La France, nation agonisante, la Russie, nation régénérée

Nation aigrie et violente, nation bien dans sa peau et paisible. J’imagine que vous comprenez d’emblée de quelles nations il s’agit. J’ai regardé la télévision russe jeudi. Au-delà de cette immense mécanique composée de divers corps d’armée évoluant comme chaque année dans une chorégraphie mathématique parfaite, ce que j’ai retenu, c’est cette foule de plusieurs millions de personnes, toutes ces familles : des bébés, des enfants, des couples, des vieillards, des vétérans, se déployant sur plusieurs kilomètres dans Moscou et arborant la photo de leurs défunts. Il est là, le seul vrai peuple vainqueur de la barbarie allemande. Aujourd’hui, c’est la fête, sa fête à lui seul, sa victoire et dans toutes les villes de Russie, elle est là qui chante et qui danse. Tous ces sacrifiés dont on peut voir les portraits, ils ont été 30 millions ! C’est vrai que quand on les importune, les Russes sont lents à la détente ; mais il arrive un moment, à force de supporter, qu’ils se lèvent et passent à l’offensive. Et à ce moment-là, rien ne peut plus les arrêter et ils arrivent toujours à leur fin.

Les Occidentaux seraient bien inspirés de réfléchir sur cette réalité. L’unité de ce peuple est à l’échelle de l’immensité de ce pays. Le peuple russe, c’est une immense famille, c’est un quasi-consensus. On ne touche pas à son identité, on ne souille pas sa terre en l’envahissant car l’envahir, c’est justement attenter à son identité. Nous, Français, nous pleurons encore Oradour-sur-Glane. Les Russes, rien qu’en Biélorussie, ils en ont eu 650, d’Oradour-sur-Glane et leur population massacrée ! Les Allemands ont laissé mourir de faim et de maladie 3 millions de prisonniers soviétiques. La Russie est marquée à jamais. Il y a bientôt 30 ans avec l’effondrement de l’Union soviétique et l’arrivée de Boris Eltsine au pouvoir, elle a passé un très mauvais moment. Mais elle s’est relevée depuis et aujourd’hui, plus que jamais, elle fait corps.

Il y a un peu plus de 80 ans, un autre peuple a lui aussi fait corps. C’était un troupeau d’hommes et de femmes qui braillaient, la gueule grande ouverte, en levant le bras droit, un peuple inspiré par Satan lui-même incarné dans l’esprit malade d’un petit homme. Un peuple dégénéré qui allait porter le feu sur toute l’Europe, la destruction, l’extermination… comme il les avait déjà portées en 1870 et en 1914. Un peuple de pilleurs, un peuple parasite, un peuple séparant avec jouissance la maman de son petit. Ce n’est pas sur la satanisation du monde que peut reposer l’avenir de l’humanité. Par contraste, la Russie qui a répondu alors par un Non ! catégorique, ce fut la vie qui triomphe du goût morbide pour la mort. C’est à elle seule que nous devons nous, notre propre vie. Sans elle, nous ne saurions qu’un peuple de chiens subissant la schlague !

Et puis il y a nous justement, nous, tout petits Français. Oh ! bien sûr nous aussi nous défilons. Mais nos défilés à nous n’expriment que la division, la haine, le goût indicible de nous taper dessus. Parce que nous n’avons jamais été capables de former une seule et grande famille. C’est là ce qui fait notre différence avec les Russes. Nos défilés ne peuvent donc être que des défilés d’amertume, mais aussi des défilés de vieillards qui n’en peuvent plus de vivre comme si cette nation ne désirait n’être qu’un cimetière. D’ailleurs, cette propension à vouloir finir dans la tombe, elle la cultive en prenant plaisir, non seulement à renoncer à ce qui lui reste de civilisation mais surtout en offrant le fouet à ses envahisseurs qui n’aspirent qu’ à sa mort pour que triomphe leur civilisation d’asservissement.

Il nous faut faire comme la Russie : cesser de brailler, retrouver nos forces, nous remettre debout et surtout, nous unir enfin ! pour passer à l’offensive contre nos envahisseurs comme l’ont fait les Russes contre les hordes de la Germanie barbare. Nous avons l’urgence de faire de la France, non plus une nation agonisante, mais une nation régénérée !

Philippe Arnon

image_pdf
0
0

81 Commentaires

  1. ça fait un bail que je pense que l’immigration massive colorée et anti Chrétienne encouragée par nos usurpateurs, nourrit aussi un autre but dit du moyen terme ; ces « nouvelles forces » serviront à envahir les pays de l’est et la Russie dès lors que tous les cohen-Bolton d’europe et d’amérique du nord auront décidé du moment fatidique pour lancer l’assaut, l’attaque prévue contre l’iran n’étant bien sûr que le petit déjeuner devant le précéder…..si bhl peut se payer 700 000 euros pour une pièce de théâtre où tout le monde (état) savait que personne ne s’y rendrait, il est clair que tous ceux qui cherchent la guerre pour asseoir leur domination, disposent aujourd’hui de tous les pouvoirs financiers pour parvenir à leurs fins de domination totale, quel qu’en sera le coût.

  2. Vu les pauvres commentaires, je voulais juste dire que Poutine, lui,aime son Pays,contrairement à d’autres… Pas besoin de savoir qui a tué le plus d’êtres humains en 1945 entre H et S . Nous sommes en 2019 et !!!

  3. La Russie est un pays au bord de la faillite économique pourrie par la corruption avec un PIB ridicule par rapport à sa population et sa taille mais à part ça tout va bien en Russie ! On croit rêver de lire de telles articles subventionnées par Poutine sans doute. RL le parti de Moscou ?

    • Grand jaloux, avez-vous le défilé?, commeme j’aimerai avoir un Président appelé :Poutine.

  4. Et si nous, »tout petits français »,nous cessions de nous repentir,d’accumuler les lois mémorielles,de traficoter et de bidouiller l’Histoire,façon marxiste.Et si nous comprenions enfin que la Nation,ce n’est pas la guerre,que la Patrie n’est pas un gros mot,que la France n’est pas assignée à la contrition éternelle..Et si nous arretions de confier notre destin a des incapables’?Et si nous osions enfin dire « Merde ! » à l’Union Européenne qui nous invalide en nous saignant’?La Patrie est le seul bien de ceux qui ont tout perdu ». Patriotes,défendons notre honneur et retrouvons le plaisir ,le goût,la fierté d’etre Français.Aucune concession à ceux qui voudraient nous en priver!

  5. J’ai beaucoup d’affection pour les baltes qui ont, par une fenêtre inespérée de l’histoire, régénéré leurs cultures et leurs pays. La « régénération » de la russie leur donne des sueurs froides. C’est ainsi, la régénération d’un puissant peut causer la dégénérescence définitive d’un petit et attachant pays. Espérons que poutine ne profitera pas d’évènements intra européens hélas prévisibles pour « libérer les russes » qui habitent les pays baltes

    • A Zephyrin:Pourvu que les Baltes ,aides par l’OTAN,n’aient pas l’idee dangereuse et saugrenue d’aligner des batteries de missiles pointées vers la Sainte Russie.Poutine n’apprecierait pas du tout.

      • bien sûr il faut jongler entre provocation et fermeté. si les ricains se retirent , je ne donne pas cher de « leur indépendance. et de leur renaissance renaissante »

  6. Et Mitterrand , maurois , jospin ,Aubry , royale , hollande , toute la clique gauchiasse …….. de grands hommes ? Ca pourtant bien été les pires et de grands collabos pour certains d’entre eux avec les Allemands et maintenant lècheurs de babouches et plus si affinité .

  7. et un autre site de propagateur de haine sanguinaire ultra colabo du dictateur russe

  8. Pourrait-on réfléchir un peu, et tenir compte de l’Histoire des Civilisations ?
    La Russie fut européenne, Voltaire y eut sa table, Chrétienne aussi et encore !
    Staline a tout démoli.
    Petit PIB, grande Armée, cherchant à s’allier à Pékin. majorité de Blancs, etc…
    Elle fait peur ! Poutine intransigeant face à une Europe désunie lui imposant des sanctions.
    Welcome !

    • Le général de Gaulle rêvait d’une Europ qui irait « lde l’Atlantique à l’Oural ».Mais sa vision était très éloignée de ce que nous en avons fait.

      • +10000000000000000000000000000000000000
        Nous allons plutot de marseille a babel oued !!!

      • je ne vois pas les russes demander leur adhésion à l’europe (sourire) pourtant l’argent de la communauté pourrait servir en sibérie (sourire)

  9. Vrai. Ces salauds d’Allemands continuent de nous asservir à cause de l’UE. Les Russes ne sont pas dans ce carcan. Débarrassons-nous-en.

  10. Quiconque a voyagé en Russie contemporaine et parlé avec des russes ne peut que partager ce sentiment, cette impression que l’on ressent là-bas, par rapport à notre France dégénérée où l’on fête le retour de deux homos qui sont allés se faire enlever dans un endroit déconseillé sauf raison impérative. Il était pour eux sans doute impératif d’aller y fêter leur mariage, comme il était impératif pour Manu El Mikron, grand amateur de Gays, de fêter bruyamment leur retour, au mépris des deux vies exceptionnelles que ces cons ont contribué à sacrifier. Je méprise la majorité de français qui acceptent tout ça, et je me souviens d’avoir constaté combien les Russes actuels sont plus sympas et lucides que les français, surtout les jeunes. « Mais que devient la France, votre pays? » Ils vous disent ca

  11. « Sans elle, nous ne saurions qu’un peuple de chiens subissant la schlague ! »
    En supposant que le nazisme ait duré plus longtemps que les régimes de Franco ou Staline, ce qui est beaucoup supposer.

  12. « Un peuple dégénéré » Sans racisme ! La classe dirigeante n’y était pour rien !
    « qui allait porter le feu sur toute l’Europe, la destruction, l’extermination » Certes mais on lui a largement rendu.

  13. La Russie régénérée ? Disons plutôt que Poutine a redressé son pays au niveau du Portugal, alors qu’elle était au fond du trou en 1999…

  14. J’ai l’impression que beaucoup de commentateurs ci-dessous confondent l’URSS communiste avec la RUSSIE d’aujourd’hui. Poutine n’est pas Staline. Il vit avec son temps, il est pragmatique et œuvre pour le bien de son pays et de son peuple. Ce n’est surement pas un enfant de cœur, mais ceux qui disent qu’il élimine ses opposants n’ont jamais pu montrer l’ombre d’une preuve. De plus, les nouvelles générations de Russes d’aujourd’hui n’ont rien à voir avec leurs grands parents, formatés et endoctrinés au communisme dès leur enfance.
    Poutine fait de la vraie real-politique, il ne fonctionne pas avec les droits de l’homme, l’antiracisme, l’émotionnel et toutes ces conneries. Exactement comme les américains, sa priorité est les intérêts de son pays. Pas comme nous…

  15. Ce qui aurait été bénéfique c’est de nous recentrer sur nous-mêmes, sur notre culture, notre histoire et surtout ce que nous désirons vraiment être et devenir. Mais la France recèle de plus en plus de gens qui ont « perdu le nord » et qui n’aspirent qu’à leur propre destruction mais surtout à celle de ceux qui ne pensent pas comme eux. La raison et la réflexion auraient du l’emporter, mais non c’est presque le non-retour qui s’est enclanché.

    • Y êtes déjà allé en Russie pour faire ce genre de commentaires de « bobos » acculturés ?. Pour que vous puissiez jouir de votre « liberté » , le grand père de mon épouse était à Berlin en 1945 et le Grand Oncle  » grillé  » dans son école comme à Oradour ; quant à mes oncles dans les maquis du Périgord,Un peu de pudeur SVP et moins d’arrogance ; Merci

      • Vous avez une famille fort honorable, Feodor (vous n’êtes d’ailleurs pas le seul), mais votre commentaire est hors sujet.

        Où voyez-vous que je critique ou que je dénonce la victoire de l’URSS?

    • Poutine est maitre chez lui ….nous nous ne sommes plus rien ,seulement des sujets des chameliers qui détiennent une grande partie de notre patrimoine et des actions du CAC40 . Les Russes mangeront du pain sec debout et nous nous mangerons de la viandes a genoux !!!

  16. « C’est vrai que quand on les importune, les Russes sont lents à la détente ; mais il arrive un moment, à force de supporter, qu’ils se lèvent et passent à l’offensive. »
    Cette vision du déclenchement de la guerre germano-russe en 1941 est complètement fausse. Loin d’être « importunés » par les Allemands, les Russes (C’est-à-dire Staline, dont le nom est absent du compte-rendu de Monsieur Arnon) avaient signé avec eux en 1939 un pacte de non-agression et avaient partagé avec eux du pétrole, du blé et le territoire polonais lâchement envahi en Septembre 1940.
    C’est Hitler qui a rompu le pacte sans préavis. Staline et les Russes s’en accommodaient très bien.
    Dire ensuite que l’URSS a été « le seul vainqueur de la barbarie allemande », c’est se moquer du monde.

    • « Seuls vainqueurs », certes non mais plus de 80% des pertes allemandes ont été sur le front russe. Avec d’autant plus d’impartialité que Staline n’est pas franchement ma tasse de vodka.

    • Staline était un tyran de la même espèce que Hitler . Les deux , tôt ou un peu plus tard , ne pouvait que s affronter . Le pacte Germano Soviétique relève de la faute des occidentaux par la peur qu ils avaient du bolchevisme et leurs hésitations a s allier a Staline . Le peuple Russe a payer le prix fort pendant cette terrible guerre , non seulement par la brutalité et la cruauté des nazis , mais aussi par celles des commissaires Staliniens tout aussi immitoyable avec leur propre peuple que les hordes Hitlériennes.

  17. Toujours les mêmes poncifs à l’adresse du peuple Allemand. Soit, Tonton n’était pas un ange mais sur la question de l’Europe de l’Ouest il avait bien analysé le risque que représentait la France républicaine par ses colonies Africaines! A ce jour l’invasion et le remplacement de la population historique blanche Européenne par des afro/maghrébins reflète tout à fait les déclaration de Mr Hitler qui disait: La France par ses colonies représente un danger de devenir le premier pays Africain d’Europe. Hé bien il était visionnaire quoique l’on en pense. Hé puis s’est fatiguant de se faire remémorer à chaque fois cette époque « surtout au moment d’élections » que s’en est particulièrement bizarre!!!!!

    • L’Allemagne n’aurait peut être pas été mécontente de récupérer le Tanganyka, le Cameroun ou la Namibie.

    • H a fait l’indéfendable, mais pour le reste, il n’avait pas tjs tord. Tous des enragés de la guerre, même Churchill est décrit comme un bandit chez les saxons; bref, ce n’est plus le sujet.

    • Certes, les chaînes de télévision dites publiques (Arte en tête chaîne dite franco-allemande ) ne cessent de nous rabâcher , ‘les jours les plus sombres de notre histoire’ , en diffusant encore et encore des docus & films sur WW2. Le même phénomène se produit à la veille de chaque élection. C’est flagrant.

  18. Vous oubliez l’effondrement de la Russie en 1917 et le basculement des troupes allemandes sur un front français déjà saigné à blanc. Vous oubliez les Russes soviétiques entre les 2 grandes guerres, formant les pilotes allemands qui vont nous tomber dessus en 1940. Vous oubliez le pacte germano soviétique du 23 Aout 1939 qui nous poignarde dans le dos. Vous oubliez l’aide énorme des USA via Vladivostok et Mourmansk, en pleine guerre, qui permit Stalingrad et la remontée de l’empire soviétique au bord de l’effondrement. Poutine poursuit le rêve nationaliste éternel russe: l’accés aux mers chaudes en particulier. La façon dont il a annexé la Crimée et dont il élimine ses opposants est des plus inquiétantes. Ses contorsions musculaires rappellent Mussolini. Quant à son soutien à Maduro !…

    • Dommage : une partie de votre texte est juste, la fin comme conclusion est complètement à côté de la plaque.
      Il est vrai qu’on oublie trop souvent que le bloc national socialiste se battait pour freiner l’expension communiste, encouragé par tout l’occident, jusqu’au moment ou tout se retourne contre l’Ouest de l’Europe. Mais il n’empêche que le plus grand pays du monde, la Russie, fait bloc et conserve une identité propre et solide, qui devrait servir d’exemple, tant son courage est admirable.

      • ,Bloc ? Ci joint un lien qui rend compte de la manifestation pour le 1er mai 2019 à Saint-Pétersbourg. Sur la banderole il est écrit: « nous voulons des élections libres pour Saint-Pétersbourg. » Parmi les slogans scandés par les manifestants: « C’est notre ville!; Poutine dégage!; Honte! (à chaque fois qu’un manifestant est appréhendé). »!
        https://youtu.be/PBIrntO1jIw?t=5
        https://www.youtube.com/watch?v=PBIrntO1jIw&t=5&authuser=0
        Poutine fait le fier à bras, soutient Maduro et donc Cuba, mais quand la Chine sera au sommet de ses capacités, il aura une sacrée épine dans le pied, bien pire que les USA. Je ne le plaindrai pas…

        • C’est pareil pour la France en ce qui concerne de « vraies  » élections.

    • Poutine soutient Maduro pour des raisons géopolitiques, pour que le Venezuela ne devienne pas un colonie d’exploitation américaine. Ce n’est pas parce qu’il admire la façon dont sa camarilla a ruiné
      httphttps://www.mondialisation.ca/comment-les-semences-genetiquement-modifiees-et-le-roundup-de-monsantobayer-determinent-la-politique-americaine-au-venezuela/5633365s://www.mondialisation.ca/comment-les-semences-genetiquement-modifiees-et-le-roundup-de-monsantobayer-determinent-la-politique-americaine-au-venezuela/5633365

  19. Ouais, parfaitement ! Et en plus, les boches coupaient les mains des enfants les violaient et les mangeaient.
    « Ich weiss nicht was soll es bedeuten
    Dass ich so traurig bin….. »
    (Heine)
    Si triste, oui, de lire de telles insanités.

  20. Article plus que bizarre qu’on croirait écrit par un supporter de Mélenchon ! Vous parlez de la « barbarie allemande », et la barbarie soviétique vous l’occultez totalement, s’il faut en croire votre texte elle n’existe pas. Vous êtes formaté par le politiquement correct qui voudrait nous faire croire qu’Hitler était Satan et Staline un dictateur certes, mais finalement pas si méchant que ça. Quelle misère que cet article ! Lisez plutôt de bons historiens comme Bernard Plouvier qui, lui, est objectif et sait s’émanciper des idées reçues.

  21. il est bon de lire un tel article qui met du baume au coeur et incite à ne pas se résigner (ce qu’ils veulent qu’on fasse)

    • Vous vous faites manipuler! Etudiez la remise en selle de cette période et les échéances électorales du moment…. Il y a là la volonté de nous refaire le coup du plus jamais ça… Sous entendu votez macron ou consort , mais pas la tabagique névrosé carburant au champagne!

  22. Ha, comme ça fait du bien de se défouler sur les sales boches; n’est ce pas?

    • Effectivement ce sont bien les « sales boches » comme vous les appelez vous-même qui nous imposent l’islamisation et font ami-ami avec la Turquie. N’est-ce pas ?

      • La 34e liste a se présenter aux élections Européennes,exclusivement musulmane.C’est en France? Oui…Je croyais la république une,indivisible et laïque…Inacceptable?Bah…Accepter l’inacceptable,on s’y fait,à la longue…C’est même la définition de la veulerie…Qui paye,le Qatar,Erdogan,Ben Salman…?P…n de B…del!

      • L’islamisation c’est la France qui se l’impose toute seule comme une grande depuis 50 ans.
        Elle n’a pas non plus attendu l’Allemagne pour faire ami-ami avec la Turquie, l’Arabie Saoudite et autres pays du même genre.

      • Sur quelle planète vivez-vous??? Cessez de regarder dans le rétroviseur. Vous êtes 80 ans en arrière. Informez-vous, et surtout ne vous trompez pas d’ennemis.

    • Les allemands ne sont pas de sales boches, mais ils restent des allemands, qui ne sont pas du tout les gentils bisounours que la propagande européiste et celle du prétendu couple-franco allemand essaye de dépeindre. La volonté d’un empire allemand est de retour. Elle ressemble à celle de 1870. C’est une réalité que les français sont incapables de comprendre ou d’accepter, bien au chaud dans leurs rêves utopiques. J’ai souvent pratiqué les allemands professionnellement pendant trente ans, j’ai vécu un an en Allemagne. Ils ont de grandes qualités et de grands défauts. Derrière l’amabilité réelle, en cas de situation conflictuelle, surgit rapidement une certaine brutalité. Pas des bisounours…rien à voir avec nous…

  23. LE COMMUNISME de Staline , Lenine , Trostsi , Yagoda , Zinonviev , Kamenev et autres apatrides criminels qui ont massacré des millions de russes et d’Européens , ainsi que leurs complices en France et en Angleterre les Léon Blum et consorts fouteurs de guerres entre Européens , ça on en parle pas , on le dissimule pour mieux tromper les français et les entuber …LES RUSSES SONT NOS FRÈRES ARYENS EUROPÉENS AINSI QUE LES GERMAINS . On partage la mime civilisation , le même destin et la même Menace …Nos ennemis ne sont pas les allemands ou les russes les perses , les Hindous ou les chinois , NON !!! nos pires ennemis sont VOUS et vos cousins arabes et islamiques que la Sorcière Simone , BHL et le PS ont installés sur notre sol . l’enfumage des français ne marche plus ..

  24. Oh comme c’est beau les phrases, des belles phrase qui incitent qui poussent les jeunes à croire à une unité et à une force, mais les mots sont vides, sans intérêt, pas de famille, pas de quartier, pas de frontière, pas de pays, et puis rien, le fric, les moins disant, le plus gagnant.
    Qui décide
    TRUMP, KHAMENEI, NETHANYAOU, POUTINE
    On nous fait croire que l’on vie en France Le pays de démocratie et de liberté, oui , croyons, dpla démocratie, le partage, si non
    Liberté, égalité, fraternité
    Haha, je bois que pour ma santé et ma sainteté

    • Bien à vous, mais vous la fierté d’être russe (ou polonais, ou français…) ne passe pas par la haine des allemands. Vous auriez pu noter dans cet article, une germanophobie qui relève du pathos.

    • Salut d’un blanc Français a Igor,le Russe Blanc.Dieu protège la Sainte Russie,et qu’il n’oublie pas la Fille Aînée de l’Eglise.

  25. Comme vous Philippe, j’ai regardé jeudi 9 mai 2019 la fête de la Victoire, alors que les 10 coups s’égrainaient à l’horloge de la tour Spasskaïa et qu’au commandement du général commandant la parade, remontait sur la place Rouge la garde d’honneur du 154ème régiment Preobrajensky, créé sous Pierre le Grand, et marchand au pas « Kremlin » sur l’air de Guerre sacrée. Autre grand moment celui où le ministre de la Défense, le général d’armée Sergueï Choïgou, debout, tête nue, dans sa voiture, s’arrête sous le porche de la tour Nikolskaïa, surmonté d’une icône de St Nicolas, se signe à la manière orthodoxe, puis remet sa coiffe et repart pour passer les 17 000 soldats rassemblés. Autre moment fort le Régiment immortel avec ce lieu Armée-Nation très fort en mémoire de ses 27 millions de victimes

  26. M. Arlon, autant je partage votre enthousiasme pour la Sainte Russie, autant je ne peux que m’élever contre vos propos anti-allemands outranciers.
    En 1870, C’est l’empereur Napoléon III qui a lamentablement déclenché la guerre contre la Prusse, tombant ainsi dans un piège tendu par l’excellent Otto bon Bismarck, qui savait bien qu’en agitant un chiffon rouge devant les gaulois, ceux-ci fonceraient tête baissée dans le panneau.
    Ensuite que le Peuple allemand ait suivi Hitler n’oblige pas à insulter les allemands d’aujourd’hui, nous autres Francais, sommes bien toujours sous le régime républicain maçonnique malgré toutes ses turpitudes et ses crimes !

    • Bien d’accord avec vous, au début on croirait lire un papier de propagande de l’époque 14-18 N’importe quoi…

      • Oui… Tissu de contre-vérités… Napoléon n’a jamais existé, les 70 millions de morts du goulag non plus, pas plus que Beethoven et Goethe.

        Les prussiens mangeaient les petits enfants, c’est bien connu !

        J’aime beaucoup le « très mauvais moment » ! Staline et les 30.000 officiers de l’Armée Rouge exécutés, ça c’étaient des bons moments ! ☺

        • On peut aussi mentionner le massacre de Katin, de plusieurs milliers d’officiers polonais ordonné par le petit père des peuples?! Ce massacre qui a été occulté par les communistes, et mit sur la responsabilité des allemands lors du procès de Nuremberg . La vérité a été decouverte 15 ans plus tard.

      • Les outrances ou erreurs qui le parsèment n’invalident pas le fond du problème ni les comparaisons: Que devient la Russie, que devient l’Allemagne, que devient la France? La France elle coule et l’Allemagne s’égare de nouveau, comme en 1870, 1914 et 1939. Elle veut un Empire. Hé bien aujourd’hui, je préfère encore la Russie..surtout son peuple, qui reste un peuple avec sa souveraineté et son identité.J’ai pas dit l’URSS. D’ailleurs, Poutine, froid et réaliste, pas utopique et idéologue comme les français et allemands d’aujourd’hui, Poutine a dit: « Ceux qui ne regrettent pas la grandeur de l’époque précédente n’ont pas de coeur, mais ceux qui voudraient son retour n’ont pas de tête ». A méditer.

    • est ce insulter les allemands que de constater qu’ils soutiennent mordicus leurs anciens kapos? tant en croatie qu’en ukraine, et se vengent sur la grèce, la serbie, le kossovo…

    • Le pauvre Napoléon III, très diminué par son calcul de vessie, ne voulait pas la guerre. C’est son épouse Eugénie de Montijo, mal conseillée par le Comte de Palikao, Cousin-Montauban, qui poussa à la guerre malheureusement, tombant dans le panneau de la dépêche d’Ems; Curieusement, il y a beaucoup de points communs entre la guerre de 1870 et celle de 1940.

    • Les allemands d’aujourd’hui ont élu et réélu Merkel. Elle se sent si confortée dans sa politique qu’elle impose à l’ensemble de l’UE l’immigration musulmane et enfonce le clou avec la Turquie.

    • « le Peuple allemand a suivi Hitler » On ne lui a pas vraiment demandé son avis.

    • En cent cinquante ans, c’est l’Allemagne qui a voulu suicider l’Europe et imposer son empire, sous diverses traductions politiques. Aujourd’hui, le rêve du couple franco-allemand (Auquel j’ai très longtemps cru) se termine, les masques tombent et le IVème Reich d’inspiration bismarckienne se révèle en pleine lumière. L’Europe est devenue allemande, sous sa pleine domination, sans partage. Une majorité de français rêvent encore que la France pourra vivre et se développer dans l’ombre de l’Allemagne, en inventant sans doute une photosynthèse sans lumière! Pauvres somnambules collabos! Attendez que Jens Weidmann prenne les rênes de la BCE….Et je suis anti-communiste, au fait.

    • Pour quelle raison fondamentale croyez vous que les anglais ont choisi le Brexit? Ils ne veulent absolument pas devoir obéir à une Europe anti-démocratique et autoritaire dirigée par une Allemagne redevenue impériale, qui y règne sans partage de façon autoritaire, secondée par une France soumise, collabo et totalement à sa botte. Je ne suis pas anti-allemand, ils ont des qualités certaines, leur pays est intéressant, j’en ai côtoyé beaucoup, ils peuvent être amicaux à titre individuel, mais je reproche vertement à mes concitoyens de ne rien comprendre aux réalités de la géopolitique, et de tout ramener à l’analyse idéologique, qui ne mène nulle part.

      • Quand on analyse le passé, on a l’impression qu’il n’est pas mort. Laisser l’Allemagne reprendre le dessus explique comment nous en sommes-là actuellement. Celle-ci nous impose l’immigration musulmane comme c’est le cas actuellement et pourquoi pas la Turquie dans l’UE, de plus elle continue à utiliser le charbon à outrance.

      • C’est bien pourquoi Israël a bien besoin d’avoir des alliés mais pas que l’Amérique. Avec le Pétrole l’UE est à genoux devant les pays arabes et ne soutient pas Israël qui en aurait bien besoin. Hélas !

Les commentaires sont fermés.