La France ne cesse de descendre !

Comment se fait-il que sous la Présidence du général De Gaulle, on n’entendait parler ni d’«insécurité», ni de «violences urbaines», ni de l’«ensauvagement» de la France, ni d’un pays livré à «l’immigration», ni de «communautarisme», ni d’«islam radical»,  ni des «banlieues», ni des «quartiers sensibles», ni des «Français de souche», ni de «racisme», ni d’«intégrisme», etc….

Que s’est-il donc passé sous les Présidences qui ont fait suite à celle du général de Gaulle – et notamment sous celles de Valéry Giscard d’Estaing, de François Mitterrand, de Jacques Chirac, de Nicolas Sarkozy, de François Hollande, et aujourd’hui d’Emmanuel Macron – pour qu’on en soit arrivé là ?

Car enfin, qu’on le conteste ou non, la France est de moins en moins celle de Marianne – ce qui, par ailleurs, ne peut que réjouir Laurent Fabius, qui avait déclaré, le 17 mai 2003, au congrès socialiste de Dijon : «Quand la Marianne de nos mairies prendra le beau visage d’une jeune Française issue de l’immigration, ce jour-là la France aura franchi un pas en faisant vivre pleinement les valeurs de la République» !

Il est vrai que, de son côté, François Mitterrand disait des immigrés qu’«ils sont chez eux chez moi», au sein d’une «Europe dont les racinesprécisait Jacques Chiracsont autant musulmanes que chrétiennes» !

Et voilà comment les haut placés nous font descendre, tant ils ont à cœur d’apparaître, aux yeux de l’Histoire, comme des hommes d’une grande humanité, oubliant au passage que l’Histoire n’a que faire des grands sentiments !

Maurice Vidal

0
0

19 Commentaires

  1. Mitterrand est le véritable fossoyeur de la France! Giscard avait déjà entrepris cette œuvre de démolition, mais à petite échelle ! A côté de Tonton le Vichyssois, c’était de l’artisanat. Après les autres ont suivi de peur d’être traités de fachos! Toutes les lois relatives au racisme datent de Tonton le Bourbonnais!

    • Complètement d’accord, le fossoyeur authentique de la France c’est historiquement et sans aucun doute : Mitterrand et sa clique de traîtres.

  2. En important le tiers-monde, on devient le tiers monde, il n’y a guère d’autres questions à se poser… C’est la mère de tous nos soucis.

    Avec bientôt 150% du PIB en dettes, un service public à la ramasse (éducation, sécurité, système médical et hosto, les routes qui ne sont que des nids de poule –peut-être bientôt des pistes en latérite com ‘la bas– il faudra sûrement faire appel au FMI comme pas mal de pays d’afwik et de pays muzz car nous serons bientôt un pays des deux engeances mortifères.

  3. Stentor, le style littéraire interrogatif de M. Vidal ne signifie évidemment pas qu’il n’a pas compris, mais qu’en bon professeur de philosophie il formule des questions qui doivent amener le lecteur à découvrir ses propres réponses. Certes, dès les premières réunions des révolutionnaires dans les salons parisiens des loges maçonniques anglaises la perfide voisine, pour se venger de l’indépendance de la Nouvelle-Angleterre, préparait l’abattement de notre pays par l’instauration de régimes instables, manipulables et irresponsables en révolution permanente qui, constitution après constitution (plus de vingt en moins de vingt décennies), confirment que la république c’est « le parti de l’étranger ».

  4. smic frankistan 1197 net espagne 1108 avec cout de la vie trente pour cent moins cher TOUS les salaires en europe sauf italie grece augmentation CINQ POUR CENT par an l ascenseur france descend d un etage par an les autres montent il faudra quarante ans pour atteindre le niveau de 199O

  5. nous ne sommes plus un pays occidental les pays hors union de l europe en tete de classement mondial le sont islande norvege danemark finlande le niveau de vie de l espagne est superieur a la france il reste derriere nous l italie la grece apres fini tout est sur le web le danemark veut rester danois pas multiculturel tout ira mieux apres les guerres et destructions programmees l empire occidental continue a se construire

  6. Qu’un être comme Fabius trainant cette rancoeur souterraine et veuille une Marianne qui ne ressemble pas au peuple qu’au fond il n’aime pas…ça nous choque, mais il y a une logique, au moins personnelle (mais qu’il n’applique pas à lui même)
    Mais que des européens sabordent psychologiquement ou génétiquement leur descendance, voilà qui est plus grave et moins compréhensible…
    Alors les aminches, et les minettes on ne s’aime plus,…on a honte de nous mêmes ?
    On préfère le monde entier parce qu’il est plus nombreux que nous ? (sourire)

  7. « Comment se fait-il… Que s’est-il donc passé… »

    Vous n’avez donc encore pas compris ? Vous ne comprendrez donc jamais ?

    C’est fabius lui-même, que vous citez, qui vous a donné la réponse : « Quand Marianne prendra le visage d’une immigrée ».

    Votre « République » est un truc de franc-macs depuis le début et votre Marianne une putain à bicots. C’était LA VOCATION, c’était LE DESTIN de l’un et de l’autre de devenir ce qu’aujourd’hui vous avez sous les yeux !

    Soit vous ouvrez les yeux et vous comprenez ce que nous lui devons, à cette « République », soit vous continuez à entretenir je ne sais quelle nostalgie ou je ne sais quelles illusions , mais dans ce cas-là ne vous demandez pas pourquoi tout va de plus en plus mal en France, et ne venez pas pleurer quand la France aura disparu.

  8. macron et sa secte auront mis moins de 5 ans pour détruire un siècle de notre histoire et nous emmener dans l’abïme…….

  9. Les élites pourraient nous faire souverains tout en restant dans l’UE ? Eh bien non ! On décide pour nous en douce avec brutalité ! Pire, ils sont capables, après la monnaie où c’est fait b…..grave, de nous pondre un crack ? Pour eux le pouvoir leur appartient, ça l’ère si t’en es pas, t’es viré, on n’a pas fini de le voir ? 😇

    • non mais une ex ministre, une actrice une humoriste, black probablement…qui va laisser son nom dans l’histoire ? seule l’humiliation peut pousser un européen à évoluer vers son peuple et le pousser à réagir…

    • Personne ne dira rien, ça passera comme une lettre à la poste, le Français aujourd’hui ça accepte TOUT.

  10. Laurent Fabius a dû apprécier que, dans toutes les mairies de France et de Navarre, derrière et au-dessus de Marianne se soit trouvé pendant cinq ans le beau visage d’un jeune Français issu de l’immigration, Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa.

  11. Sacré fabius … si on avait pu s’affranchir de cette pourriture socialiste (parmi tant d’autres) depuis le début des années mitterand, on n’en serait pas à l’immonde point de non-retour qui nous pend au nez.
    Il est curieux de constater que seuls les immigrationnistes notoires ont parfaitement réalisé que la république est elle-même quand elle trahit son peuple légitime !!
    N’est ce pas laurent ?

  12. souriez quelques milliers d Afghan en plus dans vos rues qui vont vider les caisses sociales et violées vos femmes et vos filles

  13. Il faut demander son licenciment pour inapte a la fonction de diriger la FRANCE

Les commentaires sont fermés.