La France et l’Occident incapables de tirer des leçons du 11 septembre

Le 11 septembre 2001 a vu la nuisance que sont capables de réaliser des terroristes organisés. Plusieurs milliers de morts, des tours qui s’effondrent et un pays tétanisé.

La grande Amérique, la puissance des USA touchée au ventre. Pour la première fois, les USA faisaient connaissance avec une destruction gigantesque sur leur propre territoire. Ce fut un énorme traumatisme pour ce pays.

Jusqu’ici, les Américains avaient bombardé les pays sans que cela ne leur pose guère de véritable souci. Sans revenir à la conquête de l’Ouest, les massacres des Amérindiens, celle contre les Mexicains pour s’accaparer les terres du Texas, du Nouveau Mexique, de la Californie et l’impitoyable guerre contre les Espagnols, on ne peut tout de même pas, s’empêcher de penser aux bombardements sur les villes de France lors de la dernière guerre mondiale. Des bombardements à l’aveugle au détriment des civils, des morts innocents, des vies gâchées comme celle de mon frère rendu sourd à vie lors du bombardement de la ville de Chartres en 1944. On pense aussi aux villes allemandes complètement rasées avec leurs habitants sous les décombres, femmes, enfants, vieillards.

Les Américains apprenaient ces bombardements sans que cela n’éveille chez eux un sentiment de regret. Après tout, les USA étaient en guerre et qu’importe ce qui se passait réellement sur les terres européennes.

Ils ont même eu un sentiment de fierté lors des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki. Ce n’était plus quelques centaines de morts à l’incendiaire, mais plusieurs milliers de morts d’un seul coup à l’atomique.

L’Amérique était forte, puissante et se moquait bien des victimes qui vivaient ailleurs, de l’autre côté de l’océan Pacifique et de l’Atlantique.

Le 11 septembre 2001, les Américains découvraient qu’ils pouvaient être bombardés et mourir sous un bombardement. Près de 3 000 morts et des centaines de blessés. Bien moins que dans les villes de Normandie, de la Beauce, voire à Dresde. Mais la découverte de cette fragilité fut un choc effroyable pour la grande Amérique. Elle découvrait qu’elle n’était pas intouchable.

Alors oui, ce choc provoqua chez les Américains une obsession maladive. Venger leurs morts et l’insulte faite à l’Amérique.

Pourtant vaincue au Vietnam, à moitié vainqueur dans la première guerre en Irak, elle se lança dans une guerre de démonstration en voulant liquider un dictateur qui n’y était pour rien. Les tueurs étaient des Saoudiens, mais l’Arabie saoudite était la grande amie de l’Amérique, alors les USA ont voulu la peau de ce qui restait de l’Irak en s’essuyant les pieds sur Saddam Hussein et en détruisant le fragile équilibre religieux et politique. Plus jamais depuis, les femmes, les chrétiens, les Yazidis ne seront libres.

L’Irak effondré, le parti Baas arabe socialiste disparu, ils ont ouvert la boîte de Pandore. Ce n’est même pas sûr que l’espérance n’en ait pas profité pour s’éclipser en douce, faisant mentir la légende.

Comme ce n’était pas suffisant, les USA décidèrent de commettre la même erreur que l’Union soviétique en envahissant l’Afghanistan. Au nom de la liberté bien sûr.

Ils ont apporté « les délices de la démocratie » à un peuple qui vivait avec des préceptes datant du VIIe siècle. Il se trouve que ce peuple méprise la démocratie occidentale et les femmes en particulier du fait d’un Coran intrinsèquement violent et sexiste. Il considère que la seule loi qui vaille est la charia, la loi islamique que nous trouvons rétrograde certes, mais la seule que ce peuple fruste comprend et assimile.

Rien n’est au-dessus de la loi d’Allah et surtout pas le résultat d’une élection. Bien entendu, ce peuple est composé d’individus dont beaucoup ont été ravis de découvrir une forme de liberté, mais cela n’est pas suffisant pour bousculer le fond culturel profond d’un peuple.

Les Afghans venus en France dernièrement ont ce fond culturel et il n’est pas sûr du tout que face à notre façon de vivre et de considérer les femmes, il n’y ait pas chez eux des réactions fortes voire violentes.

Vingt ans après ce 11 septembre, nous revoici au point de départ. Les talibans sont à Kaboul, l’Irak est quasiment au mains de l’Iran et nous sommes en très mauvais termes avec les tenants d’un islam sanguinaire.

Le plus triste est d’entendre des intellectuels complètement déconnectés du réel, ou très hypocrites, nous expliquer qu’il ne faut surtout pas essentialiser les musulmans, et faire des amalgames entre islam et islamisme. Il paraît que ce n’est pas la même chose, nous disent-ils. Cela fait bien rire les talibans de France, les Frères musulmans, les salafistes, etc.

Si je crois véritablement qu’il y a des musulmans qui veulent vivre en paix dans nos pays occidentaux, je sais pertinemment qu’ils se satisfont de cette situation sans remettre en cause les origines de l’islam qui trouve sa source dans le Coran, livre incréé, venu tout droit du paradis islamique, et dont le contenu doit régir la vie de tous les musulmans. Un livre qui appelle à la conquête du monde, et appelle à tuer les mécréants jusqu’à ce que l’islam règne sur la terre entière.

Ces intellectuels faux-culs devraient nous expliquer comment un musulman pacifique et sincère peut concilier les contradictions contenues entre sa vie qu’il veut tranquille, ouverte, et les exigences coraniques qui lui interdisent de considérer sa femme comme son égale, et ses amis chrétiens, juifs, ou athées comme ses égaux alors même que le Coran dans la sourate 9 verset 29 et 30 appelle à les tuer.

Ce musulman sincère et ouvert n’est tout simplement plus musulman. C’est un apostat qui s’ignore. Il est comme beaucoup de chrétiens, de juifs, devenu un simple musulman de tradition. Un musulman « Canada Dry ».

Il semble que chez les anciens, ceux des premiers arrivages en France dans les années 70, ce soit encore le cas. Mais chez les jeunes, grâce au Qatar, à l’imbécillité criminelle de ceux qui nous ont gouvernés pendant 40 ans, ce ne soit plus le cas.

Les USA ont apporté l’enfer en Irak, en Syrie, et en Afghanistan suite au 11 septembre 2001. Ils pensaient régler le problème islamique à coup de bombardements et de puissance militaire. Après avoir aidé les talibans contre les Russes dans les années 1990, ils auront fini par subir le même sort que l’Union soviétique, mais avec moins de panache.  

Ce retour à la case départ nous a valu le Bataclan, la tuerie de Nice et aussi tous les égorgés et assassinés sur notre territoire. Plus de 300 morts et des centaines de blessés. Je crains fort pour les Occidentaux, et pour la France en particulier, que l’enfer se rapproche à grand pas.

Rassurez-vous, il paraît que la police veille, que la justice est présente. Les procès se déroulent bien, et Macron fait campagne. Nous devrions être sauvés.

Gérard Brazon

Sourate 9, verset 29-30

29. Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés.

30. Les Juifs disent : “Yahvé est fils d’Allah” et les Chrétiens disent : “Le Christ est fils d’Allah”. Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! Comment s’écartent-ils de la vérité ?

image_pdf
0
0
A propos Gérard Brazon 1309 Articles
Bonapartiste, Souverainiste. Liberté d'expression, lutte contre l'islam, égalité des sexes, soutien à Israël

26 Commentaires

  1. Merci pour votre long article très documenté.
    Hier soir j’ai su que les USA n’ont toujours pas enclenché le procès des salopards accusés d’avoir fomenté le 11 septembre, et ce, 20 ANS APRES LES FAITS !!
    QUELLE HONTE !!
    Pourquoi ?
    Parce qu’il y a trop de dossiers,
    et parce qu’il paraît que la CIA aurait torturé des salopards pour obtenir des révélations.
    Les bras m’en tombent !
    Mais, alors qu’il n’y avait pas encore d’ordinateurs, en 1944, le procès de Nuremberg a eu lieu immédiatement et il y avait aussi des milliers de dossiers ! Nous n’avons pas attendu 1965 ou 1970 pour que ce procès ait lieu…
    Comment les terroristes ne se sentiraient-ils pas encouragés devant autant d’apathie et de mollesse de la part de l’Occident ?

    • Certes des milliers de dossiers mais des règles de Droit particulièrement souples : » L’article 19 et l’article 21 posent les règles spécifiques que le Tribunal adoptera pour l’administration des preuves des faits reprochés aux accusés : procédure rapide et non formaliste ; les faits de notoriété publique seront tenus pour acquis ; les documents et rapport officiels des Gouvernements des Nations unies, y compris ceux dressés par les Commissions établies dans les divers pays alliés seront considérés comme des preuves authentiques. »….

  2. quant on veut on peut mais quand on ne veut pas…
    il n’est pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre

  3. Dans les années 80 le gouvernement américain par le biais de la CIA importait des tonnes de dérivés de la cocaïne ( du crack ) pour financer leur guerres contre les communistes en Amérique du sud .

    Chez nous les magrébins détruisent notre pays notre jeunesse avec leur cannabis de merde avec l’assentiment de nos gouvernants et ce de longue date .

    • ‘ » gouvernement américain par le biais de la CIA  »’….pas de Tribunal pour ça ???

      • bien sur que si le scandale a été dévoilé au public des enquêtes ont été menées le directeur de la cia a démenti .
        Le gouvernement s’est attaqué au phénomène du crack des milliards de dollars investi etc. etc. etc.
        Chez nous s’est un peu la même chose les gouvernements font entrer en douce des millions de musulmans avec toutes les conséquences désastreuses que cela engendre et en façade ils font mine de lutter contre ce qu’ils ont engendrer.
        Faites des recherches sur le net pour ce problème du crack aux US vous serez édifier .

  4. Afin de nos dirigeants de pacotille comprennent, ils nous frauderaient peut être la même chose, hélas!

  5. Et en plus (je n’avais plus de place sur le précédent commentaire ) comment expliquer qu’une 3 ème tour , batiment 7 ,à côté du WTC s’est effondrée de la même manière , dynamitée également bien sûr .
    Presque personne ne parle de cette 3ème tour du WTC et elle ne figure pas dans le rapport de l’enquête qui a été interminable , rendu le 22/07/2004 .

    • au juste deux tours de 150 etages qui s’effondrent, mais les batiments à coté même pas ca les chatouille. Comme tout est super espacé à New York, Manhattan en particulier, ca pose aucun problème… (soupir)

    • J’me souviens plus si dans cette troisième tour, il y avait des cartons vides ou des dossiers d’enquêtes (et des bureaux) relatifs à la fabuleuse somme d’argent disparue du Budget (et jamais retrouvée, Obama ayant jeté l’éponge par la suite)??? sûrement des cartons vides non ?

    • @ Lionel
      « dynamitée également bien sûr ». Si vous avez déjà assisté à des démolitions d’immeubles ou les avez vues sur YT, vous savez que le dynamitage ne dure que quelques fractions de seconde, ensuite c’est l’affaissement complet du bâtiment . C’est le plus spectaculaire.
      Mais vous devez savoir aussi qu’avant cela, des équipes d’ouvriers ont été sur place pendant plusieurs semaines pour creuser des niches dans les stuctures portantes de l’édifice. C’est un travail immense, très bruyant, qui ne peut être fait que sur des bâtiments totalement « dévitalisés » c.à.d sans plus aucune circulation d’eau, d’évacuation d’eaux usées et d’électricité. Comment pensez-vous que cela est possible dans un immeuble où des gens travaillent, sans attirer leur attention? S’il vous plaît, expliquez-nous.

      • Il ne pourra pas. Faut inventer la aussi un complot improbable. Tout ca pour envahir l’Afghanistan. Super intéressant dites moi…

  6. Vous êtes vraiment sûr que les terroristes du 11 septembre sont ceux que vous citez ?
    Moi j’en suis moins sûr . Je pense plutôt que ces terroristes sont des gens qui sont toujours en costume cravatte et qui vivent momentanément dans une très belle maison à Washington .
    Le 11 septembre , c’était les prémices du réchauffement et du covid .
    Les tours ne pouvaient pas être approchées par un avion qui aurait été abattu bien avant l’impact , dixit le guide des tours lors de mon séjour à NY en octobre 1998 .
    Et en plus , n’importe quel individu bien constitué sait qu’ un immeuble qui s »effondre tout droit de haut en bas a été dynamité avec des charges calculées et placées par des artificiers !!!!!
    Alors les arabes, hein ? ils ont bon dos sur ce coup là, à moins qu’ils soient peut -être complices?

      • Quand tu es grassement payé ,tu ferme ta bouche !
        Mais t’inquiète ,Trump a fait déclassifié le dossier du 11 septembre et je pense qu’on va bientôt apprendre la vérité, et beaucoup de monde va tomber sur le cul !

    • Les immeubles aux states ne sont ils pas conçus des l’origine pour être détruits par implosion..?? Dans ce cas le calcul des charges ne doit pas être trop difficile !!!

    • hélas c’est beaucoup plus banal…la défense passive Britannique lors du blitz à londres conseillait aux intervenants de quitter immédiatement tout bâtiment qui vibrait…
      tous les témoignages américains vont dans ce sens: les tours « vibraient »….autrement dit on a envoyé à une mort inutile des pompiers, sans doute par manque de mémoire collective plus que par incompétence. Bien que faire « intervenir » des hommes chargés d’une quinzaine de kilos et en surchauffe dans leurs combinaison à plus de 30 étages par des escaliers relève davantage du : « on ne pouvait pas rester à ne rien faire » qu’à une recherche d’efficacité…

  7. On parviendra d’autant moins à tirer des leçons des attentats du 11 septembre que l’on persévérera à les mettre sur le dos d’al-Qaïda alors qu’ils ont été commis par l’administration Bush.

    • Venant de la personne qui pense que les militaires sont au pouvoir en France et aux us, ca donne de la crédibilité a la théorie 🙂

  8. cela fait 20 ans que les USA ont perdu le contrôle de leur nation, et cela marque aussi le début du déclin de l’empire américain. Dommage de voir que tout le reste n’ait été mensonge et manipulation armes de destruction massive jamais trouvé, le rapport de Colin Powell qui n’a été qu’un imitation d’un devoir d’un étudiant américain avec fautes de frappes, et pour finir Oussama ben laden désigné comme ennemi public numéro 1 qui décèdera 3 mois plus tard d’une insuffisance rénale.
    Le pire est sans doute 20 ans de présidents aussi menteurs et incapable de redonner vraiment l’espoir.

Les commentaires sont fermés.