls dirigeants nous a avertit depuis plus de 40ans,JEAN MARIE LE PEN ET LE FN ET MARINE LE PEN ET LE RN,qu’ont faient les francais avec l’aide des mediats,ils les ont diaboliser,les ont traites de fachos de nazis,maintenant qu’ils sont dans la merde,ils commencent a se trourner vers MARINE LE PEN,TROP TARD,LES MILLIONS D’IMMIGRES ISLAMISER SONT PLUS DE 15millions en france,je souhaite que MARINE LE PEN,ne soit pas elu,elle reprendrait 40ans d’immigration,la faillite de la france,non merci,tout les idiots utiles doivent payer,la guerre civile,arrive

    • Bruxelles encourage l’invasion de la France et des Etats du sud mais n’oblige pas le Visegrad à prendre sa quote part de migrants.
      Les pays méditerranéens Espagne Italie Portugal Grece France sont donc destinés à devenir des dépotoirs de sangsues arabo africaines ?
      TIR A VUE
      Basta.
      Et les Frouzes toujours aussi courageux laissent faire ?

      • Ca va chier c’est sûr et on aura que ce qu’on mérite mais là on va faire un très grand nettoyage, il faut cela pour remettre les pendules à l’heure la lâcheté à contaminer le peuple français alors il faut nettoyer tout ça.. Oui c’est une guerre raciale qui nous pend au nez, pas la guerre civile c’est uniquement toute cette racaille qui veulent pourrir la France et qui n’ont que la haine dans la bouche, ils vont voir à quoi ressemble un vrai français.

  5. NON ce n est pas une guerre civile qui nous pend au nez mais une guerre raciale voulue par ces fous de RACIALISTES et nos GOUVERNANTS . l’affaire youssoupha est une véritable provocation qui entraîne d’ores et déjà des tensions très fortes. Macron est un va t en guerre…Une âme sale..
    voir la vidéo sur l affaire youssoupha/macron
    https://www.facebook.com/DLF85/

    • en fait c’est plus que cela, avant l’esclavage il y a toujours une période d’avilissement,

  6. Menacée ? Allons allons, si la France c’est son gouvernement et ses principaux politiciens et hauts fonctionnaires, alors la France a d’ores et déjà disparu ! Heureusement il y a peut être encore quelques conscients et donc un petit espoir… Peut être…

  7. En résumé, Jordan, Macron est le chef de cette partie « racaille » de la France qui aussi une partie intolérante et profondément raciste puisqu ‘elle prône la massacre des blancs !

  8. répliquer c’est une riposte efficace, joffin vs messiah, obono vs un gauchiste israélien
    aller voter pour virer les bobos du pouvoir , c’est la seule efficacité valable

    • oui notre Famas c’est le bulletin de vote…
      DLF RN Patriotes à fond sortons du jeu l’UMPS LAREM LFI VERTS

  9. Vous savez pourquoi DM a accepté d’être ministre alors qu’avant il jurait de ne jamais l’être ?

    Parce qu’avant, il vivait de sa profession mieux qu’il n’aurait pu vivre de sa qualité de ministre

    Alors que depuis 2008 il vit de moins en moins bien de sa profession, voire plus du tout et donc mieux de sa qualité de ministre

    Vous en voulez une preuve ?
    proposez lui un poste rémunéré au double de sa qualité d eministre par exemple, à l’ONU
    Le lendemain, il crache sur Macron !

  10. deja le cas place au frankistan etonnant personne n ayant cloue le bec a moretti en montrant simplement le classement mondial de la france 2021 pour homicides delinquance bien sur les humains meme avec des preuves ne veulent rien entendre prevenir a l avance ne sert a rien faiblesse intellectuelle pour tous toutes schiappa peut etre poursuivie pour incitation a la haine critique gilets jaunes survivalistes categories ne signifiant rien DES SECTES tous les partis politiques et certaines religions

  11. le sens des mots , la constitution , le sens de l honneur , l amour de la FRANCE sont autant de concepts qui me vont droit au coeur ! peut etre est ce parce que je suis un vieux dinausaure ? quoi que l amour de la liberte n est pas une notion si ringarde si has been ?

Les commentaires sont fermés.