La France s’ensauvage et se délite, à cause des immigrationnistes

Publié le 31 juillet 2018 - par - 9 commentaires - 1 041 vues
Share

Alexandre Benalla occupe tous les esprits et s’est transformé en affaire d’Etat. Pour autant, les partis politiques après avoir quitté la commission d’enquête à l’assemblée nationale, cherchent à montrer leur opposition à travers deux motions de censure ! Pour rien, pour exister peut-être !

En effet, ces deux motions ne sont faites que pour continuer à jouer les trouble-fêtes et vérifier si, par hasard, il n’y aurait pas une possibilité de comptabiliser des voix dissidentes chez les En Marche ! du Président Macron !

Comme il fallait s’y attendre, le PS de la honte, veut signaler sa différence, « Non pas que nous nen partagions pas le sens, mais nous ne voulons pas donner le sentiment que nous pourrions à cette occasion nous regrouper sur un même texte, pour faire ensemble front commun contre le gouvernement, nous dit son nouveau patron Olivier Faure !

Qu’importe ce que font les socialistes, ils feront toujours le même mal à la France et ce, depuis que Mitterrand, cet ancien collabo décoré de la francisque, a pris le pouvoir en 1981. Je n’absous pas la soi-disant droite, ex RPR, UMP et désormais LR qui a poursuivi la même politique européiste et socialiste.

Depuis que ces gens-là gouvernent, la France s’écroule. Elle s’effondre ! Elle s’éclate en ethnie. La France est menacée par les bandes, et à terme, par une libanisation. L’immigration clandestine et légale met à bas nos fondamentaux. Ces nouveaux arrivants arrivent avec des idées de revanche, des haines ancestrales et l’impression que la France leur doit quelque chose. Ils sont aidés en cela, par des associations de type Indigènes de la République d’Houria Bouteldja, des personnages sulfureux comme Rokhaya Diallo, et la complicité des Danielle Obono et compagnie, députés des Insoumis sauf à l’islam !

Vous ajoutez à ce mélange explosif, des gouvernements qui, à chaque fois, favorisent l’islamisation de la France grâce aux finances du Qatar, et de l’Arabie Saoudite, et vous obtenez une marmite où la France et les Français finiront par se dissoudre à terme, ou dans une guerre civile désastreuse où toutes les victimes seront à mettre sur le dos de nos dirigeants de droite comme de gauche. Bien sûr, ils s’en moquent, car il y a de fortes chances qu’ils seront ailleurs et protégés !

Prenons quelques exemples d’une situation qui n’existait pas encore, il y a à peine 30 ou 40 ans : La police a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser un groupe d’individus hostiles, dans la nuit de dimanche à lundi, dans le quartier des Moulins. Des violences urbaines avaient éclaté après qu’un jeune homme a été grièvement blessé à scooter, (après un refus d’obtempérer) dixit le journal Nice-Matin ! Lui n’en est pas mort, et cependant il y a eu des émeutes !

Ce genre d’actualité n’aurait fait aucun bruit dans les années 1970 ! Mieux, les parents auraient compris que leur môme était un délinquant ! Aujourd’hui, on parle de « jeunes » qui caillassent des policiers, en toute impunité ! Aucune interpellation n’a été réalisée sur place. La sûreté départementale est saisie de l’enquête. Pour mieux enterrer cette affaire sûrement ! (Source : Nice-Matin)

J’ai lu sur Fdesouche qu’en Gironde, il y avait une très forte hausse du nombre d’agressions envers les forces de l’ordre. Depuis le début de l’année, en seulement sept mois, 98 policiers ont été victimes d’agressions dans le département. En 2017, ce chiffre s’élevait à 120. La tendance est donc très fortement à la hausse. La tendance pour les gendarmes n’est pas connue mais ils sont aussi visés. Quatre-vingts agressions ont été répertoriées l’an dernier dans notre département.

On pourrait chaque jour s’étendre sur ce que nos médias appellent des « incivilités » ! Ce sont en fait des refus d’obéissance aux forces de l’ordre, des agressions multiples et souvent répétées par les mêmes auteurs contre des citoyens libres mais privés de ce que l’état leur doit : la sécurité qui est la première des libertés !

Une sécurité que n’a plus en particulier, une catégorie particulière qu’est le blanc, revêtu des habits du coupable, et condamné par essence, par des immigrés récents ou de première génération issus de l’Afrique et du Moyen-Orient !

Nous avons chez nous des clandestins qui s’autorisent à frapper, agresser et à violer sans que personne ne s’offusque ! Deux femmes, qui circulaient à bord de leur voiture, rue Guynemer, se sont retrouvées encerclées par un groupe d’une dizaine de réfugiés (…) cinq à six d’entre eux se sont mis à taper sur la carrosserie avec des branches et des cailloux », raconte la passagère. La vitre droite cassée, cette dernière a reçu des coups au visage avec un morceau de bois. (Source Nord Littoral)

Que risquent-ils ? Rien justement, ils peuvent être arrêtés si la police toutefois les retrouve, et ils seront libérés par le premier juge des libertés venu, dont le bureau est envahi des mêmes soucis. Dans le même article, ils sont à la fois « migrants », et « réfugiés » et à aucun moment, comme des délinquants, ou des voyous ! Il suffit donc pour nos journalistes qu’ils soient venus d’ailleurs, venus comme clandestins, et les voici avec des excuses en béton !

En Suède, c’est un gauchiste prof de Lycée, Monsieur Andreas Magnusson qui veut plus de clandestins pour combatte le feu ! Veut-il en faire des pompiers ? Il affirme que leur présence dans les forêts permettrait de lutter contre les incendies ! Ce type ne réalise même pas qu’il souhaite finalement envoyer dans les forêts, voire au feu, des types qui n’y connaissent rien et risquent de finir rôtis ! Une nouvelle forme d’esclavage en quelque sorte ! Venez messieurs les Africains, la chaleur vous connaissez, et vous pouvez la combattre ! Quand on vous dit que ces gauchistes sont des salauds ! (Source Observatoire.ch)

La conclusion de ce journal en ligne est excellente Comme des études l’ont montré, très peu de réfugiés s’installent dans le Norrland, 70% d’entre eux choisissant de vivre dans des zones métropolitaines. On ignore si Andreas suggère qu’ils forcent les migrants à vivre dans les forêts.  Quitte à vivre dans une forêt, autant revenir aux sources plutôt que se peler dans les forêts scandinaves !

On retrouve les mêmes débilités en France lorsque des gauchistes ayant tout fait pour faire venir des clandestins, s’enfuient de la Porte de la Chapelle avec armes et bagages ! Ils disent qu’ils sont submergés, qu’ils ne peuvent pas faire face, que la violence est trop forte, les agressions trop fréquentes et qu’ils ne peuvent plus assurer la sécurité de leur troupe ! Le dire hier valait les insultes d’extrême droaate, fascistes, méchants nazis, et autres ! Eux se barrent, et laissent le résultat de leur merdier sur place ! Quand on vous dit que les gauchistes se ressemblent et sont de vrais salauds en Suède comme en France ! (Source Réseau Libre)

Et puis, pour terminer dans l’horreur, que dire des agressions sur les animaux ! Sur les chatons balancés de haut d’un immeuble, de ce chien massacré à coups de marteau, etc. Quelles sont les raisons qui poussent des individus dit normaux à infliger de tels traitements ?

Les mêmes sans doute que celles qui incendient des chiens après les avoir aspergés d’essence, crevé les yeux de chats. Les mêmes que celles qui poussent des ordures à asperger d’acide le visage d’une femme, à couper des mains, à massacrer une vieille dame dans son appartement, à frapper une femme dans la rue parce qu’elle n’a pas « remercié » l’ordure qui lui a mis la main au cul.

Ce monde est cinglé ! Durant des siècles, en France, en Europe, notre culture, notre civilisation avait tenté avec réussite, et aussi des échecs, à canaliser cette violence humaine qui tue pour le plaisir, et non pas pour survivre comme les fauves le font ! L’homme est pire que cela ! Plus je connais les hommes, plus j’aime mon chien disait Madame de Staël.

Comment ne pas être effaré par cette humanité qui a perdu le bon sens, celui du collectif également, du « tous ensemble », du courage individuel pour les autres, et face à l’adversité, et aux injustices. Où est l’honneur ? Tout cela vendu au nom du consumérisme qui vante la jalousie, l’envie, le désir dans ses pubs. Qui vend l’individu roi ! L’homme esclave de son désir, à n’importe quel prix, y compris celui de sa liberté de choix car il ne peut plus la discerner !

Gérard Brazon (Libre Expression)

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Laurent Barre

Tout est dit Gérard ! Bravo pour l’analuse.

DUFAITREZ

Par expérience personnelle, je sais que le « lanceur d’alerte » est plus soupçonné que le désigné !
J’en ai fait les frais !

Stefdu53

Bonjour M.BRAZON, et ce n’est qu’un début. Le pire est à venir (type ex-yougoslavie que je connais ). Mais ne vous inquietez pas, certains blancs sont prêts. On verra bien. …….

BALT

La chienlit.
A quand un Salvini?

limone

j’ai été stupéfaite d’entendre O.Faure (PS ) dire qu’ils ne soutiendront pas la motion de la droite ! comment entendre cela , quand on veut réellement quelque chose ! mais pour les « excuser » , la droite a dit la même chose !! bien sûr « on  » peut se permettre de « jouer  » à la politique politicienne , quand on sait que de toutes façon ils n’avaient pas le nombre de voix nécessaire ! mais tout de même cela aurait été « grand  » !!

Supertramp

Opération Barkhane. 4 ans de service au Mali. Les maliens, eux, sont à l’hôtel, en France…

GAVIVA

j’a lu germinal a 12 ans, je l’ai adoré. Mais parmi toutes les citations possibles une me reviens bizarrement en tête. Pas du par cour mais cela se tient: avant peu de temps vous serez tous gagnés par la pourriture socialiste, on vous enrégimente dans cette fameuse Internationale, une armée de brigands dont le but final est la destruction de la société. Du directeur au meneur Etienne, qui voyait là son heure de gloire grâce à la grève….Zola, quel visionnaire!