1

La France et l’Europe n’ont plus aucun avenir…

unnamed360

Comment peut-on encore avoir un avenir en sciant la branche sur laquelle on est assis ?

Nous avons un passé, mais notre futur semble très compromis, pour ne pas dire sacrifié sur l’autel de l’argent, du pouvoir et de la bêtise.

Notre passé, nous le connaissons. C’est notre histoire. L’histoire de notre terre, de notre peuple, de notre civilisation, de nos combats, de nos guerres et de nos plus belles périodes de paix.

Notre pays fut un grand pays qui a rayonné sur le monde. Parce que nos ancêtres se sont battus pour ça.

Mais aujourd’hui, tout a changé. Le monde est devenu fou. Tout ce à quoi nous étions attachés depuis 2000 ans, l’idée d’une société préservée, protégée, avec sa terre, son peuple, sa culture, ses traditions et ses lois, tout cela est aujourd’hui foulé au pied par ceux qui gouvernent le monde, non pas par le pouvoir politique seul, mais par l’argent qui est la seule et ultime « valeur » qui existe et qui dicte sa conduite au pouvoir politique.

La France, en tant qu’Etat nation, est morte. On lui a déjà volé sa démocratie (la démocratie ne se résume pas à un bulletin de vote… !), son indépendance, sa liberté, sa souveraineté et son droit. On lui a supprimé ses frontières et par là le droit de se protéger et de vivre en paix. On a commencé à lui confisquer son armée, sa police et en même temps toutes ses libertés.
Tout cela est le produit de l’UE, mais aussi de l’influence très importante des pays musulmans qui visent à acheter la France par petits morceaux, s’en emparer et y établir leur religion, leur loi et leur pouvoir total.

Tout s’est fait avec la complicité de nos dirigeants, depuis nos chefs d’état en passant par nos gouvernements successifs, notre administration, nos médias totalement soumis au pouvoir politique et tous les intellectuels traîtres à leur patrie qui s’expriment perpétuellement sur tous les médias pour encenser, glorifier et légitimer l’ignominie de ce qui se passe.

On nous a fait miroiter une Europe idyllique qui était tout autre que celle que nous voyons aujourd’hui.

On avait pu rêver d’une Europe de la paix, de l’égalité, de la fraternité, de la liberté et des droits de l’homme.

Mais on voit aujourd’hui une Europe dictature qui veut nous imposer tout ce que nous ne voulons pas et surtout qui ne nous apporte absolument rien. Ni la paix, ni la démocratie, ni les droits de l’homme, ni rien de toutes ces choses qui ont fait notre passé et qui ont construit notre culture et notre civilisation.

On ne sait même pas qui dirige vraiment cette Europe, dans l’ombre. Mais probablement la finance mondiale.
Vous a-t-on dit un jour que cette Europe serait un rouleau compresseur des droits des européens, que son fonctionnement serait une gabegie totale, qu’elle abolirait la démocratie, qu’elle ouvrirait toutes ses frontières extérieures pour permettre à toute la vermine du monde de venir vous conquérir et vous remplacer après qu’on ait eu bien soin de supprimer toutes nos polices et toutes nos armées ?

Pourquoi croyez-vous que depuis plus de 2000 ans nos ancêtres aient créé des frontières et des armées pour les surveiller et les protéger et que nous ayons pu nous préserver de la plupart des invasions durant des siècles ?

Nos ancêtres, nos seigneurs et nos rois étaient-ils des imbéciles ?

Alors, pourquoi, aujourd’hui, au nom de théories fumeuses et stupides sur les droits de l’homme et la démocratie, doit-on permettre à n’importe qui de venir se servir chez nous et de s’y installer en nous massacrant ou en nous jetant dehors ?

Aujourd’hui, déjà, le total des combattants jihadistes dans toutes les cités, les quartiers et les banlieues zones de non droit est suffisant pour nous submerger tous en quelques jours sous une armée de plusieurs millions de fous fanatiques gorgés de haine et assoiffés de sang de blancs, de chrétiens, de juifs et de français de souche. Mais c’est nous les méchants.
Pourquoi ne le font-ils pas encore ?
Parce qu’il leur manque les armes. Mais croyez bien que ces armes et ces munitions sont déjà en route depuis l’étranger et pénètreront sans problème dans cette France et cette Europe aux frontières passoires privées de toute surveillance.

D’ailleurs, je suis à peu près certain, et je ne suis pas le seul, que des centaines de milliers d’armes sont déjà entrées et sont soigneusement dissimulées, d’une part dans les cités « interdites », dans des caves murées de ces immeubles gigantesques où la loi française n’existe déjà plus et, d’autre part, dans les campagnes, dans des hangars agricoles insoupçonnables, à l’abri de montagnes de paille, ou encore dans des souterrains, des grottes…

Ces armes, ils les sortiront le jour très prochain où ils auront décidé de prendre d’assaut notre pays, de l’intérieur, en s’emparant de nos casernes vides et de leurs contenus et en envahissant l’Elysée sans aucune opposition de notre gouvernement qui leur offrira les clefs de la France, pour l’argent de la corruption, comme ils ont commencé à le faire depuis des années.

Il n’y aura alors ni police ni armée pour stopper cette abomination et ce sera à nous, le peuple, de prendre notre destin en main, de prendre nos armes et d’aller combattre et exterminer cette vermine afin que leur sang impur abreuve nos sillons. Ce sera la guerre.

Je parle là au nom et à la mémoire de tous nos ancêtres qui se sont battus, ont souffert et sont morts pour que nous soyons un peuple libre et ce serait une honte suprême que nous ne nous battions pas à notre tour pour être dignes de ce qu’ils nous ont légué.

Ils (nos dirigeants) nous proclament les merveilles du « multiculturalisme » (ça a toujours été un échec partout dans l’histoire), ils nous chantent les « chances » que sont pour la France ces immigrés barbus haineux, ils nous abreuvent de « mixité » et nous assomment de « diversité et de « vivre ensemble. »
Croyez-vous que ces envahisseurs abrutis, voleurs, violeurs et assassins par idéologie partagent ce genre de discours dans leurs pays d’origine ? Que nenni !
Chez eux, tout ça n’existe pas, tout simplement. On tue celui qui est différent et ne se soumet pas…

Cette Europe veut nous faire faire table rase de tout notre passé, mais elle ne nous dit pas du tout clairement quoi, ni pourquoi.

Nous sommes donc aujourd’hui sous la coupe despotique et intolérante de dirigeants politiques extrêmement corrompus soumis eux-mêmes aux diktats des USA pour la politique extérieure et des maîtres du proche orient pour ce qui concerne nos affaires intérieures.

Ce gouvernement ne répond plus à aucun critère de ce qui aurait pu motiver ses électeurs. Il méprise ses électeurs et encore plus les autres et l’ensemble du peuple français.
Ce gouvernement est aujourd’hui illégitime et il est même illégal puisqu’il viole quotidiennement la constitution.

Quels sont les buts de ce gouvernement de forfaiture et de cette Europe qui ne repose plus sur aucune légitimité populaire ?

Ils veulent faire disparaître toutes les identités, cultures, religions et traditions de l’ensemble des pays membres pour faire de leurs peuples des zombis privés de toute liberté de choix, de pensée et de parole, dans le but de les remplacer progressivement par des populations elles-mêmes totalement acculturées et soumises au pire des systèmes idéologiques qui sème la haine, la peur, la violence et la mort partout où il passe depuis, depuis 1400 ans, sans jamais avoir apporté quoi que ce soit de bon ou de positif à l’humanité et au monde.

Parce que dans cette idéologie l’homme, à part les dirigeants, n’a aucune place. L’homme n’est qu’un animal abruti qui doit se soumettre et prier à longueur de temps une divinité absurde inventée de toute pièce. Il doit ramper devant le pouvoir ou être tué.
La mort est la seule issue pour celui qui ne veut pas se soumettre, celui qui critique ou celui qui veut quitter le système.

C’est pourquoi ces pays qui font régner les plus immondes des dictatures dans des conditions d’acculturation, de misère et de violence extrême, ont des peuples apparemment aussi soumis.

Voilà ce que veulent les dirigeants du monde, c’est-à-dire les tenants de la haute finance, les maîtres de la bourse mondiale qui représentent 1% de la population mondiale et qui possèdent 98% des richesses de la Terre.

Ils veulent ce genre de zombis soumis et hébétés qui travailleront 15 heures par jours, comme des esclaves.
Grâce aux nouvelles populations migrantes, les salaires finiront par tomber à 50 euros par mois. Et tout le monde vivra dans la rue ou dans des bidonvilles. La mort sera partout, sous toutes les formes et les épidémies emporteront des centaines de millions de personnes.

Pour loger ces millions de migrants, on finira par vous jeter à la rue sans autre forme de procès. Vous n’êtes plus chez vous, en France. Mais rassurez-vous, nos dirigeants et notre classe riche ne prendront pas plus qu’avant de migrants dans leurs châteaux et luxueuses villas puissamment gardées par des hordes de soldats payés avec vos impôts.

Certains se figurent naïvement que nos dirigeants gauchistes nous laissent envahir par tous ces migrants dangereux par compassion, par amour de l’autre, par pitié pour ces peuples dans la souffrance qui fuient la guerre. Mais il n’en est rien. Croire cela est tout à fait ridicule.

Ils le font parce qu’ils y trouvent leur intérêt financier qui leur permet de remplir des comptes bancaires offshore dans des paradis fiscaux où ils iront prendre leur retraite sur des plages blanches bordées de cocotiers et aussi pour léguer des fortunes à leurs descendants tout aussi bons à rien et dégénérés qu’eux.
Par contre, croyez bien aussi que le sort de leur pays et de son peuple leur indiffère totalement. Après eux le chaos et la mort, cela ne les concerne pas.

On voit déjà que l’enseignement public, en France, dirigé par une femme arabe musulmane, est en train de se déliter complètement pour prendre la voie d’une disparition programmée de l’école pour tous.

Seuls les riches pourront inscrire leurs enfants dans des écoles privées très coûteuses.

Dans le domaine du travail, une autre femme arabe musulmane a été chargée de faire sauter tout ce qui existait en droit du travail et pour mettre à mort notre système de solidarité sociale.

Il ne sera plus question d’égalité. Il y aura une caste dirigeante hyper protégée et des milliards de crève-la-faim.

Il n’y aura plus de système de santé public.

Il n’y aura plus rien pour le peuple.

Vous n’aurez plus à aller voter. Le droit de vote aura disparu.

Le droit à la propriété va aussi disparaître, sauf pour les riches.
On viendra au petit matin vous jeter dehors de votre propriété et de vos biens légitimes pour les offrir aux nouveaux arrivants immigrés africains, maghrébins ou du proche orient.

Seulement voilà, ce monde là ne durera pas.
Les Européens de souche se révolteront comme ils l’ont toujours fait et tout se règlera par une guerre généralisée puis mondiale qui redéfinira les règles du jeu et au cours de laquelle des milliards d’humains perdront la vie. C’est ça notre avenir.

Laurent Droit